Encylopédie

 

 

MONNAIE DE BRUXELLES

 

 

 

 

 

 

 

Théâtre Royal de la Monnaie

 

C'est un italien, Gio-Paolo Bombarda, architecte de l'Electeur Maximilien de Bavière, qui fut chargé par celui-ci d'établir les plans d'un grand théâtre à Bruxelles. Il choisit le terrain maintenant occupé par la place de la Monnaie. A peu près en face de l'actuelle Grand'Poste, s'élevait un hôtel qui servait d'Atelier monétaire d'où le nom du théâtre qui fut inauguré en 1700. Dès 1817, on songea à construire une salle de spectacle plus digne de la capitale et l'architecte Damesne exécuta les plans définitifs pour édifier le théâtre juste derrière le bâtiment construit par Bombarda (à l'emplacement de l'ancien couvent des Dominicains). La nouvelle salle fut inaugurée le 25 mai 1819. C'est dans ce nouveau théâtre que devait se donner l'historique représentation de la Muette de Portici d'Auber, le 25 août 1830, représentation qui déclencha des troubles révolutionnaires qui sont à la base de la conquête de l'indépendance belge. Le dimanche 21 janvier 1855, un terrible incendie éclata qui détruisit le théâtre de fond en comble. La ville décida alors de reconstruire le théâtre sur le même emplacement et en confia la réédification à l'architecte Poelaert. Le lundi 24 mars 1856 eut lieu l'inauguration de la nouvelle salle, traitée dans le style le plus riche du grand siècle, comme la salle de Versailles.

 

=> le Théâtre de la Monnaie par Jacques Isnardon (1890)

 

=> Théâtre Royal de la Monnaie par Arthur de Gers (1926)

 

 

 

Théâtre Royal de la Monnaie, vers 1905

 

 

 

Encylopédie