CANTATRICES DE L’OPERA-COMIQUE

 

Encylopédie

 

 (La plupart des cantatrices affichées en solistes avant 1900 y figurent ; cependant, en 1762, la troupe de l'Opéra-Comique de la Foire ayant fusionné avec celle de la Comédie-Italienne, il est malaisé pour cette période d'en extraire les seules chanteuses. En revanche, toutes celles ayant été affichées entre 1900 et 1972 y sont mentionnées.)

 

 

ABOTT Bessie. — Soprano américain. Débute le 10 octobre 1904. => biographie

 

ACKTÉ Aïno. — Soprano finlandais. Débute le 12 avril 1906. => biographie

 

ADELINE (Marie-Madeleine ROMBOCOLI-RIGGIERI dite). — (15 décembre 1760 – 04 février 1841). Débute en 1776. Dite aussi Colombe la jeune.

 

ADER Rose. — Soprano (Oderberg, 28 avril 1890 – Buenos Aires, 28 mars 1955). Débute le 02 mai 1930 dans la Bohème (Mimi).

 

ADLER d'. — Débute le 20 octobre 1884 dans Mignon (Mignon).

 

AGNUS Denise Marie Hélène Madeleine dite Denise. — Soprano (Paris, 15 mai 1909 –). Débute le 12 décembre 1929 dans le Roi d'Ys (Rosenn). Chante Carmen (Micaela), la Fiancée vendue (Marienka), Manon (Manon), les Pêcheurs de perles (Léila), le Pré-aux-Clercs (Isabelle), Riquet à la Houppe (la Fée Tulipe), le Sicilien (Isidore), la Bohème (Mimi et Musette). A participé aux reprises des Armaillis (Maedeli) et d’Iphigénie en Tauride (une Femme grecque). A créé salle Favart les Brigands (Princesse de Grenade), Cantegril (Marchande de pois) et Eros Vainqueur (Tharsyle).

 

AIGNERELLE Denise. — Soprano (Paris, 14 novembre 1933 ). Epouse Marcel Féru. Engagée à la RTLN en 1960. Chante les Adieux (Isabelle), la Bohème (Mimi, Musette), Louise (Louise), Mireille (Vincenette, Clémence), Cavalleria rusticana (Lola), le Roi l'a dit, la Belle de Paris, la Poule noire, Vol de nuit, Madame Butterfly (Madame Lefrançois).

 

AJAC Lise d'. — Mezzo-soprano. Débute dans Carmen (Mercédès), le 12 septembre 1890. Rentre dans la Vivandière (Marion) le 23 juin 1907. Chante Aphrodite (Séso), Cavalleria rusticana (Santuzza), Mignon (Mignon), Mireille (Taven), la Navarraise (Anita).

 

ALARD Yvonne Marie Jeanne dite Yvonne. — Mezzo-soprano (Paris, 26 octobre 1894 –). Débute dans Werther (Charlotte) le 08 juillet 1923. Chante ensuite Mignon (Mignon).

 

ALARIE Pierrette. — Soprano (Montréal, 09 novembre 1921 – Victoria, Colombie britannique, 10 juillet 2011). Epouse en 1946 Léopold Simoneau, ténor. Débute le 04 septembre 1949 dans les Contes d'Hoffmann (Olympia). Est affichée ensuite dans le Barbier de Séville (Rosine), Lakmé (Lakmé), la Princesse jaune (Léna).

 

 

 

Pierrette Alarie

 

 

ALAVOINE Gabrielle Victorine. — Mezzo-soprano (Paris, 12 avril 1884 –). Débute dans Carmen (Frasquita) le 08 décembre 1912. Crée Céleste (une vieille Dame), Julien (une Chimère), Madame sans Gêne (l'Impératrice), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (Cendrillon) de Tiarko Richepin. Assure les reprises de : la Coupe enchantée (Perrette) et de l'Irato (Nérina). Est en outre affichée dans : Aphrodite (Rhodis et Séso), Carmen (Mercédès), les Contes d’Hoffmann (Nicklaus), Lakmé (Mallika), Louise (la Balayeuse, la Première, Irma), Manon (Rosette), Mireille (Taven), Béatrice (Lélia). Participe à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (une Sœur) d'André Messager.

 

ALDA Francès (Francès DAVIS dite). — Soprano néo-zélandaise (Christchurch, Nouvelle-Zélande, 31 mai 1883 – Venise, 18 mai 1952). Débute le 23 février 1904 dans Manon (Manon). Elle a débuté à l’Opéra de Paris le 19 juin 1910.

 

ALEXANDROWICZ Marie de. — Soprano (Varsovie, 1894 ). Débute le 10 mai 1923 dans la Tosca (Tosca).

 

ALFONSO. — Débute dans Madame Butterfly (Souzouki) le 15 janvier 1932. Chante également les Contes d’Hoffmann (Nicklauss) et Lakmé (Mallika).

 

ALGER. — Débute dans Louise (une grisette) le 25 juillet 1918. Est affichée dans : Manon (la Servante), la Tosca (un Pâtre), la Fille de Madame Angot (Hersilié).

 

ALLEN. — Débute le 06 novembre 1931 dans la Bohème (Mimi).

 

ALLIX Alice (Alice Jeanne Florentine PERRÉ dite). — Soprano (Paris, 14 septembre 1890 –). Débute au Trocadéro dans la Tosca (Tosca) le 11 novembre 1922. Chante ensuite l'Attaque du Moulin (Françoise).

 

ALQUIÉ. — Crée le Sauteriot (Madda) le 08 avril 1920. Chante la Tosca (Tosca).

 

AMIAUX Simone. — Débute le 21 septembre 1935 dans Cavalleria rusticana (Santuzza). Chante ensuite Carmen (Mercédès).

 

AMUNDSEN. — Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza) le 16 janvier 1936.

 

ANCELIN Antoinette. — Interprète Madame Butterfly (l’Enfant) et dans la Habanéra de 1936 à 1939. Appartenait en 1951 au corps de ballet.

 

ANDRAL. — Contralto. Débute en 1896 dans Mireille.

 

ANDRÉ (petite). — Joue dans Madame Butterfly (l’Enfant) en 1920-1923.

 

ANDRÉANI Isabelle. — Mezzo-soprano (20.Solenzara, 18 février 1923 ). Epouse Pierre Cruchon, chef d'orchestre. Débute en 1954. Chante Carmen (Carmen), Mignon (Mignon), Cavalleria rusticana (Santuzza), l'Ange de feu, Mireille (Taven), Eugène Onéguine (Olga), Zoroastre (Furie), Dialogues des Carmélites (Mère Marie), Il Tabarro (la Furette), les Noces de Figaro (Marceline).

 

ANDURAN Lucienne. — Mezzo-soprano (31.Toulouse, 05 octobre 1910 ). Débute le 28 octobre 1937 dans Werther (Charlotte). Chante également Mignon (Mignon) et Carmen (Carmen).

 

ANGELICI Martina dite Martha. — Soprano (20.Cargèse, 22 mai 1907 – 20.Ajaccio, 11 septembre 1973). Epouse à 75009.Paris le 09 octobre 1947 François Agostini, directeur de l'Opéra-Comique. Débute dans Louise (la Plieuse) le 08 janvier 1938. Est parmi les créatrices de Carmosine (Demoiselle d'Honneur), Comme ils s'aiment (une Invitée), Ginevra (Catherine). Participe aux reprises de Ariane à Naxos (l'Echo), l'Enfant et les Sortilèges (l'Enfant). Chante Carmen (Micaela), Werther (Sophie), Paillasse (Nedda), Pelléas et Mélisande (Yniold), Mireille (Mireille). Est affichée dans : le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, Novice), le Chemineau (Aline), la Habanéra (une Fiancée), la Lépreuse (Sœur d'Ervoanik), Louise (Madeleine la Glaneuse, la Plieuse), le Médecin malgré lui (Lucinde), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur, Barberine, Chérubin), Philémon et Baucis (Baucis), le Rêve (Enfant de chœur), le Roi malgré lui (une Serve), la Gageure imprévue (Mlle Adélaïde), la Bohème (Mimi), Mireille (une voix), Masques et Bergamasques.

 

 

 

Martha Angelici dans la Bohème (Mimi) à l'Opéra-Comique en 1956

 

 

ANTOINE Bernadette (Bernadette ARNAUD dite). — Soprano (54.Pagny-sur-Moselle, 08 mars 1940 –). Chante vers 1971-1972.

 

APPARECIDA Maria d’. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

ARBELL Lucy (Georgette GALL reconnue en 1884 WALLACE dite). — Mezzo-soprano (Le Vésinet, 08 juin 1878 – Paris, 1947). Participe le 19 mai 1911 à la première de Thérèse (Thérèse) de Jules Massenet, qu'elle avait créé à Monte-Carlo ; le 07 octobre 1924 à celle de Don Quichotte (Dulcinée) de Massenet, qu'elle avait également créé à Monte-Carlo. Chante Werther (Charlotte).

 

ARCOS Madeleine Suzanne dite Madeleine. — Soprano (Paris, 20 juillet 1890 –). En représentation, débute le 07 février 1914 dans Cavalleria rusticana (Santuzza), chante ensuite la Tosca (Tosca).

 

ARGENS. — Soprano. A débuté le 29 novembre 1899 dans Proserpine (une Novice). A créé Alceste (une femme du peuple) ; la Carmélite (la Sous-Prieure) ; le 10 mai 1904 le Cor fleuri (première Fée) ; Iphigénie en Tauride (une Prêtresse) ; le Juif Polonais (une jeune fille) ; Louise (la Plieuse). A participé à la première le 10 mai 1904 du Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange) de Jules Massenet. A été affichée dans : la Basoche (1re Jeune Fille), Bastien et Bastienne (Bastienne), Carmen (Frasquita, Micaela), Cendrillon (un Esprit), Hansel et Gretel (l'Homme au sable), Joseph (une jeune fille), Louise (Camille), Maître Wolfram (Hélène), Manon (Poussette), la Marseillaise (Madeleine), les Noces de Jeannette (Jeannette), le Rêve (un enfant de chœur), Titania (Herminia), la Traviata (Anette).

 

ARGUELLO Rosita. — Débute le 11 juillet 1939 dans Lakmé (Lakmé). Rentre le 12 décembre 1948 dans les Contes d’Hoffmann (Olympia)

 

ARIMATH (d'). — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

ARMAND Anne-Aimée. (Paris, 1774 – Paris, 04 avril 1846). Elle débuta à l'Opéra-Comique en 1793, puis à l'Opéra le 29 mars 1801.

 

ARNAUD Dominique. — Débute le 21 août 1938 dans Lakmé (Miss Rose). Chante : la Basoche (un Page), la Habanéra (une Femme), Louise (Suzanne), Manon (Javotte), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), le Rêve (Enfant de chœur), le Roi malgré lui (une Serve), l'Étoile (Asphodèle), Mireille (une voix) et Werther (Käthchen). A créé salle Favart : Carmosine (Demoiselle d'honneur), Comme ils s'aiment (une Invitée), Mesdames de la Halle (une Acheteuse), la Nuit embaumée (une Sultane).

 

ARNAUD Madeleine. — A été également affichée sous le nom de Mady ARTY. A chanté Lakmé (Mallika), Mireille (Taven), Cavalleria rusticana (Santuzza), Pelléas et Mélisande (Geneviève) et, pour ses débuts le 24 novembre 1933, Lakmé (Mallika).

 

ARNÉ. — Débute le 03 novembre 1912 dans Carmen (Mercédès). Participe aux créations de : le Carillonneur (une Béguine), Julien (une Fille de rêve), la Sorcière (Fatounta).

 

ARNOLD. — Débute en 1896.

 

ARNOLDSON Sigrid. — Soprano. Débute le 14 décembre 1887. => biographie

 

ARRAL Blanche. — Voir LARDINOIS.

 

ARRAUJO. — Débute dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San), le 13 juin 1953.

 

ARRAUZAU Francine. — Contralto (33.Talence, 10 octobre 1935 – 20 avril 1981). Débute en 1963. Chante Mireille (Taven), Werther (Charlotte, 1978).

 

ARTY Mady. — Voir ARNAUD Madeleine.

 

ARVEZ-VERNET. — Débute dans Werther (Charlotte) le 23 mai 1937.

 

ARVILLE Colette d'. — (Née à 64.Guéthary). Débute le 26 septembre 1933 dans Mignon (Mignon).

 

ARVYL. — Débute en 1890.

 

ASCOT. — Appartenait à la troupe dans la période 1780-1784.

 

ATTY Jeanne. — Débute dans Madame Butterfly (Souzouki) le 06 mai 1945. Chante dans Louise (la Mère) et crée les Mamelles de Tiresias (la Marchande de journaux).

 

AUGUEZ Mathilde. — Soprano. Débute en 1887. => biographie

 

AUGUEZ de MONTALANT Berthe. — Soprano. Débute le 16 avril 1899. => biographie

 

AUPHAN Renée. — Soprano (13.Marseille, 02 juin 1941 –). Engagée à la RTLN en 1970. Chante le Comte Ory (Isolier), la Bohème (Musette), les Mamelles de Tirésias (Tirésias), les Noces de Figaro (Chérubin).

 

AUVRAY Jane. — Débute le 05 mai 1945 dans Carmen (Carmen).

 

AVRA. — Débute dans la Bohème (Mimi) le 10 mai 1925. Chante Werther (Sophie).

 

AZÉMA Marie-Louise. — Soprano (Paris, 22 décembre 1905 –). Fille de Louis Azéma et de Jeanne Billa-Azéma. Sœur du peintre Marcel Azéma-Billa. Epouse le baryton Jean Borthayre. Débute dans les Contes d’Hoffmann (Olympia) le 25 août 1925.

 

AZIMONT Jeanne. — Soprano. Débute le 16 janvier 1903 dans le Chalet (Bettly).

 

BACHELET Hélène. — Soprano. Stagiaire en 1916, participe à la création de Madame Sans-Gêne le 10 juin 1916. En 1947 chante Lakmé (Lakmé) et les Contes d'Hoffmann (Olympia).

 

BAGARD Lucienne. — Débute le 04 mai 1940 en créant Mesdames de la Halle (une Acheteuse). Crée également Carmosine (une Marchande) et l'Étoile (Asphodèle). Est affichée dans : la Basoche (une jeune fille), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur) et Philémon et Baucis (Baucis).

 

BAILAC Germaine (Jeanne Albertine Germaine BAILAC DE BORIA dite). — Mezzo-soprano (31.Toulouse, 28 mars 1881 –). Débute en participant à la première le 16 mai 1908 du Clown (Glady) d'Isaac de Camondo et chante Carmen (Carmen), Werther (Charlotte), le Roi d’Ys (Margared) et Cendrillon (Madame de la Haltière) de Massenet.

 

BAKKERS Marthe. — Soprano (1885 ). Débute dans Orphée (l'Ombre heureuse) le 17 février 1907. A créé : Ariane et Barbe-Bleue (Ygraine), Iphigénie en Aulide (une Femme grecque) et Snegourotchka (le Bleuet). A été affichée régulièrement dans Alceste (une femme du peuple), Aphrodite (Séso), Carmen (Frasquita, Micaela), le Domino noir (la Tourière), Iphigénie (une Femme grecque), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange), Lakmé (Ellen), Louise (la Plieuse), Mireille (Clémence), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (l'Amour) et la Flûte enchantée (un garçon.)

 

BALANQUÉ Blanche. — Soprano. Débute en 1885. => biographie

 

BALBI Jeanne Françoise. — (31.Toulouse, 22 février 1842 ). Débute en 1861 dans le Caïd (Virginie).

 

BALGUERIE Suzanne. — Soprano (76.Le Havre, 1888 – 1973). Débute le 3 mai 1921 dans Ariane et Barbe-Bleue (Ariane). Est la créatrice de l'Appel de la Mer (Mourga), la Brebis Égarée (Françoise), Polyphème (Galathée), Quand la Cloche sonnera (Manouchka). A créé Salle Favart : Tristan et Isolde (Isolde) et repris Iphigénie en Tauride (Iphigénie). A été en outre affichée dans les Contes d'Hoffmann (Antonia), Don Juan (dona Anna), Pelléas et Mélisande (Mélisande), Pénélope (Pénélope), Figaro (la Comtesse) et la Tosca (Tosca).

 

BANDROWKA-TURSKA Eva. — Soprano (Krakau, 20 mai 1897 – 1891). En représentation, chante Lakmé (Lakmé) et la Traviata (Violetta), rôle de ses débuts le 25 janvier 1939.

 

BAÑON. — A créé la Brebis égarée (Claudine) le 10 décembre 1923.

 

BARA. — Comédienne, a participé à la première du Couronnement de Poppée (la Fortune, Pallas) le 23 décembre 1937.

 

BARATAUD Juliette Marie Joséphine. — Actrice (Paris, 08 mars 1848 –). Epouse le ténor Valdejo. Débute en 1879.

 

BARATOFF princesse Elisabeth. — Débute le 27 juin 1908 dans Snegourotchka (Nel).

"Nous avons encore, à l'Opéra-Comique, Mme Elisabeth Baratoff, à la voix splendide, que l'on s'obstine à ne pas faire chanter sur notre seconde scène lyrique, malgré son contrat et ses immenses succès dans les salons, pour des raisons mystérieuses et nullement musicales." (Félix de Gerando, Revue de Hongrie, 15 juillet 1909).

 

BARBE-DUCLOS. — Débute le 10 février 1918 dans Werther (Charlotte). Chante également Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

BARBIN. — Débute le 01 septembre 1903 dans Louise (la Plieuse). A créé le Secret de Maître Cornille (une jeune fille). A été affichée dans la Tosca (un Pâtre) et Mireille (Vincenette).

 

BARETTI (Marie Julie Blanche BARETTY dite). — (33.Bordeaux, 10 février 1838 – Paris, 16 décembre 1877). Débute en 1863.

 

BARIA. — Créatrice de Proserpine (une novice) le 16 mars 1887 et du Roi malgré lui (une Serve) le 18 mai 1887, a chanté à partir de 1900 dans Iphigénie en Tauride (une Prêtresse).

 

BARON Rose Marguerite. — (31.Toulouse, 28 juillet 1855 –). Epouse le 03 mai 1877 Ed. Yarz. Débute en 1876.

 

BARRAUD Dany. — Soprano (42.Charlieu, 24 octobre 1940 –). Chante vers 1971-1972.

 

BARTHÉLEMY Vivette puis Yva. — Soprano (54.Lunéville, 22 février 1932 –). Engagée à la RTLN en 1968. Créé Vol de nuit et la Chauve-Souris.

 

BATTU Marie. — Soprano. Débute en février 1872. => biographie

 

BAUCOMONT Jeanette. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

BAUGÉ Lucienne (Noélie Lucienne Rose GROS dite). — Epouse (divorce) André Baugé, baryton. Également affichée sous le nom de Lucienne GROS puis chante sous le nom de Lucienne DUGARD à partir de mai 1936. Débute le 05 mai 1933 dans les Noces de Jeannette (Jeannette). Chante Lakmé (Lakmé), Carmen (Micaela), Mireille (Mireille), le Barbier de Séville (Rosine), Werther (Sophie, Käthchen), Louise (Irma), la Reine Fiammette (Violine).

 

BAUX Catherine. — (31.Toulouse, 02 décembre 1878 –). Débute à Versailles le 01 octobre 1900 dans le Roi l'a dit (Philomèle). Est la créatrice de la Sœur de Jocrisse (Charlotte). A chanté : les Amoureux de Catherine (Catherine), Carmen (Micaela), Mignon (Philine), les Noces de Jeannette (Jeannette), Philémon et Baucis (Baucis), la Basoche (Marie d'Angleterre).

 

BAYE Germaine Henriette Lydie dite Germaine. — Mezzo-soprano belge (Liège, 02 mars 1891 –). Débute le 13 décembre 1917 dans Mignon (Mignon). Chante Ariane et Barbe-Bleue (Sélysette), les Contes d’Hoffmann (Nicklauss), Cosi Fan Tutte (Delphine), Aphrodite (Rhodis), la Lépreuse (une Lavandière), Louise (la Mère), Manon (Javotte), Mireille (Taven), Madame Butterfly (Souzouki), la Habanéra (Pilar), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), la Reine Fiammette (Pomone), le Roi d'Ys (Margared), Sapho (Divonne), Sainte Odile (l'Abbesse), le Voile du Bonheur (Si Tchun), Werther (Charlotte) et Masques et Bergamasques. Est la créatrice de l'Appel de la Mer (Nora), la Brebis égarée (une religieuse), la Forêt bleue (la Servante), le Roi Candaule (Naé), le 06 novembre 1922 les Uns et les autres (Rosalinde) de Max d'Ollone. A créé salle Favart : Pénélope (Alkandre) et les Indes galantes.

 

BEAUDRIER. — Veuve de l'acteur Beaudrier du Théâtre-Français. Débute le 04 mai 1818 dans Ma tante Aurore (mademoiselle Aurore).

 

BEAUJON Maryse. — Soprano (69.Lyon, 12 octobre 1890 – Paris, 16 août 1968). Débute le 26 décembre 1930 dans la Tosca (Tosca). Chante ensuite Louise (Louise).

 

BEAUMÉNARD (Rose-Pétronille LE ROY DE LA CORBINAYE dite Mlle GOGO puis Mlle). — Actrice (22.Lamballe, 20 décembre 1730 - Paris, 05 août 1799). Débute en 1743.

 

BEAUPRÉ Pétronille-Rosalie. — Actrice (1748 –). Joue de 1763 à 1780.

 

BEAUVAIS. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

BELCOUR. — Débute le 01 août 1821 dans le Traité nul (Mathurine).

 

BÉLIA Zoé (Victorine-Zoé DELAU dite). — (1836 ). Débute le 31 décembre 1852 dans Madelon (Madelon). Chante à l'Opéra-Comique jusqu'en 1870.

« Une jolie voix, mais froide et sans expression ; de beaux yeux, de beaux cheveux, une bouche un peu grande, mais bien armée ; un talent monté comme une pendule et marquant indifféremment, au gré de la main qui fait mouvoir ses aiguilles, l'heure d'un rôle gai ou d'un personnage triste : telle est la jeune élève de Mme Potier.

Cette boîte à musique coûte 3.600 francs par an à M. Perrin. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

BELL (Marie Berthe Euphrasie BRUNEL dite Lina). — (49.Angers, 16 janvier 1846 ). Son père était professeur de musique au lycée d'Angers. Débute aux Variétés en mars 1874, puis à l'Opéra-Comique en août 1874 où elle ne séjourne que peu de temps.

 

BELLAMY Nicole (petite). — Joue l'Enfant de Madame Butterfly, en 1950.

 

BELLAN Marguerite. — Débute le 18 juin 1933 dans Mireille (Mireille). A été affichée dans Lakmé (Lakmé), Manon (Manon), la Bohème (Mimi), Mignon (Philine), le Barbier de Séville (Rosine), les Contes d’Hoffmann (Olympia), les Noces de Jeannette (Jeannette), le Pré aux Clercs (Isabelle) et l'École des Maris (Isabelle).

 

BELLARY Marie-Luce (Marie-Luce BOHÉ dite). — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

BELLINCIONI Gemma. — Soprano italien. Débute le 05 mai 1905. => biographie

 

BELMONT (Marie Marguerite BAURET dite Sophie). — (08.Givet-Saint-Hilaire, juillet 1781 – 27 décembre 1844). Epouse 1. le 11 août 1798 (div. 05 mars 1801) l'acteur Henri Leroux dit Henri ; 2. le 07 avril 1841 Emmanuel Dupaty de l'Académie française. Débute le 14 septembre 1807 dans Aline, reine de Golconde, et prend sa retraite en 1825. Crée le 26 septembre 1808 Ninon chez Madame de Sévigné (Ninon de Lenclos) d'Henri Montan Berton ; le 28 janvier 1809 Françoise de Foix (Françoise de Foix) d'Henri Montan Berton ; le 13 septembre 1813 Valentin (Isabelle) d'Henri Montan Berton.

 

BEN SEDIRA Leila. — Soprano (Algérie, 17 février 1903 – Paris, 01 juin 1982). Débute dans les Contes d’Hoffmann (Olympia) le 04 avril 1929. Créé Cantegril (une Marchande de beignets). Est affichée dans les Noces de Figaro (Barberine), Lakmé (Lakmé), Mireille (Mireille), le Barbier de Séville (Rosine) et Masques et Bergamasques.

 

BERBIÉ Jane (Jeanne BERGOUGNE dite). — Mezzo-soprano (31.Villefranche-de-Lauragais, 06 mai 1931 –). Chante Cosi fan tutte le 06 février 1963.

 

BERCAVILLE. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

BÉRENGIER Clémence Célestine. — Soprano (Paris, 01 novembre 1860 ). Epouse à Bruxelles le 27 septembre 1884 F. Gos. Débute le 13 décembre 1883 dans les Noces de Jeannette (Jeannette).

 

BERG. — Débute en 1804.

 

BERG. — Débute le 16 octobre 1906 dans Aphrodite (Séléné). Crée Ariane et Barbe-Bleue (Bellangère), Iphigénie en Aulide (esclave lesbienne) et Snegourotchka (la Rose). Est affichée dans Aphrodite (Bacchis), Carmen (Mercedes) Cavalleria rusticana (Santuzza), le Clown (Glady), le Domino noir (Ursule), Iphigénie en Tauride (Femme grecque), la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie), Louise (Camille, la Balayeuse, la Première, la Mère), Mireille (Taven), Pelléas et Mélisande (Geneviève), la Reine Fiammette (Agramente), la Traviata (Clara).

 

BÉRIDEZ de. — Mezzo-soprano. Débute le 09 juin 1892 en participant à la première des Troyens (Anna) d'Hector Berlioz.

 

BERIZA Marguerite (Marguerite Aimée BAROUSSE dite). — Mezzo-soprano (Camberwell, Angleterre, 12 février 1879 – ap. 1930). Epouse en 1906/1907 (divorce en 1913) Lucien Muratore, ténor. Débute en créant la Fille de Roland (Geffroy) le 16 mars 1904. Crée également Iphigénie en Aulide (une Femme grecque), Madame Butterfly (Kate) et le Mariage de Télémaque (Pénélope). A chanté Aphrodite (Héliope), Cavalleria rusticana (Santuzza), Chiquito (la Supérieure), les Contes d’Hoffmann (la Muse), la Fille du Régiment (la Marquise), Iphigénie en Tauride (une Prêtresse), Lakmé (Mallika, Mistress Bentson), Louise (Gertrude), Madame Butterfly (Souzouki), Mignon (Mignon), Mireille (Taven), la Navarraise (Anita), la Bohème (Musette), la Traviata (Clara), la Tosca (Tosca). A été affichée sous le nom de Mme MURATORE et Mme MAGALI-MURATORE. A partir de 1912, elle a abordé les rôles de soprani. Par ailleurs, elle a créé au Théâtre des Champs-Elysées le 24 avril 1924 le Carrosse du Saint-Sacrement (la Périchole) de lord Berners.

 

BERNADET Andrée. — Mezzo-soprano. Débute le 12 novembre 1925 dans le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange). Est affichée dans Aphrodite (Séso), la Basoche (2e Jeune Fille), Béatrice (une Sœur), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), le Hulla (une rieuse), Iphigénie en Tauride (une Prêtresse), le Joueur de Viole (une Dame, une Marchande), Lakmé (Mallika), Louise (la Balayeuse, la Première, puis la Mère), Madame Butterfly (Kate, Souzouki), Manon (Rosette), Mireille (Taven), Figaro (Demoiselle d'honneur), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Pénélope (Cléone), la Reine Fiammette (Mère Agramente), les Rendez-vous bourgeois (Reine), Résurrection (Anna), Riquet à la Houppe (la Balbine), le Roi d'Ys (Margared), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Madame Ménétrier), le Sicilien (Lucinde), le Sourd (Mme Legras). Est la créatrice de : Mon Ami Pierrot (Marchande de poissons), le Bon roi Dagobert (une Demoiselle d'honneur, une novice), Cantegril (Marinotte), l'École des Maris (Dame Cathau), le 17 février 1935 Gargantua (la vieille sage-femme, Haquerelle) d'Antoine Mariotte, la Grand' mère (une paysanne), la Peau de Chagrin (Mme d'Espars). A participé aux premières de : Angélique (une Commère), les Brigands (Bianca, la Marquise), Eros Vainqueur (une suivante), Résurrection (la Servante), Tarass Boulba (une Servante).

 

BERNAERT (Magdelaine SÉRIGNAC, épouse). — (31.Muret, 11 février 1861 ). Epouse le 09 octobre 1886 le baryton César Bernaert. Débute en 1888.

 

BERNARD Maud. — Débute le 30 janvier 1916 dans les Cadeaux de Noël (Petit Louis). Créatrice de : Au Bois Sacré (une Récitante), Forfaiture (Maud), Lorenzaccio (un écolier), Madame Sans-gêne (une Dame de la cour), le Sauteriot (une Marchande). A été affichée dans : Aphrodite (Myrto), Carmen (Frasquita), le Chemineau (Aline), les Contes d’Hoffmann (Olympia), la Fille de Madame Angot (Babet), Il était une Bergère (la Bergère), Louise (l'Apprentie), Madame Butterfly (la Tante), Manon (Poussette), Mignon (Frédéric), Mireille (Andreloun), le Mariage de Télémaque (Adresté), Figaro (Barberine), Pelléas et Mélisande (Yniold), la Reine Fiammette (Angioletta), Sapho (Irène), Lakmé (Miss Rose) et Werther (Sophie).

 

BERNARDI Lucy del. — Débute le 29 octobre 1898 dans le Pré-aux-Clercs (la Reine). Est affichée à partir de 1900 dans Proserpine (la Tourière) et crée Louise (la Première).

 

BERONITA Marie. — En représentation, débute le 29 janvier 1942 dans l'Enlèvement au Sérail (Blondine).

 

BERQUIN Yvonne. — Débute en créant la Danse pendant le Festin (une Invitée) le 17 novembre 1931. Est affichée dans Cavalleria rusticana (une paysanne), la Habanéra (une Femme), les Voitures versées (Eugénie), la Femme nue (l'Infirmière) et Werther (Käthchen).

 

BERRAT. — Voir FERRAT.

 

BERRIAU Simone. — Soprano. Débute le 12 juillet 1923 sous le nom de Simone BERRY. => biographie

 

BERT. — Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza) le 25 juillet 1923.

 

BERTAL. — Débute dans Manon (la Servante) le 21 septembre 1901.

 

BERTHON Mireille Isabelle dite Mireille. — Soprano (Paris, 06 août 1889 – 16 janvier 1955). En représentation, chante le Roi malgré lui (Alexina) en 1937.

 

BERTILIA. — Débute dans Paillasse (Nedda) le 07 mai 1933.

 

BERTINAZZI Barbe-Suzanne. — Actrice (1762 ). Epouse Bacquoy-Guédon. Débute le 28 septembre 1780.

 

BERTON Liliane. — Soprano (62.Bully-les-Mines, 11 juillet 1924 – Paris, 22 avril 2009). Débute le 07 novembre 1952 en créant Dolorès (une Voix) de Michel-Maurice Lévy. Chante Isoline (Isoline).

 

 

 

Liliane Berton

 

 

BERTRAND Lucy. — Soprano. Epouse en 1930 Jacques Béranger (Mézières, 18 janvier 1896 - Lausanne, 20 février 1975), directeur de théâtre suisse. Venant de la Monnaie de Bruxelles, débute le 01 mars 1926 dans Manon (Manon). Chante ensuite Lakmé (Lakmé), Carmen (Micaela), la Bohème (Mimi), Mireille (Mireille), le Barbier de Séville (Rosine) et le Roi d’Ys (Rosenn).

 

BETTINI. — Débute en 1885.

 

BILANGE Gabrielle Marie. — (44.Abbaretz, 02 octobre 1849 92.Puteaux, 06 février 1890). Epouse le 02 décembre 1876 Alb. Barlatier. Débute en 1876.

 

BILBAUT-VAUCHELET Juliette. — Soprano. Débute le 25 décembre 1877. => biographie

 

BILLA-AZÉMA Jeanne (Jeanne Marie Georgina BILLA dite). — Mezzo-soprano (75010.Paris, 04 mars 1879 – 95.Montmorency, 01 mars 1967). Epouse 93.Villemomble, 03 juin 1903, Louis Azéma ; parents de la cantatrice Marie-Louise Azéma. Débute le 02 mai 1910 dans Lakmé (Mallika). Est la créatrice, salle Favart, de : le Carillonneur (une Novice), Danseuse de Pompéi (une jeune fille), Fra Angelico (une Religieuse), Francesca da Rimini (une Femme), Gianni Schicchi (Nella), la Lépreuse (une Lavandière), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (la Marchande de Quatre-saisons) de Tiarko Richepin, On ne badine pas avec l'Amour (Rosette), Sainte Odile (Clotilde), le Sauteriot (une Marchande, une Femme), la Vie brève (une Vendeuse). D'autre part, a été affichée dans : Aphrodite (Séso, Rhodis), Ariane et Barbe-Bleue (Mélisande), Carmen (Mercédès), les Contes d’Hoffmann (la Muse, Nicktauss), la Fille de Madame Angot (Thérèse), Gismonda (l'Abbesse), Joseph (une jeune fille), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange), Louise (le Gavroche, Blanche, Irma), Manon (Rosette, Javotte), Mignon (Mignon), Mireille (Vincenette), Madame Butterfly (Souzouki), les Noces de Figaro (Marceline), la Reine Fiammette (Violette).

 

BILLON. — Crée le Testament de la Tante Caroline (une Sage-femme) le 11 mars 1937 et est affichée dans la Habanéra (une Femme) et Manon (la Servante).

 

BLANCHARD. — Elle appartenait à la troupe en 1844.

« Vous savez l'histoire de ce fils de paysan qui était toujours le second de sa classe, — quand ils n’étaient que deux élèves ? C'est à peu près au même titre que Mme Blanchard tient en chef et sans partage l'emploi des duègnes à elle toute seule, — aux appointements de 2.000 francs par an.

La vieille servante de Gille ravisseur. — Mme Barneck de l'Ambassadrice. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

BLEUZÉ Gabrielle. — Soprano. Débute le 23 novembre 1910. => biographie

 

BOCHER Magda. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972. Chante Mireille (une voix, 1964).

 

BOGNOLI (Mlle FOULQUIER, épouse). — Actrice (– 27 décembre 1777). Appartenait à la troupe en 1762. Jouait les premiers rôles de mères, veuves et ridicules. Quitta l'Opéra-Comique en 1769.

 

BOISSY Gaby. — Débute dans Carmen (Micaela) le 12 avril 1922. Chante également la Bohème (Mimi) et Werther (Sophie).

 

BOLUT Antoinette Jeanne dite Antoinette. — Soprano (Paris, 24 juin 1907 –). Débute le 10 janvier 1932 dans les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur). A créé Frasquita (Concepcion) ; le 17 mars 1932 le Roi bossu (Marguerite) d'Elsa Barraine. Chante la Basoche (une jeune fille), Carmen (Frasquita, puis Micaela), Lakmé (Miss Rose), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (Javotte), Mireille (Clémence et Vincenette), la Femme nue (Nini).

 

BONAVIA Jeanne (Jeanne Salomé BONNAVIA dite). — Soprano (77.Villiers-sur-Morin, 09 juillet 1898 –). En représentation, débute le 12 novembre 1935 dans les Noces de Figaro (la Comtesse).

 

BONHEUR Sarah. — (1859 – 1959). Débute en 1879.

 

BONI Henriette (Henriette HUET dite). — Soprano (76.Elbeuf, 20 novembre 1905 –). Débute dans Manon (Manon) le 25 juillet 1937. Est affichée dans Paillasse (Nedda), la Traviata (Violetta), Mignon (Philine) et Mireille (Mireille).

 

BONNEFOY Nina. — Soprano. Débute le 24 novembre 1891, puis chante sous le nom de Nina RATTI. => biographie

 

BONNET Germaine. — Soprano. Chante la Bohème (Musette, 1960 ; Mimi, 1961).

 

BONNI-PELLIEUX Solange [Bonny-Pellieux]. — Soprano (87.Limoges, 1910 ). Débute dans les Contes d’Hoffmann (Giulietta) le 03 avril 1948. Chante également la Tosca (Tosca). Crée Ciboulette (Baronne d'Ange).

 

BORDES Charlotte. — (1818 –). Débute le 02 mars 1827 à l'âge de 9 ans dans Camille (Adolphe).

 

BOREL Jeanne. — Mezzo-soprano (92.Colombes, 24 juillet 1888 –). Débute dans Werther (Charlotte) le 07 décembre 1913. Est affichée dans Carmen (Carmen), Louise (la Mère), Mireille (Taven), le Rêve (Hubertine), Sapho (Divonne), le Juif polonais (Catherine), Aphrodite (Chimairis). A créé le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (la Belle au Bois dormant) de Tiarko Richepin ; Soldats de France (une Mère). Elle a participé à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (la Supérieure) d'André Messager.

 

BORELLO Camille. — Soprano. Débute le 06 mai 1901 dans Carmen (Micaela). Chante également Manon (Manon).

 

BORGO Agnès (Agnès BIANCONI dite). — Soprano (20.Ajaccio, 17 avril 1879 – 83.Toulon, 07 janvier 1958). Epouse César Vezzani. Débute le 05 août 1917 dans la Tosca (Tosca).

 

BOUCART. — Débute le 09 mai 1892 en créant Enguerrande (Enguerrande).

 

BOUÉ Geori. — Soprano. Débute le 20 août 1939. => biographie

 

BOULAND. — Débute en 1888.

 

BOULANGER Marie Julie. — Mezzo-soprano. Débute le 11 mars 1811. => biographie

 

BOULARD. — Débute en 1879.

 

BOULART Sophie Ferdinande Dorothée. — Soprano (75018.Montmartre, 03 avril 1836 – 92.Asnières-sur-Seine, 14 juin 1889). Epouse Adolphe Mayer, directeur de la scène à l'Opéra. Débute en 1853 dans les Noces de Jeannette (Jeannette). Chante également aux Concerts du Conservatoire (aspirante le 16 décembre 1851 ; sociétaire le 28 janvier 1856).

« Grande et frêle personne, frêle et petite voix, avec un gracieux talent de vocalisation ; mais plus d'assurance que de talent, et plus de prétentions que tout le reste.

Mlle Boulart en est encore a chercher sa voie, — sans mauvais jeu de mots, — en attendant qu'elle la trouve, et il faut espérer qu'elle la trouvera, — elle marche le mieux qu'elle peut dans le chemin et dans les souliers de Mme Miolan. Ce serait très bien de se régler sur un beau modèle, si l'on pouvait en reproduire autre chose que les défauts !

Lauréat de 1853 et élève de madame Dumoreau, Mlle Boulart est engagée pour deux années, à raison de 4.000 francs la première, est de 6.000 francs la seconde.

Création : la Fiancée du Diable ; — elle n'y vaut pas son prétendu. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

BOULOGNE Janine. — Soprano (59.Bousies, 08 septembre 1934 –). Engagée à la RTLN en 1962. Chante les Contes d'Hoffmann (Giulietta), Zoroastre (Furie), le Médecin malgré lui (Nourrice), Mireille, le Comte Ory, les Noces de Figaro (la Comtesse). Crée le 21 octobre 1963 le Dernier Sauvage de Gian Carlo Menotti.

 

BOURDET Amélie Ursule. — (44.Nantes, 27 mai 1829 –). Débute en 1848.

 

BOURDON Jeanne Maria dite Jeanne. — Soprano (Paris, 17 mars 1887 –). Débute le 07 mai 1922 dans le Chemineau (Toinette).

 

BOURGEOIS Armande. — Soprano. Débuts le 24 janvier 1897 dans Don Juan (dona Anna), qu'elle reprit à partir de 1900. Elle avait débuté à l'Opéra le 19 juillet 1894.

 

BOURGEOIS Jeanne. — Débute le 26 mai 1913 dans Carmen (Carmen).

 

BOURGUIGNON Jeanne Marie dite Jeanne. — Contralto (Oran, Algérie, 24 janvier 1893 –). Débute le 23 janvier 1918 en créant Au Beau Jardin de France (Pomone). Crée également salle Favart : Masques et Bergamasques, Pénélope (Mélantho) et le Sauteriot (Marguette). Interprète d'autre part Carmen (Carmen), les Contes d’Hoffmann (Nicklauss), la Fille de Madame Angot (Amararithe) et la Reine Fiammette (Flora).

 

BOURSIN Denise. — Soprano (Paris, 19 février 1921 –). Débute dans les Contes d’Hoffmann (Olympia) le 27 mars 1949. Chante ensuite Lakmé (Lakmé), Mignon (Philine), le Barbier de Séville (Rosine) et L'Enfant et les Sortilèges (le Feu, le Rossignol).

 

BOUSIGUES-LEMONNIER. — Débute le 25 avril 1827 dans le Petit Chaperon rouge (Rose d'Amour). Crée le 09 juillet 1827 les Petits appartements (Béatrix) d'Henri Montan Berton.

 

BOUSQUET Léonie. — (54.Nancy, 03 octobre 1838 –). Débute en 1858.

 

BOUVIER Jenny. — (– av. 1803). Crée le 15 mars 1797 Ponce de Léon (Mélanie) d'Henri Montan Berton ; le 15 avril 1799 Montano et Stéphanie (Stéphanie) d'Henri Montan Berton ; le 21 janvier 1801 le Grand deuil (Adèle) d'Henri Montan Berton.

 

BOUVIER. — Débute le 14 février 1912 dans Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

BOUVIER Hélène. — Mezzo-soprano (Paris, 20 juin 1905 – Paris, 11 mars 1978). Débute le 3 décembre 1939 dans Werther (Charlotte). Créatrice, salle Favart, de : Amphitryon 38 (Ecclisse), Ariane à Naxos (la Dryade) et Dolorès (Tona). A été affichée dans : Cavalleria rusticana (Santuzza), Carmen (Carmen) et Louise (la Mère).

 

BOVY Vina (Malvina Bovi VAN OVERBERGHE dite). — Soprano belge (Gand, 22 mai 1900 – Gand, 16 mai 1983). Venant de la Monnaie de Bruxelles, débute le 09 mars 1925 dans Manon (Manon). Chante ensuite Lakmé (Lakmé), la Bohème (Mimi), Mireille (Mireille), le Barbier de Séville (Rosine), les trois rôles des Contes d’Hoffmann, les Pêcheurs de perles (Léila), le Bon roi Dagobert (la Reine), le Roi malgré lui (Alexina) et la Traviata (Violetta). Crée la Nuit embaumée (Myriem).

 

BOYER F.. — Débute le 23 mars 1919 dans Mignon (Philine).

 

BOYER DE LAFORY Suzanne. — Contralto (1883 ). Débute le 23 janvier 1908 dans Galathée (Pygmalion). Chante également Carmen (Carmen).

 

BRACHET Huguette. — Contralto (Tunis, 19 octobre 1942 ). Engagée en 1969 à la RTLN. Chante Mireille (Taven), Pelléas et Mélisande (Geneviève), la Fille du Far-West, le Viol de Lucrèce, les Contes d'Hoffmann.

 

BRANCA Marcelle. — Débute dans la Tosca (Tosca) le 12 mai 1940. Chante également la Bohème (Musette) et Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

BRANÈZE Maria (Maria TOURRY dite). — Soprano (91.Etampes, 30 janvier 1908 ). Débute le 08 décembre 1945 dans Louise (Louise). Est affichée dans les Noces de Figaro (Suzanne) et l'Heure Espagnole (Conception).

 

BRAS (Marie Amélie PETIT dite Mme). — (69.Lyon, 05 janvier 1779 – Saint-Pétersbourg, 11 mars 1837). Epouse Gildebrat. Débute le 07 mars 1825 dans la Fête du village voisin (Germaine) et Euphrosine et Coradin (la Vieille).

 

BRÉAN. — Débute le 26 novembre 1888 dans la Traviata (Annetta).

 

BRÉGA Marthe (Marthe Céline Aline Fanny POIDLOUË dite). — Soprano (– 15 octobre 1990). Epouse à 75009.Paris le 05 octobre 1926 Maurice Jacques Joseph Eugène Jaubert (06.Nice, 03 janvier 1900 – mort pour la France, 54.Azerailles, près de Baccarat, 19 juin 1940), compositeur. Débute le 17 octobre 1931 dans Cantegril (Amandine). Chante ensuite la Basoche (Marie d'Angleterre), Maison à vendre (Lise), Werther (Sophie) et Résurrection (la Korablewa).

Reprise de Maison à vendre (Dalayrac) à l'Opéra-Comique : "Citons en tête Mme Marthe Bréga, dont la jolie voix, fraîche et touchante, a fait sensation." (Paris-Soir, 10 avril 1932)

 

BRÉGIS Danielle. — Débute le 05 octobre 1943 dans le Bon roi Dagobert (la Reine).

 

BRÉJEAN-GRAVIÈRE (Georgette-Amélie SIXSOUT dite Georgette). — Soprano (75004.Paris, 22 septembre 1870 – 75007.Paris, 30 août 1951). Epouse 1. François Tancrède Gravière (-24 août 1899), directeur du théâtre de Bordeaux ; ép. 2.75009.Paris le 03 septembre 1900 le compositeur Charles Silver. A débuté dans Manon (Manon) le 17 septembre 1894. A créé le 24 mai 1899 Cendrillon (la Fée) de Jules Massenet. A été affichée à partir de 1900 dans : le Barbier de Séville (Rosine), le Domino Noir (Angèle), Mignon (Philine), Orphée (Eurydice), les Pêcheurs de perles (Léila) et le Roi d'Ys (Rosenn). Affichée également sous les noms de SILVER et BRÉJEAN-SILVER.

"Première chanteuse, femme du directeur du Grand-Théâtre de Bordeaux, où elle débuta au sortir du Conservatoire (premier prix de solfège et deuxième prix de chant, en 1890 ; élève de M. Crosti), dans Esclarmonde, où elle chanta Lucie de Lammermoor, Mireille, l'Étoile du Nord, etc., parut pour la première fois à l'Opéra-Comique dans Manon et créa Ninon de Lenclos.

Massenet a écrit exprès pour Madame Bréjean-Gravière un fabliau que l'excellente artiste a chanté, au gala de l'Élysée, le jour de la remise de la Toison d'Or au Président de la République." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

BRÉKA Yvonne. — Débute dans Résurrection (la Koreblewa) le 06 octobre 1927. — Crée la Femme et le Pantin (une Mère), la Peau de Chagrin (Mme de Rochegude). Chante Carmen (Mercédès), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d'Hoffmann (Giulietta), Pénélope (Lydie) et Madame Butterfly (Kate).

 

BRELAY (Marie Louise Alice CAILLER). — (33.Bordeaux, 01 avril 1870 –). Débute dans Phryné.

 

BREMA Marie (Mary Agnes FEHRMANN dite). — Mezzo-soprano anglais (Liverpool, 28 février 1856 – Manchester, 22 mars 1925). Débute le 27 janvier 1898, en représentation, dans Orphée (Orphée).

 

 

 

Marie Brema vers 1907

 

 

BRESSLER-GIANOLI Clotilde. — Contralto (Genève, 03 juin 1874 – 12 mai 1912). Débute dans Carmen (Carmen) le 18 juillet 1900. Chante Hansel et Gretel (Fée Grignotte).

 

BRETON Jeanne Marie Edmée. — Soprano (89.Auxerre, 13 janvier 1855-). Débute le 07 mai 1874 dans les Noces de Figaro (Chérubin).

 

BREUILLÉ Marie Anna. — (94.Ivry-sur-Seine, 17 septembre 1840 - Paris, 02 juin 1859). Débute en 1858.

 

BRÉVAL (petite). — Crée le 30 mai 1910 On ne badine pas avec l'amour (une petite fille) ; le 26 avril 1911 la Jota (une Enfant) ; le 01 décembre 1913 Céleste (Mariette).

 

BRÉVAL Lucienne. — Soprano. Débute le 20 novembre 1901. => biographie

 

BREYNE Zabeth. — Joue en 1942 Madame Butterfly (l'Enfant) et Grisélidis (Loys).

 

BRIFFAUX. —Débute dans Tristan et Isolde (Isolde) le 04 mai 1931.

 

BRIL. — Débute dans Louise (Louise) le 10 janvier 1903.

 

BROHLY Suzanne. — Mezzo-soprano (Paris, 1882 – 1943). Débute le 09 janvier 1906 dans Miarka (la Vougne). Chante Aphrodite (Bacchis), Carmen (Carmen), les Contes d’Hoffmann (Nicklauss), la Flûte enchantée (une Dame), Iphigénie en Tauride (Diane), le Juif Polonais (Catherine), Louise (la Mère), Madame Butterfly (Kate, puis Souzouki), Orphée (Orphée), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Marie-Magdeleine (Marthe), Mignon (Mignon), la Reine Fiammette (Pantasilée), le Rêve (Hubertine), le Roi d'Ys (Margared), Thérèse (Thérèse), Werther (Charlotte). Est la créatrice de l'Ancêtre (l'Ancêtre), Aphrodite (Chimairis), Ariane et Barbe-Bleue (Sélysette), le Carillonneur (Barbara), Céleste (la Sans-besoin), Circé (Pénélope), le Cœur du Moulin (la Mère), Iphigénie en Aulide (Clymmestre), la Lépreuse (Maria), Macbeth (une Sorcière), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (la Duchesse) de Tiarko Richepin, Myrtil (Cléo), Noël (Madame Herblet), Snegourotchka (Nel), la Vie brève (la Grand'mère).

 

 

 

Suzanne Brohly en 1907

 

 

BROTHIER Yvonne Camille Jeanne dite Yvonne. — Soprano (86.Saint-Julien-l’Ars, 06 juin 1889 – Paris, 27 janvier 1967). Débute le 13 février 1916 dans Lakmé (Lakmé). Chante Aphrodite (Myrte), le Barbier de Séville (Rosine), la Basoche (Colette), Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Il était une Bergère (la Bergère), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Chérubin), Phryné (Lampito), Pelléas et Mélisande (Mélisande), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Mimi), les Amoureux de Catherine (Catherine) et Werther (Sophie). A effectué les reprises de : la Coupe enchantée (Lélia), Orphée (l'Amour), Polyphème (Galathée), le Mariage de Télémaque (Nausicaa), le Rêve (Angélique), le Roi malgré lui (Minka), les Indes Galantes (Zaïre). Est la créatrice de la Forêt Bleue (le petit Chaperon rouge), Graziella (Graziella), le Hulla (Dilara), le Joueur de Viole (la jeune fille), Masques et Bergamasques, Ping-Sin (Ping-Sin), le Sauteriot (Orti).

(Lauréate du Conservatoire de Paris en 1914, elle fut engagée par la Monnaie de Bruxelles, mais la guerre l'empêcha de rejoindre ce poste. Ce fut l'Opéra-Comique qui l'accueillit en 1916. Elle devait y effectuer l'ensemble de sa carrière et y assura de prestigieuses créations. Elle ne parut à l'Opéra qu'en 1931 dans Rosine, du Barbier de Séville, Sophie, du Chevalier à la rose et dans Virginie Déjazet (Virginie) de Bruneau. De 1934 à 1939, elle participa aux saisons lyriques annuelles que Maurice Lehmann organisait à la Porte-Saint-Martin. Durant la Seconde Guerre mondiale elle abandonna la scène pour se consacrer à l'enseignement.)

 

BROUDEUR Jacqueline. — Mezzo-soprano (50.Nay, 30 novembre 1931 –). Chante entre 1954 et 1972.

 

BROUNE. — Débute en créant le 17 mars 1932 le Roi bossu (Eglantine) d'Elsa Barraine.

 

BROZIA Zina. — Soprano (1880 ). Débute dans la Traviata (Violetta) le 13 septembre 1905, chante ensuite Manon (Manon) et crée Aphrodite (Séso).

 

 

 

Zina Brozia en 1907

 

 

BRUGEL Lise. — Débute le 08 décembre 1935 dans la Bohème (Mimi).

 

BRUMAIRE Jacqueline. — Soprano (95.Herblay, 05 novembre 1921 ). Débute le 13 octobre 1946 dans les Noces de Figaro (la Comtesse). Chante : la Bohème (Mimi), Manon (Manon), Carmen (Micaela), Mireille (Mireille), les Contes d’Hoffmann (Antonia). Reprend Cosi fan tutte (Fleurdelyse) et crée Madame Bovary (Emma).

 

BRUNET-LAFLEUR (Marie Hélène BRUNET dite). — Soprano (33.Bordeaux, 03 février 1847 ). Epouse 1. le 05 novembre 1868 Armand Roux, compositeur ; 2. le 29 mai 1890 le chef d'orchestre Charles Lamoureux. Elève du Conservatoire, elle avait obtenu aux concours de 1867 les trois premiers prix de chant, d'opéra et d'opéra-comique. Elle ajouta à son nom, sur le conseil d'Auber, celui de Lafleur lors de ses débuts à l'Opéra-Comique qui eurent lieu, le 18 octobre 1867, dans le Domino noir (Angèle). Elle chanta ensuite au Théâtre-Lyrique.

 

BRUNLET Eugénie. — Soprano (95.Saint-Ouen-l'Aumône, 14 juin 1891 –). Débute en créant Céleste (Céleste) le 01 décembre 1913. Crée également Soldats de France (une épouse) et la Victoire (une ouvrière). Est affichée dans Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Gismonda (Gismonda), Louise (Louise), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Manon (Manon), les Noces de Figaro (la Comtesse), Paillasse (Nedda), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Jahel), le Rêve (Angélique) et la Tosca (Floria Tosca).

 

BUHL Marie. — (Alexandrie, Egypte, 19 juin 1865 ). Débute en 1892.

 

BUNLET Marcelle. — Soprano (85.Fontenay-le-Comte, 09 octobre 1900 – Paris, 13 décembre 1991). Débute le 05 janvier 1928 dans Ariane et Barbe Bleue (Ariane).

 

BURETTE la cadette (Marie BABIN DE GRANDMAISON dite). — Chanteuse (1767 29 mai 1793).

 

CABEL (Marie-Josèphe DREUILLETTE dite Marie). — (Liège, 1827 78.Maisons-Laffitte, 1885). Epouse le ténor Cabu dit Cabel. Elle fit un éclatant début au Théâtre-Lyrique dans le Bijou perdu d'Adolphe Adam, le 06 octobre 1853. Mme Cabel réussit moins à l'Opéra-Comique où elle débuta en 1856. Elle revint ensuite au Théâtre-Lyrique en 1861, pour retourner à l'Opéra-Comique en 1865. De 1871 à 1877, elle a chanté en province et à l'étranger.

 

CALAS Jeanne. — Soprano. Débute le 31 août 1912 dans Manon (Poussette), Assure les créations de : les Cadeaux de Noël (Emma), le Carillonneur (une Novice), la Griffe (Nathalie), Julien (une Fille de Rêve), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (Florine) de Tiarko Richepin, le Mariage aux lanternes (Catherine), Madame Sans-Gêne (une Dame de la Cour), Masques et Bergamasques, Pénélope (Philo), Sainte Odile (une Religieuse), le Sauteriot (une Marchande, une Femme). Est affichée d'autre part dans : les Amoureux de Catherine (Salomé), Aphrodite (Tryphéra, Philotis), Ariane et Barbe-Bleue (Bellangère), la Basoche (1re Jeune Fille), Carmen (Frasquita, Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), les Contes d’Hoffmann (Guilietta, le Fantôme), la Fille de Madame Angot (Mme Delaunay), Iphigénie en Tauride (une Prêtresse), le Juif Polonais (une jeune fille), Lakmé (Ellen, Mistress Bentson), Louise (la Plieuse, Camille), la Lépreuse (une Lavandière), Mârouf (Fatoumah), Madame Butterfly (Kate), Mignon (Philine), Mireille (Clémence), les Noces de Figaro (Marceline), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (Ombre heureuse), la Reine Fiammette (Violine), la Bohème (Musette), la Traviata (Clara) et Werther (Sophie).

 

CALVÉ Julie Rose Thomasse. — (35.Rennes, 26 mai 1816-). Epouse Boudousquié.

 

CALVÉ Emma. — Soprano. Débute le 11 mars 1885. => biographie

 

CALVET Jeanny Mathilde Aimée dite Mathilde. — Mezzo-soprano (31.Plaisance-du-Touch, 28 avril 1886 –). Débute dans Werther (Charlotte) le 04 septembre 1919. Est la créatrice salle Favart de l'Enfant et les Sortilèges (la Maman, la Tasse chinoise), Forfaiture (Madame Dodge), Gismonda (Thisbé), la Grand-Mère (la Marquise), Lorenzaccio (Marie Sodérini), Nausicaa (Pallas), Rayon de Soieries (la Reine des iles), Résurrection (Sofia), le Roi d'Yvetot (Catherine), Sarati (Rémédios), Sophie Arnould (Babet), Tarass Boulba (Maroussia), la Tisseuse d'Orties (la Reine). Est d'autre part affichée dans : Ariane et Barbe-Bleue (la Nourrice), l'Attaque du Moulin (Marceline), Béatrice (la Supérieure), le Joueur de Viole (la Mère), Louise (la Mère), Dans l'Ombre de la Cathédrale (Tomasa), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Pénélope (Euryclée), le Rêve (Hubertine), le Roi d'Ys (Margared), Sapho (Divone), le Sauteriot (Trine), la Vie Brève (la Grand-Mère).

 

CAMART Georgette. — Soprano. Débute le 03 janvier 1948 dans Louise (Louise). Est affichée ensuite dans Cavalleria rusticana (Santuzza), Madame Butterfly (Cio-Cio-San) et Ariane à Naxos (Ariane).

 

CAMIA Renée. — Débute le 01 novembre 1913 dans Julien (une Chimère). Chante : les Amoureux de Catherine (Salomé), Aphrodite (Tryphéron), les Cadeaux de Noël (Clara), les Dragons de Villars (Georgette), la Fille de Madame Angot (Clairette), la Coupe enchantée (Lucinde), Lakmé (Rose), Louise (la Plieuse), Manon (Poussette), Paillasse (Nedda), le Mariage de Télémaque (Adresté), Sapho (Irène), la Bohème (Mimi et Musette), Werther (Sophie), Fortunio (Madelon), Carmen (Frasquita, Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), le Juif Polonais (Suzel), les Contes d’Hoffmann (Fantôme), la Lépreuse (Lavandière). Est la créatrice, salle Favart, de : la Charmante Rosalie (Vesta), la Fille de Madame Angot (Babet), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (Violet) de Tiarko Richepin, la Vie Brève (une Vendeuse), et Madame Sans-Gêne (une Dame de la Cour).

 

CAMILLE (Jacoma-Antonia Camilla VERONESE dite). — Actrice (1735 20 juillet 1768). Joua les premières soubrettes à la Comédie-Italienne du 21 mai 1744 à 1762 puis à l'Opéra-Comique.

 

CAMOIN Cécile Louise Marie. — (Anvers, 07 juin 1812 34.Montpellier, avril 1855). Epouse 1. Miro ; 2. Didot. Débute le 14 janvier 1832 dans le Concert à la cour.

 

CAMOIN Marie Magdeleine Désirée. — (31.Toulouse, 03 juillet 1807 13.Marseille, 02 janvier 1884). Epouse, à Marseille, Derancourt. Débute le 16 novembre 1826 dans Jean de Paris et le Tableau parlant.

 

CANCALON Marguerite. — Voir CHAMPAGNE Marguerite.

 

CANDÈS Claire. — Soprano. Débute le 30 novembre 1935 dans Werther (Sophie). Interprète : la Habanéra (une Femme), Angélique (une Voisine), les Noces de Figaro (un Berger), les Noces de Jeannette (Petit Pierre), Mireille (Vincenette). Elle est également connue sous le nom de Claire Candès-Robin.

 

CAPDEVILLE Marie Désirée Clari. — (Paris, 23 janvier 1820 ). Epouse en septembre 1840 Horn. Débute vers 1841.

 

CANDORA. — Débute le 27 décembre 1924 dans Quand la Cloche sonnera (Manouchka). Chante également le Roi d'Ys (Margared).

 

CARELLA. — Débute le 14 mai 1935 dans Mireille (Andreloun). Chante également Cavalleria rusticana (Lola).

 

CARLE. — Débute le 20 décembre 1910 dans Louise (Marguerite). Interprète Aphrodite (Crobylé) et la Tosca (un Pâtre).

 

CARLIN (Françoise-Suzanne FOULQUIER dite Mme). — Actrice (28 mai 1740 ). Epouse l'acteur Bertinazzi dit Carlin. Joua les soubrettes de 1762 à 1769. Dite aussi Suzette.

 

CARLINE (Marie Gabrielle MALAGRIDA dite). — Soprano (vers 1758 1818). Epouse Nivelon. Débute le 31 janvier 1780. Quitte l'Opéra-Comique en 1801. Crée le 17 juin 1799 le Chapitre second (Emma Dearlove) de Jean-Pierre Solié.

 

CARNY Hélène. — Débute le 04 avril 1937 dans le Barbier de Séville (Rosine). Chante également l'Enlèvement au Sérail (Constance).

 

CAROL Louise Thérèse. — (31.Toulouse, 05 février 1849 ). Epouse le 10 juin 1880 G. Vincent. Débute en 1877. Elle fut ensuite professeur de chant et eut parmi ses élèves Jeanne Espigat.

 

CARO-MARTEL. — Débute le 22 juillet 1917 dans Louise (la Mère). Chante Cavalleria rusticana (Lucia) et Gismonda (l'Abbesse).

 

CARON Madeleine. — Débute dans Louise (la Mère) le 12 juillet 1922. Est affichée dans Carmen (Carmen) et Werther (Charlotte).

 

CARON (Rose Lucile MEUNIER dite Rose). — Soprano (91.Monnerville, 17 novembre 1857 – Paris, 09 avril 1930). Elle est entrée à l'Opéra le 12 juin 1885. En représentation, a créé salle Favart Fidélio (Léonore), pour ses débuts le 30 décembre 1898, et Iphigénie en Tauride (Iphigénie). A chanté Orphée (Orphée).

"Elève du Conservatoire, puis de madame Marie Sasse, est aujourd'hui l'une des étoiles des plus admirées de la constellation lyrique. Sa rentrée à l'Opéra, dans le rôle de la Valkyrie, de Sigurd, fut tout simplement triomphale.

Au Conservatoire, madame Caron travaillait le genre léger, qui ne lui convenait pas. Aussi n'avançait-elle guère dans l'étude de la vocalisation, du trille et du gracieux sourire, madame Sasse comprit quels trésors d'émotion et de grand sentiment dramatique contenait cette nature d'artiste. Elle fit travailler le genre sérieux à Rose Caron et en quelques mois la mit à même de débuter à la Monnaie de Bruxelles. Le succès ne fut pas un instant douteux. La création de Brunehild, de Sigurd, mit la jeune artiste en complète évidence. L'Opéra l'engagea, puis la laissa retourner à Bruxelles créer Jocelyn, pour la rengager ensuite, à la demande du public et de nos maîtres musiciens.

Très bien dans dona Anna, do Don Juan ; admirable dans Marguerite, de Faust ; Elisabeth, de Tannhäuser, et dans ses splendides créations de Lohengrin, Salammbô, la Walkyrie, Djelma, Othello et de Hellé, madame Caron joint à une grande puissance d'effet, un charme féminin pénétrant, irrésistible. C'est l'artiste douée et en possession d'un rare talent, acquis par l'étude. Il y a de Sarah Bernhardt en cette cantatrice." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

 

 

 

Rose Caron vers 1907

 

 

CARRÉ Marguerite. — Soprano. Débute le 17 octobre 1901. => biographie

 

CARRÉ-DELORN. — Débute en 1894.

 

CARRIER Eliane. — Soprano (03.Moulins, 08 avril 1907 –). Débute le 28 juin 1936 dans Paillasse (Nedda). Chante ensuite la Bohème (Mimi).

 

CARRIÈRE Germaine. — Soprano. Débute en créant On ne badine pas avec l'amour (Petite Suzon) le 30 mai 1910. Crée également salle Favart : l'Ancêtre (une jeune fille), les Cadeaux de Noel (Petit Louis), le Carillonneur (une Novice), Céleste (Nicette), la Danseuse de Pompéi (une jeune fille), la Jota (une enfant), Julien (une Fille de rêve), la Lépreuse (une sœur d'Ervoanik), Macbeth (le fils de Macdull), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (Rosalinde) de Tiarko Richepin, Noël (une voix), Soldats de France (le petit Tambour), la Vie Brève (une Vendeuse). A chanté : le Chalet (Bettly), Aphrodite (Corinna), le Déserteur (Jeannette), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange), Lakmé (Rose), Louise (l'apprentie), Madame Butterfly (Kate, la Cousine), Manon (Javotte), Mignon (Frédéric), Mireille (Andreloun), le Mariage de Télémaque (Alkyppé), Pelléas et Mélisande (Yniold), le Pardon de Ploermel (une chevrière), les Rendez-vous bourgeois (Julie), Richard Cœur de Lion (Colette), la Sorcière (dona Joanna), le Voile du Bonheur (Wan-Seou), Werther (Sophie).

 

CARROL Jean. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

CARTON. — Elle a participé à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (la Bohémienne) d'André Messager.

 

CARVALHO (Caroline Marie MIOLAN dite Mlle FÉLIX-MIOLAN puis Mme MIOLAN-). — Soprano (13.Marseille, 31 décembre 1827 76.Dieppe, 10 juillet 1895). Epouse en 1853 Léon Carvalho. Débute sous le nom de Mlle Félix-Miolan le 29 avril 1850 dans l'Ambassadrice (Henriette). Elle y créé en 1853 les Noces de Jeannette (Jeannette) de Victor Massé. Elle y chante la première de Marie-Magdeleine (Méryem) de Massenet en version oratorio le 24 mars 1874. Chante au Théâtre-Lyrique [où elle fut la créatrice de Faust (Marguerite), de Mireille (Mireille) et de Roméo et Juliette (Juliette)], puis débute à l'Opéra le 23 novembre 1868. Retourne à l'Opéra-Comique de 1876 à 1885. Elle y donne sa représentation d'adieux le 09 juin 1885 dans Faust (Marguerite).

(Elle débuta à l'Opéra-Comique le 29 avril 1850 dans Henriette de l'Ambassadrice, mais elle fut prise d'un tel trac qu'elle abandonna la scène : on dut rembourser. Sa voix, qui s'amplifia par la suite, était alors d'un petit volume mais son phrasé était excellent, son timbre délicieux, et elle possédait l'art des demi-teintes. A l'Opéra-Comique, au Théâtre-Lyrique ou à l'Opéra elle fut une prestigieuse interprète du répertoire français et de Mozart. Elle chanta régulièrement au Covent Garden ou elle entra en 1859 dans Dinorah du Pardon de Ploërmel, et fut en 1860 la diva de l'Opéra de Saint-Pétersbourg. Elle fut, entre autres œuvres, la créatrice des Noces de Jeannette, de Faust, de Mireille, de Roméo et Juliette. Elle chanta à la Monnaie de Bruxelles pendant le siège de Paris.)

« Le talent de chanteuse le plus consommé et le plus pur qui existe assurément à Paris. En voici la mesure : un grand style, un goût parfait, une justesse d’intonation irréprochable, un choix d'ornements exquis, un sentiment admirable. Mais le côté vraiment original, — la marque de fabrique de ce talent, — c'est, avec une manière magistrale de dire l'andante et l'imprévu, la variété que la chanteuse sait jeter dans les caprices d'un point d'orgue, l'art que, seule, elle possède à ce degré de terminer une phrase musicale.

Sous le nom de Mlle Félix, la cantatrice fut longtemps la providence des éditeurs et des Albums. Lauréat du Conservatoire en 1847, avant d'aborder une scène parisienne, elle s'essaya en courant la province avec son maître Duprez, qui avait formé une troupe ambulante composée de ses meilleurs élèves.

Mme Miolan-Carvalho est en tous points l'opposé de Mlle Lefebvre ; et bien qu'elle ait mis dans quelques-unes de ses créations, — les Noces de Jeannette, par exemple, — un grain de naïveté, ne cherchez pas la femme en elle, vous ne trouveriez que l'artiste. — Mais quelle grande artiste !

Mme Miolan est encore engagée pour seize mois. C'est une excellente pensionnaire. Elle gagne 16.000 fr. par an.

L'Ambassadrice. — Giralda. — Actéon. — les Noces de Jeannette. — le Pré-aux-Clercs. — le Carillonneur. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

CASIMIR (Alphonsine-Virginie-Marie DUBOIS, dame Casimir COMPAN dite Mme). — Soprano (Paris, 1803 92.Boulogne-Billancourt, 1888). Epouse Casimir Compan, chanteur. Débute le 17 mai 1823 dans le Nouveau seigneur de village (Babet) et Jeannot et Colin (Thérèse). Elle a créé de nombreux rôles, notamment dans Zampa et le Pré-aux-Clercs. Son refus de chanter lors de la seconde représentation de ce dernier ouvrage causa la mort de Herold, gravement malade. Plus tard, après de nombreuses tournées en province, et, la nécessité l'y obligeant, celle qui avait été une si brillante Isabelle vint terminer sa carrière sur le théâtre de ses premiers succès, dans les rôles de suivante et de duègne. Crée le 22 décembre 1824 les Deux Mousquetaires (Amélie) d'Henri Montan Berton.

 

CASTAGNÉ Marie. — Mezzo-soprano (31.Toulouse, 04 octobre 1859 ). Débute le 05 janvier 1884 dans Carmen (Carmen).

 

 

 

Marie Castagné

 

 

CASTELLI Christiane. — Soprano (Paris, 19 août 1922 –). Débute le 16 mars 1946 dans la Traviata (Clara). Chante Carmen (Frasquita, Micaela), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), le Directeur de Théâtre (Sylvanise), Isoline (Titania), Paillasse (Nedda), la Bohème (Musette), la Tosca (Floria Tosca). Crée Ciboulette (Comtesse de Castiglione).

 

 

 

Christiane Castelli dans la Bohème (Musette) à l'Opéra-Comique en 1956

 

 

CATEL. — Appartenait à la troupe vers 1860-1870.

 

CATHELOTTE Anaïs Désirée Célina. — (Paris, 25 septembre 1831 ).

 

CATINON (Catherine-Antoinette FOULQUIER dite). — Epouse Rivière. Joua les mères amoureuses à la Comédie-Italienne du 20 décembre 1753 à 1762. Joua à l'Opéra-Comique de 1762 à 1769.

 

CAUCHARD Jacqueline. — Mezzo-soprano (Paris, 20 octobre 1919 –). Débute dans Mignon (Mignon) le 14 juillet 1946. Chante ensuite Carmen (Mercédès), l'Enfant et les Sortilèges (un pastoureau, la chouette), Louise (Madeleine), Manon (Rosette), Mireille (Andreloun), Madame Butterfly (la Mère, la Tante), Madame Bovary (une Femme), le Oui des Jeunes Filles (Rita), Pelléas et Mélisande (Yniold), et la Vie Brève (Carméla). Est la créatrice de : Il était un Petit Navire (Sylvio), Dolorès (une petite Vieille), Ciboulette (Gertrude).

 

CAUX Marthe Pauline dite Marthe. — Soprano (33.Bordeaux, 06 septembre 1876 –). Débute le 25 septembre 1901 dans Mireille (Mireille). Chante également Mignon (Philine) et Carmen (Micaela).

 

CAVALLI Floriana. — Soprano italien (06 février 1926 – Bologne, 29 décembre 2004). Participe à la première le 24 novembre 1964 de l'Ange de feu (Renata) de Sergheï Prokofiev [version française de Michel Ancey].

 

CÉBRON-NORBENS (Marie Louise Berthe CÉBRON dite). — Mezzo-soprano (Paris, 31 mars 1888 –). Engagée à l'Opéra-Comique en 1908, elle débute sur la scène de la Gaité-Lyrique le 02 janvier 1909 dans Cendrillon (Prince charmant). Créatrice de Myrtil (Bacchis), a été affichée dans Werther (Charlotte), Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

CELLIER Jacqueline. — Soprano (Paris, 23 mai 1917 –). Nièce de Suzanne Cesbron-Viseur. Débute le 18 février 1947 dans le Rêve (Angélique). Chante Carmen (Micaela), Une Éducation manquée (Hélène), Lakmé (Ellen), Louise (Madeleine, Elise et la Laitière), Manon (Poussette), Mireille (Andreloun), les Noces de Figaro (Barberine), le Oui des Jeunes Filles (une jeune fille), Pelléas et Mélisande (Yniold), la Vie Brève (une Vendeuse), l'Étoile (Adza) et Werther (Sophie).

 

CERNAY Germaine (Germaine Madeleine NICOL, légitimée en 1907 par Paul POINTU, dite). — Mezzo-soprano (76.Le Havre, 28 avril 1900 – Paris, 1943). Débute en créant Résurrection (la Bossue) le 16 mai 1927. A créé également salle Favart : Eros Vainqueur (Floriane), Le Fou de la Dame (la Tour) ; le 17 décembre 1928 Riquet à la houppe (une Fée) de Georges Hüe ; le Sicilien (Léonor). A chanté Ariane et Barbe Bleue (Sélysette), Béatrice (une Sœur), les Armaillis (Roeseli), le Bon roi Dagobert (Gertrude), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), Don Quichotte (Garcias), Lakmé (Mallika), Manon (Javotte), Mignon (Mignon), Madame Butterfly (Souzouki), Mireille (Vincenette et Taven), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Pénélope (Cléone), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Jeannette), le Roi d'Yvetot (la Gazette), Werther (Charlotte) et Masques et Bergamasques.

 

CERTAIN. — Débute le 14 mai 1821 dans Jean de Paris (Olivier).

 

CÉSAR Berthe. — Débute dans Mignon (Philine) le 07 septembre 1908. Chante Manon (Manon), Lakmé (Lakmé), le Barbier de Séville (Rosine) et la Traviata (Violetta).

 

CESBRON-VISEUR Suzanne (Suzanne Catherine CESBRON dite). — Soprano (75017.Paris, 24 mai 1879 – 31.Seilhan, 23 août 1967). Fille du peintre Achille Théodore Cesbron (Oran, 05 novembre 1849 – 75017.Paris, 03 janvier 1913). Epouse 1918 Georges Viseur. Débute sous son nom de jeune fille dans Grisélidis (Grisélidis) le 24 janvier 1902. Crée le Cor Fleuri (Oriane), et chante Werther (Charlotte), Louise (Louise), Manon (Manon), la Tosca (Tosca), le Roi d’Ys (Rosenn), Pelléas et Mélisande (Mélisande), les Contes d’Hoffmann (Antonia, Giulietta), Madame Butterfly (Cio-Cio-San) et la Carmélite (Louise de la Vallière).

 

CÉZAC de. — Débute dans Louise (Madeleine) le 09 février 1902.

 

CHABAL Inès (Louise BALDASSARI dite). — Mezzo-soprano (Lausanne, 13 septembre 1910 –). Débute le 20 juillet 1946 dans Werther (Charlotte).

 

CHABRY Colette. — Débute le 10 mars 1917 dans Mârouf (la Princesse). Crée Au Beau Jardin de France (Flora).

 

CHALANDA Paulette. — Soprano (31.Villemur-sur-Tarn, 30 avril 1923 – 19 mai 1985). Débute dans la Bohème (Mimi) le 25 octobre 1952. Chante Mireille (Mireille), les Pêcheurs de perles (Leïla), Manon (Manon), Isoline (la Belle Fille, Violante). Créé le 22 juin 1962 Princesse Pauline (Sidonie) d'Henri Tomasi.

 

CHAMBELLAN Marguerite. — Soprano (1868 – 1944). Ayant débuté dans les Noces de Jeannette (Jeannette) le 28 janvier 1894, est affichée à partir de 1900, dans Carmen (Frasquita, Micaela), la Dame Blanche (Anna), la Fille du Régiment (Marie), Lakmé (Lakmé), Mignon (Philine) et Philémon et Baucis (Baucis).

 

CHAMPAGNE Marguerite. — Fut également affichée sous le nom de Marguerite CANCALON. A débuté le 22 juin 1918 dans Aphrodite (Héliope). A créé Pénélope (Eurymone). A chanté Cavalleria rusticana (une Paysanne), Fortunio (Gertrude), la Habanéra (une jeune fille), Louise (la Balayeuse, la Première, la Laitière, la Chiffonnière, Elise et Marguerite), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (la Servante), Résurrection (une Détenue), Werther (Käthchen), la Fille de Madame Angot (Madame Herbelin), Sauteriot (une Marchande), la Traviata (Bohémienne).

 

CHANTAL Irène. — Débute le 01 mars 1944 dans la Traviata (Violetta). Chante également Lakmé (Lakmé).

 

CHAPUY (Marguerite CHOPIS dite). — Soprano (33.Bordeaux, 21 juillet 1852 ). Epouse en 1876 le général André. Débute en 1872.

"Louis-Joseph-Nicolas André a épousé l'une des plus charmantes et des meilleures artistes de l'Opéra-Comique d'alors, Mlle Chapuy, qui n'a plus depuis reparu au théâtre." (Georges d'Heylli, Dictionnaire des pseudonymes, 1887).

 

CHARBONNEL Marie. — Contralto (69.Lyon, 1880 ). Débute le 27 octobre 1910 dans Carmen (Carmen). Crée l'Ancêtre (Vanina), Bérénice (Lia), Macbeth (une Sorcière). Chante Galathée (Pygmalion), Louise (la Mère) et le Vaisseau Fantôme (Maria).

 

CHARLES. — Comédienne, joue le Directeur de Théâtre (Clorinde) et Fragonard (Toinette) (entre 1945 et 1950).

 

CHARLES-ROTHIER Marie (Marie Julienne BERETTA dite). — Soprano (04.Digne-les-Bains, 16 novembre 1877 –). Débute le 03 octobre 1901 dans Louise (Louise). Chante le Domino noir (Angèle).

 

CHARMAISON-MATTEI. — Débute dans le Roi d’Ys (Margared) le 25 novembre 1932.

 

CHARNEY. — Débute le 06 juillet 1924 dans Mireille (Taven). Est affichée dans Lakmé (Mallika).

 

CHARNY Lyse. — Contralto (1890 – 1950). Débute dans Carmen (Carmen) le 05 juillet 1919. Chante Werther (Charlotte) et Mireille (Taven). Reprend l'Attaque du Moulin (Marceline) et la Lépreuse (Vieille Tili). Crée les Noces Corinthiennes (Kallista) et la plus forte (Julie).

 

CHARPANTIER Marguerite. — Soprano (Paris, 1882 –). A débuté dans Proserpine (une jeune fille) le 16 mars 1887 et a repris les Visitandines (Sœur Agnès). A chanté Carmen (Frasquita), Louise (Blanche, Irma), le Roi l'a dit (Philomèle).

 

CHARTON-DEMEUR Anne (Anne Arsène CHARTON dite). — Soprano (17.Saujon, 03 mars 1824 – 75008.Paris, 30 novembre 1892). Epouse le 04 septembre 1847 Jules-Antoine Demeur (Hodimont-lez-Verviers, 23 septembre 1814 – 75008.Paris, 21 août 1882), flûtiste de la Monnaie de Bruxelles. Débute le 01 juin 1847 dans Ne touchez pas à la reine (la Reine). Chante le Domino noir (Angèle) en juin 1847 ; Fra Diavolo (Zerline) en décembre 1847 ; Haydée (Haydée) en janvier 1848. Chante ensuite au Théâtre-Lyrique.

(Elle parut à Bordeaux, Toulouse, Bruxelles avant d'entrer à l'Opéra-Comique. En 1847, elle épouse le flûtiste Demeur et s'oriente vers une carrière internationale qui la conduit à Madrid, New York, La Havane, Rio de Janeiro, Saint-Pétersbourg. Revenue à Paris en 1862 elle est affichée au Théâtre-Italien et au Théâtre-Lyrique. Veuve en 1882, elle abandonne la scène. Très jolie femme, bonne comédienne et chanteuse experte, elle triomphe dans Zerline, Desdémone, Violetta, Léonore, Rosine. Elle fut la créatrice de Béatrice dans Béatrice et Bénédict et de Didon dans les Troyens à Carthage.)

 

CHAUVELOT Suzanne. — Débute le 06 décembre 1946 dans Pelléas et Mélisande (Geneviève). Chante Werther (Charlotte) et Masques et Bergamasques. Chante ensuite sous le nom de Maria MURANO.

 

CHAUVET Claire. — Crée le 01 juin 1951 Madame Bovary (Virginie).

 

CHAZEL Yvonne. — Débute le 06 septembre 1917 dans Sapho (Fanny Legrand). Chante Aphrodite (Chrysis), Fortunio (Jacqueline), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Manon (Manon) et la Bohème (Mimi). Elle a participé aux premières : le 23 novembre 1917 de Béatrice (Béatrice) d'André Messager ; de la Fille de Madame Angot (Madame Héberlin).

 

CHELLET Germaine. — Soprano. Débute le 27 octobre 1934 dans Carmen (Frasquita). Est affichée dans Mon Ami Pierrot (Ninon), Amphitryon 38 (Alcmène), la Basoche (une jeune fille), le Bourgeois de Falaise (Lisette), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, novice), Cavalleria rusticana (Lola), le Chemineau (Aline), les Contes d’Hoffmann (Stella), Une Éducation manquée (Gontran), Frasquita (Aimée Girod), Gargantua (une Nourrice), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange), la Lépreuse (une Lavandière), Louise (le Gavroche, Blanche et Marguerite), Lakmé (Ellen), Madame Butterfly (Kate), les Mamelles de Tiresias (une Femme élégante), Manon (Poussette), le Médecin malgré lui (Lucinde), Mireille (Clémence, Andreloun), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur, Barberine), les Noces de Jeannette (Jeannette), la Reine Fiammette (Pomone), le Roi malgré lui (une Serve), le Sicilien (Elise), la Vie brève (une Vendeuse), la Bohème (Musette), la Traviata (Clara), le Sourd (Isidore), Comme ils s'aiment (Stéphanie), Werther (Sophie), Madame Bovary (une Femme), Isoline (1re Désolée). A créé salle Favart : Carmosine (Demoiselle d'honneur), l'Étoile (Oasis), Fragonard (Demoiselle de mode), la Nuit embaumée (une Sultane), le Oui des Jeunes Filles (une jeune fille), Marion (Nicole), Il était un Petit Navire (Angélique), Ciboulette (Angélique) et Dolorès (une petite Vieille).

 

CHENAL Louise Anthelmine dite Marthe. — Soprano (94.Saint-Maurice, 24 août 1881 – Paris, 29 janvier 1947). Débute le 11 février 1908 dans Aphrodite (Chrysis). A participé à la première de la Fille de Madame Angot (Mademoiselle Lange). A créé On ne badine pas avec l'Amour (Camille), le Roi Candaule (Tudo), Sanga (Sanga), la Sorcière (Zoraya), Sur le Front (la Marseillaise), le Tambour. A été affichée dans Carmen (Carmen), le Jongleur de Notre-Dame (Jean), Don Juan (Dona Anna), le Roi d'Ys (Margared), la Tosca (Tosca), Sapho (Fanny), le Rêve (Angélique), le Vaisseau fantôme (Senta). Chantait la Marseillaise de Rouget de Lisle durant la Première Guerre mondiale.

 

CHERET. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

CHEVALIER Esther Georgette Marie dite Esther. — Mezzo-soprano (92.Montrouge, 13 septembre 1852 ). A débuté le 06 octobre 1873 dans le Domino noir (Angèle). Elle a créé Carmen (Mercédès) ; la Chambre Bleue (Manette) ; la Fille de Tabarin (la Duègne) ; Louise (la Balayeuse) ; la Sœur de Jocrisse (Hermione) ; Xavière (Prudence) ; le 10 mai 1875 Don Mucarade (Pépita) d'Ernest Boulanger ; le 19 janvier 1884 Manon (Javotte) de Jules Massenet ; le 05 mai 1896 le Chevalier d'Harmental (le Duchesse du Maine) d'André Messager. Participe à la première le 09 juin 1892 des Troyens à Carthage (un Spectre) d'Hector Berlioz ; de Falstaff (Meg). A été affichée dans : les Amoureux de Catherine (Salomé), les Contes d’Hoffmann (Nicklauss), la Dame Blanche (Jenny), le Déserteur (Louise), les Dragons de Villars (Rose Friquet), la Flûte enchantée (une Fée), le Maître de Chapelle (Gertrude), Mignon (Mignon), Mireille (Taven), le Nouveau Seigneur du Village (Babet), le Pré-aux-Clercs (Marguerite), les Rendez-vous bourgeois (Julie), Richard Cœur de Lion (Laurette), Rose et Colas (Mère Bobi), Zampa (Rita), la Marseillaise (Madame Dietrich). Elle a chanté à l'Opéra le 18 mars 1899.

"Dugazon, élève du Conservatoire, où elle obtint à dix-huit ans le premier prix de chant et le premier prix d'opéra-comique. Du talent, une volonté et un zèle inébranlables. Esther Chevalier sait tous les rôles. C'est le type de la dugazon, vive, spirituelle et disant à ravir. Elle débuta dans le Domino noir. Depuis, elle a fait beaucoup de créations et chanté le répertoire. Toujours prête à remplacer au pied levé les camarades indisposées.

Mademoiselle Chevalier est, sans contredit, l'une des plus précieuses artistes de l'Opéra-Comique et de par le talent et de par le zèle." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

 

 

Esther Chevalier

 

 

CHEVRIER. — Débute en 1876.

 

CHOISY de. — Débute le 17 février 1909 dans Louise (la Plieuse). Chante Cendrillon (Noémie), Lakmé (Rose).

 

CHOLLET-BYARD Julie. — Soprano. Débute le 30 août 1862. => biographie

 

CICO (Alexandrine Louise Hortense TROTTÉ dite Marie). — Soprano (75001.Paris, 04 juillet 1841 – 92.Neuilly-sur-Seine, 09 septembre 1875). Sœur cadette de Pauline Cico, actrice. Débute en 1861. Créé Lalla-Roukh.

 

CIGNA Gina. — Soprano italien d’origine française (Paris, 06 mars 1900 – Milan, 26 juin 2001). Epouse en 1923 le ténor Maurice Sens. Elle avait débuté à la Scala de Milan sous le nom de Ginette SENS, puis chante à partir de 1929 sous le nom de Gina Cigna. Débute le 16 avril 1936 dans la Tosca (Tosca).

 

CINTI-DAMOREAU (Laure-Cinthie MONTALANT dite Laure). — Soprano (Paris, 06 février 1801 60.Chantilly, 25 février 1863). Epouse à Bruxelles en 1827 Vincent Charles Damoreau, ténor. Elle a débuté à l'Opéra en 1823, puis à l'Opéra-Comique en 1835 où elle chanta Actéon. Elle créa en 1837 l'Ambassadrice et le Domino noir qu'Auber avait spécialement composés pour elle. Elle se retira en 1841, fut professeur au Conservatoire et laissa une Méthode de Chant.

 

CLASSIS Charlotte. — En représentation, crée salle Favart : Malvina (Madame Choquart) le 12 juillet 1945.

 

CLAUDE Fany. — Créé Fragonard (une Demoiselle de mode) le 21 février 1946.

 

CLAUDE Jacqueline. — Débute le 13 novembre 1932 dans la Tosca (Tosca). Chante Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Antonia), le Roi d’Ys (Rosenn) et le Pré aux Clercs (la Reine).

 

CLAVEL Madeleine Camille Marie Lucie dite Madeleine. — Soprano (38.Moulin-Vieux, 01 octobre 1891 –). Débute le 07 janvier 1917 dans Sapho (Fanny). Chante également la Tosca (Floria Tosca), Béatrice (Béatrice), Manon (Manon), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Louise (Louise).

 

CLAVERIE Ginette. — Débute dans la Bohème (Musette) le 18 mai 1948. Est affichée dans le Carrosse du Saint-Sacrement (la Périchole), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Louise (Irma), Madame Bovary (Artémise), Marion (Madeleine), Mireille (une voix), Paillasse (Nedda), Cavalleria rusticana (une Paysanne), les Contes d’Hoffmann (Stella), Madame Butterfly (la Tante), Tirésias (une grosse Dame), Werther (Käthchen), Ciboulette (une jeune fille), Carmen (Micaela) et l'Heure espagnole (Concepcion).

 

CLAVERIE Michèle. — Soprano (92.Boulogne-sur-Seine, 05 juin 1939 ). Fille de Jean Claverie, basse. Epouse Claude Calès, baryton. Débute en 1964 dans les Noces de Figaro (Barberine). Chante les Contes d'Hoffmann (Olympia), le Barbier de Séville (Rosine), Orphée (l'Amour), Orphée aux Enfers (Cupidon, Eurydice), le Viol de Lucrèce (Lucia).

 

CLERC. — Débute en 1876.

 

CLYNSEN de. — Débute dans Mignon (Philine), au Trocadéro, le 26 décembre 1931.

 

COCYTE Mathilde. — Mezzo-soprano. Débute le 06 octobre 1904. => biographie

 

CODINAS Simone. — Mezzo-soprano (– 27 septembre 2005). Chante entre 1954 et 1972.

 

COIFFIER Marthe Yvonne dite Marthe. — Soprano (Oran, Algérie, 09 mai 1896 –). Débute le 03 février 1921 dans Carmen (Micaela). A créé à l'Opéra-Comique : la Brebis égarée (une Récitante), Forfaiture (Evelyne), Nausicaa (Chloris), les Noces Corinthiennes (la Muse) ; le 07 décembre 1921 Dans l'Ombre de la Cathédrale (une Voix) de Georges Hüe ; la Plus Forte (Irma), le Poème du Soir (Nelly), Polyphème (une Nymphe), et les Indes Galantes. A d'autre part été affichée dans : Aphrodite (Moussarion), Ariane et Barbe-Bleue (Ygraine), les Bavards (marchande de cigares), la Basoche (Marie d'Angleterre), la Forêt Bleue (la Princesse), Gismonda (Agnelo), Il était une Bergère (la Bergère), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange), Lakmé (Ellen, Rose), la Légende du Point d'Argentan (l'Errante), Louise (Irma), Manon (Poussette), le Mariage de Télémaque (Adresté), Mignon (Frédéric), Mireille (Andreloun), les Noces de Figaro (Chérubin), Orphée (Ombre heureuse), le Roi Candaule (Noémie), le Roi d'Ys (Rosenn), Sapho (Irène), Werther (Sophie), Gianni Schicchi (Lauretta), le Mariage aux lanternes (Fanchette), Masques et Bergamasques (Colombine). Elle a participé à la première le 07 octobre 1924 de Don Quichotte (Pedro) de Jules Massenet.

 

COLALTO-MATTIUZZI Catherine-Marie-Antoinette. — Actrice (18 septembre 1755-). Epouse Gaillard. Joue du 26 avril 1774 à 1780.

 

COLAS Malcy. — Débute en créant Iphigénie en Aulide (une Femme grecque) le 18 décembre 1907. Crée également Snegourotchka (Boby Icka) et Solange (Madame de Virieu), a été affichée dans Alceste (une Coryphée), Aphrodite (Philotis), Carmen (Mercédès), Cavalleria rusticana (Lola), Cendrillon (Madame de la Haltière), Louise (Gertrude, la Chiffonnière), Madame Butterfly (la Tante), Manon (Poussette).

 

COLL Jane. — Soprano. Débute dans Lakmé (Lakmé) le 26 juillet 1948.

 

COLLARD Jeannine. — Mezzo-soprano (08.Charleville-Mézières, 08 juillet 1923 ). Débute le 29 décembre 1951 dans Werther (Käthchen). Chante ensuite l'Enfant et les Sortilèges (la Libellule), Lakmé (Mallika), Madame Butterfly (Souzouki), Madame Bovary (une Commère), les Contes d’Hoffmann (Madame Luther), l’Amour sorcier (la Chanteuse) et Masques et Bergamasques. Crée Ciboulette (Nicole).

 

COLLART Claudine. — Soprano (59.Auby, 06 février 1923-). Débute le 18 février 1945 dans le Barbier de Séville (Rosine). Chante Werther (Sophie), Carmen (Micaela), le Roi malgré lui (Minka), le Directeur de Théâtre (Madame de Saint-Amour), l’Enfant et Sortilèges (une pastoure, une chouette), Madame Butterfly (la Mère) et Lakmé (Lakmé).

 

COLLET. — Actrice (1744 - 22 novembre 1765). Joua les amoureuses à la Comédie-Italienne de 1762 à 1765.

 

COLOMBE l'Aînée (Marie-Thérèse-Théodore ROMBOCOLI-RIGGIERI dite). — (Venise, 1757 - 29 mars 1837). Débute le 19 mars 1766. Chanta le Huron (Hortense) de Grétry, le Bûcheron (Suzette) de Philidor, le Roi et le fermier (Jenny) de Monsigny, Zémire et Azor (Zémire) de Grétry. Elle se retira en 1788.

 

COLOMBE la Jeune. — Voir ADELINE.

 

COLON Marie (Marie Anne DEJEAN-LEROY dite). — Epouse l'acteur Jean Colon (vers 1775-). Mère des cantatrices Eléonore et Jenny Colon. Débute en 1824.

 

COLON Eléonore dite l'aînée. — (1807-). Fille de Marie Colon. Débute le 17 avril 1822 dans la Lettre de change (Eugénie) et les Deux Savoyards (Michel).

 

COLON Jenny Marguerite dite la cadette. — Soprano (62.Boulogne-sur-Mer, 05 novembre 1808 - Paris, 05 juin 1842). Fille de Marie Colon. Epouse 1. à Londres l'acteur Pierre-Chéri Lafont ; 2. le 11 avril 1838 Gabriel Le Plus, flûte solo de l'Opéra-Comique. Débute le 17 avril 1822 dans les Deux Savoyards (Joset). Crée l'Ambassadrice (Charlotte). Elle fut également affichée sous le nom de Mme Leplus.

(Elle débute à l'Opéra-Comique le 17 avril 1822, mais dès l'année suivante préfère le Vaudeville et le Gymnase. Puis elle entreprend une tournée en Angleterre. De 1836 à 1840 elle sera de nouveau à l'Opéra-Comique où elle créera Charlotte dans l'Ambassadrice. Le 14 septembre 1840, elle entre à la Monnaie dans Angèle du Domino noir mais, souffrante, doit abandonner la scène en 1841.)

 

COLSON Pauline. — Soprano. Débute le 16 septembre 1854. => biographie

 

COMÈS. — Soprano. Créatrice de Aphrodite (Crobylé), les Pêcheurs de Saint-Jean (Jeanne), a chanté Carmen (Mercédès), ayant débuté le 08 janvier 1905 dans Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

CONVERCHEL (petite). — Joue dans Madame Butterfly (l'Enfant) en 1945.

 

CORDI Corinne. — A débuté dans la Bohème (Mimi) le 04 janvier 1934. Chante Mignon (Philine).

 

CORDIER Angely Claire Albertine. — (56.Vannes, 19 février 1840 – 14.Caen, 09 avril 1870). Débute en 1860.

 

CORDIER. — Débute le 04 décembre 1881 dans les Dragons de Villars (Rose Friquet).

 

CORINALDI. — Débute vers 1818.

 

CORNÉLIS. — Débute en 1879.

 

CORNEY Germaine (Louise Marie Germaine CORNET dite). — Soprano (93.Noisy-le-Sec, 19 novembre 1901 –). Débute dans Pénélope (Philo) le 09 décembre 1924. Est affichée dans Aphrodite (Myrto), Ariane et Barbe-Bleue (Mélisande), Béatrice (la Vierge), le  Bon roi Dagobert (la Reine), Carmen (Micaëla), Cavalleria rusticana (Lola), le Chemineau (Aline), l'Enfant et les Sortilèges (un pastoure, la chauve-souris), la Fiancée Vendue (Marienka), le Hulla (une esclave), le Joueur de Viole (la Princesse), Lakmé (Ellen), la Lépreuse (une Lavandière), Louise (Irma), Mignon (Mignon), Mireille (Vincenette), les Noces de Figaro (Chérubin), le Rêve (Enfant de chœur), le Roi d'Ys (Rosenn), le Roi malgré lui (Alexina), la Bohème (Mimi, Musette), Werther (Sophie). Est la créatrice de : la Femme et le Pantin (Dolorès) ; le 17 décembre 1928 Riquet à la houppe (Fée Tulipe) de Georges Hüe ; Vieux Garçons (Catherine) et les Indes Galantes.

 

CORONA Leonora (Lenore COHRON dite). — Soprano américain (Dallas, 14 octobre 1900 –). Débute le 04 juin 1928 dans la Tosca (Tosca).

 

CORTEZ Alice (Georgette Camille Marie Louise GORTAIS dite). — Mezzo-soprano (85.Luçon, 15 mai 1879 –). A débuté dans Lakmé (Mallika) le 17 septembre 1902. A créé la Carmélite (la Sorcière) ; le 10 mai 1904 le Cor fleuri (troisième Fée) ; la Reine Fiammette (Chiarrina) ; le 20 janvier 1903 Titania (une Fée) de Georges Hüe. A été affichée dans Alceste (une Choryphée), Carmen (Carmen), Iphigénie en Tauride (une Femme grecque), Louise (Gertrude), Manon (Javotte), Mireille (Taven). A participé à la première le 10 mai 1904 du Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange) de Jules Massenet.

 

CORTOT Andrée. — Débute le 03 mars 1924 dans la Tosca (Tosca). A créé la Femme et le Pantin (Conchita) et le Joueur de Viole (la Princesse). A chanté les Contes d’Hoffmann (Giulietta), Louise (Louise), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Paillasse (Nedda), la Cloche sonnera (Manouchka) et la Vie Brève (Salud).

 

COSTE Mary. — Débute dans Carmen (Carmen) le 28 janvier 1940.

 

COSTÈS A.. — Mezzo-soprano. Débute le 15 mai 1900 dans les Visitandines (Sœur Augustine). Est affichée ensuite dans Carmen (Mercédès), Cor Fleuri, (une fée), le Domino Noir (Ursule), les Dragons de Villars (Georgette), le Farfadet (Babet), Lakmé (Rose), Louise (Glaneuse, Balayeuse, Chiffonnière, Gavroche, Blanche, Suzanne et Elise), le Maître de chapelle (Gertrude), Manon (Poussette, Javotte), Mignon (Mignon), Mireille (Andreloun, Clémence), la Traviata (Anette), Cor Fleuri (une Fée). A participé aux créations de : Aphrodite (Héliope), la Cabrera (Rosario), la Carmélite (Eglé), l'Enfant Roi (marchande de fleurs), Iphigénie en Tauride (une Prêtresse), Madame Dugazon (Marton), Muguette (Gertrude), la Petite maison (Véronique), la Reine Fiammette (Flores) et la Troupe Jolicœur (Lina). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (Pepa) de Jules Massenet.

 

COUDERC Simone. — Mezzo-soprano (11.Narbonne, 03 juin 1911 – 83.Toulon, 16 novembre 2005). Epouse l’écrivain Stéphane Wolff. Débute le 17 avril 1952 dans Carmen (Carmen). Crée le Libertin (la Femme à barbe).

 

COULÉARD Yvonne. — Débute le 15 août 1922 dans la Tosca (un Pâtre). Elle a chanté Aphrodite (Philotis), la Basoche (une jeune fille), le Chalet (Betty), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Gismonda (Agnèlo), Louise (Irma), Lorenzaccio (Agnolo), Lakmé (Miss Rose), Madame Butterfly (la Cousine), le Mariage aux Lanternes (Fanchette), Mireille (Vincenette), Polyphème (une Nymphe). Elle a créé la Plus Forte (une voix).

 

COULEAU. — Débute le 30 août 1818 dans le Prisonnier (madame Belmont) et le Calife de Bagdad (Lémaïde).

 

COULOM Denise. — Débute le 21 mai 1953 dans Ciboulette (Mariette).

 

COULON. — Débute le 30 mars 1902 dans le Roi d’Ys (Margared). Chante ensuite Iphigénie en Tauride (Diane), Louise (la Mère) et Pelléas et Mélisande (Geneviève).

 

COURCELLE. — Est affichée dans Louise (Marguerite) en 1922.

 

COURTENAY de. — Soprano. A débuté le 22 septembre 1896 dans le Pardon de Ploërmel (Dinorah). Chante Manon (Manon, 1899) et, à partir de 1900, Mireille (Mireille), la Traviata (Violetta), Carmen (Micaela), Lakmé (Lakmé), Cendrillon (la Fée) de Massenet.

 

COURTIN Jacqueline Rose Marie dite Jacqueline. — Soprano (Paris, 26 mars 1904 ). Débute dans Mignon (Mignon) le 20 septembre 1936. Chante également Werther (Charlotte).

 

COUTURA. — Débute le 08 novembre 1917 dans Aphrodite (Chimairis). Chante Cavalleria rusticana (Lucia), Madame Butterfly (la Mère), la Reine Fiammette (Mère Angramente), le Sauteriot (Anne).

 

CRAPONNE Mathilde de. — Soprano. Débute le 27 octobre 1898. => biographie

 

CRESPIN Régine. — Soprano (13.Marseille, 23 février 1927 – Paris, 05 juillet 2007). Débute le 27 juin 1951 dans la Tosca (Tosca). Chante également Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

CRÉTU (Anne-Marie SIMONET, épouse). — Actrice (1763 – 19 janvier 1829). Epouse Anthelme Crétu (– 08 septembre 1830), acteur et directeur de théâtre ; parents de Laure Henriette Crétu [épouse le chanteur Bosquier-Gavaudan]. Débute le 26 mai 1788. Prend sa retraite de l'Opéra-Comique le 16 avril 1818. Crée le 23 août 1790 les Rigueurs du cloître (Emilie) d'Henri Montan Berton ; le 05 août 1798 le Rendez-vous supposé (Mme Florville) d'Henri Montan Berton ; le 26 septembre 1808 Ninon chez Madame de Sévigné (Madame de Sévigné) d'Henri Montan Berton ; le 28 janvier 1809 Françoise de Foix (Marguerite de Navarre) d'Henri Montan Berton.

 

CROIZA Claire (Claire CONELLY dite). — Mezzo-soprano (Paris, 14 septembre 1882 – Paris, 27 mai 1946). Débute, en représentation, le 18 février 1914 dans Werther (Charlotte). Chante, en représentation, Orphée (Orphée) et Pénélope (Pénélope). Est la créatrice de la Tisseuse d’orties (la Tisseuse) le 29 novembre 1926.

(Elle débuta à Nancy en 1905 dans Messaline d'Isidore de Lara. Pensionnaire de la Monnaie, elle y créa Elektra de Richard Strauss, Katharina de Tinel, Ariane et Thérèse de Massenet, Eros vainqueur de Bréville. En 1913, au Théâtre des Arts, à Paris, elle est Poppée dans le Couronnement de Poppée. Elle entre à l'Opéra-Comique le 18 février 1914. Elle a chanté Dalila au palais Garnier, Carmen à Cologne et créé Judith d'Honegger au théâtre Jorat de Mézières, en Suisse. Elle a également mené une brillante carrière de concertiste et s'est consacrée à l'enseignement à partir de 1927.)

 

CUMIA Lyne Pauline dite Lyne. — Soprano (65.Gavarnie, 03 décembre 1919 ). Engagée à la RTLN en 1955. Chante la Bohème (Mimi), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d'Hoffmann (Giulietta), Louise (Louise).

 

CUVILLIER Andrée. — Soprano (51.Reims, 12 septembre 1906 –). Débute le 21 novembre 1930 dans Carmen (Micaela). Est affichée dans Mignon (Mignon), Mireille (Andreloun), Paillasse (Nedda), le Pré-aux-Clercs (Nicette). A participé aux créations de Cantegril (marchande de Pêches), Eros vainqueur (une Suivante), Frasquita (Pépita).

 

DACHARY Lina. — En représentation, crée Malvina (Adèle) le 12 juillet 1945.

 

DAFFETYE Jeanne (Jeanne Marie Victorine DEFFAYET dite). — Soprano. Epouse Henri Dèze, compositeur et pianiste. Débute le 29 octobre 1899 dans Cendrillon (un Esprit) de Massenet. A participé aux créations de : la Carmélite (Aktée), la Fille de Tabarin (Isabelle), le 20 novembre 1901 Grisélidis (Bertrade) de Jules Massenet, Hansel et Gretel (l'Homme à la rosée), la Reine Fiammette (Pomone), le Secret de Maître Cornille (Lisette) et les Visitandines (Sœur Ursule). A, d'autre part, été affichée dans le Caïd (Fatouma), Cendrillon (Noémie), la Dame Blanche (Anna), Falstaff (Nanette), Louise (la Balayeuse, Blanche, Elise, Suzanne, Madeleine et la Première), le Médecin malgré lui (Lucinde), Mignon (Philine), Mireille (Vincenette), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (l'Ombre heureuse, Eurydice), Philémon (Baucis), Proserpine (une Novice), le Roi l'a dit (Chimène), la Traviata (Clara), Werther (Sophie).

 

DALMAS. — Débute dans Carmen (Carmen) le 28 juillet 1924.

 

DALTI Zina. — Débute vers 1874.

 

DAMONGEOT [Damangeot]. — Débute le 27 mars 1906 en créant Aphrodite (Hermione). Chante Werther (Käthchen).

 

DANGÈS (Jeanne Marguerite NEAU dite). — Epouse Lecourt. Mezzo-soprano (17.Saintes, 31 décembre 1878 –). Débute le 09 octobre 1905 dans le Maître de Chapelle (Gertrude). A créé le Clos (Margot) et la Coupe enchantée (Perrette). A participé à la reprise des Pèlerins de la Mecque (Amine). A chanté Aphrodite (Héliope, Corinna), Carmen (Mercédès), les Dragons de Villars (Rose Friquet), Louise (Camille), Mignon (Mignon), Mireille (Vincenette), les Rendez-vous bourgeois (Julie). Elle a participé à la première de la version scénique de Marie-Magdeleine (une Femme) de Massenet le 12 avril 1906.

 

DANIELE Estherina. — Soprano. Débute en octobre 1869 dans Galathée (Galathée).

 

DANIÈRE Lily. — Soprano. Débute le 29 juin 1938 dans Louise (Elise, la laitière). A créé salle Favart : Carmosine (Demoiselle d'honneur, une Marchande), Comme ils s'aiment (Claire), l'Étoile (Youka), Fragonard (Demoiselle de mode), Mesdames de la Halle (une Acheteuse), Marion (Armande), Mon Oncle Benjamin (une Paysanne), le Oui des Jeunes Filles (une jeune fille), Ciboulette (jeune fille). A été affichée dans : la Basoche (une jeune fille), Angélique (une Voisine), Carmen (Micaela), Grisélidis (Bertrade), la Habanéra (une Femme), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'Ange), la Lépreuse (une Lavandière), Louise (Suzanne, Irma), Lakmé (Rose), Madame Bovary (Jeanne), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (la Servante, Javotte), Mireille (Vincenette), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur, Barberine), le Rêve (Enfant de chœur), le Roi malgré lui (une Serve), la Tosca (un Pâtre), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie).

 

DANJOU Jacqueline. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

DANTHÈZE Renée. — Débute dans Madame Butterfly (Souzouki) le 21 juillet 1924. Chante Lakmé (Mallika) et Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

DANTHON Mony. — Débute dans Résurrection (la Rouge, Véra) le 10 avril 1934. Chante ensuite Cavalleria rusticana (Santuzza), la Reine Fiammette (Flora) et les Contes d’Hoffmann (Giulietta).

 

DARBANS Suzanne. — Mezzo-soprano (34.Béziers, 14 février 1911 1991). Epouse Jean Noc. A débuté sous le nom de Suzanne GUIBAUD dans la Traviata (la Bohémienne) le 24 décembre 1939. A chanté ensuite la Basoche (une jeune fille), Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Lucia), la Lépreuse (Maria), Louise (la Mère), Mireille (Taven), le Rêve (Hubertine), le Roi malgré lui (une Serve), le Rossignol de Saint-Malo (une Commère), Masques et Bergamasques et Werther (Charlotte). Est parmi les créatrices, salle Favart, de Carmosine (Demoiselle d'honneur), la Chanson de Paris (la Froment), Comme ils s'aiment (Madame de Fichtaminel), Mesdames de la Halle (une Acheteuse) et Ginevra (la Fille brune).

 

DARBELL. — Débute dans Manon (Rosette) le 17 octobre 1909.

 

DARCIER (Célestine LEMAIRE dite Mlle). — Soprano (1818 - Paris, 1870). Sœur du chanteur Darcier. Epouse Mamignard. Cantatrice de talent, elle fit de nombreuses créations à l'Opéra-Comique.

 

DARMIÈRE. — Soprano. A débuté le 10 décembre 1899 dans Lakmé (Miss Ellen). A effectué les reprises de la Chercheuse d'Esprit (Finette) et des Visitandines (Sœur Joséphine). A chanté le Cygne (Lida), Louise (La Balayeuse, Suzanne), Manon (Javotte) et Mignon (Frédéric).

 

DARVÈZE. — Débute le 25 février 1914 en créant la Marchande d'allumettes (la Fleuriste) de Tiarko Richepin. Chante ensuite Cavalleria rusticana (Santuzza) et Louise (la Balayeuse).

 

DASNOY Betty. — Soprano. Débute le 07 janvier 1933 dans la Tosca (Floria Tosca).

 

DAUMAS Alice Marianne dite Alice. — Mezzo-soprano (Paris, 22 avril 1883 – janvier 1926). Débute le 14 avril 1919 dans Carmen (Carmen). Est affichée ensuite dans Werther (Charlotte) et le Roi d’Ys (Margared).

 

DAUNIZEAU Ariel (Ariel BENTEJAL dite). — Soprano (67.Strasbourg, 06 avril 1930 –). Chante entre 1954 et 1972.

 

DAUPHIN. — Débute le 17 avril 1904 dans la Reine Fiammette (Flora). Chante Carmen (Mercédès). Crée Noël (une Ouvrière).

 

DAUTY Nadia. — Débute le 26 mai 1937 dans Carmen (Carmen).

 

DAVELLI Marthe. — Débute dans la Tosca (Tosca) le 15 novembre 1912. Chante Carmen (Carmen) et Madame Butterfly (Butterfly). A créé salle Favart : la Fille de Madame Angot (Pomponnet), Madame Sans Gêne (Maréchale Lefèvre), Mârouf (la Princesse), Nausicaa (Nausicaa) ; le 07 décembre 1921 Dans l'Ombre de la Cathédrale (Sagrario) de Georges Hüe ; les Quatre Journées (Babet), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Jahel).

 

DAVIES. — Soprano. A débuté en créant le Cygne (le Chant du cygne) le 20 avril 1899. A chanté Carmen (Micaela).

 

DAVRAY. — Soprano. Débute dans le Caïd (Virginie), le 10 septembre 1897. Chante le Barbier de Séville (Rosine), la Basoche (Marie d'Angleterre), Carmen (Micaela), la Fille du Régiment (Marie), Lakmé (Lakmé), Mignon (Philine), les Noces de Jeannette (Jeannette), la Traviata (Violetta), Mireille (Mireille) et Galathée (Galathée).

 

DAYDÉ Liane. — Joue Madame Butterfly (l’Enfant) et la Habanéra (l’Enfant) en 1942, avant de faire carrière dans la danse.

 

DEBATISSE Liliane. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

DEBERGE. — Crée le Carillonneur (une Novice) le 20 mars 1913.

 

DEBIERRE Marie-Louise. — Mezzo-soprano (31 janvier 1910 ). Débute le 28 avril 1948 dans Louise (la Mère).

 

DEBLIQUI Marie-Thérèse. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

DECROIX Marguerite Jeanne Camille. — (69.Lyon, 11 janvier 1828 –). Débute en 1848. Elle a créé le 07 septembre 1852 le Père Gaillard (Marotte) d'Henri Reber.

« Un regard d'Agnès magnétisée ; un joli petit bêlement de brebis innocente ; un sourire enfantin, le sourire de la Chercheuse d'esprit — avant la lettre : — Toutes ces honnêtetés réunies composent le talent naïf et la personne ingénue de Mlle Decroix, et sont cotées, pour une année encore, à raison de 7000 francs.

Un rôle épisodique dans le Père Gaillard. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

DEGRANDI Marie. — Soprano. Débute à l'Opéra-Comique le 05 décembre 1884. => biographie

 

DEHELLY (Valentine Eugénie STRATSAERT dite). — Soprano (59.Lille, 19 juillet 1877 –). Epouse 1. le 14 novembre 1894 E. Dehelly ; 2. en 1900 de Hally. Débute le 04 mars 1899 dans le Caïd (Fatma). Crée le Cygne (Léda).

 

DEHELLY Suzanne. — En représentation, a créé le Testament de la Tante Caroline (Christine) le 11 mars 1937.

 

DELABY. — Débute dans Mireille (Clémence), le 09 décembre 1907.

 

DELAMARE Geneviève. — Mezzo-soprano. Débute dans Lakmé (Mallika), le 08 mars 1917. Chante Aphrodite (Philotis, Joessa), Au beau Jardin de France (Pomone), Béatrice (la Supérieure), Carmen (Mercédès), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme et Nicklauss), Gismonda (Cypriella), Louise (Camille, l'Apprentie, Blanche et le Gavroche), Madame Butterfly (Souzouki), Manon (Rosette), Mignon (Mignon), le Mariage de Télémaque (Philo), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), la Reine Fiammette (Michela), la Bohème (Musette), Mireille (Taven), Sauteriot (Marquette) et Masques et Bergamasques. A créé, salle Favart, Pénélope (Cléo) et le Roi Candaule (Cléone).

 

DELAUNAY (Félicie Rose BUNZLI dite Rose). — Soprano (51.Reims, 28 janvier 1857 –). Débute le 31 mai 1882 dans le Pré-aux-Clercs (Isabelle).

 

 

 

Rose Delaunay

 

 

DELAUNAY-RIQUIER Marie. — Soprano. Débute en 1857. => biographie

 

DELAUNOIS Raymonde. — Mezzo-soprano (Paris, 12 octobre 1885 – 91.Corbeil, 29 août 1984). Venant du Métropolitan Opera de New York où elle avait créé l'Oiseau bleu d'Albert Wolff, débute le 21 août 1921 dans Mignon (Mignon). Chante Carmen (Carmen).

 

DELÉCLUSE Amélia Aimée. — Mezzo-soprano (59.Petite-Forêt, 15 décembre 1888 –). Débute dans Werther (Charlotte), le 18 février 1917. Chante Aphrodite (Bacchis).

 

DELEZENNE. — Est affichée dans Louise (Marchande de mouron) et Manon (la Servante) en 1921.

 

DELILLE. — Voir TARD Octavie.

 

DELILLE Jany (Marie Flavie Jeanne Hélène MARTIN dite). — Soprano (59.Lille, 18 août 1905 ). Débute sous le nom de Marie-Jeanne MARTIN, le 17 janvier 1929 dans Ariane et Barbe-Bleue (Ygraine). Chante Manon (Javotte), Tout ank Amon (Nefertiti), Werther (Sophie), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, une novice), Carmen (Micaela), une Éducation manquée (Gontran), Frasquita (Aimée Girod), Gianni Schicchi (Lauretta), Iphigénie en Tauride (une Prêtresse), Mireille (Clémence et Vincenette), les Noces de Figaro (Barberine et Chérubin), le Roi malgré lui (une Serve), le Sicilien (Léonor et Climène), la Bohème (Mimi et Musette) et Masques et Bergamasques. Est la créatrice salle Favart de Cantegril (Marchande de fleurs), les Brigands (Cicinella), Frasquita (Gina), la Peau de Chagrin (Madame de Nucingen), Ciboulette (Gervaise).

 

DELMAI. — Débute dans Louise (Irma) le 19 octobre 1902. Chante le Caïd (Fatma), Carmen (Frasquita), Cendrillon (un esprit), Iphigénie (une femme grecque), Mignon (Philine). Est la créatrice de la Carmélite (Eudorée) et la Reine Fiammette (Michela).

 

DELMAS Solange (Valentine TROSSEVIN dite). — Soprano (30.Nîmes, 10 avril 1897 – 06.Eze, 30 avril 1990). Débute dans le Barbier de Séville (Rosine) le 03 octobre 1937. Est affichée dans Carmen (Micaela), Lakmé (Lakmé), Mireille (Mireille), la Bohème (Mimi), les Contes d’Hoffmann (Olympia, Antonia), la Traviata (Violetta), l’Enlèvement au sérail (Constance). A repris l'Enfant et les Sortilèges (le Feu).

 

DELNA Marie (Marie LEDANT dite). — Contralto (75004.Paris, 03 avril 1875 – Paris, 23 juillet 1932). A débuté, le 09 juin 1892, dans la reprise des Troyens à Carthage (Didon). Est la créatrice, salle Favart, de l'Attaque du Moulin (Françoise), Don Juan (Zerline), Hansel et Gretel (Fée Grignotte), la Lépreuse (Vieille Tili), l'Ouragan (Marianne), Orphée (Orphée), Falstaff (Mrs Zuickly), la Vivandière (Marion). Elle a participé le 16 janvier 1893 à la première de Werther (Charlotte) de Jules Massenet. A chanté encore Carmen (Carmen), le Roi d’Ys (Margared) et le Chemineau (Toinette). Elle a débuté à l'Opéra le 09 mai 1898.

 

 

 

Marie Delna dans les Troyens (Didon)

 

 

DELORME. — Interprète le Hulla (une Marchande) (entre 1923 et 1950).

 

DELORN Marie. — Mezzo-soprano. Débute le 16 novembre 1891. => biographie

 

DELPRAT Bernadette. — Soprano (Paris, 07 décembre 1901 – Paris, février 1971). Débute dans la Tosca (Floria Tosca), le 18 octobre 1931. Chante Manon (Manon), Louise (Louise), Madame Butterfly (Butterfly), les Contes d’Hoffmann (Antonia, Giulietta), le Barbier de Séville (Marceline), les Noces de Figaro (la Comtesse), la Bohème (Mimi) et Paillasse (Nedda). Est la créatrice de Nélé Dooryn (Nélé Dooryn) ; le 24 juin 1938 de Zadig (Astarté) de Jean Dupérier.

 

DELYRE Renée. — Débute au Trocadéro le 21 novembre 1931 dans Cavalleria rusticana (Santuzza). Est affichée dans Madame Butterfly (Butterfly), la Tosca (Tosca), Werther (Sophie), la Bohème (Musette) et Lakmé (Mallika).

 

DEMELLIER Hélène. — Soprano (Paris, 1883 –). A débuté, le 17 novembre 1905, dans Louise (Louise). A créé Aphrodite (Rhodis), Ariane et Barbe-Bleue (Mélisande) et la Habanéra (Pilar). A chanté Cavalleria rusticana (Santuzza), le Chemineau (Toinette), Mignon (Mignon), Mireille (Vincenette), les Pèlerins de la Mecque (Rézia) et Werther (Charlotte). Par ailleurs, elle a chanté Panurge (Colombe) de Massenet à Marseille en février 1914.

 

 

 

Hélène Demellier en 1907

 

 

DENAT Lucienne. — Débute le 30 octobre 1934, dans Lakmé (Lakmé). Chante le Barbier de Séville (Rosine) et les Contes d’Hoffmann (Olympia).

 

DENIZE Nadine. — Mezzo-soprano (76.Rouen, 06 novembre 1943 –). Engagée en 1965 à la RTLN. Chante Werther (Charlotte).

 

DENYA Marcelle. — Soprano (Paris, 1901 ). Débute à la reprise des Brigands (Fragoletto) le 13 juin 1931. Chante Manon (Manon), le Roi d’Ys (Rosenn), Carmen (Micaela), Madame Butterfly (Butterfly) et la Bohème (Mimi).

 

DENYS Georgette. — A débuté le 28 janvier 1937 dans le Roi malgré lui (Minka). Créatrice, salle Favart, de : Ariane à Naxos (l'écho), le Couronnement de Poppée (un Page), Mesdames de la Halle (Croûte-au-pot), la Nuit Embaumée (une Sultane). Est affichée dans Carmosine (Carmosine), Carmen (Micaela), Gianni Schicchi (Lauretta), la Lépreuse (Aliette), Louise (la plieuse, puis Louise), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Manon (Manon), Mireille (Andreloun, puis Mireille), le Pré-aux-Clercs (Nicette), le Rêve (Angélique), la Traviata (Anette), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie).

 

DERASSE Zélie Anna. — (Ixelles, Belgique, 19 septembre 1847 –). Débute en 1867.

 

DERVAL. — Débute le 26 octobre 1876 dans le Pré-aux-Clercs (Isabelle).

 

DESBAINS. — Débute vers 1818.

 

DESBORDES-VALMORE (Marceline DESBORDES dite). — (59.Douai, 20 juin 1786 – Paris, 23 juillet 1859). Elle chanta, sous le nom de Mlle Desbordes, de 1804 à 1806.

 

DESBROSSES. — Appartenait à la troupe dans la période 1780-1784.

 

DESBROSSES Marie. — Actrice (Paris, 1763 – Paris, mars 1856). Fille de Robert Desbrosses. Joue du 29 avril 1776 à 1829.

 

DESCHAMPS. — Chanteuse et actrice (1730 ap.1788). Epouse Bérard (1725–), violoncelle à l'Opéra, fils de Jean-Baptiste Bérard, haute-contre. Débute en 1762. Jouait les paysannes et les duègnes. Joua ensuite à la Comédie-Italienne.

 

DESCHAMPS-JEHIN Blanche. — Mezzo-soprano. Débute le 16 octobre 1885. => biographie

 

DESCHANEL. — Débute le 01 août 1827 dans Léocadie (Léocadie) et Ambroise (Suzanne).

 

DESFORGES. — Appartenait à la troupe dans la période 1780-1784. Crée le 23 août 1790 les Rigueurs du cloître (l'Abbesse) d'Henri Montan Berton.

 

DESGLANDS Eulalie. — Chanteuse et actrice. Joua à la Comédie-Italienne de 1753 à 1762 et à l'Opéra-Comique de 1762 au 02 avril 1779. Jouait les rôles de caractère.

 

DESMOUTIERS Gisèle. — Mezzo-soprano (59.Lille, 21 février 1922 ). Chante entre 1954 et 1972.

 

DESPREAUX. — Débute vers 1821 en jouant des rôles d'enfants.

 

DESSOYER. — Débute le 25 février 1914 en créant la Marchande d'allumettes (Jane) de Tiarko Richepin.

 

DESTANGES Renée. — A débuté le 12 octobre 1924 dans Carmen (Frasquita). A été affichée dans Aphrodite (Moussario), Cavalleria rusticana (Lola), la Dame Blanche (Jenny), Don Quichotte (Pedro), Lakmé (Ellen et Rose), la Lépreuse (une Lavandière), Lorenzaccio (Louise Strozzi), Louise (Camille), Manon (Poussette), le Mariage aux Lanternes (Denise), Mignon (Frédéric), les Noces de Figaro (Barberine, Suzanne), le Poirier de Misère (l'Innocent), Mireille (Clémence, Andreloun), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie). Elle a participé à la première le 07 février 1925 de Véronique (Denise) d'André Messager.

 

DESTOUCHES. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

DEVA-DASSY (Marie-Anne LAMBERT dite). — Soprano (août 1911 –). Fille du ministre Charles Lambert et de Germaine Pollack. Débute le 19 février 1932, dans Madame Butterfly (Souzouki). Chante Werther (Charlotte), Mignon (Mignon), Résurrection (la Servante), Gianni Schicchi (la Ciesca) et les Voitures Versées (Agathe). A créé salle Favart : la Femme nue (l'Infirmière), Frasquita (Inès) ; le 17 mars 1932 le Roi bossu (Violette) d'Elsa Barraine ; Tarass Boulba (une Servante).

 

DEVILLIERS. — Débute le 22 mars 1902 dans la Basoche (un Page).

 

DEYCARD Cathy. — Joue Madame Butterfly (l’Enfant) en 1953.

 

DHAMARIS. — Débute dans la Bohème (Musette), le 13 juillet 1925.

 

DHUMONT. — Mezzo-soprano. A débuté dans Galathée (Pygmalion), le 30 janvier 1898. A créé la Fille de Tabarin (la Sorcière), Hansel (Gertrude), Iphigénie en Tauride (Diane). A chanté Cendrillon (Madame de la Haltière), Joseph (une jeune fille), Louise (la Mère) et Sapho (Divonne).

 

DIETZ-MONIN. — Soprano. Débute le 05 juillet 1929, dans Louise (Irma). Chante Carmen (Frasquita, Micaela), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Cavalleria rusticana (Lola), Gianni Schicchi (Nella), la Habanéra (une jeune fille), Lakmé (Ellen), Louise (Camille), Manon (Poussette, Manon), Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur, Barberine), Paillasse (Nedda), Riquet à la houppe (Fée Tulipe), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie). A créé Cantegril (Phrosine).

 

DISNEY Agnès. — Mezzo-soprano. Débute le 24 février 1948 dans Carmen (Carmen). Chante Mireille (Taven), Lakmé (Mallika), Werther (Charlotte), les Contes d’Hoffmann (Madame Luther), l’Amour sorcier (la Chanteuse), l'Enfant et les Sortilèges (la Libellule), Madame Bovary (Félicité), Masques et Bergamasques. Crée le Tricorne (la Chanteuse).

 

DJANEL Lily (Lily NORMAN dite). — Soprano (Beaumont, Belgique, 09 avril 1909 ). Chante la Tosca (Tosca) et Carmen (Carmen), rôle de ses débuts le 25 février 1940.

 

DOCIN. — Débute le 04 février 1914 dans Madame Butterfly (Souzouki), remplaçant au pied levé Mme Syril.

 

DOMINGUE. — Crée le 15 février 1889 la Cigale madrilène (une Manola) de Joanni Perronnet. Chante la Basoche (2e Jeune Fille) en 1890. Participe le 16 janvier 1893 à la première de Werther (Käthchen) de Jules Massenet.

 

DONADIO-FODOR. — Débute le 21 janvier 1877 dans la Fille du régiment.

 

DONALDA. — Débute le 19 octobre 1907, dans Manon (Manon). Chante la Bohème (Mimi) et la Traviata (Violetta).

 

DONEDDU Ida (Ida SENDRA dite). — Soprano (Alger, 30 mars 1918 –). Débute le 25 mai 1947 dans Lakmé (Lakmé). Chante Mignon (Philine) et la Traviata (Violetta).

 

DORIA Renée. — Soprano. Débute le 20 octobre 1946. => biographie

 

DORLEY. — Débute au Trocadéro le 18 janvier 1930 dans la Tosca (Floria Tosca).

 

DORSKA Mary. — Débute le 23 janvier 1916, dans Manon (Manon). Est affichée dans Aphrodite (Chrysis), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Gismonda (Gismonda), Phryné (Phryné) et la Tosca (Tosca). A créé, salle Favart, Madame Sans-Gêne (la Reine de Naples). A été affichée sous le nom de MARYDORKA.

 

DORTAL. — Débute en 1876.

 

DORUS-GRAS (Julie Aimée Joséphine van STEENKISTE dite Mme). Soprano (59.Valenciennes, 07 septembre 1805 – Paris, 06 février 1896). Sœur de Louis Dorus, flûtiste à l’Opéra. Epouse le 19 avril 1833 Victor Simon Gras, violon à l'Opéra. Elle quitta l'Opéra en 1838 pour chanter à l'Opéra-Comique, où elle remplaça au pied levé Mme Casimir dans le Pré-aux-Clercs (Isabelle).

 

DOSIA Elen (Odette Hélène ZYGOMALA dite). — Soprano (Athènes, 13 octobre 1913 – 15 mai 2002). Epouse André Burdino. Débute dans la Tosca (Tosca), le 28 novembre 1936. Chante la Bohème (Mimi), Pelléas et Mélisande (Mélisande), la Traviata (Violetta), Manon (Manon), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Grisélidis (Grisélidis), le Bon roi Dagobert (Nantilde), l’Heure espagnole (Concepcion). A créé Amphitryon 38 (Alcmène).

 

DOURIAN Lyne (Jocelyne DIRADOURIAN dite). — Mezzo-soprano (69.Lyon, 29 juin 1933 – 07 mai 2014). Débute en 1969. Chante Cavalleria rusticana (Santuzza), Werther (Charlotte).

 

DOUSSET Odette. — Débute le 17 novembre 1931 en participant à la première de la Belle de Haguenau (la Couturière) de Maurice Fouret. A créé le 17 février 1935 Gargantua (Dame Fracassous) d'Antoine Mariotte ; le 17 mars 1932 le Roi bossu (Glycine) d'Elsa Barraine. A chanté Angélique (une Commère), Carmen (Frasquita, Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), Habanéra (une Femme), Lakmé (Rose), Louise (Gavroche et Blanche), Madame Butterfly (Kate, Souzouki), Manon (Javotte), Mireille (Vincenette, Androloun), les Rendez-vous bourgeois (Louise), la Femme nue (Emma), la Bohème (Musette).

 

DROUOT Madeleine (Madeleine Lucienne TRODOUX dit). — Soprano (92.Boulogne-Billancourt, 17 mai 1910 –). Débute le 06 novembre 1934, sous le nom de Madeleine TRODOUX, dans les Rendez-vous bourgeois (Julie). Est affichée dans le Bon roi Dagobert (la Reine), Carmen (Frasquita), la Chambre Bleue (Emma), le Carrosse du Saint-Sacrement (la Périchole), Ciboulette (Zénobie), Comme ils s'aiment (Caroline), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), le Directeur de Théâtre (Argentine), la Femme Nue (Emma), Fortunio (Jacqueline), Gianni Schicchi (Nella), Ginevra (Rose embaumée), le Jongleur de Notre-Dame (voix d'ange), Lakmé (Ellen), Louise (Irma), Madame Butterfly (Kate), Madame Bovary (une Femme), Manon (Poussette), le Médecin malgré lui (Lucinde), Mignon (Philine), Mireille (Clémence), la Reine Fiammette (Micaela), le Roi malgré lui (Alexina), le Sourd (Joséphine), la Traviata (Clara, Violetta), la Bohème (Musette). A créé Mon Ami Pierrot (une Elégante), Comme ils s'aiment (Stéphanie), le Couronnement de Poppée (la Fortune), Cyrano de Bergerac (Lise), l'École des Maris (Lisette), Esther de Carpentras (Marchande de masques), le 17 février 1935 Gargantua (Commère Bigogne) d'Antoine Mariotte, Mon Oncle Benjamin (Arabella), le Rossignol de Saint-Malo (une Commère), Dolorès (une petite Vieille), Ciboulette (Marquise de Presle).

 

DUBOIS Fernande Albertine. — (Paris, 09 août 1874 –). Débute le 19 février 1895 en créant Ninon de Lenclos (Chardonnerette).

 

DUBOST Marie-Louise. — Débute le 25 septembre 1920 dans Lakmé (Mallika). Chante ensuite Louise (Balayeuse, la Première, Laitière, Marguerite), Aphrodite (Séso), Werther (Charlotte) et Carmen (Carmen).

 

DUBUIS. — Débute dans Pelléas et Mélisande (Mélisande), le 04 décembre 1947.

 

DUCASSE Elisa dite Alice. — Soprano (Valparaiso, 20 mai 1841 –). Débute en 1872.

 

DUCHAZEL. — Débute en 1803.

 

DUCHESNE (Maria Adolphine Elisabeth DUCHÊNE dite). — Mezzo-soprano (Paris, 04 décembre 1883 –). A débuté dans Mignon (Mignon), le 22 septembre 1904. A chanté Cavalleria rusticana (Lucia), Iphigénie en Tauride (une Prêtresse), Lakmé (Mallika), Manon (Rosette), Mireille (Taven), la Reine Fiammette (Pomone). A créé Aphrodite (Joessa) et l'Enfant Roi (une Mendiante).

 

DUCUING Yvonne Julienne dite Yvonne. — Mezzo-soprano (31.Toulouse, 28 janvier 1895* – 31.Toulouse, 16 novembre 1987*). Epouse 1. à 75005.Paris le 18 novembre 1929* (divorce le 07 juin 1934) Aimé Victor Henri Allaix ; épouse 2. à 31.Toulouse le 20 mai 1941 Franz Kaisin. Débute, le 14 juin 1923, dans Aphrodite (Rhodis). Est, salle Favart, la créatrice de : Angélo (Reginella, une Dame), la Brebis égarée (une Récitante), Cantegril (Amandine), l'Enfant et les Sortilèges (la Chatte), la Femme et le Pantin (la Surveillante), la Forêt Bleue (la Boulangère), Fra Angelico (une Religieuse), le Joueur de Viole (une Dame) ; le 17 décembre 1928 Riquet à la houppe (la Reine) de Georges Hüe ; Sainte Odile (Bertrade) et Scemo (Antona). A été affichée dans l'Appel de la Mer (Cathleen), Carmen (Mercédès, Carmen), le Jongleur (Voix d'ange), Lakmé (Mallika), la Lépreuse (une Lavandière), Louise (Balayeuse, Première, la Mère), Lorenzaccio (Marie Soderini), Madame Butterfly (Kate), Manon (Rosette), Mireille (Taven), Pénélope (Alkandre, Mélantho), la Vie brève (Carméla), Werther (Charlotte), les Contes d’Hoffmann (Nicklauss) et Masques et Bergamasques.

 

DUFAYEL aînée (Sophie). — Actrice (1760 –). Joue du 16 octobre 1774 à 1779.

 

DUFAYEL cadette (Augustine). — Actrice. Débute le 03 février 1779.

 

DUFLOS Huguette (Hermance Joséphine MEURS dite). — Actrice (87.Limoges, 24 août 1887 – Paris, 12 avril 1982). A l'occasion d'un Gala, elle a participé, salle Favart, à la première de la Fille de Madame Angot (une Merveilleuse) le 28 décembre 1918.

 

DUFLOT-MAILLARD Hortense (Hortense MAILLARD dite). — Mezzo-soprano (Paris, 1808 – Dresde, août 1858). Epouse Duflot. Débute vers 1846. Chante également aux Concerts du Conservatoire (sociétaire du 04 mars 1828 à 1832).

 

DUFOUR. — Est affichée dans Louise (la Laitière), rôle de ses débuts le 26 juillet 1920.

 

DUGARD Lucienne. — Voir BAUGÉ Lucienne.

 

DUGAZON (Louise Rosalie LEFÈVRE dame). — Mezzo-soprano et comédienne (Berlin, 18 juin 1755 Paris, 22 septembre 1821). Epouse en 1776 Dugazon ; mère de Gustave Dugazon. Débute le 19 juin 1774 dans Sylvain (Pauline) de Grétry. Elle chanta Alexis et Justine (Justine), la Dot de Dalayrac. Elle créa en 1786 Nina ou la Folle par amour de Dalayrac. Elle joua jusqu'en 1806. On donne son nom aux actrices de l'Opéra-Comique qui se distinguent dans les rôles qu'elle créa, ou dans des rôles analogues d'ingénues amoureuses et de soubrettes. Elle quitta le théâtre en 1804.

(Elle débuta à l'âge de 14 ans comme danseuse à la Comédie-Italienne. Comme elle avait une jolie voix, Grétry écrivit pour elle une ariette qu'elle chanta et mima le soir de la création de Lucile. Mme Favart la prit alors sous sa protection et la forma comme comédienne chanteuse, emploi dans lequel elle débuta à l'Hôtel de Bourgogne en 1774 dans Pauline, de Sylvain. C'est alors qu'elle épousa le comédien Dugazon qui la fit entrer à la Comédie-Française. Elle y joua fort peu, préférant revenir dans la troupe de Favart où elle devait poursuivre une prestigieuse carrière. Elle n'était pas jolie, mais avait les traits fins et la physionomie mobile ; elle ne disposait pas d'une grande voix mais savait l'utiliser avec esprit ; elle avait tendance à chanter un peu faux, mais elle interprétait intelligemment les partitions qu'on lui confiait. Bref ce fut une artiste très personnelle, adulée du public, et qui laissa son nom à son type d'emploi. Ses créations furent nombreuses, en particulier : l'Amant jaloux, Richard Cœur de Lion, Nina ou la Folle par amour, Camille ou le Souterrain, le Calife de Bagdad, Maison à vendre.)

 

DULAC Jeanne. — Comédienne. Elle a créé le 18 mars 1915 le ballet Scènes alsaciennes (la Récitante) de Jules Massenet.

 

DUMAN Suzanne. — Débute le 11 novembre 1928 dans les Contes d’Hoffmann (Nicklauss). Chante Carmen (Carmen), Iphigénie en Tauride (Diane), Lakmé (Mallika), Louise (la Mère), Madame Butterfly (Souzouki), Pelléas et Mélisande (Geneviève) et Werther (Charlotte). A créé la Femme et le Pantin (Rufina), la Peau de Chagrin (Madame de Beauséant) ; le 17 décembre 1928 Riquet à la houppe (la Balbine) de Georges Hüe ; le Roi d'Yvetot (une Servante).

 

DUMAS Micheline dite Caroline. — Soprano (Casablanca, 15 janvier 1935 ). Engagée à la RTLN le 01 octobre 1958. Débute dans Isoline. Chante la Bohème (Mimi), Mireille (Mireille), Paillasse (Nedda), les Contes d'Hoffmann (Antonia), Carmen (Micaëla). Créé Lulu. A débuté à l'Opéra le 31 janvier 1960 sous le nom de Micheline Dumas.

 

DUMESNIL S.. — Contralto. Débute dans Lakmé (Miss Ellen), le 17 septembre 1902. Chante Carmen (Frasquita), Cendrillon (un esprit), le Domino Noir (la Tourière), les Dragons de Villars (Georgette), Louise (Gavroche, Blanche), Manon (Rosette), le Médecin malgré lui (Jacqueline), Mignon (Frédéric), Mireille (Vincenette, Andreloun), Orphée (l'Amour), Pelléas et Mélisande (Yniold), le Portrait de Manon (le Vicomte), les Rendez-vous bourgeois (Charles), Titania (Robin), la Traviata (Anette). A créé Aphrodite (Corinna), l'Enfant Roi (Marchande de fleurs), la Fille de Roland (Théobalt) et la Reine Fiammette (Angioletta).

 

DUMONT. — Débute le 30 janvier 1898 dans Galathée (Pygmalion).

"S'était fait remarquer aux Folies-Dramatiques dans Rivoli. Elle a débuté dans Pygmalion, de Galathée, et joué Méala, de Paul et Virginie." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

DUPLEIX Denise. — Soprano (01 août 1925 ). Débute, le 17 mai 1950, dans l'Enfant et les Sortilèges (le Rossignol). Chante également « le Feu » dans cet ouvrage, et ensuite Lakmé (Lakmé).

 

DUPONT. — Soprano. Débute en 1883. Elle a créé le 31 mars 1886 Plutus (Myrrha) de Charles Lecocq.

 

 

 

Mme Dupont

 

 

DUPONT Patricia. — Soprano (1946 ). Elle a débuté à la RTLN en 1969. Elle a chanté les Noces de Figaro (Suzanne), la Chauve-Souris (Arlette), Orphée aux enfers, le Viol de Lucrèce, Werther (Sophie).

 

DUPREZ Caroline. — Soprano. Débute le 21 décembre 1852. => biographie

 

DUPUIS Charlotte (Charlotte Catherine BORDES dite). — (Paris, 1813 Paris, 05 avril 1879). Epouse Dupuis. Mère de Marie Dupuis (1836 ), comédienne. Débute le 02 mars 1827 dans Camille ou le Souterrain (Adolphe). Elle joua ensuite aux Variétés, aux Funambules et au Palais-Royal. Sous le nom d'Antoine de Nantes, elle a donné des comédies en collaboration.

 

DUPUIS Lucie. — Soprano. Débute le 03 mars 1879. => biographie

 

DUPUIS Geneviève. — Crée Madame Bovary (Jeanne) le 01 juin 1951.

 

DUPUY Alphonsine Coralie Mathilde Françoise. — (31.Toulouse, 28 juin 1838 ). Débute en 1857.

 

DURAN. — Débute en 1897.

 

DURAND Jeanne Marie Augustine. — (29.Brest, 01 mai 1865 ). Débute le 12 octobre 1888 dans le Pré-aux-Clercs (Isabelle).

 

DURET. — Crée le 24 janvier 1811 le Charme de la voix (Mme Derval) d'Henri Montan Berton. Prend sa retraite de l'Opéra-Comique en 1820.

 

DURIÉ Eugénie Clémentine Elisa. — (Paris, 03 août 1853 ). Débute en 1881.

 

DUTRANOIS. — Débute le 01 mars 1902 dans la Basoche (un Page).

 

DUVAL Denise. — Soprano (Paris, 23 octobre 1923 –). Débute dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San), le 05 mars 1947. Chante ensuite Angélique (Angélique), le Carrosse du Saint-Sacrement (la Périchole), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), l'Heure espagnole (Concepcion), le Roi malgré lui (Alexina), la Tosca (Tosca), la Bohème (Musette), Madame Bovary (Emma), Manon (Manon), Pelléas et Mélisande (Mélisande). Est la créatrice de : les Mamelles de Tiresias (Thérèse), le Oui des Jeunes Filles (Francesca), Il était un Petit Navire (Valentine), Dolorès (Dolorès). Elle a participé le 07 octobre 1960 à la première de Vol de nuit (Madame Fabien) de Luigi Dallapiccola [version française de Jacques Bourgeois].

 

DUVAL Franca. — Soprano (New York, 1925 –). Chante en 1959-1960. Elle a créé le 27 octobre 1960 la Locandiera (Mirandoline) de Maurice Thiriet.

 

DUVERNAY Hélène (Marie Louise Hélène GÉNOT dite). — Soprano (88.Mirecourt, 19 août 1883 –). Débute en créant Chiquito (Cattelin) le 30 octobre 1909. Crée également Cantegril (Vieille mendiante), la Jota (une Mère), Noël (l'Infirmière), On ne badine pas avec l'Amour (Dame Pluche), le Roi d'Yvetot (la Gazette). A été affichée dans Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Nicklauss), le Bon roi Dagobert (Bertrude), la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie), Louise (Gertrude), le Mariage de Télémaque (Pénélope), la Reine Fiammette (Violette).

 

DYNA-BEUMER. — A chanté Mireille (Mireille), Lakmé (Lakmé), Madame Butterfly et le Roi d’Ys (Rosenn), ayant débuté le 28 juillet 1920 dans Manon (Manon).

 

EAMES Emma. — Soprano (Shanghai, 13 août 1865 – New York, 13 juin 1952). Epouse.1.1891 Sterny ; ép.2.1911 E. de Gorgoze. En représentation, chante Tosca (Tosca) en italien le 31 octobre 1904.

 

EBRARD Louise Eléonore Julia. — (92.Garches, 23 octobre 1842 – Paris, 12 mai 1884). Epouse Gravière.

 

EDA-PIERRE Christiane. — Soprano (Fort-de-France, Martinique, 24 mars 1932 ). Débute en 1960. Elle a chanté Lakmé (1961), les Pêcheurs de perles (Leïla), le Barbier de Séville (Rosine), les Contes d'Hoffmann (Olympia), Lucie de Lammermoor (Lucie). Elle a débuté à l'Opéra le 03 février 1962.

 

EDVINA Marie-Louise. — Soprano (Vancouver, 1880 – Londres, 13 novembre 1948). Débute dans Louise (Louise) le 20 décembre 1910. Chante la Tosca (Tosca) et Manon (Manon).

 

EIGENSCHENCK. — Débute en 1876. Elle créa le 04 mai 1877 Bathyle (Mytila) de William Chaumet.

 

ELSIE Rose. — Débute le 06 août 1923 dans la Tosca (Tosca). Chante Louise (Louise).

 

ELVEN Suzanne (Suzanne CANTON dite). — Contralto (– juin 1906). Débute en 1890. Créé le 08 mai 1894 le Portrait de Manon (Jean de Morcerf) de Jules Massenet.

 

EMELEN Marie-Louise. — Soprano. A débuté dans Phryné (Phryné) le 02 mars 1899. Elle a créé le 24 mai 1899 Cendrillon (le Prince Charmant) de Jules Massenet.

"Le même soir [création de l'Angelus de Baille] Mlle Emelen débutait dans Phryné ; la situation de cette artiste lyrique fut, depuis des mois, d'être une jolie femme à laquelle Massenet destinait un joli rôle ; et c'était charmant, ce mystère autour de cette belle interprète. Nous regrettons un peu le charme rompu et que le travesti du prince de Cendrillon n'ait pas été le premier costume d'opéra-comique de Mlle Emelen ; sa voix y a perdu un peu de la perfection qu'elle eut pu emprunter à ses jambes et elle a paru bonne sans éclat, juste sans excès, jeune avec art ; c'est une fauvette qu'il faudra vêtir en colibri pour lui assurer mieux le premier rang." (Pierre-Barthélemy Gheusi, la Nouvelle Revue, 15 mars 1899)

 

EMMA. — Débute le 13 juillet 1826 dans Jadis et aujourd'hui (Juliette).

 

ENGALLY Speranza (Nadejda ENGALLYTSCHEW dite). — Mezzo-soprano russe (vers 1850 –). Ep.1. Alexeieff ; ép.2. Gaston Van Brock, banquier. Débute en 1878.

"Cantatrice russe qui a trouvé une certaine notoriété, à Paris, aux Italiens, au Théâtre-Lyrique, à l'Opéra-Comique et à l'Opéra, mais sans s'attacher pour longtemps à aucune de ces scènes lyriques. Cette cantatrice nomade, qui a aujourd'hui quitté le théâtre, avait obtenu son meilleur et son premier succès, à Paris, dans l'opéra de Victorin Joncières Dimitri (1876)." (Georges d'Heylli, Dictionnaire des pseudonymes, 1887).

 

EPICASTE Germaine. — Soprano. Débute le 06 novembre 1922. => biographie

 

ERTAUD Odette Marie Adrienne dite Odette. — Soprano. Epouse à 75010.Paris le 19 juillet 1927 Marcel Delannoy, compositeur. Débute dans Carmen (Micaela) le 18 janvier 1926. Chante Aphrodite (Tryphéra), Béatrice (Lélia, une Sœur), le Bon roi Dagobert (Nantilde), la Dame Blanche (Anna), Don Quichotte (Pedro), le Hulla (une esclave), Lakmé (Ellen, Lakmé), la Lépreuse (une Lavandière), Lorenzaccio (un écolier), Louise (Irma, Camille), Manon (Javotte, Poussette), Mignon (Frédéric, Philine), Mireille (Andreloun), Figaro (Barberine, Suzanne), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (l'Amour), la Princesse Jaune (Léna), la Reine Fiammette (Viola), les Rendez-vous bourgeois (Charles), le Sourd (Joséphine), Werther (Sophie). Est la créatrice de : A quoi rêvent les Jeunes Filles (Ninette), le Bourgeois de Falaise (Lisette), le Fou de la Dame (la Reine), le 17 février 1935 Gargantua (Babette) d'Antoine Mariotte, George Dandin (l'Arlequine), le Mariage secret (Caroline), le Poirier de Misère (un Maraud), le Roi d'Yvetot (Servante).

 

ESPIGAT Jeanne. — Soprano. Débute le 15 avril 1884. => biographie

 

ESPINASSE. — Débute le 15 juin 1910, dans Aphrodite (Bacchis). A créé les Fugitifs (Louise Bérard) et Macbeth (une Sorcière). A été affichée dans Ariane et Barbe Bleue (Ygraine), Cavalleria rusticana (Santuzza), le Chemineau (Toinette), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), Don Juan (dona Anna), Louise (Louise), la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie), Orphée (Eurydice), la Sorcière (Afrida), la Tosca (Tosca), le Vaisseau Fantôme (Senta) et Werther (Charlotte).

 

ESPOSITO Andrée. — Soprano (Alger, 07 février 1934 –). Epouse Julien Haas. Engagée à la RTLN en 1959. Chante la Bohème (Mimi), Mireille (Mireille), les Pêcheurs de perles (Leila), Manon (Manon), les Contes d'Hoffmann (Olympia, Giulietta, Antonia), Carmen (Micaëla), la Traviata (Violetta).

 

ESPOSITO Vincente Thérèse Marie. — Soprano (Paris, 24 avril 1857 –). Epouse, à Paris, Demussy. Débute en 1885.

 

 

 

Vincente Thérèse Marie Esposito

 

 

ESSERMAN. — Débute le 15 août 1928 dans Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

ESTÈVE Lucienne Marguerite Rose dite Lucienne. — Mezzo-soprano (31.Toulouse, 07 mai 1896 –). A débuté dans les Contes d’Hoffmann (Nicklauss), le 12 novembre 1920. Est la créatrice, salle Favart, de : le Bon roi Dagobert (Bertrude), Camille (Camille), Forfaiture (Suzanne), Fra Angelico (Cecilia), Gianni Schicchi (la Ciesca), le Hulla (une jeune Femme), les Noces Corinthiennes (la Saga), Pépita Jimenez (Antonona), le Poirier de Misère (la Mort), Résurrection (Anna), Scémo (Flordalise), et les Indes Galantes. A été affichée dans l'Appel de la mer (Mourya), Aphrodite (Chimairis), Carmen (Carmen), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Lakmé (Mallika), la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie), la Lépreuse (Vieille Tili), Madame Butterfly (Souzouki), le Mariage aux Lanternes (Denise), le Mariage de Télémaque (Arêté), Mireille (Taven), les Noces Corinthiennes (Kallista), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), Pénélope (Mélantho), le Petit Elfe ferme l’œil (la Mère), Roméo et Juliette (Gertrude), la Vie brève (Carméla), Werther (Charlotte), Manon (Rosette). Elle a participé à la première le 07 octobre 1924 de Don Quichotte (Garcias) de Jules Massenet.

 

EUZENAT. — Chante Cavalleria rusticana (Lucia), rôle de ses débuts le 23 avril 1933.

 

EVEL Jane. — Mezzo-soprano. Débute en 1895. Crée le 05 mai 1896 le Chevalier d'Harmental (Madame Denis) d'André Messager.

 

EVRARD Marcelle. — Débute dans Werther (Sophie) le 09 juillet 1925. Chante Carmen (Micaela) et les Rendez-vous bourgeois (Charles).

 

EYRAUD. — A créé le Juif Polonais (Loys) le 11 avril 1900.

 

EYREAMS Cécile. — Soprano. Débute le 06 novembre 1894. => biographie

 

FAIRY Marie-Louise. — Débute le 06 octobre 1904, dans Louise (Plieuse, Marguerite). Crée la Coupe enchantée (Lélia), l'Enfant Roi (Marchande de fleurs). Est affichée dans Aphrodite (Myrto), Cabrera (Luana), les Dragons de Villars (Georgette, Rose Friquet), Lakmé (Rose), Louise (Gavroche), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (Javotte), le Médecin malgré lui (Lucinde), Mignon (Frédéric), Mireille (Andreloun, Vincenette), les Rendez-vous bourgeois (Charles). Elle a participé à la première de la version scénique de Marie-Magdeleine (une Femme) de Massenet le 12 avril 1906.

 

FALIZE. — Mezzo-soprano. Débute en 1891.

 

FAMIN Andrée Paule Marie Louise dite Andrée. — Soprano (80.Amiens, 27 mai 1892 –). Débute le 08 octobre 1916, dans Louise (une grisette). Crée Gismonda (Cypriella), Lorenzaccio (Louise Strozzi), Pénélope (Lydie), le Roi Candaule (Baggis) et le Sauteriot (Kersta). Chante Aphrodite (Crobylé, Séléné), Ariane et Barbe Bleue (Mélisande), les Amoureux de Catherine (Catherine), la Basoche (2e Jeune Fille, Marie d'Angleterre), Carmen (Micaëla), Cavalleria rusticana (Lola), le Chalet (Bettly), Don Juan (Zerline), Fortunio (Madelon), Lakmé (Rose), Louise (Camille, Irma, Gavroche), Manon (Poussette), le Mariage aux Lanternes (Denise), Mireille (Clémence), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur, Barberine), la Reine Fiammette (Violette), la Bohème (Musette), Werther (Sophie), Mârouf (Fattoumah), la Fille de Madame Angot (Thérèse). Participe à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (Sœur Blandine) d'André Messager.

 

FARGUEIL Anaïs Cornélie dite Anaïs. — (31.Toulouse, 21 mars 1819 – Paris, 07 avril 1896). Fille de Paul Jean Fargueil.

 

FAROCHE Yvonne. — Débute dans Werther (Sophie) le 08 novembre 1925. Chante la Dame Blanche (Jenny), le Hulla (une esclave), Lakmé (Ellen), la Lépreuse (une Lavandière), Lorenzaccio (Louise Strozzi), Louise (Camille, Gavroche, Blanche), Mignon (Frédéric), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Catherine), la Bohème (Musette).

 

FARRAR Geraldine. — Soprano (Melrose, près de Boston, 28 février 1882 – Ridgefield, Connecticut, 11 mars 1967). En représentation, débute en participant à la première le 16 mai 1908 du Clown (Zéphyrine) d'Isaac de Camondo (qu'elle avait créé au Nouveau-Théâtre le 26 avril 1906), chante Manon (Manon) et Tosca (Tosca).

 

FAUCONNIER. — Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza), le 18 juillet 1929.

 

FAURE-LEFEBVRE (Constance-Caroline LEFEBVRE dite Caroline). — (Paris, 21 décembre 1828 – février 1905). Epouse en 1859 le baryton Jean-Baptiste Faure. Sortie du Conservatoire en 1849, elle débuta la même année. Elle quitta l'Opéra-Comique en 1862.

« Mlle Lefebvre n'est pas jolie ; mais sa physionomie la fait charmante. Un front bas, des yeux petits et enfoncés dans leur orbite ; un nez de Roxelane qui a pris un faux pli sur l'ottomane du sérail ; un teint de créole attaquée du spleen... voilà le masque, mais voici le visage : — un regard d'une malice provocante ; un sourire plein de promesses ; des bras charmants ; des doigts en fuseaux plus effilés que le fuseau de la reine Berthe ; la jambe d'Atalante ; le pied de Cendrillon ; — et ce qui vaut mieux que tout cela ensemble, la grâce, — la grâce plus belle encore que la beauté ! — a dit le vieux La Fontaine, un jour qu'il regrettait ses vingt ans.

Elève de Mme Damoreau, couronnée aux concours de 1849, Mlle Lefebvre ne rappelle de son illustre professeur ni la netteté du mécanisme ni le charme du style, ou, — pour mieux dire, — Mlle Lefebvre n'a pas de style. Vocalisation et point d'orgue, tout cela se compose de deux ou trois clichés qui traînent dans les classes du Conservatoire. Sa voix, un instant sérieusement atteinte par les fatigues précoces de la scène, a pris du corps et même une certaine puissance, et le timbre en serait sympathique, si la chanteuse pouvait se décider, à l'aide d'un travail soutenu, à en corriger la résonnance gutturale.

Comédienne, le cachet du talent de Mlle Lefebvre est un mélange heureux et rare d'intelligence, de finesse et d'ingénuité. Avec cela, femme de la tête aux pieds. Ce n'est pas une grande artiste, — quoique ses admirateurs le lui disent depuis bien longtemps et qu'elle l'ait cru, même avant qu'on ne le lui ait dit ; — mais c'est une amoureuse, le seul oiseau de cette rare espèce que possède le théâtre de M. Perrin.

Engagée pour deux années encore, Mlle Lefebvre gagne 22.000 francs par an.

La chanteuse voilée. — la Fée aux Roses. — le Songe d'une nuit d'été. — les Porcherons. — l'Épreuve villageoise. — Colette. — Nicette du Pré-aux-Clercs. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

FAUVELLE Hélène Angèle Lucienne. — (Paris, 28 juillet 1856 –). Epouse le 20 mars 1880 le ténor Alexandre Talazac. Débute le 23 juin 1879 dans Lalla-Roukh (Lalla-Roukh).

 

FAVART Marie Justine. — Soprano. Débute le 01 février 1762. => biographie

 

FAVART Edmée. — Soprano (Paris, 1884 – 13.Marseille, 1941). Débute le 20 juin 1915 dans Mignon (Mignon). A créé salle Favart : la Charmante Rosalie (Eglé), Cosi fan tutte (Delphine), la Fille de Madame Angot (Clairette), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Catherine). Elle a participé à la première le 07 février 1925 de Véronique (Hélène) d'André Messager. A été en outre affichée dans la Basoche (Colette), les Dragons de Villars (Rose Friquet), le Juif Polonais (Suzel), Carmen (Micaëla), les Noces de Figaro (Chérubin), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Mimi), Manon (Manon).

(Celle que Francis de Croisset devait appeler la Muse de l'opérette française chantait à l'âge de cinq ans dans une chorale d'Alger, à quinze elle débutait au pied levé pour remplacer aux Variétés une artiste défaillante dans le Petit Duc. Comédienne d'instinct, chanteuse par nature, elle avait un tempérament de théâtre qui en fit une des divettes les plus vivantes, les plus gracieuses aussi, en ce début du XXe siècle. Ayant perfectionné sa technique vocale, elle entra à la Gaîté en 1912 dans Clairette, de la Fille de Madame Angot. En 1915, elle débuta à l'Opéra-Comique. Elle y sera un charmant Chérubin, une exquise Colette dans la Basoche et créera Catherine dans la Rôtisserie de la reine Pédauque. En dehors de la salle Favart elle assura une dizaine de créations dont Ciboulette et Sidonie dans Sidonie Panache. En 1939, elle entreprend une série de récitals au bénéfice des blessés puis, au moment de l'exode, se réfugie à Marseille.)

 

FAVEL Andréa. — Soprano. Débute le 05 janvier 1852. => biographie

 

FAVILLE. — Débute le 28 octobre 1920 dans Cavalleria rusticana (Lola).

 

FAY (Jeanne ROUSSELOIS, dame). — (1781 –) Epouse le ténor Etienne Fay. Avait chanté au Théâtre Feydeau sous le nom de Mme Bachelier. Débute le 21 juillet 1818 dans Raoul Barbe Bleue (Isaure). Elle chanta également à l'Opéra.

 

FAYE Suzanne Germaine Cécile. — Mezzo-soprano (62.Boulogne-sur-Mer, 11 avril 1885 –). Débute le 27 septembre 1907, dans Werther (Charlotte). Crée le Mariage de Télémaque (Alkyppé) et Snégourotchka (la Jonquille). Chante Aphrodite (Philotis, Héliope), Cendrillon (Dorothée) de Massenet, Carmen (Mercédès), Iphigénie en Aulide (une Femme), Iphigénie en Tauride (une Prêtresse), Lakmé (Mallika), Manon (Rosette), Mireille (Vincenette), la Reine Fiammette (un jeune garçon).

 

FAYOLLE Jenny. — Mezzo-soprano. Débute le 21 février 1908. => biographie

 

FECHTER Marie-Thérèse. — (Paris, 28 février 1854 –). Fille de l'acteur Charles Albert Fechter. Débute le 14 mars 1877 dans Mignon (Mignon).

 

FEI Liu Li. — Soprano chinois (née à Hang-Chow). Chante entre 1954 et 1972. Chante Madame Butterfly (Cio-Cio-San).

 

FELINE Maya. — Débute le 16 novembre 1933 dans Louise (Irma). Chante Cavalleria rusticana (Lola), Lakmé (Ellen) et la Bohème (Musette).

 

FÉLIX Flore Léontine. — Voir MÉLOTTE Flore Léontine.

 

FÉLIX Sara dite Sophie. — (Obrooth, près Francfort-sur-le-Mein, 01 février 1819 – Paris, janvier 1877). Débute en 1844.

 

FENOYER Marinette. — A débuté le 12 décembre 1927 dans Manon (Rosette). Est la créatrice, salle Favart, de Cantegril (Tensis), Carmosine (Demoiselle d'honneur), Comme ils s'aiment (la Mère de Joséphine), Cyrano de Bergerac (Sœur Marthe), Éros Vainqueur (une Voix), le Fou de la Dame (4e pion blanc), la Nuit Embaumée (une Sultane), le Oui des Jeunes Filles (la Duègne), les Brigands (Fiametta) ; le 24 juin 1938 de Zadig (la Servante de Missouf) de Jean Dupérier. A d'autre part été affichée dans la Basoche (une jeune fille), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur), Carmen (Mercédès), Cavalleria rusticana (Paysanne), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), l'Étoile (Zinna), Fortunio (Gertrude), Gargantua (une Nourrice), Gianni Schicchi (la Ciesca), Habanéra (une Fille), Iphigénie (une Prêtresse), Lakmé (Lakmé), la Lépreuse (une Servante), Louise (Balayeuse, Première, Glaneuse, Marguerite), Madame Butterfly (Kate, la Mère, la Tante), Manon (la Servante), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), Pénélope (Mélantho), la Reine Fiammette (Chiarrina), Résurrection (la Gouvernante), Riquet (une Fée), le Roi malgré lui (une Serve), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Jahel), le Sicilien (Lucinde, Léonor, un Berger), la Tosca (un Pâtre), Werther (Käthchen), le Sourd (Madame Legras), Angélique (une voisine).

 

FER Victoria. — Soprano (06.Nice, 1881 – 06.Nice, 01 octobre 1963). Débute dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San) le 19 août 1923.

 

FÉRALDY Germaine. — Soprano (82.Montauban, 06 septembre 1894 – 31.Toulouse, 29 juin 1949). Débute dans Carmen (Micaëla), le 13 août 1924. Chante les Contes d’Hoffmann (Olympia), Lakmé (Lakmé), Manon (Manon), Mireille (Mireille), Mignon (Philine), Mârouf (la Princesse), la Dame blanche (Anna), le Rêve (Angélique), la Bohème (Mimi). Crée le Bon roi Dagobert (Nantilde), l'Enfant et les Sortilèges (le Feu, la Princesse, le Rossignol), la Fiancée vendue (Marienka).

 

FERRAND Elisa Désirée. — (Paris, 13 novembre 1812 – août 1846). Epouse Roy.

 

FERRARE Marthe (Marthe Marie Louise GANDOLFI dite). — Soprano (Saint-Eugène, Algérie française, 29 mars 1899 –). Débute sous le nom de Marthe FERRARI, le 31 octobre 1919, dans Werther (Sophie). Crée : Au Bois Sacré (une Récitante), Lorenzaccio (un écolier), Masques et Bergamasques (Colombine), le Roi Candaule (Satala). Est affichée dans Carmen (Frasquita), Cavalleria rusticana (Lola), Lakmé (Ellen), Mignon (Frédéric), Mireille (Andreloun), les Noces de Figaro (Chérubin), Gismonda (Agnelo), Manon (Javotte) et Sapho (Irène).

 

FERRARI Lucienne. — Débute dans Carmen (Carmen), le 17 juillet 1948.

 

FERRARI Nette. — Soprano. Débute dans Cavalleria rusticana (Lola), le 03 juillet 1921. Chante l'Attaque du Moulin (Geneviève), Carmen (Frasquita), le Chalet (Bettly), Pénélope (Lydié), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), la Habanéra (une Fiancée), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Lakmé (Ellen), Louise (Gavroche, Camille, Blanche), le Mariage aux Lanternes (Catherine), le Mariage de Télémaque (Alkyppé), Manon (Poussette), Mireille (Vincenette), Mignon (Frédéric) et Werther (Sophie).

 

FERRAT. — (A également été affichée sous le nom de BERRAT). Débute en créant Nausicaa (la Reine) le 18 juin 1923. A créé encore : l'Appel de la Mer (une Femme), la Brebis Égarée (Madame Denis), la Fiancée Vendue (Hata), la Forêt Bleue (une Fée), Fra Angelico (la Supérieure), le Joueur de Viole (la Mère), la Peau de Chagrin (Madame Gaudin), Résurrection (la Gouvernante), Sainte Odile (l'Abbesse) et le Petit Elfe Ferme l'œil (la Nourrice). A été d'autre part affichée dans la Dame Blanche (Marguerite), la Forêt Bleue (la Mère du petit Poucet), Gismonda (Thisbé), Lorenzaccio (Marie Soderini), Louise (la Mère), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Pénélope (Euryclée) et le Bon roi Dagobert (Intendante).

 

FERRER Marie-Louise dite Marisa. — Soprano (Alger, Algérie française, 09 novembre 1896 – Paris, décembre 1972). Débute dans les Noces de Figaro (la Comtesse), le 11 décembre 1942 et crée Ariane à Naxos (le Compositeur).

 

FEYRER Luce. — Comédienne, débute, le 19 décembre 1945, en créant le Directeur de Théâtre (Clorinde). Crée également Fragonard (Toinette), et joue dans Masques et Bergamasques (Colombine).

 

FIORINE (petite). — Joue l'Enfant de Madame Butterfly en 1927 et crée la Grand-Mère (la petite Cécile).

 

FISCHER Sarah. — Soprano (Paris, 23 février 1896 – 03 mai 1975). Débute le 20 novembre 1925 dans Pelléas et Mélisande (Mélisande). Chante également Mignon (Mignon).

 

FISCHER Suzanne. — Débute, le 11 mai 1934, dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San). Chante ensuite la Bohème (Mimi) et Manon (Manon).

 

FISSORE Roberte. — Soprano. Débute, le 27 juillet 1923, dans Manon (Rosette). Chante par la suite Angélique (Angélique), Carmen (Micaela), le Chalet (Bettly), les Contes d’Hoffmann (Giulietta, Antonia), Lakmé (Ellen), Manon (Manon), Mignon (Frédéric, Mignon), Mireille (Andreloun), Paillasse (Nedda), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Musette, Mimi), Louise (Camille).

 

FLAMENT Simone. — Crée Madame Bovary (une Femme) le 01 juin 1951.

 

FLEURIET-BOUSIGUES. — Débute le 20 février 1827 dans Euphrosine et Coradin (la comtesse d'Arles).

 

FLORENTZ. — Débute le 25 juin 1911 dans Manon (Poussette). Chante également le Pardon de Ploërmel (une Chevrière).

 

FOGLIARI (FEUILLARD dite). — Actrice de l'Opéra-Comique, qui a ensuite abordé la carrière italienne.

 

FOIGNET-DALIS (Françoise Louise DALIS dite). — (1821 – 1903). Epouse Aimée. Débute en 1879.

 

FORCADE. — Débute le 20 juin 1930 dans la Tosca (Tosca).

 

FORGEUR. — Débute le 23 septembre 1923 dans Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

FOULQUIER. — Débute en 1814.

 

FOUQUÉ. — Soprano. Crée Cendrillon (un Esprit) le 24 mai 1899 et Louise (Marguerite) le 02 février 1900. Chante Proserpine (une Novice).

 

FOUQUET Jeanne Agnès dite Jeanne. — Soprano (Paris, 15 février 1852 ). Débute à l'Opéra le 17 avril 1874, puis à l'Opéra-Comique vers 1891.

 

FOURRIER Jeannine. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

FOYER. — Crée la Griffe (une Vendangeuse) le 05 novembre 1923. Interprète Résurrection (une Détenue), Aphrodite (Héliope). A débuté le 06 août 1922 dans Louise (Elise).

 

FRADELLE (Mme Charles). — Débute le 24 décembre 1825 dans Ma tante Aurore (tante Aurore).

 

FRANCE Jacqueline. — Soprano. Chante la Bohème (Mimi) le 25 mai 1957.

 

FRANCESCA (Julia Eugénie Joséphine FRANÇOIS dite). — Soprano (Paris, 09 mars 1893 –). Débute le 13 février 1918 dans la Traviata (Violetta). Crée Gismonda (Agnelo) et le Sauteriot (Tija). Chante Carmen (Micaela), Werther (Sophie), Au Beau Jardin de France (Flora), le Mariage aux Lanternes (Catherine), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), les Noces de Figaro (une Demoiselle d'honneur), la Traviata (Violetta).

 

FRANCHINO. — Débute le 08 décembre 1876 dans la Fille du régiment (Marie).

 

FRANCK-DUVERNOY (Adèle CAHN dite Mme). — Mezzo-soprano. Epouse en 1875 Duvernoy, trial. Débute sous le nom de Mlle Franck en juin 1872 dans Galathée (Galathée). Elle y chante la première de Marie-Magdeleine (Marthe) de Massenet en version oratorio le 24 mars 1874. Débute à l'Opéra le 10 avril 1878.

 

FRANCOU Liliane. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

FRANDIN Elisabeth dite Lison. — (Helsingfors, Finlande, 07 avril 1859 – Milan, 24 janvier 1911). Mezzo-soprano. Débute le 15 octobre 1882 dans les Dragons de Villars (Rose Friquet).

 

FRÉVAL Nelly. — Débute le 07 juillet 1921 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San). Chante également Louise (Louise) et la Bohème (Mimi).

 

FRICHÉ Claire. — Soprano belge (Bruxelles, 02 mars 1875 – 12 février 1968). Affichée également sous le nom de Friché-Chassevent. Débute le 09 mai 1902 dans Louise (Louise). Est la créatrice de : Aphrodite (Bacchis), le Chemineau (Toinette), l'Enfant roi (Madeleine), la Légende du point d'Argentan (Rose-Marie), les Pêcheurs de Saint-Jean (Marie-Anne), la Tosca (Floria Tosca). A été en outre affichée dans Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), Don Juan (dona Anna), Fidelio (Léonore), le Roi d’Ys (Margared), le Vaisseau fantôme (Senta).

 

 

 

Claire Friché en 1907

 

 

FROGER. — Débute dans la Traviata (une Bohémienne) le 13 janvier 1938.

 

FROZIER-MARROT Georgette. — Mezzo-soprano. Débute le 12 décembre 1929. => biographie

 

GABELLI. — Débute dans la Bohème (Mimi) le 19 décembre 1933.

 

GABRIEL Andrée (Gabrielle SAADA dite). — Mezzo-soprano (La Marsa, Tunisie, 19 juillet 1925 –). Débute en 1954 dans Lakmé (Mallika). Chante Madame Butterfly (Souzouki), Carmen (Mercédès), Mignon (Mignon), Werther (Charlotte), Eugène Onéguine (Olga), Mireille (Taven).

 

GALDEMAS Marie Jeanne Emilie dite Jeanne. — Mezzo-soprano (34.Béziers, 26 novembre 1908 –). A débuté en 1933. Est la créatrice, salle Favart, de l'École des maris (une vieille Femme), Frasquita (Lola), le 17 février 1935 Gargantua (la Sorcière, Brinqueballe, Dame Tyravant) d'Antoine Mariotte, Marie l'Égyptienne (une voix), a été affichée dans Lakmé (Mallika), Madame Butterfly (Souzouki), Manon (Rosette), Mignon (Mignon), Mireille (Taven), le Sicilien (Léonor), Résurrection (Anna, une Femme, la Servante), la Tosca (un Pâtre), la Femme Nue (l'Infirmière), Carmen (Carmen), Werther (Charlotte).

 

GALL Yvonne (Yvonne Irma GALLE dite). — Soprano (Paris, 06 mars 1885 – Paris, 22 août 1972). Epouse 75016.Paris le 31 mars 1958 Henri Büsser. Débute au cours d'un Gala au bénéfice de la Caisse retraite dans le 5e acte de Faust (Marguerite), le 28 juin 1921. Chante ensuite la Tosca (Floria Tosca), Louise (Louise), Manon (Manon), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Béatrice (Béatrice), Ariane et Barbe Bleue (Ariane), Don Juan (dona Anna) et Roméo et Juliette (Juliette). Est la créatrice des Noces Corinthiennes (Daphné).

 

GALLI Gianna. — Soprano italien (Modène, 29 avril 1935 – Monte Carlo, 22 décembre 2010). Chante entre 1954 et 1972.

 

GALLI-MARIÉ (Célestine MARIÉ DE L'ISLE dite). — Mezzo-soprano (Paris, novembre 1840 - 06.Vence, 22 septembre 1905). Epouse 1. Galli, sculpteur ; ép. 2. Delar. Débute le 12 août 1862 dans la Servante maîtresse (Zerline) de Pergolèse. Elle créa le 17 novembre 1866 Mignon (Mignon) d'Ambroise Thomas ; en 1868 les Dragons de Villars ; le 30 novembre 1872 Don César de Bazan (Lazarille) de Jules Massenet ; le 03 mars 1875 Carmen (Carmen) de Georges Bizet. Elle chanta les Porcherons ; les Amours du diable ; Lara ; le Capitaine Henriot ; la Petite Fadette ; Robinson Crusoé ; Fantasio ; le Passant. Elle revint à l'Opéra-Comique le 11 décembre 1890 pour chanter Carmen avec Nellie Melba (Micaëla), Jean de Reszké (Don José) et Jean-Louis Lassalle (Escamillo) pour l'érection du monument à la mémoire de Bizet.

(Elle était la fille du baryton de l'Opéra, Claude Marié, qui lui enseigna le chant et l'art de la scène. Elle débuta à Strasbourg en 1859. Pierre Perrin l'ayant entendue à Rouen la fit venir à l'Opéra-Comique où elle entra le 12 août 1862. Petite, mignonne, avec des mouvements de chatte, chantant d'une voix ronde et fraîche, elle connut un triomphe. Dès lors elle fut une précieuse pensionnaire de la salle Favart et elle attacha son nom à plusieurs de ses créations : Urielle des Amours du diable, Mignon (1866), Lazarille, de Don César de Bazan, et Carmen qui marque l'apogée de sa carrière. Elle se rendit à Londres en 1866, chanta à Bruxelles, en Italie et se retira de la scène en 1890, au lendemain d'un gala où elle était Carmen auprès de Nellie Melba et Jean de Reszké.)

 

GALLOIS Germaine (Jeanne GALLAIS dite). — Soprano (Paris, 26 février 1869 – Paris, 18 décembre 1932). Epouse Georges-Guillaume Guy. Débute le 03 mai 1924 dans la reprise des Bavards (Roland).

 

GALLOT Germaine. — Soprano. Débute dans Louise (la Plieuse), le 24 septembre 1912. Crée Mon Ami Pierrot (une Voisine), le Hulla (une Marchande), Julien (un Chimère), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (une Grisette) de Tiarko Richepin ; le 07 décembre 1921 Dans l'Ombre de la Cathédrale (un Enfant de chœur) de Georges Hüe ; le Testament de la Tante Caroline (une Sage-femme). Interprète d'autre part Aphrodite (Moussario), le Chalet (Bettly), Habanéra (une Fille), le Juif Polonais (Loys), Lakmé (Ellen), Louise (Gertrude), Mireille (Clémence), Résurrection (une Détenue), la Vie brève (une Vendeuse), les Noces de Jeannette (Jeannette) et Carmen (Mercédès).

 

GALLY. — Interprète Louise (l'Apprentie) en 1922, et les Noces de Jeannette (Petit Pierre).

 

GANTERI Marie. — Soprano. Débute le 17 novembre 1907 dans Manon (Poussette). Crée le Cœur du moulin (la Fée du blé), la Habanéra (une jeune fille), le Mariage de Télémaque (Adresté), On ne Badine pas avec l'Amour (Sylvaine). Est en outre affichée dans Alceste (Femme du peuple), Aphrodite (Philotis), la Basoche (jeune fille), Carmen (Frasquita), Cendrillon (la Fée), le Chemineau (Aline), la Flûte enchantée (une Dame), Iphigénie (une Prêtresse), le Jongleur de Notre-Dame (une Voix d'ange), Joseph (jeune fille), Lakmé (Ellen, Rose, Mistress Bentson), Louise (Plieuse, Elise), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (Rosette), Mireille (Clémence, Andreloun), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (Ombre heureuse).

 

GARCHERY Marie Thérèse Lucienne. — Soprano (03.Yzeure, 19 mai 1885 –). Débute le 28 novembre 1909 dans la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie). Chante ensuite Cavalleria rusticana (Santuzza), la Reine Fiammette (Violette).

 

GARCIA. — Débute le 08 août 1900 dans Louise (l'Apprentie). Crée la Carmélite (un écolier) et est affichée dans la Basoche (2e Jeune Fille), Manon (servante), les Noces de Jeannette (Petit-Pierre) et Werther (Käthchen).

 

GARCIA Augusta. — Soprano. Venue de l'Opéra de Monte-Carlo, elle débuta dans Lakmé (Lakmé), le 21 mai 1922. Elle chanta la Bohème (Mimi), Mireille (Mireille), Manon (Manon), Mignon (Philine), les Contes d’Hoffmann (Antonia).

 

GARCIA-FRAPPA Olympe. — Débute le 23 janvier 1923 dans Gismonda (Agnelo). A créé salle Favart : la Forêt Bleue (une jeune fille), Fra Angelico (une Religieuse), Sainte Odile (une Religieuse) et Scémo (Benedetta). A été affichée dans Aphrodite (Moussario), Carmen (Frasquita, Micaela), les Contes d’Hoffmann (Antonia), l'Enfant et les Sortilèges (l'Enfant, le Feu, le Rossignol), les Bavards (un Barbier), le Hulla (une rieuse), Lakmé (Miss Rose, Lakmé), Manon (Poussette, Manon), le Mariage aux Lanternes (Fanchette), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), Paillasse (Nedda), la Bohème (Mimi), Lorenzaccio (Catherine Ginori).

 

GARDEN Mary. — Soprano écossais (Aberdeen, Ecosse, 20 février 1877 – Inverurie, près d’Aberdeen, 03 janvier 1967). Début au pied levé, le 10 avril 1900, en remplaçant Marthe Rioton dans Louise (Louise) au 3e acte de la pièce. Est la créatrice, salle Favart, de : Aphrodite (Chrysis), la Fille de Tabarin (Diane), Hélène (Hélène), la Marseillaise (Marie), Pelléas et Mélisande (Mélisande), la Reine Fiammette (Orlanda) et Résurrection (Caterina). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (Chérubin) de Jules Massenet, qu'elle avait créé le 14 février 1905 à l'Opéra de Monte-Carlo. A également chanté Carmen (Carmen), Manon (Manon), Sapho (Fanny), la Tosca (Tosca), la Traviata (Violetta) et le Jongleur de Notre-Dame (Jean).

(Elle était encore élève lorsqu'elle débuta au pied levé à l'Opéra-Comique en remplaçant Marthe Rioton au 3e acte de Louise. Devenue pensionnaire de ce théâtre elle s'y fera applaudir dans Manon, Tosca, Jean, du Jongleur de Notre-Dame, mais surtout dans ses créations de la Fille de Tabarin (Diane), Pelléas et Mélisande (Mélisande), la Reine Fiammette (Orlanda), Aphrodite (Chrysis) et, en 1927, Résurrection (Catarina). En 1920, elle crée la Princesse Orsa au Covent Garden, en 1907, elle paraît au Manhattan Opera de New York et, le 11 mai 1908, elle entre à l'Opéra dans Thaïs. Sur cette scène elle sera la première Salomé de Richard Strauss. En 1905, elle crée le Chérubin de Massenet à Monte-Carlo, et en 1919 la Cléopâtre du même Massenet au Théâtre-Lyrique du Vaudeville. En 1920, elle prend la direction de l'Opéra de Chicago où elle sera un ardent défenseur du répertoire lyrique français. Ce fut une très belle artiste à la grande voix pathétique, au jeu expressif et fouillé.)

 

 

 

Mary Garden dans Pelléas et Mélisande (Mélisande)

 

 

GARETTI Hélène. — Soprano (42.Roanne, 13 août 1939 –). Participe à la première le 23 février 1968 de Katia Kabanova de Leos Janácek [version française de Michel Ancey].

 

GARNER Françoise. — Soprano (47.Nérac, 17 octobre 1933 –). Débute en 1963 en créant le Dernier Sauvage de Menotti. Chante le Barbier de Séville (Rosine), Lakmé (Lakmé), les Contes d'Hoffmann (Olympia), les Pêcheurs de perles (Leila), Lucia di Lammermoor (Lucia), le Comte Ory.

 

GARNIER. — Débute en 1894.

 

GARNIER (petite). — Joue dans la Habanéra (une jeune fille) et dans Madame Butterfly (l’Enfant) en 1926/1928. Appartenait en 1951 au corps de ballet.

 

GASTARDI Trina di (née Oran). — Débute, le 21 mars 1920, dans Carmen (Micaela). Interprète ensuite Cavalleria rusticana (Santuzza), Paillasse (Nedda), la Bohème (Mimi), le Roi d’Ys (Rosenn), le Roi Candaule (Baggis) et Lorenzaccio (Catherine Ginori). En 1922, elle habitait 14 rue Notre-Dame de Lorette à Paris 9e.

 

GATINEAU Jane. — Soprano (Paris, 08 octobre 1893 –). Débute, le 01 avril 1933, dans les Noces de Figaro (Chérubin). Chante les Rendez-vous bourgeois (Julie), le Maître de Chapelle (Gertrude).

 

GATTI Hermine. — Débute dans Mignon (Philine), le 28 février 1933. Chante le Pré aux Clercs (Isabelle), les Pêcheurs de perles (Léila), Manon (Manon), Mireille (Mireille) et Lakmé (Lakmé).

 

GAUDEL Christiane. — Soprano. Débute le 21 novembre 1933, dans le Juif Polonais (Suzel). A créé salle Favart : Mon Ami Pierrot (une Demoiselle), Carmosine (Demoiselle d'honneur), le Chevalier de Mauléon (Yolande), Comme ils s'aiment (Justine), Cyrano de Bergerac (une Sœur), l'École des maris (Léonore), Une Éducation manquée (Hélène), l'Étoile (Adza), Fragonard (Demoiselle de mode), la Gageure Imprévue (Gott), le 17 février 1935 Gargantua (Bougette) d'Antoine Mariotte, Malvina (Caroline), Il était un Petit Navire (Caroline), Marion (Jeannette), Marie l'Égyptienne (une voix), la Nuit Embaumée (Maïna) Mon Oncle Benjamin (une jeune fille), le Oui des Jeunes Filles (Rita), le Testament de la Tante Caroline (la Nurse), le Doux Caboulot (la Récitante), Dolorès (Roseta) et Ciboulette (Françoise). D'autre part a été affichée dans Angélique (une Voisine), Carmen (Frasquita), Cavalleria rusticana (Lola), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, une Novice), Don Quichotte (Pedro), l’Enfant et les Sortilèges (une pastourelle), la Femme Nue (Nini), Fortunio (Madelon), le Jongleur de Notre-Dame (voix d'ange), la Habanéra (une Fiancée), Lakmé (Miss Ellen, Miss Rose), la Lépreuse (Sœur d'Ervoanik, une Lavandière), Louise (Camille, la Plieuse), Madame Butterfly (Kate, la Tante), Manon (Javotte), Masques et Bergamasques (Colombine), Mireille (Vincenette, Clémence, Andreloun), les Noces de Figaro (Chérubin, Demoiselle d'honneur), le Nouveau Seigneur du village (Babet), Pelléas et Mélisande (Yniold), Phryné (Lampito), la Reine Fiammette (jeune garçon), les Rendez-vous bourgeois (Louise), le Roi malgré lui (une Serve), le Rossignol de Saint-Malo (une Commère), Sapho (Irène), le Sicilien (Climène), le Sourd (Isidore d'Orbe), la Traviata (Clara, Anette), la Vie Brève (une Vendeuse), Vieux Garçons (Catherine), Werther (Sophie), Chanson de Paris (Rosette), Ginevra (la Fille rousse), le Rêve (Enfant de chœur) et Madame Bovary (une Femme).

 

GAUDINEAU Ginette. — Soprano. Débute en 1937. => biographie

 

GAULEY Marie Thérèse Andrée dite Marie-Thérèse. — Soprano (Paris, 15 février 1903 ). Fille de la cantatrice Marie Gauley-Tixier. Débute, le 02 novembre 1924, dans les Contes d’Hoffmann (Olympia). Chante Aphrodite (Myrto), la Basoche (Colette), le Barbier de Séville (Rosine), le Bon roi Dagobert (Nantilde), Cosi fan tutte (Delphine), le Hulla (une Rieuse), Lakmé (Miss Ellen, Lakmé), Masques et Bergamasques, Mireille (Mireille), Pelléas et Mélisande (Yniold), le Pré aux Clercs (Nicette), le Sourd (Pétronille), les Voitures Versées (Elise), le Roi malgré lui (Minka). Est la créatrice de Cantégril (Francezine), l'Enfant et les Sortilèges (l'Enfant), George Dandin (Claudine), Idylle funambulesque (Colombine), la Pie Borgne (Henriette), le Poirier de Misère (l'Innocent), Sarati le Terrible (Rose), le Sicilien (Isidore), les Indes galantes. Elle enseignait encore le chant en 1987.

 

GAVAUDAN Aglaé ou Emilie. — Soprano (13.Salon-de-Provence, 1775 – Paris, 1837). Epouse Pierre Gaveaux, compositeur. Crée le 24 janvier 1811 le Charme de la voix (Rosalie de Vermont) d'Henri Montan Berton.

(Comme ses sœurs elle avait étudié le chant avec son père. Elle débuta à Paris, au théâtre Feydeau, en 1796. Pensionnaire ensuite de l'Opéra-Comique elle parut en scène jusqu'en 1807.)

 

GAVAUDAN (Alexandrine-Marie-Agathe DUCAMEL, épouse). — Soprano (Paris, 15 septembre 1781 - 75.Passy, 24 juin 1850). Epouse le ténor Jean-Baptiste Gavaudan. Débute le 23 mai 1798 dans Euphrasine et Coradin (la Comtesse d'Arles) et prend sa retraite le 19 décembre 1822. Surnommée "la Mars de l'Opéra-Comique". Elle créa le 05 août 1798 le Rendez-vous supposé (Auguste) d'Henri Montan Berton ; le 28 janvier 1809 Françoise de Foix (Edmond) d'Henri Montan Berton ; Joconde de Niccolo ; le Calife de Bagdad (Zétulbé) de Boieldieu ; les Maris-garçons de Berton ; la Jeune prude de Dalayrac ; Ma tante Aurore (Julie) ; Joseph (Benjamin) ; Jean de Paris (Olivier) ; Joconde (Jeannette) ; le Petit Chaperon rouge (Rose d'amour) ; le 03 septembre 1803 Aline, reine de Golconde (Zélie) d'Henri Montan Berton ; le 26 janvier 1804 la Romance (Lisette) d'Henri Montan Berton ; le 14 juillet 1806 les Maris garçons (Angélique) d'Henri Montan Berton. Elle chanta le Roi et le fermier, la Fée Urgèle, Richard Cœur de Lion, Raoul Barbe-Bleue.

(Elle fit toute sa carrière à l'Opéra-Comique qu'elle ne quitta qu'en 1822. Elle y créa 70 rôles. Elle fut une des grandes chanteuses de l'Opéra-Comique.)

 

GAVAUDAN (Louise Elisabeth BOSQUIER-GAVAUDAN dite Rosette). — (vers 1784 - 77.Fontainebleau, 10 avril 1844). Epouse à Milan le 08 décembre 1809 l'acteur Tonon Georges Belloste dit Gontier (62.Boulogne-sur-Mer, 03 février 1785 - 77.Fontainebleau, 14 septembre 1841). Débute vers 1805. Crée le 02 avril 1805 le Vaisseau Amiral (Jean-Bart) d'Henri Montan Berton.

 

GAVIOLI. — Débute en 1890.

 

GAY Maria. — Contralto espagnol (Barcelone, 13 juin 1876 – 29 juin 1943). Débute le 29 avril 1906 dans Carmen (Carmen).

 

GAYAS. — Débute le 02 janvier 1919 dans Louise (Plieuse). Chante la Fille de Madame Angot (Hersilié), Carmen (Frasquita).

 

GAYRAUD Christiane. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

GÉNOT (Elisa FAY, dame). — Epouse le haute-contre Génot. Débute le 05 mars 1825 dans le Chaperon rouge (Rose d'amour).

 

GENTY Yvette. — Crée Madame Bovary (une Femme) le 01 juin 1951.

 

GEORGE Flore. — Soprano. Débute dans Lakmé (Lakmé) le 16 juillet 1925. Chante ensuite les Contes d’Hoffmann (Olympia), Carmen (Micaela), Mireille (Mireille) et le Barbier de Séville (Rosine).

 

GÉRARD Andrée. — Soprano. Débute le 29 juillet 1925 dans la Tosca (Floria Tosca).

 

GÉRARD Lidy. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

GERFAUT. — Soprano. Débute le 01 décembre 1934 dans Mignon (Philine).

 

GERVILLE-REACHE Jeanne. — Contralto (64.Orthez, 26 mars 1882 – New York, 05 janvier 1915). A créé le Juif Polonais (Catherine) et Pelléas et Mélisande (Geneviève). A chanté, à partir de 1900, Orphée (Orphée), rôle de ses débuts le 20 décembre 1899.

 

GESSIOME (Marie Vict. ROUSSEL, épouse). — (1812 – 1895). Débute en 1875.

 

GHIRZA. — Débute le 22 février 1882 dans la Fille du régiment (Marie).

 

GILLARD Marie. — Débute le 31 mars 1902 dans le Domino Noir (Angèle). Chante la Basoche (Marie d'Angleterre), les Dragons de Villars (Georgette), Lakmé (Ellen), Mignon (Philine) et la Traviata (Violetta). A créé la Carmélite (Ardelise).

 

GILLY Renée. — Mezzo-soprano (Paris, 29 avril 1906 – 30 mars 1977). Fille de Dinh Gilly, baryton, et de Cécile Gilly, professeur de chant. Epouse le baryton Louis Musy. Débute dans Werther (Charlotte), le 16 septembre 1933. Crée A quoi rêvent les jeunes filles (Ninon), le Couronnement de Poppée (Poppée), Esther de Carpentras (Esther). Est affichée dans Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), le Chemineau (Toinette), Don Quichotte (Dulcinée), Gargantua (Magdeleine), la Habanéra (Pilar), le Médecin malgré lui (Jacqueline), Louise, (la Mère), Mignon (Mignon), Pelléas et Mélisande (Geneviève), la Reine Fiammette (Pantasilée), Manon (Rosette), le Roi d’Ys (Margared), la Tosca (Tosca), la Vie brève (Salud).

 

GIRARD Caroline. — Mezzo-soprano (Paris, 07 avril 1830 –). Mère de Juliette Simon-Girard. Débute en 1863. Elle a créé le 03 avril 1867 la Grand'Tante (Chevrette) de Jules Massenet.

 

GIRARD Marguerite. — Débute en 1915. Chante Manon (Poussette) et Louise (une Grisette).

 

GIRARD-DUCY Yvonne. — Débute le 01 octobre 1946, dans Masques et Bergamasques. Crée les Mamelles de Tirésias (une grosse Dame). Est affichée dans l'Amour Sorcier (une chanteuse) Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Lucia), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), Louise (Balayeuse, Première), Madame Butterfly (Souzouki), la Traviata (la Bohémienne) et Mignon (Mignon).

 

GIRAUD Marthe. — Débute le 16 septembre 1901 dans Lakmé (Miss Rose). Chante la Bohème (Mimi) et Mireille (Andreloun).

 

GITTON Mireille. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

GLOSZ. — Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza) le 08 juillet 1925.

 

GONDY Maguy. — Débute le 17 décembre 1926 dans Carmen (Micaëla). A créé Angélique (Angélique) et la Grand-Mère (Francine). A chanté les Contes d’Hoffmann (Giulietta, Antonia), Louise (Louise), Lorenzaccio (Marquise de Cibo), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Paillasse (Nedda), la Peau de Chagrin (Comtesse Fœdora), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Musette) Angelo (Catarina) et la Tosca (Tosca).

 

GONTIER [Gonthier] (Rose Françoise CARPENTIER, épouse). — (57.Metz, 04 mars 1747 – 07 décembre 1829). Epouse 1. Gontier, comédien 2. Allaire, coryphée (-1828). Débute en mars 1778. Prend sa retraite en 1812. Crée le 15 mars 1797 Ponce de Léon (Mme Dalmanchinaros) d'Henri Montan Berton ; le 21 janvier 1801 le Grand deuil (Mme Leblanc) d'Henri Montan Berton ; le 26 janvier 1804 la Romance (Catherine) d'Henri Montan Berton ; le 14 juillet 1806 les Maris garçons (Mme Dugrand) d'Henri Montan Berton.

 

GONZALÈS (Maria Conception Josefa GONZALEZ dite). — Soprano (Sanlucar de Barrameda, Espagne, 24 mars 1879 –). Débute le 13 décembre 1904 au Théâtre de Grenelle, dans la Traviata (Violetta). Crée Aphrodite (Tryphéra), et Snégourotchka (le Muguet). Chante la Basoche (Marie d'Angleterre), Carmen (Frasquita), Lakmé (Ellen, Rose), Manon (Javotte), Mignon (Philine), les Noces de Jeannette (Jeannette).

 

GORDONE Mary. — Débute le 19 juin 1929 dans la Tosca (Floria Tosca).

 

GORGE Madeleine. — Débute le 22 décembre 1946 dans la Bohème (Mimi). Chante Werther (Sophie), Carmen (Micaela).

 

GORR Rita. — Mezzo-soprano. Débute le 06 mars 1952. => biographie

 

GORSKA. — Débute le 22 octobre 1906 dans Lakmé (Mallika). Crée Snégourotchka (l’Œillet rouge). Chante Aphrodite (Joessa), la Cabrera (Rosario), Cavalleria rusticana (Santuzza), le Chemineau (Catherine), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (Rosette), Mignon (Mignon) et Mireille (Vincenette).

 

GOTTRAND. — Soprano. Débute le 09 novembre 1902 dans Carmen (Micaëla). Chante Louise (Irma).

 

GRANAL Lucy de. — Débute le 07 août 1922 dans Cavalleria rusticana (Santuzza). Chante également Louise (Irma).

 

GRANCHER Micheline. — Mezzo-soprano. Débute vers 1972. => biographie

 

GRANDJEAN Louise. — Soprano. Débute le 09 décembre 1893. => biographie

 

GRANDVAL Lillie (Lillie MILLOT dite). — Soprano (Francfort, 20 décembre 1904 –). Débute le 15 décembre 1932 dans la reprise du Pré-aux-Clercs (la Reine). Chante ensuite le Pré-aux-Clercs (Isabelle), et est affichée dans Manon (Manon), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), Louise (Louise), Carmen (Micaela), Phryné (Phryné), la Traviata (Violetta), le Barbier de Séville (Rosine), les Pêcheurs de perles (Léïla), les Contes d’Hoffmann (les 3 rôles), Madame Butterfly (Butterfly), la Basoche (Marie d'Angleterre), Fragonard (la Guimard), Fortunio (Jacqueline), Angélique (Angélique), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Catherine), le Roi d’Ys (Rosenn), la Bohème (Mimi, Musette) et Falstaff (Alice Ford). Est la créatrice, salle Favart, de : Mon Ami Pierrot (Ninon), Cyrano de Bergerac (Roxane), le Directeur de Théâtre (Argentine), l'École des Maris (Isabelle), l'Étoile (Laoula), Mesdames de la Halle (Ciboulette), Tarass Boulba (Xénia) et Ciboulette (Zénobie).

 

GRAVA. — Débute, le 26 avril 1935, dans Carmen (Micaëla). Chante également la Reine Fiammette (Violette).

 

GRAVIÈRE. — Voir BRÉJEAN-GRAVIÈRE.

 

GRÉCY (Julie-Angélique LE GRAND dite Mlle). — Chanteuse (1768 – 14 juillet 1807). Epouse Scio. Débute en 1792.

 

GRENVILLE Liliane. — Débute dans la Tosca (Tosca), le 05 décembre 1913. Chante la Traviata (Violetta).

 

GRIL Marie Célestine. — Débute le 10 janvier 1903. => biographie

 

GRILLO Joann. — Mezzo-soprano (New York, 14 mai 1939 ). Chante vers 1963.

 

GRIMM Sophie (Sophie Louise GRIME dite). — Soprano (78.Versailles, 02 novembre 1824 – 60.Précy-sur-Oise, 1879). Epouse en 1857 A.-J. Petit. Débute le 04 octobre 1846 dans la Part du diable (Carlo). Créé le 10 août 1847 la Cachette (Alice) d'Ernest Boulanger.

 

GROMOVA Irène. — Soprano. Débute le 25 décembre 1945 dans Lakmé (Miss Ellen). Crée Fragonard (une Demoiselle de mode) et les Mamelles de Tirésias (une Femme élégante). Chante l'Étoile (Oasis), Louise (Madeleine), Madame Butterfly (Kate), les Noces de Figaro (Barberine), le Roi malgré lui (Alexina) et la Bohème (Musette).

 

GROS Lucienne. — Voir BAUGÉ Lucienne.

 

GUEIGNEAU-L'HARMET. — Débute le 01 février 1924 dans Werther (Charlotte).

 

GUELDY Annie. — Débute en créant Frasquita (Aimée Girod) le 03 mai 1933. Chante ensuite Mireille (Andreloun).

 

GUGLIELMETTI Anna-Maria. — Soprano italien (18 décembre 1896 – Turin, 17 septembre 1982). Débute, le 03 octobre 1931, dans la Bohème (Mimi).

 

GUIBAUD Suzanne. — Voir DARBANS Suzanne.

 

GUICHARD Adèle Louise. — Soprano (Paris, 02 août 1816 – Paris, mai 1878). Débute en 1840. Chante également aux Concerts du Conservatoire (sociétaire du 13 novembre 1839 à novembre 1840).

 

GUIGNA Gina. — En représentation, débute le 03 octobre 1931 dans la Bohème (Mimi).

 

GUIHARD Jeanne. — Mezzo-soprano (– Québec, 1966). Epouse la basse Roger Gosselin (Drummondville, Québec, 04 mars 1919 –). Débute le 06 janvier 1953 dans Ciboulette (Marquise de Presle).

 

GUILLEMOT Marie. — Soprano. Débute le 26 septembre 1911. => biographie

 

GUILLOT Jeanne Flore Eugénie. — (78.Versailles, 22 juillet 1851 –). Débute en 1868.

 

GUIONIE Jeanne. — Soprano. Débute le 16 septembre 1904. => biographie

 

GUIOT Andréa. — Soprano (30.Garons, 11 janvier 1928 –). Engagée à la RTLN en 1957. Chante les Contes d'Hoffmann (Antonia), la Bohème (Mimi), Paillasse (Nedda), Manon (Manon), Louise (Louise), Orphée (Eurydice), Sœur Angélique (Sœur Angélique), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Carmen (Micaëla), Mireille (Mireille).

 

GUIRAUDON Julia. — Soprano. Débute le 08 février 1897. => biographie

 

GUITTON Lyliane. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

GUYLA Jeanne. — Soprano (1898 –). Débute, le 01 novembre 1922, dans Carmen (Micaëla). A créé salle Favart : la Danse Pendant le Festin (Catalina), Eros Vainqueur (Argine) et la Forêt Bleue (la Princesse). A chanté en outre les Contes d’Hoffmann (Antonia), l'Enfant et les Sortilèges (la Princesse), la Légende du Point d'Argentan (l'Errante), Louise (Louise), Manon (Manon), le Mariage aux Lanternes (Fanchette), Mignon (Philine), les Noces de Figaro (la Comtesse), Orphée (Eurydice, l'Ombre heureuse), les Pêcheurs (Leïla), le Roi malgré lui (Alexina), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Musette).

 

HAMPSTON Hope. — Débute le 21 juin 1929 dans Manon (Manon). Est également affichée dans la Bohème (Mimi).

 

HARBELL Christiane (Christiane SAUTER dite). — Soprano (92.Bois-Colombes, 29 mars 1929 –). Entre à la RTLN en 1956. Chante le Roi l'a dit (Gavotte), le Mariage secret (Lisette), Angélique (Angélique), la Fille de Madame Angot (Clairette), la Poule noire (Constance), la Chauve-Souris (Arlette). Créé la Belle de Paris ; le 22 juin 1962 Princesse Pauline (Zoé) d'Henri Tomasi.

 

HARDING. — Débute le 22 février 1894 dans Phryné (Phryné).

 

HATTO Jeanne. — Soprano. Débute le 13 octobre 1910. => biographie

 

HAUBERT. — Crée le 26 janvier 1804 la Romance (Mme de Termont) d'Henri Montan Berton ; le 02 avril 1805 le Vaisseau Amiral (Delville) d'Henri Montan Berton.

 

HAUTH Andrée. — Chante la Bohème (Musette) et la Tosca (Tosca), rôle dans lequel elle débuta, le 09 juillet 1946.

 

HÉBERT-MASSY (Marie GIACOMASCI dite). Soprano (vers 1813 - 31.Toulouse, mai 1875). Epouse Hébert, chanteur de l'Opéra-Comique. Débute à l'Opéra-Comique en 1832 sous le nom de Mlle Massy. Elle créé le Pré-aux-Clercs (Nicette). Chante Ludovic ; la Prison d'Edimbourg. Débute à l'Opéra en 1847.

 

HÉDOUIN Suzanne. — Soprano. Débute le 22 avril 1929 dans Lakmé (Lakmé).

 

HÉGLON-LEROUX Meyriane (Meyriane ou Meyrianne WILLEMSEN dite). — Contralto belge (Bruxelles, 21 juin 1867 – 1942). Epouse Xavier Leroux. Tragédienne lyrique de l'Opéra (où elle a débuté le 05 novembre 1890), crée le 07 novembre 1905, en représentation, Miarka (la Vougne) d'Alexandre Georges.

 

HEILBRONN Marie. — Soprano. Débute le 03 avril 1867. => biographie

 

HEILBRONNER Rose. — Soprano. Débute le 18 décembre 1907. => biographie

 

HELDY Fanny (Marguerite Virginie Emma Clémentine DECEUNINCK dite). — Soprano belge (Ath, 29 février 1888 – 92.Neuilly-sur-Seine, 13 décembre 1973). Epouse en 1938 l’industriel Marcel Boussac (36.Châteauroux, 17 avril 1889 – 21 mars 1980). Débute dans la Traviata (Violetta), le 12 avril 1917. A créé salle Favart Gismonda (Gismonda). A été affichée dans le Barbier de Séville (Rosine), les Contes d’Hoffmann (les 3 rôles), Louise (Louise), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Manon (Manon), Pelléas et Mélisande (Mélisande), la Tosca (Tosca), la Bohème (Mimi) et la Reine Fiammette (Orlanda).

 

HEMMERLÉ Marie Louise. — Soprano (94.Gentilly, 26 avril 1888 –). A débuté le 02 septembre 1913 dans les Contes d’Hoffmann (Olympia). A chanté Werther (Sophie). A créé Céleste (Lise) ; le 25 février 1914  la Marchande d'allumettes (Gwendoline) de Tiarko Richepin.

 

HÉNA Alice. — Soprano. Débute le 28 février 1933 dans Carmen (Micaëla). Crée Frasquita (Juana). Chante la Bohème (Mimi), Werther (Sophie), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Sapho (Irène) et les Noces de Figaro (Suzanne).

 

HENCHOZ Dorothée Caroline. — Soprano (Paris, 31 octobre 1817 – Saint-Pétersbourg, 20 février 1850). Epouse Louis Jansenne, ténor. Chante également aux Concerts du Conservatoire (sociétaire du 28 décembre 1836 au 08 novembre 1839).

 

HENRION-BERTIER Marie Agathe Caroline dite Marie. — (Paris, 28 octobre 1836 –). Débute en 1855.

 

HENRIQUEZ Jeanne dite Jane. — Soprano (1881 – 05 janvier 1963). Débute dans Louise (Irma), le 6 octobre 1904. Crée Aphrodite (Philotis), l'Enfant Roi (une Dame) et la Fille de Madame Angot (Javotte). Est affichée dans les Dragons de Villars (Rose Friquet), Lakmé (Ellen), Mignon (Mignon), Mireille (Vincenette), la Reine Fiammette (Chiarrina), la Traviata (Clara) et la Bohème (Musette).

 

HERAULT. — Débute, le 15 janvier 1903, dans la Carmélite (une Bourgeoise).

 

HERBÉ Michèle. — Soprano (Paris, 01 octobre 1940 – novembre 2013). Engagée à la RTLN en 1963, elle a débuté à la Salle Favart le 19 décembre 1964 dans Zoroastre (Erinicie). Chante la Bohème (Musette), la Fille de Madame Angot (Mademoiselle Lange), les Contes d'Hoffmann (Giulietta), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), l’Heure espagnole (Conception), la Tosca (Floria Tosca), Lulu. Elle a débuté au Palais Garnier en 1964.

 

HERBLAY. — A créé le Joueur de Viole (une Marchande) le 24 décembre 1925.

 

HÉRENT Colette. — Débute dans l'Éducation manquée (Gontran) le 13 décembre 1947. Crée le Oui des jeunes filles (une jeune fille). Chante les Noces de Figaro (Chérubin), la Vie brève (une Vendeuse), Pelléas et Mélisande (Yniold), Madame Butterfly (Cousine) et Werther (Sophie).

 

HERLEROY Marguerite. — Soprano belge. Débute le 23 décembre 1908. => biographie

 

HERZOG Colette. — Soprano. Débute vers 1964. => biographie

 

HEURTAULT Simone. — Crée Madame Bovary (une Femme) le 01 juin 1951.

 

HIGGINS Lauretta. — Débute dans Louise (Irma) le 04 septembre 1923.

 

HIRRIBERRY. — Débute dans Werther (Charlotte) le 18 août 1922.

 

HIRTHÉ Jeanne Caroline Adélaïde dite Caroline Adèle. — (67.Ruprechtsau, 16 décembre 1809 –). Débute le 14 novembre 1827 dans le Petit Chaperon rouge (Rose d'Amour).

 

HOERNER Germaine Olga dite Germaine. — Soprano (67.Strasbourg, 26 janvier 1905 – 67.Strasbourg, 19 mai 1972). Chante Faust (Marguerite) le 01 novembre 1939.

 

HOLLEY Marie-Thérèse Marguerite dite Marie-Thérèse. — Mezzo-soprano (Paris, 05 avril 1903 –). Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza) le 05 février 1927. Crée Résurrection (la Korabléwa). On lui doit la musique de Cœur de moineau, comédie musicale en un acte, livret de Thérèse Trilby (1933).

 

HOLMSTRAUD. — Débute dans Orphée (Eurydice), le 11 février 1900.

 

HOLNAY Françoise. — Débute dans Mignon (Philine) le 23 avril 1939. Chante par la suite Frasquita (Frasquita), l'Étoile (Oasis) et la Bohème (Musette).

 

HOLT Rosa. — Débute le 25 novembre 1922 dans la Lépreuse (une Lavandière). A créé Angélique (une Voisine), Résurrection (l'Ourse). Sainte Odile (une jeune fille) et la Guivre (la Servante). Est affichée dans Louise (Laitière, Elise), Pénélope (Euryméduse), Cavalleria rusticana (une paysanne), Aphrodite (Diomède).

 

HORNE Mina. — Soprano (New York, 1891 – 24 avril 1967). De l'Opéra royal de Rome, débute le 14 février 1935 dans la Tosca (Floria Tosca). Souffrante, a dû être remplacée au 2e acte par Lily Leblanc.

 

HORWITZ Jeanne. — Soprano. Débute le 06 mai 1891 dans Lakmé (Lakmé).

 

HOTINE Marina. — Soprano. Epouse Maurice Yvain. Chante de 1956 à 1959. Chante Ciboulette (Ciboulette).

 

HUCHET-ROUSSELIÈRE Jeanne. — Soprano. Débute le 28 octobre 1901. => biographie

 

HUET. — Prend sa retraite de l'Opéra-Comique en 1813. Sa représentation de retraite fut donnée à l'Opéra le 27 septembre 1815.

 

HYACINTHE. — Crée le 05 août 1798 le Rendez-vous supposé (Lisette) d'Henri Montan Berton.

 

INGRAND Marthe. — Soprano (Paris, 13 janvier 1902 –). Débute dans Lakmé (Miss Rose) le 11 mars 1928. Chante Carmen (Frasquita), Cavalleria rusticana (Lola), et Louise (Gavroche, Blanche, Camille).

 

ISAAC Adèle. — Soprano. Débute le 01 juillet 1873. => biographie

 

ISAYE. — Débute dans Madame Butterfly (Butterfly) le 28 janvier 1947.

 

ISNARDON Lucy (Lucie Marie Justine FOREAU dite). — Soprano (Paris, 30 mars 1879 –). Reprend Iphigénie (Iphigénie) le 20 avril 1914. Chante, en représentation, Louise (Louise) et la Tosca (Tosca).

 

ISOARD d'. — Débute le 29 septembre 1921 en remplaçant au pied levé Mathilde Calvet dans le 2e acte du Roi d'Ys (Margared). Est affichée ensuite dans Ariane et Barbe Bleue (la Nourrice), le Chemineau (Catherine), Louise (la Mère) et Werther (Charlotte).

 

ISSARTEL Christiane. — Soprano (92.Neuilly-sur-Seine, 17 septembre 1949 –). Chante vers 1971-1972.

 

IXO. — Débute le 07 juin 1914 dans Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

IZARIÉ-GALLYOT Isabelle. — Soprano (1895 –). Débute le 12 février 1935 dans Lakmé (Lakmé).

 

JACOB Aline. — (Paris, 09 décembre 1856-). Epouse Le Tellier. Débute en 1881.

 

JACQUES Edith. — Mezzo-soprano (76.Rouen, 29 octobre 1921 –). Débute dans Werther (Charlotte) le 30 juillet 1947.

 

JACQUIN Christiane. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

JADIN. — Débute en 1813.

 

JALADIS (petite). — Elle joue Madame Butterfly (l’Enfant) en 1915.

 

JALADIS Doris. — Petite, elle joue sous le nom de « petite Doris », Madame Butterfly (l’Enfant) en 1927-1930, et crée le 07 octobre 1930 la Grand-Mère (la petite Adèle). Etait en 1951 au corps de ballet sous le nom de Doris Jaladis.

 

JAUMILLOT Irène. — Soprano (Alger, 16 septembre 1938 –). Débute le 01 janvier 1959 dans la Bohème (Musette). Chante la Tosca (Floria Tosca), la Bohème (Mimi, Musette), Madame Bovary (Emma).

 

JEFFERSON-COHN (Marcelle FAVREL, Mme). — Soprano (Paris, 09 février 1898 – Paris, 11 mars 1960). Epouse 05 avril 1921 David Jefferson-Cohn. Débute dans la Bohème (Mimi) le 16 juin 1924. Elle chante ensuite à l’Opéra puis fait une carrière d’actrice au cinéma sous le nom de Marcelle CHANTAL.

 

JÉRÔME Hélène Eugénie dite Hélène. — Soprano (83.Toulon, 11 février 1905 –). Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza), le 25 novembre 1929. Chante les Contes d’Hoffmann (Giulietta) et crée le Sicilien (Climène).

 

JOACHIM Irène. — Soprano (Paris, 13 mars 1913 –). Débute dans le Bon roi Dagobert (Nantilde) le 2 février 1939. Chante Carmen (Micaela), Une Éducation Manquée (Hélène), Fragonard (Marguerite), Masques et Bergamasques, les Noces de Figaro (la Comtesse), Pelléas et Mélisande (Mélisande), le Pauvre Matelot (sa Femme), le Roi d'Ys (Rosenn) et Werther (Sophie). Est la créatrice de : Amphitryon 38 (Léda), Ginevra (Ginevra), Guignol (Isabelle), Marion (Madeleine) et le Rossignol de Saint-Malo (Azénor).

 

JOLY Denise. — Crée Madame Bovary (une Femme) le 01 juin 1951.

 

JONUSKAITE Vince. — En représentation, chante Carmen (Carmen) en lithuanien le 09 juin 1937. Chante également Werther (Charlotte) en 1939.

 

JOURFIER Lucienne. — Soprano (31.Toulouse, 17 septembre 1923 –). Débute le 09 novembre 1945, dans Werther (Sophie). Crée, salle Favart, Blaise le Savetier (Blaisine), Fragonard (Marguerite), Marion (Sylvie). Chante le Barbier de Séville (Rosine), Manon (Manon, Poussette), Mignon (Philine), Carmen (Micaela), les Pêcheurs de perles (Léïla), la Princesse jaune (Léna), les Noces de Figaro (Suzanne), la Bohème (Mimi), l'Enfant et les Sortilèges (le Feu, la Princesse).

 

JOUTEL Juliette Marie Thérèse Georgette. — Soprano (Paris, 15 mai 1891 –). Débute, le 31 octobre 1913, dans Aphrodite (Philotis). Crée le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (Marjorie) de Tiarko Richepin ; la Vie brève (une Vendeuse). Est affichée dans Alceste (une femme du peuple), Carmen (Frasquita), Iphigénie (une Femme grecque), Louise (une Grisette), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (Javotte), le Rêve (Enfant de chœur), Werther (Sophie).

 

JOYE Marguerite Marie Louise dite Marguerite. — Mezzo-soprano (Paris, 07 avril 1906 –). Débute le 24 février 1932 dans Carmen (Carmen).

 

JOYEZ. — Débute en créant Sarati le Terrible (une Femme) le 09 mai 1928. Crée également le Roi d'Yvetot (une Femme) et la Femme et le Pantin (une Femme).

 

JULLIOT Marguerite. — Débute, le 26 septembre 1902, dans Louise (la Glaneuse). A créé salle Favart : Angélique (une Voisine), le Carillonneur (une Novice), l'Enfant Roi (une Marchande de fleurs), les Fugitifs (une Mégère), la Griffe (une Vendangeuse), Julien (une Grisette), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (une Institutrice) de Tiarko Richepin, On ne badine pas avec l'amour (Jacotte), la Pie borgne (Amélie), le Roi d'Yvetot (une Femme), Sainte Odile (une jeune fille), Sarati (une Femme), Solange (une Femme du peuple), le Sauteriot (une jeune fille), Camille (l'Aubergiste). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (une Mañola) de Jules Massenet. A d'autre part été affichée dans Aphrodite (Séléné, Diomède), la Basoche (un page), Béatrice (une Sœur), Carmen (Frasquita), Cavalleria rusticana (Lucia, une Paysanne), Cendrillon (un esprit), la Fille du Régiment (la Duchesse), la Fille de Madame Angot (Thérèse), Lakmé (Mallika), la Lépreuse (une Lavandière), Louise (Chiffonnière, Suzanne), le Hulla (une Marchande), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Madame Butterfly (la Tante), Manon (Javotte, la Servante), Madame Sans-Gêne (l'Impératrice), Pénélope (Alkandre), le Roi malgré lui (une Serve), la Reine Fiammette (une pensionnaire), les Amoureux de Catherine (Catherine), Werther (Käthchen).

 

JURAND Caroline Georgette dite Georgette. — Soprano (25.Besançon, 01 septembre 1884 –). Débute le 05 septembre 1909 dans Aphrodite (Tryphéra). A participé aux créations de Chiquito (Maddi), le Cœur du Moulin (Louison), la Jota (La Fay-Foya), le Mariage de Télémaque (Arêté), Noël (une Bourgeoise), On ne badine pas avec l'amour (Angélique). A d'autre part été affichée dans Carmen (Mercédès), Ariane et Barbe-Bleue (Bellangère), Cavalleria rusticana (Lola), le Domino noir (Ursule), Louise (Camille), Macbeth (la Sorcière), Madame Butterfly (Kate), Myrtil (Bacchis), la Reine Fiammette (Flora), Richard Cœur de Lion (Marguerite), la Flûte enchantée (une Dame).

 

JUYOL Suzanne. — Soprano (Paris, 01 janvier 1920 – Paris, 20 juillet 1994). Débute dans Werther (Charlotte) le 03 avril 1946. Chante également la Tosca (Floria Tosca) et Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

KACHOUK Nathalie. — Débute avec la troupe de l'Opéra russe de Paris dans la première de Boris Godounov (Xénia) le 20 juin 1932 et le Prince Igor (une jeune fille). Chante également Carmen (Micaëla).

 

KAHN Elise. — Mezzo-soprano (Paris, 10 octobre 1931 –). Engagée à la RTLN en 1956. Chante Madame Butterfly (Souzouki), les Contes d'Hoffmann.

 

KAISER (Alice Marthe Henriette PERRIN dite). — Soprano (Paris, 13 février 1884 –). Débute le 15 février 1914 dans la Navarraise (Anita).

 

KAMIENSKA Marie. — Débute le 22 décembre 1925 dans Madame Butterfly (Souzouki). A créé salle Favart : l'Enfant et les Sortilèges (la Bergère, l'Ecureuil) et les Tréteaux de Maître Pierre (le Truchement). A été affichée dans Aphrodite (Rhodis), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), Don Quichotte (Garcias), le Hulla (une Marchande), Lakmé (Mallika), la Lépreuse (une Lavandière), les Noces de Figaro (Marceline), Pénélope (Mélantho), Résurrection (la Korabléwa), Louise (Camille), Manon (Rosette), Carmen (Mercédès) et Scémo (Fiordolice).

 

KAR Emilie Joséphine. — (34.Montpellier, 03 octobre 1827 –). Débute en 1846.

 

KAYE Selma. — En représentation, débute dans la Tosca (Floria Tosca), le 19 juin 1948.

 

KELTIE. — Débute, le 26 juin 1925, dans Madame Butterfly (Butterfly). Chante la Tosca (Floria Tosca).

 

KERLORD Yvonne. — A débuté le 23 décembre 1895 dans la première de la Jacquerie (Blanche). Est affichée le 17 mai 1896 dans le Caïd (Fatma), puis, à partir de 1900, dans Cavalleria rusticana (Santuzza) et Mignon (Mignon).

"Transfuge de l'Opéra-Comique, où elle a créé la Jacquerie. A la Gaîté : Mlle Lange, de la Fille de Madame Angot. — Chante avec goût. Plus que jolie." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

KERRION. — Débute en 1894.

 

KÉVARY. — Débute le 22 mars 1889 dans le Roi d'Ys (Rozenn).

 

KINDERMANN. — Mezzo-soprano. Chante Tristan et Isolde (Brangaene) en allemand avec l'Opéra de Bayreuth en novembre 1931.

 

KORSOFF Lucette. — Soprano (Genève, 01 février 1876 – Bruxelles, 14 février 1955). A débuté le 17 septembre 1902 dans Lakmé (Lakmé). A été affichée dans le Barbier de Séville (Rosine), Carmen (Micaela), Cendrillon (la Fée) de Massenet, le Domino Noir (Angèle), Don Pasquale (Norina), les Dragons de Villars (Rose Friquet), la Fille du Régiment (Marie), la Flûte enchantée (la Reine de la Nuit), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), Philémon et Baucis (Baucis), le Toréador (Coraline) et la Bohème (Musette).

 

KOUSNIETZOFF Maria. — Voir KUZNETSOVA Maria.

 

KOWSKA de. — Débute en créant Ghyslaine (Christiane) le 26 février 1908. Chante Ariane et Barbe-Bleue (la Nourrice) et Mireille (Taven).

 

KREUBÉ. — Prend sa retraite de l'Opéra-Comique en 1815.

 

KUTSCHERRA DE NYS Elise. — Soprano (Berlin, 10 juin 1867 – 29 décembre 1945). Débute le 25 janvier 1906 dans Fidelio (Léonore).

 

KUZNETSOVA Maria Nicolayevna dite Maria [Kousnietzoff]. — Soprano russe (Odessa, 1880 – Paris, 25 avril 1966). Débute dans Manon (Manon), le 19 avril 1910. Chante la Tosca (Floria Tosca), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), la Traviata (Violetta), Frasquita (Frasquita).

 

LABAT. — Débute en 1880.

 

LABIA Maria. — Soprano italien (Vérone, 14 février 1880 – 11 février 1953). En représentation, débute dans la Tosca (Tosca) le 5 juin 1913.

 

LABORDE Rosine (Rosalie Henriette BEDIEZ dite). — Soprano (Paris, 30 mars 1824 - septembre 1907). Epouse à Bruxelles le ténor Dur-Laborde. Elle débuta le 10 décembre 1840 à l'Opéra-Comique dans le Pré-aux-Clercs, qu'elle quitta en 1841. Elle débuta à l'Opéra le 08 avril 1849.

 

LACOMBE-DUPREZ. — Soprano. Débute le 11 octobre 1877. => biographie

 

LACOMME Clara. — Débute en 1817.

 

LACOURCELLE de. — Débute le 22 août 1925 dans Cavalleria rusticana  (Santuzza).

 

LAFARGUE Marie. — Soprano (64.Bayonne, 13 novembre 1871 – 1913). Débute dans Carmen (Carmen), le 04 juin 1905. Chante également Werther (Charlotte), Cavalleria rusticana (Santuzza), la Tosca (Tosca), les Contes d’Hoffmann (Giulietta) et la Navarraise (Anita).

 

LAFFAIX. — Appartenait à la troupe vers 1860-1870.

 

LAFFITTE. — Débute dans Cavalleria rusticana (Lola), le 21 octobre 1929. Crée Cantegril (Gilberte) et chante Carmen (Frasquita), la Fiancée vendue (Ludmila), Angélique (une commère), et Louise (Camille).

 

LAFOND. — Appartenait à la troupe en 1762. Jouait les très jeunes amoureuses.

 

LAFORY Suzanne de. — Voir BOYER de LAFORY.

 

LAGASSE (petite). — Joue Madame Butterfly (l'Enfant) en 1923/1925.

 

LAGRANGE. — Crée le Testament de la Tante Caroline (une Sage-femme) le 11 mars 1937.

 

LAIGNELOT. — Chante les Contes d’Hoffmann (le Fantôme) et Louise (la Glaneuse), rôle de ses débuts le 02 décembre 1937.

 

LAISNÉ Marie Sophie dite Jeanne. — Soprano (Paris, 21 mars 1870 –). A débuté le 16 janvier 1893 en participant à la première de Werther (Sophie) de Jules Massenet. A également créé salle Favart : l'Attaque du Moulin (Geneviève), le Follet (Henriette), Fidelio (Marceline), Orphée (l'Ombre heureuse), le 08 mai 1894 le Portrait de Manon (Aurore) de Jules Massenet, les Visitandines (Sœur Euphémie) et la Vivandière (Jeanne). A été affichée à partir de 1900 dans Carmen (Micaela), la Dame Blanche (Anna), Falstaff (Nanette), le Juif Polonais (Suzel), Mignon (Philine), les Noces de Jeannette (Jeannette), Philémon et Baucis (Baucis), le Pré-aux-Clercs (Isabelle), la Bohème (Mimi).

"Vient du Conservatoire en ligne directe ; élève de M. Boulanger. Elle remporta le premier prix en 1892. Elle a créé Jeanne, de la Vivandière. Après avoir abordé plusieurs rôles du répertoire, elle a repris le rôle de Virginie dans le drame lyrique de Victor Massé, au départ de mademoiselle Saville. Elle chante également les Noces de Jeannette, les Deux Avares et l'Ombre heureuse, d'Orphée." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

LALANDE Madeleine. — Soprano (1908 – 24 avril 1962). Débute le 09 février 1945 dans Angélique (Angélique).

 

LAMARE Charlotte Berthe dite Berthe. — Soprano (Paris, 04 avril 1880 –). Débute dans Werther (Charlotte) le 13 septembre 1906. A créé salle Favart : les Armaillis (Moedeli), le Cœur du Moulin (Maria), Ghyslaine (Ghyslaine), Madame Butterfly (Souzouki), Paillasse (Nedda) et Snegourotchka (Koupava). A été affichée dans Cavalleria rusticana (Santuzza), le Clown (Zéphirine), Louise (Louise), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Mignon (Mignon) et Solange (la Chanoinesse).

 

 

 

Berthe Lamare en 1907

 

 

LAMBERT-VUILLAUME. — Voir VUILLAUME Marie.

 

LAMBERTI. — Débute en 1898.

 

LAMBRECHT. — Interprète Manon (la Servante) en 1891.

 

LANDOUZY Lina ou Lise (Elise Armande Emelie Caroline BESVILLE dite). — Soprano (59.Le Cateau-Cambrésis, 18 septembre 1861 – 73.Aix-les-Bains, 1943). A débuté dans le Barbier de Séville (Rosine) le 11 novembre 1889. A créé le 30 mai 1890 de la Basoche (Marie d'Angleterre) d'André Messager ; Falstaff (Nanette) ; la Fille de Tabarin (Clorinde). A été affichée à partir de 1900 dans le Caïd (Virginie), Carmen (Micaela), la Fille du Régiment (Marie), Hansel (Gretel), Lakmé (Lakmé), Manon (Manon), Mireille (Mireille) et Mignon (Philine).

 

LA PALME de. — Soprano. Débute le 10 septembre 1905 dans Mireille (Mireille). Crée le 05 juin 1907 Fortunio (Madelon) d'André Messager. Chante la Basoche (Colette), Carmen (Micaëla), Cendrillon (Cendrillon), le Chalet (Betty), Aphrodite (Rhodis, Myrto), la Fille du régiment (Marie), Lakmé (Ellen, Rose), Louise (Irma), Madame Butterfly (Souzouki), Manon (Javotte), Mignon (Mignon), Orphée (Eurydice), Werther (Sophie).

 

 

 

Mlle de La Palme en 1907

 

 

LAPEYRE Raymonde. — Mezzo-soprano (v. 1923 –). Débute vers 1943.

 

LAPEYRETTE Catherine Julie dite Ketty. — Mezzo-soprano (64.Oloron-Sainte-Marie, 23 juillet 1884 – Paris, 02 octobre 1960). En représentation, a participé à la première de la Fille de Madame Angot (Amaranthe) le 28 décembre 1918, et chanté Faust (Dame Marthe).

 

LAPLACE Suzanne. — Débute dans Werther (Sophie), le 25 novembre 1933. Chante également Carmen (Micaela).

 

LARCENA. — Soprano. Chante l'opérette puis est engagée en 1854 à l'Opéra-Comique.

« Étoile filante qui, après avoir tracé un cercle du Théâtre-Lyrique aux Variétés, est venue s'éteindre à l'Opéra-Comique.
Il semblait pourtant y avoir dans Mlle Larcena l'étoffe d'une actrice agréable de vaudeville, — témoin une création heureuse dans le Pepito d'Offenbach !

— Il faut dire de cette jeune fille, — non pas qu'elle chante mal — mais qu'elle ne chante plus.

L'engagement de Mlle Larcena est d'une année, au chiffre plus que modeste de 1.800 francs. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

LARDING. — Débute en 1893.

 

LARDINOIS Clara Aug. Mélanie. — Soprano belge (Liège, 10 octobre 1864 – Palisades Park, New Jersey, 03 mars 1945). Epouse Hamilton Dwight Bassett, journaliste. Débute en 1882. Créé le 19 janvier 1884 Manon (la Servante) de Jules Massenet. Fit ensuite carrière dans d'autres théâtres sous le pseudonyme de Blanche ARRAL.

 

LARTAUD. — Interprète Manon (Rosalinde, 1936).

 

LARUETTE (Marie-Thérèse VILLETTE, épouse). — (Paris, 06 mars 1744 – 1837). Epouse le baryton Jean-Louis Laruette. Débute à la Comédie-Italienne en 1758. Elle chanta deux ans à l'Opéra puis revint à l'Opéra-Comique le 07 septembre 1761. Elle chanta la Servante maîtresse, le Déserteur, Zémire et Azor, Rose et Colas, les Deux Chasseurs. Elle se retira en mars 1777.

 

LASSALLE Rachel Judith dite Judith. — Mezzo-soprano (Paris, 18 novembre 1881 –). Débute le 08 septembre 1908 dans Lakmé (Mallika). Elle est la créatrice de Chiquito (la Supérieure), Léone (Catarina), Sanga (une Vieille) et Solange (la Chanoinesse). Elle a été affichée dans Cavalleria rusticana (Lucia), le Clown (Madame Barbazan), Louise (la Mère), Mireille (Taven), la Reine Fiammette (Agramente), Sapho (Divonne).

 

LASTENER. — Débute en 1884.

 

LAUDIER. — Débute en 1809.

 

LAUGÉE Suzy. — Débute le 28 mai 1916 dans Manon (Poussette). Chante Lakmé (Ellen), Louise (une Grisette), Mireille (Clémence), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), Carmen (Frasquita) et la Reine Fiammette (Viola). Participe à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (une Sœur) d'André Messager.

 

LAUGIER Jeanne. — En représentation, crée Malvina (Madame de Rigaldier) le 12 juillet 1945.

 

LAUNAY Rachel. — Soprano. Débute en créant la Reine Fiammette (Violette) le 23 décembre 1903. Crée également la Coupe enchantée (Lucinde), Madame Butterfly (la Cousine) et Snégourotchka (la Marguerite). A été affichée dans Aphrodite (Corinna, Séléné), le Caïd (Fatma), Carmen (Frasquita), Cavalleria rusticana (Lola), le Chalet (Betty), le Domino noir (Brigitte), les Dragons de Villars (Rose Friquet), Farfadet (Laurette), Lakmé (Rose), Louise (l'Apprentie), Manon (Poussette) le Médecin malgré lui (Lucinde), Mignon (Frédéric), Mireille (Clémence, Andreloun), les Noces de Jeannette (Jeannette), le Portrait de Manon (Aurore), Orphée (Eurydice), les Rendez-vous bourgeois (Louise), la Traviata (Clara, Ariette), la Vivandière (Jeanne), Werther (Sophie).

 

 

 

Rachel Launay en 1907

 

 

LAURE Simone. — Débute le 16 octobre 1947 dans les Noces de Figaro (Suzanne).

 

LAURENS. — Débute dans Louise (la Plieuse) le 26 septembre 1902. Crée la Carmélite (une bourgeoise). Chante Mireille (Clémence).

 

LAURENT. — Mezzo-soprano. Débute en 1881.

 

 

 

Mme Laurent

 

 

LAVOYE Anne Benoîte Louise. — (59.Dunkerque, 28 juin 1823 – Paris, octobre 1897). Débute en 1843. Chante également aux Concerts du Conservatoire (sociétaire le 09 avril 1845).

 

LAVOYE Marie Hippolyte Antoinette dite Marie. — (59.Dunkerque, 21 septembre 1828 –). Epouse J. Mathieu. Débute le 11 mars 1846 dans Cendrillon. Créé le 10 août 1847 la Cachette (Rose) d'Ernest Boulanger.

 

LEBARD Henriette. — Soprano (Paris, 31 mars 1900 –). Débute le 19 février 1926 dans Manon (Javotte). Est la créatrice, salle Favart, de : le Bon roi Dagobert (une Demoiselle d'honneur, une novice), les Brigands (Alphonse), Cantegril (Marchande de cresson), la Femme et le Pantin (Estelle), la Femme Nue (Nini), la Fiancée Vendue (Ludmila), Frasquita (Lina), la Peau de Chagrin (Réséda), Résurrection (Fénitchka) ; le 17 décembre 1928 Riquet à la houppe (une Fée) de Georges Hüe ; le 17 mars 1932 le Roi bossu (Pervenche) d'Elsa Barraine ; le Roi d'Yvetot (une Servante) et Tarass Boulba (Sirka). Est également affichée dans Béatrice (Sœur Monique), Carmen (Frasquita, Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), le Chalet (Bettly), Don Quichotte (Pedro), Gianni Schicchi (Nella), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), le Joueur de Viole (une Dame, une Marchande), Lakmé (Ellen, Rose), Lorenzaccio (un écolier, Louise Strozzi), Louise (Camille, Gavroche, Blanche), Manon (Poussette), Masques et Bergamasques (Colombine), Mireille (Vincenette, Andreloun, Clémence), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur, Barberine, Chérubin), Pénélope (Philo), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, novice), Sapho (Irène), Sicilien (Elise), Werther (Sophie), Angelo (Daphné).

 

LEBASQUE Marthe. — Soprano (Paris, 20 février 1895 –). Débute, le 23 octobre 1925, dans Louise (Camille). Crée le Joueur de Viole (une Dame) et Scemo (Chilina). Chante Aphrodite (Séléné), Carmen (Frasquita), Cavalleria rusticana (Lola), l'Enfant et les Sortilèges (un pastoureau, une chouette), le Jongleur de Notre-Dame (voix d'ange), Louise (Gavroche), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), la Tosca (un Pâtre).

 

LEBLANC Lily. — Ayant débuté dans Paillasse (Nedda), le 30 septembre 1934, chante Manon (Manon), Louise (Louise), la Tosca (Tosca), les Noces de Figaro (Suzanne) et le Roi malgré lui (Alexina).

 

LEBLANC-MAETERLINCK Georgette. — Soprano (76.Tancarville, 08 février 1875 – 06.Le Cannet, 27 octobre 1941). Sœur de l'écrivain Maurice Leblanc. Epouse le poète Maurice Maeterlinck. Débute le 23 novembre 1893 en créant l'Attaque du Moulin (Françoise). A également créé Ariane et Barbe-Bleue (Ariane). A été affichée dans Carmen (Carmen) [qu'elle chanta pour l'inauguration de la 3e salle Favart le 05 décembre 1898] et Sapho (Fanny Legrand).

"Fille d'un armateur de Rouen, vint terminer ses études musicales à Paris, d'abord avec M. Saint-Yves-Bax ; ensuite avec M. Édouard Duvernoy, dont elle suit toujours les bons avis. Engagée à l'Opéra-Comique, elle créa l'Attaque du Moulin et s'y montra en même temps que bonne chanteuse, bonne tragédienne lyrique. — Bruxelles, Bordeaux, et Nice l'applaudissent ensuite. Revenue à Paris, elle interprète, avec un succès retentissant, les chansons de Maeterlinck et de Jules Favre et chante Sapho, créée par mademoiselle Calvé. Mademoiselle Georgette Leblanc réussit à ce point, dans cette épreuve que la nouvelle direction de l'Opéra-Comique, conseillée d'ailleurs par nos premiers compositeurs, se l'attache immédiatement." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

(Elle était la sœur de Maurice Leblanc, le créateur d'Arsène Lupin. Intelligente et indépendante, elle sut s'imposer au public après l'avoir surpris. Elle ne sortait d'aucun conservatoire et c'est Massenet qui la fit débuter à l'Opéra-Comique en 1893. Mais elle n'y resta pas et n'accepta de reparaître en scène qu'en 1898 dans Sapho et Carmen. Elle s'éprit de Maurice Maeterlinck au travers de sa Mélisande, le rencontra à Bruxelles et l'épousa. Mais Debussy s'opposa à ce qu'elle créât le rôle et ce ne fut qu'en 1907 qu'elle devint l'interprète de son mari en créant Ariane dans Ariane et Barbe-Bleue.)

 

 

 

Georgette Leblanc-Maeterlinck vers 1907

 

 

LE BRIS Michèle. — Soprano (1939 –). Chante la Fille du Far-West (Minnie, 1959), la Bohème (Musette), Madame Butterfly (Cio-Cio-San).

 

LECCA. — Débute, le 18 mai 1922, dans Carmen (Mercédès). Chante Aphrodite (Séso), la Basoche (jeune fille), Carmen (Frasquita), Pénélope (Cléone), Gianni Schicchi (la Ciesca), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), le Jongleur de Notre-Dame (voix d'ange), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), Habanéra (jeune fille), Lakmé (Mallika), la Lépreuse (Lavandière), Louise (Gavroche, Balayeuse), Madame Butterfly (Kate), Manon (Javotte), Noces Corinthiennes (la Saga). A créé la Forêt Bleue (une Fée), le Hulla (une Marchande), Sainte Odile (une jeune fille).

 

LECLER Louise Victoire. — (Eure-et-Loir, 09 mars 1796 –). Débute le 07 mars 1815 et prend sa retraite en 1824.

 

LECLERC. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

LECLERC Jeanne. — Soprano. Débute en 1890. => biographie

 

LECONTE Marie (Marie LACOMBE dite). — Actrice (Paris, 1869 – 1947). A l'occasion d'un Gala, elle a participé, salle Favart, à la première de la Fille de Madame Angot (Hersilié) le 28 décembre 1918.

 

LECONTE Simone. — Débute le 13 octobre 1942 dans Madame Butterfly (la Tante). Est affichée dans Angélique (Voisine), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, Novice), Carmen (Mercédès), Cavalleria rusticana (Santuzza), le Chemineau (Toinette), Habanéra (jeune fille), Jongleur (Voix d'ange), Lakmé (Mallika) Louise (Balayeuse, Première), Manon (Rosette), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), la Tosca (un Pâtre), la Traviata (Anette). A créé Malvina (Madame de Condom).

 

LECOUVREUR Aimée. — Mezzo-soprano (1900 –). Débute le 12 juillet 1927 dans Werther (Charlotte). Est la créatrice de Cantegril (Pascale, Marchande de volailles), le Couronnement de Poppée (la Nourrice), Eros Vainqueur (Lisbeth), la Femme et le Pantin (la Mère), le Rossignol de Saint-Malo (une Commère). Est affichée dans l’Amour Sorcier (la Chanteuse), Carmen (Carmen), le Chemineau (Catherine), Don Quichotte (Dulcinée), la Fiancée vendue (Hata), le Juif Polonais (Catherine), Louise (la Mère), le Médecin malgré lui (Martine), Mireille (Taven), la Peau de Chagrin (Madame Gaudin), Pelléas et Mélisande (Geneviève), le Rêve (Hubertine), Résurrection (Sofia), le Roi d'Ys (Margared), Sapho (Divonne), Tarass Boulba (Maroussia), la Vie brève (la Grand-Mère).

 

LEFEBVRE. — Débute avant 1823.

 

LEFÈVRE. — Débute vers 1851.

 

LE FONTENAY. — Débute dans Manon (Poussette), le 27 octobre 1912. Crée Julien (une Chimère).

 

LEGAULT Angèle. — Dugazon (– ap. 1907). Sœur de l'actrice Maria Legault (Paris, 01 janvier 1858 – Paris, 04 mars 1905). Débuta en 1880. Chanta également à Bruxelles.

 

LÉGER Agnès. — Soprano (62.Hénin-Liétard [auj. Hénin-Beaumont], 10 mai 1923 –). Débute dans Carmen (Micaela), le 25 décembre 1951. Chante Werther (Sophie), Cavalleria rusticana (Lola), Madame Butterfly (Kate), Mireille (Vincenette).

 

LEGOUHY Marguerite. — Mezzo-soprano (18 janvier 1912 –). Débute le 11 janvier 1935 en créant Mon ami Pierrot (une voisine). Est également la créatrice le 17 février 1935 de Gargantua (Gudule, Badebec) d'Antoine Mariotte, le Banquet (une Récitante), Carmosine (Demoiselle d'honneur), Comme ils s'aiment (Madame Deschars), l’École des Maris (Vieille Dame), Fragonard (Marie-Anne), Gageure Imprévue (la Gouvernante), Guignol (Madelon), Il était un Petit Navire (Madame Victor), Madame Bovary (Madame Le français), Mon Oncle Benjamin (Paysanne, Voisine), le Rossignol de Saint-Malo (une Commère), Dolorès (Picorès), Ciboulette (Madame Grenu), le Libertin (Mère Goose) ; le 24 juin 1938 de Zadig (le Perroquet) de Jean Dupérier. Est affichée d'autre part dans Angélique (Madame Laminoche), la Basoche (une jeune fille), le Barbier de Séville (Marceline), Carmen (Mercédès), Cavalleria rusticana (Paysanne), l’Enfant et Sortilèges (la Chatte, la Chauve-souris), l'Étoile (Koukouli), Habanéra (une Femme), Lakmé (Mallika, Mistress Bentson), Louise (Balayeuse, Première, Apprentie), la Lépreuse (Lavandière), Madame Butterfly (la Tante, Souzouki), Masques et Bergamasques, les Mamelles de Tirésias (Marchande de journaux), Manon (Rosette, la Servante), le Médecin malgré lui (Martine), la Reine Fiammette (jeune garçon), les Rendez-vous bourgeois (Julie), Résurrection (la Bossue), le Roi malgré lui (une Serve), le Sicilien (Lucinde, un Berger, Léonor), la Traviata (une Bohémienne), Chanson de Paris (le Froment), le Directeur de Théâtre (Clorinde), les Noces de Figaro (Marceline) et Werther (Käthchen).

 

LEGRAND. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

LEHMANN. — A créé le Couronnement de Poppée (Drusille) le 23 décembre 1937.

 

LEJEUNE. — Débute le 31 octobre 1896 dans Orphée (Eurydice).

 

LEMAIRE Anne Mélanie. — (Paris, 13 mai 1829 – Bruxelles, 22 mai 1856). Débute le 07 janvier 1851 dans le Domino noir (Angèle).

 

LEMEIGNAN. — Chante Mireille (Mireille) le 26 juin 1898. Après 1900, fait sa rentrée le 07 février 1902, dans Lakmé (Lakmé). Chante ensuite Mignon (Philine).

 

LEMERCIER Marie Charlotte Léocadie dite Léocadie. — (41.Blois, 07 avril 1827 –).

« Beaucoup de verve, d'esprit et de malice ; de la soudaineté dans le geste, de la mobilité dans la physionomie ; une voix sonore, un peu chevrotante à l'aigu, mais qui emporte la pièce et fait rebondir l'intention du musicien et le mot du poète ; un brio qui met le feu aux quatre coins d'un rôle. Un défaut, aussi, un tic — qui pourrait devenir une grimace — contracté par la jeune artiste depuis le grand succès de Gille ravisseur, et qui consiste à renverser la tête, comme si elle voulait tenir en équilibre son nez, qui ne doit pas la gêner beaucoup, cependant, sa charmante physionomie.

Mlle Lemercier remplit à ce théâtre un emploi brillamment tenu par trois femmes qui ne se ressemblaient guère : Mme Boulanger, Mme Pradher, Mlle Darcier, — et elle ne ressemble à aucune des trois. Elle ne rappelle ni le charme bon enfant de la première, ni l'élégance, la distinction et le sentiment de la seconde, ni le talent si vrai, quoique profondément étudié de la dernière. Elle leur est sans doute inférieure en bien des points, mais elle est différente, et c'est ce qui la sauve.

Mlle Lemercier a débuté en 1846 ; son engagement expire au mois de mai prochain ; elle gagne 12.000 fr. par an.

Gille ravisseur. — les Rendez-vous bourgeois. — Bonsoir, M. Pantalon !le Sourd. — le Maçon. — les Sabots de la marquise. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

LEMERCIER. — Soprano. Débute dans Werther (Käthchen), le 14 novembre 1903. Crée la Reine Fiammette (une Pensionnaire) et est affichée dans le Chalet (Bettly), le Domino noir (la Tourière), Louise (Apprentie), Manon (la Servante), Mireille (Clémence, Vincenette), les Noces de Jeannette (Petit-Pierre), les Rendez-vous Bourgeois (Louise).

 

LEMESLE Marie Sophie. — (69.Lyon, 05 janvier 1814 – Paris, 1893).

 

LEMONNIER (Mlle REGNAULT, épouse). — Débute en 1809. Crée le 24 janvier 1811 le Charme de la voix (Lisette) d'Henri Montan Berton ; le 13 septembre 1813 Valentin (Marie) d'Henri Montan Berton ; le 09 juillet 1827 les Petits appartements (la Baronne) d'Henri Montan Berton.

 

LEO Serafina di. — Soprano (New York, 07 mai 1908 ). Débute dans la Tosca (Tosca) le 16 juillet 1948.

 

LÉON de. — Mezzo-soprano. Débute le 12 mai 1907 dans Lakmé (Mistress Bentson).

 

LÉON-DUVAL Marie. — Soprano. Débute le 27 janvier 1867. => biographie

 

LEQUENNE Andrée. — Soprano (50.Cherbourg, 22 juillet 1918 –). Débute, le 13 octobre 1942, dans Madame Butterfly (la Cousine). Chante ensuite Carmen (Micaela), la Habanéra (jeune fille), Lakmé (Miss Rose), Madame Butterfly (la Cousine), la Bohème (Musette) et Manon (Manon).

 

LÉRIDA (Jeanne Marie Louise GUICHARD dite). — Soprano (92.Neuilly-sur-Seine, 22 juin 1890 –). Débute le 17 octobre 1917 dans l'Irato (Isabelle).

 

LEROY-THIEBAUT. — Mezzo-soprano (11.Castelnaudary, 07 août 1920 –). Débute le 29 avril 1949 dans la Vie brève (la Grand-Mère). Chante Angélique (Voisine), les Contes d’Hoffmann (Mme Luther), Louise (Marguerite), Werther (Käthchen), les Mamelle de Tirésias (une grosse Dame). A créé Madame Bovary (Artémise).

 

LESCOT. — Crée le 23 août 1790 les Rigueurs du cloître (la Sous-prieure) d'Henri Montan Berton.

 

LETELLIER. — Débute le 24 juin 1822 dans Joseph (Benjamin) et l'Epreuve villageoise (Denise).

 

LETOURNEUR. — Débute le 09 avril 1823 dans le Prisonnier (Rosine).

 

LÉVY. — Débute en 1876.

 

LEWIS Mary. — Débute le 01 juillet 1926 dans la Bohème (Mimi).

 

LEYMO Madeleine. — Débute dans Aphrodite (Myrto) le 27 mai 1916.

 

L'HOTE. — Débute vers 1826.

 

LIANY Christine (Christine BALLY dite). — Mezzo-soprano (Paris, 30 décembre 1908 –). Epouse du chef d’orchestre Gustave Cloëz. Débute dans Lakmé (Mallika), le 21 janvier 1937. A créé la Nuit Embaumée (une Sultane), et le Testament de la Tante Caroline (Noémie). Fut affichée dans la Basoche (une jeune Fille), le Barbier de Séville (Marceline), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, Novice), Carmen (Mercédès), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), Gargantua (une Nourrice), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Madame Butterfly (Souzouki), Manon (Rosette), Mireille (Taven), le Sicilien (un Berger, Léonor), Louise (Chiffonnière).

 

LIGONNIER. — Débute dans Manon (Poussette), le 25 septembre 1910.

 

LILI (petite). — Joue Madame Butterfly (l'Enfant) en 1920.

 

LINVAL Monique. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

LIPKOWSKA Lydia [Lipkowskaya]. — Soprano russe (Babino, 10 mai 1880 – Beyrouth, 23 janvier 1955). Epouse Georges Baklanoff. Débute dans Lakmé (Lakmé), le 23 juin 1909. Chante Manon (Manon), la Traviata (Violetta) et la Bohème (Mimi). Chante le Barbier de Séville (Rosine) en russe.

 

LITVINNE Félia (Françoise Jeanne Vasil’yevna SCHÜTZ  dite). — Soprano (Saint­Pétersbourg, 11 octobre 1861 – Paris, 12 octobre 1936). Epouse le docteur Emmanuel Depoux. Elle débuta à l'Opéra le 29 mars 1889. En représentation, elle chanta à l'Opéra-Comique la première d'Alceste (Alceste) de Gluck le 30 mai 1904.

 

 

 

Félia Litvinne dans Alceste (Alceste)

 

 

LLOYD (Marie Dona Alida BAZAINE dite). — (Port-Louis, île Maurice, 24 mai 1870 –). Débute le 06 septembre 1895 dans Lalla-Roukh (Lalla-Roukh).

 

LODÈVE. — Crée le Testament de la Tante Caroline (une Sage-femme) le 11 mars 1937 et est affichée dans Habanéra (une Femme), Lorenzaccio (le page).

 

LORGNET. — Débute en 1892.

 

LORY-PUGET. — Débute le 25 novembre 1876 dans les Amoureux de Catherine.

 

LOUVAY Françoise. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

LOUVET. — A l'occasion d'un Gala, participe à la première des Pèlerins de la Mecque (Dardanaé) de Gluck le 20 décembre 1906.

 

LOVENTZ (Amélie LOEVENSOHN dite Amélie). — Soprano (Paris, 23 juillet 1871 –). Débute à l'Opéra le 09 novembre 1890, puis à l'Opéra-Comique en 1898.

"Mignonne et charmante, fut à l'Opéra où elle débuta dans la reine Marguerite, des Huguenots. Voix fraîche et pure, maniée avec goût." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

LOWELLY Berthe. — Soprano (Paris, 1884 –). Débute, le 07 septembre 1913, dans Mignon (Philine). Chante Carmen (Micaela), Alceste (une Coryphée), Soldats de France (jeune Fille).

 

LUART Emma (Emma LUWAERT dite). — Soprano belge (Bruxelles, 14 août 1892 – Bruxelles, 26 août 1968). Venant de la Monnaie de Bruxelles, où elle avait entre autre créé l'Oiseau bleu d'Albert Wolff, débute le 08 juillet 1922 dans Lakmé (Lakmé). Chante ensuite Manon (Manon), la Bohème (Mimi), Mârouf (la Princesse), la Lépreuse (Aliette), le Hulla (Dilara), l'Ombre de la Cathédrale (Sagrario), Mireille (Mireille), la Servante Maîtresse (Zerline), les Voitures versées (Madame de Melval), le Roi d’Ys (Rosenn), les Contes d’Hoffmann (les 3 rôles), Fortunio (Jacqueline), les Noces de Figaro (Suzanne), Rigoletto (Gilda) et Roméo et Juliette (Juliette). Est la créatrice, salle Favart, de : Angelo (Catarina), le Bon roi Dagobert (la Reine), Fra Angelico (Catarina), George Dandin (Angélique), les Brigands (Fiorella) ; le 17 décembre 1928 Riquet à la houppe (Florine) de Georges Hüe ; le Roi d'Yvetot (Jeanneton), et Sophie Arnould (Sophie).

(La guerre repoussa à 1920 ses débuts dans Manon à la Monnaie, où elle créa Tytyl dans l'Oiseau bleu d'Albert Wolff. Le 08 juillet 1922 elle entrait à l'Opéra-Comique. Elle devait y rester douze ans et y assurer les créations de Fra Angelico, Sophie Arnould, le Bon Roi Dagobert, Angelo, Riquet à la houppe, le Roi d'Yvetot, George Dandin ainsi qu'une reprise des Brigands d'Offenbach. Elle fut également affichée à Nice et à Monte-Carlo. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle servit en Angleterre sous l'uniforme britannique. La guerre finie, elle regagna Bruxelles où elle enseigna le chant.)

 

LUBIN Germaine Léontine Angélique dite Germaine. — Soprano (Paris, 01 février 1890 – Paris, 17 octobre 1979). Epouse Paul Géraldy. Débute dans les Contes d’Hoffmann (Antonia), le 13 novembre 1912. A créé, salle Favart, Ariane à Naxos (Ariane), le Pays (Kaethe), Pénélope (Pénélope). A été affichée dans Aphrodite (Bacchis), le Chemineau (Toinette), Francesca da Rimini (Francesca), Louise (Louise), la Tosca (Tosca), Werther (Charlotte) et Zampa (Camille).

 

LUBLIN Eliane. — Soprano. Chante vers 1972. Débute à l'Opéra en 1972.

 

LUCAZEAU Jacqueline. — Soprano (Paris, 14 mars 1917 – 31 juillet 1987). Fille de Joseph Lucazeau. Epouse Serge Rallier. Chante entre 1954 et 1972.

 

LUCCIONI Marthe (Marthe LUCCIANI dite). — Soprano (21 juillet 1917 –). Débute dans la Bohème (Mimi) le 16 novembre 1944. Crée le Carrosse du Saint Sacrement (la Périchole). Chante Manon (Manon), la Tosca (Tosca), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Louise (Louise), Mireille (Mireille), le Libertin (Anne) et Madame Butterfly (Butterfly).

 

LUCIA. — Débute dans Louise (la Plieuse) le 27 février 1900. Chante également Louise (la Chiffonnière) et Louise (Madeleine).

 

LUIGINI. — Débute en 1879.

 

LUSSAN de. — Débute le 07 février 1898 dans Carmen (Carmen).

 

LUSSAS Jacqueline (Jacqueline Marthe TOURNIER dite). — Mezzo-soprano (82.Montauban, 11 octobre 1922 –). Débute le 01 juillet 1945 dans Carmen (Carmen). Chante par la suite Cavalleria rusticana (Santuzza), Mignon (Mignon) et Carmen (Micaela).

 

LUTSCHER. — Soprano. Débute le 06 novembre 1924 dans Werther (Sophie).

 

LUZY. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

LYDEN. — Chante la Basoche (1re Jeune Fille) en 1890.

 

MACAUX Geneviève. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

McCORMICK Mary (Hanna PUACZ dite Ganna WALSKA puis). — Soprano polonais (Brest-Litovsk, 1887 – Montecino, 02 mars 1984). Epouse 1. baron Arcadie d’Eingorn, officier russe ; 2. Joseph Fraenkel, endocrinologue américain (-1920) ; 3. en 1920 (divorce en 1922) Alexander Smith Cochran, industriel (1874-1929) ; 4. en 1922 (divorce en 1931) Harold Fowler McCormick, industriel américain (1872-1941) ; 5. Harry Grindell Matthews, inventeur anglais (1880-1941) ; 6. en 1942 (divorce en 1946) Theos Casimir Bernard, explorateur (1908-1947). Débute le 15 juillet 1929 dans Manon (Manon). Chante Louise (Louise), Madame Butterfly (Butterfly) et la Bohème (Mimi).

 

MADINIER. — Débute le 11 mai 1822 dans Jeannot et Colin (Colette).

 

MAGUY Josyane. — En représentation, crée Malvina (Léocadie) le 12 juillet 1945.

 

MAHÉ Renée (Renée JARDIN dite). — Soprano (Paris, 04 février 1903 –). Débute dans la Bohème (Musette), le 27 février 1937. Chante les Noces de Figaro (Suzanne) et Grisélidis (Fiamina).

 

MAILLE Constance. — Actrice de la Comédie-Française. A l'occasion d'un Gala, elle a participé, salle Favart, à la première de la Fille de Madame Angot (une Merveilleuse) le 28 décembre 1918.

 

MAIRE Jacqueline. — Crée la Grand-Mère (le petit Charles) le 07 octobre 1930.

 

MALIPONTE Adriana (Adriana MACCHIAIOLI dite). — Soprano italien (Brescia, 26 décembre 1938 –). Crée le 21 octobre 1963 le Dernier Sauvage (Sardula) de Gian Carlo Menotti.

 

MANCHET Eliane (Eliane SCHAAF dite). — Soprano (Bamako, Mali, 26 mai 1935 – Paris, 05 mai 2008). Epouse 1. Manchet (– 1967), chirurgien ; ép.2. en 1972 Pierre Médecin, directeur de théâtre lyrique. Engagée par l'Opéra de Paris le 27 décembre 1968. Elle a créé le 01 novembre 1970 l'Annonce faite à Marie (Violaine).

 

MARC-WALTER. — Débute, le 19 décembre 1940, dans le Roi malgré lui (une Serve). Crée l'Étoile (Koukouli) et Ginevra (la fille rousse). Est affichée dans Angélique (Voisine), Habanéra (une Femme), la Lépreuse (Sœur d'Ervoanik), Manon (Rosette), Mireille (Taven), la Traviata (une Bohémienne).

 

MARCELLE (Lucille WASSELF dite). — Soprano américain (New York, 1877 – Vienne, Autriche, 22 juin 1921). Epouse en 1911 Felix Weingartner, chef d'orchestre. Fait des études à New York, Berlin et Paris avec Jean de Reszké. Débute en tant que mezzo-soprano à l'Opéra-Comique sous le pseudonyme de Marcelle le 14 avril 1903 dans la Fille de Roland (Geffroy). Chante Lakmé (Mallika), Louise (Camille). Puis chante en tant que soprano, sous le nom de Lucille Marcel, à Vienne et fait une carrière internationale.

 

MARCHAL Julienne. — Soprano. Débute le 17 septembre 1906. => biographie

 

MARCOLINI. — Soprano. Débute le 29 septembre 1888 dans le Barbier de Séville (Rosine).

 

MARCY Jeanne. — Soprano (Aalst, Belgique, 20 mars 1865 –). Débute le 17 novembre 1896 en participant à la première de Don Juan (dona Anna), qu'elle reprit à partir de 1900. Participe le 17 mai 1897 à la première du Vaisseau fantôme (Senta) de Richard Wagner [version française de Charles Nuitter]. Elle avait débuté à l'Opéra le 14 mars 1892.

 

MARENGO. — Débute, le 09 décembre 1934, dans la Bohème (Mimi). Chante Paillasse (Nedda) et les Pêcheurs de perles (Léïla).

 

MARGYL Jane (Jeanne Clémence FLORIET dite). — Mezzo-soprano (Paris, 17 juillet 1874 – 14.Deauville, 12 août 1907). Débute, le 15 novembre 1902, dans Cavalleria rusticana (Lola) et créé la Carmélite (la Comtesse Olympe).

 

MARIE. — Débute vers 1874.

 

MARIÉ DE L'ISLE Irma. — Soprano (1841 – 1891). Débute le 31 octobre 1877 dans la Surprise de l'amour (la Comtesse).

 

MARIÉ DE L'ISLE Jeanne (Louise Jeanne BEUGNION dite). — Mezzo-soprano (75018.Paris, 23 novembre 1872 – Paris, 1926). Fille de Marie Marguerite Désirée Marié de l’Isle (75018.Montmartre, 06 avril 1851-) [fille de Jean-Baptiste Marié de l’Isle, frère du ténor Claude-Marie-Mécène Marié de l’Isle]. A débuté dans Lakmé (Mallika), le 02 décembre 1896. Est la créatrice de la Carmélite (la Reine), le 24 mai 1899 Cendrillon (Dorothée) de Jules Massenet, Louise (Camille), la Marseillaise (Madame de Dietrich), Snegourotchka (Fée Printemps) les Visitandines (la Tourière) et l'Intermezzo. Fut affichée dans Carmen (Mercédès, Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Dragons de Villars (Rose Friquet), Hansel et Gretel (Fée Grignotte), Joseph (jeune fille), Louise (la Mère), Manon (Javotte), le Médecin malgré lui (Martine), Mignon (Mignon), Mireille (Taven), le Roi l'a dit (Angélique), Sapho (Divonne), la Servante maîtresse (Zerline), Werther (Charlotte) et Xavière (Benoite).

 

MARIETTE Jeanne. — Débute vers 1825.

 

MARIETTI Berthe. — Débute le 06 avril 1907 dans Madame Butterfly (la Mère). A créé Julien (une Bourgeoise), Noël (Catherine) et On ne badine pas avec l'amour (Mademoiselle Brigite). A été affichée dans le Barbier de Séville (Marceline), Cavalleria rusticana (Paysanne), la Fille du Régiment (la Duchesse), Alceste (une Coryphée), Lakmé (Mistress Bentson).

 

MARIGNAN Jane (Jane ALIDA dite). — Soprano (30.Nîmes, 19 août 1873 – Paris, 1924). A débuté, le 07 novembre 1895, dans Galathée (Galathée). Elle a créé le 05 mai 1896 le Chevalier d'Harmental (Bathilde Durocher) d'André Messager. Elle a participé aux premières de Don Juan (Elvire) et Orphée (Eurydice). Elle a été affichée à partir de 1900 dans Cavalleria rusticana (Santuzza), Fra Diavolo (Zerline), Manon (Manon), le Pardon de Ploërmel (Dinorah), Phryné (Phryné), la Bohème (Musette). Elle a chanté à l'Opéra le 28 juillet 1909.

"L'Opéra-Comique a fait débuter dans Galatée une jeune artiste récemment sortie du Conservatoire, Mlle Marignan, à qui cette épreuve a été très favorable. Mme Ugalde, la créatrice du rôle, donna au personnage un relief et un accent qui sont restés dans notre souvenir et rendent la tâche d'une débutante plus difficile. Mlle Marignan a exprimé avec une grâce native et une aimable malice le caractère de la créature de chair, transmuée du marbre par la toute-puissance de Vénus ; elle l'a fait chanter d'une voix agile et d'un beau timbre. Une création prochaine dégagera mieux la personnalité de Mlle Marignan." (Louis Gallet, la Nouvelle Revue, 01 décembre 1895)

 

MARIMON Marie Ernestine dite Marie. —  (Paris, 1835 – 1923).

 

MARINI. — Soprano. A débuté en 1897. Est parmi les créatrices de : le Carillonneur (une Novice), la Danseuse de Pompéi (une jeune fille), Francesca da Rimini (un Page), Julien (une Fille de rêve), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (une Maman) de Tiarko Richepin, la Sorcière (une Femme). A été affichée en outre dans Aphrodite (Séléné), les Contes d’Hoffmann (la Muse), Lakmé (Rose), la Lépreuse (la servante), Louise (Glaneuse, Gavroche, Elise, Blanche), Madame Butterfly (Tante, Cousine), Manon (Javotte), le Pardon de Ploërmel (une Chevrière), Béatrice (une Sœur).

 

MARINIER. — Joue le Directeur de théâtre (Clorinde) (entre 1945 et 1950).

 

MARSAN de. — Débute dans Alceste (une Coryphée), le 24 septembre 1904. Est affichée dans Cavalleria rusticana (Lola, Santuzza), Cor Fleuri (une fée), le Jongleur de Notre-Dame (une Voix d'ange), Louise (Gertrude), Mireille (Taven, Andreloun), la Vivandière (Marion).

 

MART Maud. — Débute en créant Céleste (Balbine) le 01 décembre 1913. Crée également Angélique (une voisine). A été affichée dans Aphrodite (Corina), la Basoche (un Page), Louise (l'Apprentie), Madame Butterfly (la Cousine), les Noces de Jeannette (Petit-Pierre), la Tosca (un Pâtre), la Vie brève (une Vendeuse), la Fille de Madame Angot (Babet).

 

MARTHA-MAYO. — Débute, le 04 avril 1935, dans Lakmé (Lakmé). Chante Mignon (Philine) et les Contes d’Hoffmann (Antonia).

 

MARTIN. — Débute le 01 juillet 1822 dans Ma tante Aurore (Aurore).

 

MARTIN Marie-Jeanne. — Voir DELILLE Jany.

 

MARTIN Mireille. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

MARTYL Nelly (Nelly Adèle Anny MARTIN dite). — Soprano (Paris, 01 avril 1884 –). Epouse Georges Scott, dessinateur. Débute en créant Sanga (Léna) le 09 décembre 1908. Créé également Céleste (Germaine), les Fugitifs (Charlotte), Myrtil (Myrtil) et la Sorcière (dopa Juana). A chanté l'Attaque du Moulin (Françoise), le Caïd (Fathma), Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Antonia), la Dame Blanche (Anna), le Devin du Village (Colette), Maison à vendre (Lise), Manon (Manon), Orphée (l'Amour), Richard Cœur de Lion (Laurette), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Mimi), le Voile du Bonheur (Si Tchun), Werther (Sophie), Fortunio (Jacqueline).

 

MARY. — Débute en 1886.

 

MARYDORKA. — Voir DORSKA Mary.

 

MARZANNE. — Débute le 28 mai 1916 dans Manon (Javotte). Crée la Brebis Égarée (une Récitante), la Forêt Bleue (une Femme), Lorenzaccio (Agnolo), Sainte Odile (une Religieuse), Au Bois Sacré (une Récitante), le 06 novembre 1922 les Uns et les autres (Aminte) de Max d'Ollone. A chanté Aphrodite (Philotis), la Basoche (une jeune fille), les Contes d’Hoffmann (Fantôme), la Fille de Madame Angot (Cydalise), le Hulla (une Rieuse), Lakmé (Rose), Louise (Elise, une Grisette), la Lépreuse (une Servante), Madame Butterfly (Kate), Pénélope (Mélantho), la Reine Fiammette (Chiarrina), Candaule (Coloé), la Traviata (Clara), les Amoureux de Catherine (Salomé). Participe à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (une Sœur) d'André Messager.

 

MAS Margaret. — Soprano (17 août 1924 –). Débute en créant le Oui des jeunes filles (une Jeune fille) le 21 juin 1949. Est affichée dans Ariane à Naxos (le Compositeur), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), Louise (Suzanne), Manon (Javotte), Mignon (Mignon), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Paillasse (Nedda), la Tosca (Tosca) et Cosi fan tutte (Dorabella). Crée Dolorès (Rosario).

 

MASON Edith. — Soprano (Saint-Louis, 22 mars 1893 – 26 novembre 1973). Débute le 16 mars 1920 dans Manon (Manon).

 

MASSON Germaine. — A créé la Femme et le Pantin (Enrichetta) et, pour ses débuts, Sarati le Terrible (une fille) le 09 mai 1928.

 

MASTIO Catherine Laurence dite Catherine. — Soprano (Paris, 17 août 1874 –). A débuté le 24 mars 1899 dans Beaucoup de bruit pour rien (Héro). Est la créatrice de Hansel et Gretel (l'Homme au sable) et la Petite Maison (Florence). A été affichée dans la Basoche (Marie d'Angleterre), Carmen (Micaela), Cendrillon (Prince charmant), la Dame Blanche (Anna), Joseph (Benjamin), Louise (Louise), Manon (Manon), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), Orphée (Eurydice), Phryné (Phryné), Proserpine (Angiola), le Roi l'a dit (de Florembelle), la Traviata (Violetta), la Bohème (Mimi), la Légende point d'Argentan (l'Errante) et le Roi d'Ys (Rosenn). Elle a débuté à l'Opéra le 16 mars 1908.

 

MATHIEU Georgette Hélène Marthe Noële dite Georgette. — Soprano (93.Saint-Denis, 25 décembre 1903 –). Débute dans la Bohème (Musette), le 16 novembre 1930. A créé Cantegril (Isabérous) et repris le Mariage secret (Lisette). A chanté Angélique (Angélique), Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Giulietta, Antonia), la Femme nue (Lolette), Iphigénie (une Prêtresse), Louise (Irma), Masques et Bergamasques, Dans l'Ombre de la Cathédrale (Sagrario), Paillasse (Nedda), Pénélope (Philo).

 

MATHIEU Madeleine. — Soprano (10.Arcis-sur-Aube, 15 juin 1891 –). Epouse en 1924 Georges Hirsch, directeur de théâtre. Débute, le 26 septembre 1913, dans la Navarraise (Anita). A créé l'Étoile (Aloès), Soldats de France (une jeune Fille), la Victoire (une Paysanne). A été affichée dans Aphrodite (Bacchis), Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), la Fille de Madame Angot (Mademoiselle Lange), Frasquita (Frasquita), Lakmé (Mistress Bentson), Louise (Louise), Madame Butterfly (Souzouki, Cio-Cio-San), Mârouf (la Princesse), les Noces de Figaro (Marceline), Paillasse (Nedda), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Pénélope (Pénélope), le Pré aux Clercs (la Reine), les Quatre Journées (Babel), Sapho (Fanny), la Tosca (Tosca), la Bohème (Musette), Cadeaux de Noël (Pierre) et le Chemineau (Toinette). Elle a participé à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (Musidora) d'André Messager.

 

MATHIEU-LUTZ Geneviève (Geneviève Marie MATHIEU dite). — Soprano (Paris, 19 octobre 1884 –). Débute dans le Barbier de Séville (Rosine) le 20 septembre 1905. Chante la Basoche (Colette), le Caïd (Virginie), Carmen (Micaëla), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Cendrillon (la Fée), Don Juan (Zerline), la Flûte enchantée (Papagéna), Fra Diavolo (Paméla), Lakmé (Lakmé), Mignon (Mignon), Mireille (Mireille), la Navarraise (Anita), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (l'Amour), Philémon et Baucis (Baucis), la Reine Fiammette (Violine), Richard Cœur de Lion (Antonio), Sapho (Irène), la Bohème (Mimi), la Traviata (Violetta) et Werther (Sophie). Est la créatrice de : Aphrodite (Myrto), le Bonhomme Jadis (Jacqueline), le Chemineau (Aline), Il était une Bergère (la Bergère), le Mariage de Télémaque (Nausicaa).

 

 

 

Geneviève Mathieu-Lutz en 1907

 

 

MATHON. — Débute en créant Céleste (Solange) le 01 décembre 1913. Crée également le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (Annabella). Chante Mignon (Frédéric).

 

MATHOT Nelly (Nelly SEROIN dite). — Soprano (Paris, 17 décembre 1914 –). Débute dans Manon (Poussette). Chante Lakmé (Lakmé), le Directeur de Théâtre (Madame de Saint-Amour).

 

MATTIO Jeanne. — Mezzo-soprano. A débuté dans la Bohème (Musette) le 28 avril 1933. A créé, salle Favart, Mon Ami Perrot (Marchande de Légumes), Carmosine (Dame Pâque), le Couronnement de Poppée (la Vertu, Arnalta), Cyrano de Bergerac (la Gouvernante), le 17 février 1935 Gargantua (le Page) d'Antoine Mariotte, Marie l'Égyptienne (2e compagnon, le Pauvre), Madame Bovary (Félicité). A été l'interprète de Amphitryon 38 (Ecclisse), Angélique (une Commère), le Barbier de Séville (Marceline), le Bon roi Dagobert (Gertrude), Carmen (Mercédès), Cavalleria (Lucia, Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Nicklauss, le Fantôme), le Chemineau (Catherine), Don Quichotte (Garcias), l’Ecole des maris (Dame Cathau), l’Enfant et Sortilèges (la Bergère, l'écureuil), Djamileh (Djamileh), Frasquita (Inès), Gargantua (Sorcière), Gianni Schicchi (Zita), Grisélidis (Fiamina), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Lakmé (Mallika), la Lépreuse (Vieille Tili), Louise (Balayeuse, Première, Glaneuse, Gertrude, Madeleine, la Mère), le Médecin malgré lui (Jacqueline), Manon (Rosette), Mireille (Taven), Madame Butterfly (Souzouki), Mignon (Mignon), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur, Marceline), Mon Oncle Benjamin (Madame Machecourt), Résurrection (Anna), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Madame Ménétrier), Sapho (Divonne), la Tosca (un Pâtre), Ciboulette (Gertrude), l'Étoile (Aloès), le Sicilien (un berger, Léonor).

 

MAUDET. — Débute le 15 novembre 1934 dans Louise (la Marchande de cresson). Crée le 19 juin 1935 l’Ecole des maris (une Vendeuse de confiseries) d'Emmanuel Bondeville.

 

MAUGER. — Débute en 1894.

 

MAUROY. — Débute, le 23 juillet 1922, dans Paillasse (Nedda). Crée la Brebis égarée (une Récitante), reprend les Bavards (une Marchande de cigares). A été affichée dans Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), la Bohème (Musette), l'Appel de la Mer (Nora) et Lorenzaccio (un écolier).

 

MAYAN. — Débute le 26 novembre 1876 dans Haydée (Malipieri).

 

MAZARIN Mariette. — Soprano belge (1874 – 22 février 1952). Chante Louise (Louise). A New York, le 17 février 1910, a assuré, avec Caruso, la première émission mondiale de T. S. F. Elle a débuté à l’Opéra de Paris le 13 septembre 1911.

 

MAZELLA Renée. — Débute dans Manon (Poussette), le 10 avril 1938. Crée la Nuit embaumée (une Sultane) ; le 24 juin 1938 de Zadig (une Jeune Fille) de Jean Dupérier. Est affichée dans Carmen (Frasquita), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), la Habanéra (une jeune Fille), Louise (la Laitière), Madame Butterfly (Kate), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), le Rêve (Enfant de chœur), le Sicilien (Elise).

 

MAZZONI Alba. — Mezzo-soprano. Débute le 25 août 1933. => biographie

 

MAZZONI Colomba. — Soprano. Chante en 1954. => biographie

 

MEGANE. — Débute le 31 octobre 1919, dans Werther (Charlotte). Crée la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Jeannette).

 

MEILLET-MEYER Maria. — Mezzo-soprano. Débute en 1848. => biographie

 

MELBA Nellie (Helen Minnie PORTER MITCHELL dite Dame). — Soprano (Richmond, près de Melbourne, 19 mai 1861 – Sidney, 23 février 1931). Epouse 1. Charles Armstrong. Elle a débuté à l'Opéra le 08 mai 1889. Elle chanta Carmen (Micaëla) à l'Opéra-Comique le 11 décembre 1890 pour l'érection du monument à la mémoire de Bizet.

 

MELLOT Charlotte. — (77.Montereau-Fault-Yonne, 01 janvier 1877 –). Débute dans le Maître de Chapelle (Gertrude), le 22 décembre 1900. Chante Carmen (Frasquita), Lakmé (Ellen), Louise (Camille), Manon (Poussette), la Basoche (Marie d'Angleterre), la Marseillaise (Marie). Mireille (Clémence).

 

MÉLOTTE Flore Léontine. — (Paris, 26 mars 1815 – 18 juin 1860). Epouse le 08 février 1836 l'acteur Pierre-Félix-Alexandre-Ursule Cellerier dit Félix (Alexandrie, Italie, 18 septembre 1807 - 11 octobre 1870). Lors de son mariage, elle était chanteuse du théâtre des Arts à Rouen. Elle débuta à l'Opéra-Comique en 1843, où elle joua et chanta pendant de nombreuses années sous le nom de Mme Félix.

« Après avoir obtenu de grands succès en province, sous le nom de Mlle Mélotte, Mme Félix a pris de bonne heure un emploi terrible pour certains amours-propres. Mais il n'y a que les jeunes femmes pour courir ainsi et résolument au-devant de la vieillesse, — bien certaines qu'elles sont de ne pas la rencontrer de sitôt.

Mme Félix gagne 3.000 francs par an.

Mme de Jolicour dans les Porcherons. — Aurore de Clissenville des Voitures versées. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

MÉNARD Madeleine. — Soprano. Débute le 02 janvier 1910 dans Cavalleria rusticana (Lola). A créé la Danseuse de Pompéi (une jeune Fille), Julien (une Chimère), la Lépreuse (une Lavandière), le 25 février 1914 la Marchande d’allumettes (la Marchande de nouveautés) de Tiarko Richepin. A été affichée dans Aphrodite (Séso), Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), la Flûte enchantée (un garçon), Louise (Camille), Madame Butterfly (la Cousine), Mireille (Andreloun), la Reine Fiammette (jeune Garçon), Richard Cœur de Lion (Laurette) et la Traviata (Anette).

 

MENDÈS Léontine. — Mezzo-soprano. Débute le 18 janvier 1878. => biographie

 

MENDÈS DE LÉON Berthe. — Soprano. Débute le 12 mai 1907. => biographie

 

MENUT Nicole. — Soprano (83.Toulon, 21 août 1937 –). Chante Pelléas et Mélisande (Mélisande, 1967) ; Gianni Schicchi (Lauretta, 1967) ; Orphée (Eurydice, 1969) ; la Bohème (Mimi, 1969).

 

MERANDE. — Débute dans Frasquita (Aimée Girod) le 16 mai 1933.

 

MERCIER Alexandrine Marie. — Soprano (Paris, 22 juillet 1828 –). Epouse à 75003.Paris le 26 novembre 1849 Pierre Marius Victor Simon Jourdan, ténor. Dite aussi Mercier-Lavasseur. Débute le 26 novembre 1846 dans les Diamants de la couronne (Catarina). Chante également aux Concerts du Conservatoire (sociétaire du 07 décembre 1847 au 29 décembre 1857).

 

MÉRENTIÉ Marguerite. — Soprano (Port-au-Prince, Haïti, 24 avril 1879 –). Débute le 09 janvier 1909 dans Carmen (Carmen). Crée Bérénice (Bérénice) et est affichée dans Ariane et Barbe Bleue (Ariane), le Chemineau (Toinette), la Fille de Madame Angot (Mademoiselle Lange), Sapho (Fang), la Tosca (Tosca) et Werther (Charlotte).

 

MÉREY Jane. — Soprano. Débute le 10 décembre 1897. => biographie

 

MERGUILLIER Annette dite Cécile. — Soprano (75004.Paris, 11 novembre 1861 – Paris, décembre 1938). Débute le 28 décembre 1881 dans le Toréador (Coraline).

 

 

 

Cécile Merguillier

 

 

MEROUZE. — Joue Lorenzaccio (la Sœur de Maffio). Appartenait en 1951 au corps de ballet.

 

MESPLÉ Magdeleine dite Mady. — Soprano (31.Toulouse, 07 mars 1931 –). Débute le 02 juin 1956 dans Lakmé (Lakmé). Chante le Barbier de Séville (Rosine), les Contes d'Hoffmann (Olympia), les Noces de Jeannette (Jeannette), la Chauve-Souris, le Comte Ory, Lucie de Lammermoor (Lucie). Créé le 22 juin 1962 Princesse Pauline (Pauline Borghèse) d'Henri Tomasi ; le 21 octobre 1963 le Dernier Sauvage (Kitty) de Gian Carlo Menotti.

 

MEUNIER. — Interprète Tarass Boulba (Dolorès) (entre 1933 et 1950).

 

MEWAT Alyette. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

MÉZERAY Cécile. — Débute le 27 mai 1878 dans le Pré-aux-Clercs (Isabelle).

 

MICAELLY. — Débute en créant Louise (la Chiffonnière) le 02 février 1900. Reprend les Visitandines (Sœur Victorine). Chante Cendrillon (un Esprit), Manon (Rosette) et Proserpine (une Novice).

 

MICHEAU Janine. — Soprano (31.Toulouse, 17 avril 1914 – Paris, 18 octobre 1976). Débute dans Louise (la Plieuse) le 16 novembre 1933. Est affichée dans Angélique (Voisine), le Barbier de Séville (Rosine), Carmen (Micaela), le Chemineau (Aline), les Contes d’Hoffmann (Olympia), l’Enlèvement au Sérail (Constance), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Falstaff (Nanette), le Juif Polonais (Loys), Lakmé (Miss Rose, Lakmé), Louise (l'Apprentie), Madame Butterfly (la Cousine), Mireille (Andreloun, Mireille), les Noces de Figaro (Chérubin), les Noces de Jeannette (Petit-Pierre), les Pêcheurs de perles (Léïla), Pelléas et Mélisande (Mélisande), la Reine Fiammette (Angioletta), la Bohème (Mimi), le Sourd (Pétronille), Résurrection (Fénitchka), la Traviata (Violetta), Werther (Sophie). Est la créatrice, salle Favart, de : Ariane à Naxos (Zerbinette), Comme ils s'aiment (Caroline), le Libertin (Anne) et Tout ank Amon (une Esclave).

 

MICHEL Germaine. — Débute le 13 mars 1953 en créant salle Favart Ciboulette (Madame Pingret).

 

MICHEL Solange (Solange BOULESTEIX dite). — Mezzo-soprano (Paris, 27 novembre 1912 –). Avait débuté à l’Opéra le 02 septembre 1942 sous son vrai nom. Débute à l’Opéra-Comique, le 27 juillet 1946, dans Mignon (Mignon). Chante ensuite Carmen (Carmen), Ariane à Naxos (la Dryade), l’Enfant et Sortilèges (la Maman, la Tasse chinoise), Falstaff (Meg), Lakmé (Mallika), Louise (la Mère), Madame Butterfly (Souzouki), Manon (Rosette), Mireille (Taven), Pelléas et Mélisande (Geneviève), le Rêve (Hubertine) et Werther (Charlotte). A créé Marion (Marion) ; le 21 octobre 1963 le Dernier Sauvage (La Maharanée) de Gian Carlo Menotti.

 

MILLER. — Débute le 09 mai 1823 dans Sylvain (Lucette).

 

MILLET Danielle. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

MINEUR Marie. — Débute le 21 janvier 1877 dans la Dame blanche.

 

MIRAL Eugénie Jeanne Maximilienne. — Mezzo-soprano (Paris, 22 mai 1885 –). Débute le 14 octobre 1905 dans Mignon (Mignon). Chante Aphrodite (Philotis), Iphigénie (une Prêtresse), Louise (Camille), Madame Butterfly (Kate), Mireille (Vincenette), les Pèlerins de la Mecque (Balkis).

 

MIRANDA Ana-Maria. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

MIRANE. — Débute en 1879.

 

MIREY Hélène. — Débute le 25 juillet 1920 dans Mireille (Taven). Chante le Sauteriot (Trine).

 

MISSILIER Suzanne. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

MISTRAL Lucrèce (Lucrèce DEJEAN dite). — Mezzo-soprano (06.Nice, 14 novembre 1920 –). Créatrice de Mon oncle Benjamin (Madame Machecourt), a été affichée dans Carmen (Carmen), rôle de ses débuts le 19 octobre 1941, le Roi d’Ys (Margared), Werther (Charlotte), Louise (la Mère) et la Lépreuse (la Vieille Tili).

 

MIURA Tamaki. — Soprano japonais (au Japon, 22 février 1884 – au Japon, 22 mai 1946). Chante Madame Butterfly (Cio-Cio-San) en représentation (entre 1911 et 1932).

 

MIYAKAWA Yoshiko. — Soprano japonais (1899 – en Floride, octobre 1995). En représentation, débute dans Madame Butterfly (Butterfly), le 28 janvier 1931.

 

MODRAKOWSKA. — En représentation, débute dans Pelléas et Mélisande (Mélisande) le 10 mai 1932.

 

MOISSET Antoinette dite Gabrielle. — Soprano (63.Bromont-Lamothe, 16 août 1846 –). Epouse Abadie. Elle se fit d'abord connaître dans les théâtres d'opérettes sous le nom de Gabrielle Méry. Prix de chant du Conservatoire aux concours de 1868, elle débute la même année, sous son vrai nom, dans le Premier bonheur du jour (Djelma). Elle entra à l'Opéra le 25 juin 1875.

 

MOIZAN Geneviève. — Soprano (Paris, 07 juillet 1923 –). Débute dans la Traviata (Clara), le 09 novembre 1946. Est affichée dans les Contes d’Hoffmann (Giulietta), l'Étoile (Azda), Habanéra (une Fille), Louise (Glaneuse, Plieuse), les Mamelles de Tirésias (une élégante), le Pré-aux-Clercs (la Reine), la Bohème (Musette).

 

MOLÉ (Elisabeth Félicité PINET dite Mlle). — Actrice (1760 –). Epouse Raymond. Débute le 11 septembre 1781.

 

MOLÉ-TRUFFIER Zoé. — Soprano. Débute en 1880. => biographie

 

MONA-DOL. — Débute le 21 mars 1937 dans le Testament de la Tante Caroline (Christine).

 

MONCY. — Débute le 04 décembre 1919 dans le Mariage aux Lanternes (Fanchette). Chante Carmen (Frasquita) et Manon (Poussette).

 

MONDA-MILLION Raymonde. — Soprano (69.Lyon, 12 mars 1915 –). Débute le 25 novembre 1943 dans le Barbier de Séville (Rosine). Chante Lakmé (Lakmé) et crée la Gageure Imprévue (Madame Adélaïde).

 

MONIGHETTI de. — Soprano. Débute dans la Tosca (Floria Tosca), le 08 novembre 1931. Chante les Contes d’Hoffmann (Giulietta) et la Bohème (Musette).

 

MONMART Berthe. — Soprano (Vaux-sous-Chevremont, Belgique, 11 mai 1921 – 31.Toulouse, 10 juin 1997). Débute le 18 avril 1951 dans les Noces de Figaro (la Comtesse). Chante Ariane à Naxos (Ariane), Cavalleria rusticana (Santuzza), Cosi fan tutte (Fleurdelyse), Werther (Charlotte), Louise (Louise).

 

MONTANGE Jeanne. — Débute dans Lakmé (Lakmé), le 06 septembre 1919. Chante ensuite les Contes d’Hoffmann (Olympia).

 

MONTEIL Denise. — Soprano. => biographie

 

MONTFORT Jeanne. — Contralto (Mons, Belgique, 29 juillet 1887 – 1964). Débute le 19 mai 1936 dans Louise (la Mère).

 

MONTI Milèna. — Débute dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San) le 28 février 1945.

 

MOORE Grace. — Soprano américain (Slabtown, Tennessee, 05 décembre 1901 – Copenhague, 26 janvier 1947). Débute dans la Bohème (Mimi), le 29 septembre 1928. Chante Manon (Manon) et Louise (Louise). Elle a interprété Louise (Louise) dans le film d'Abel Gance aux côtés de Georges Thill et André Pernet. Elle est morte dans un accident d'avion.

 

MORALES María de los Ángeles. — Soprano espagnol (Madrid, 14 janvier 1929 – Madrid, 28 mai 2013). Débute le 05 décembre 1952 dans le Barbier de Séville (Rosine).

 

MORE. — Débute vers 1818.

 

MOREAU. — Prend sa retraite de l'Opéra-Comique en 1817.

 

MOREAU Andrée Léa Judith dite Andrée. — Soprano (Paris, 30 mars 1899 –). Crée le 10 octobre 1931 le Mariage secret (Fidalma) de Cimarosa ; le 19 juin 1932 Vieux garçons ! (Gertrude) de Louis Urgel. Elle a participé à la première le 17 novembre 1931 de la Belle de Haguenau (la Servante) de Maurice Fouret, qu'elle avait créé au Trianon-Lyrique. Chante Gargantua (Magdeleine) et les Voitures versées (Aurore).

 

MOREL Mariza. — Soprano. Débute le 31 mars 1942 dans la Tosca (Floria Tosca). Est affichée ensuite dans Manon (Manon).

 

MORERE Milly [Maurer]. — Soprano (13 novembre 1901 – 02 août 1983). Débute le 19 octobre 1925 dans Manon (Javotte). Crée Scemo (Michelina). Chante Aphrodite (Philotis), Béatrice (Frosine), Carmen (Frasquita, Micaela), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Madame Butterfly (Kate), Mireille (Clémence), Paillasse (Nedda), la Bohème (Musette), Ariane (Bellangère), la Lépreuse (une lavandière).

 

MORICE. — Débute le 15 septembre 1936 dans Manon (la Servante). Crée Fragonard (une Demoiselle de mode) et le Testament de la Tante Caroline (une Dactylo). Interprète la Habanéra (une Femme) et Werther (Käthchen).

 

MORTIER. — Voir SONNYS.

 

MORTIMER Aimée. — Débute le 13 juillet 1929 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San). Chante encore la Bohème (Mimi).

 

MOUCHOT Dany. — Joue Madame Butterfly (l'Enfant) en 1949.

 

MULLER L.. — Débute dans Louise (la Plieuse) le 10 avril 1900. Créatrice de la Carmélite (une Bourgeoise) et la Fille de Tabarin (Gertrude), a été affichée dans la Basoche (un Page), le Domino noir (la Tourière), Louise (Chiffonnière), Manon (Rosette, Javotte), Mignon (Mignon), Mireille (Clémence).

 

MULLER Janine. — Débute dans la Tosca (Floria Tosca) le 29 juillet 1948.

 

MURANO Maria. — Voir CHAUVELOT Suzanne.

 

MURATET E.. — Soprano. Débute le 03 septembre 1904 dans Mireille (Clémence). Elle crée Enfant roi (Marchande de fleurs) ; le 07 novembre 1905 Miarka (Première Laveuse) d'Alexandre Georges. Est affichée dans Aphrodite (Tryphéra), la Basoche (jeune fille), Cavalleria rusticana (Lola), Chalet (Bettly), le Domino noir (Tourière), les Dragons de Villars (Rose Friquet), Iphigénie (une Prêtresse), le Jongleur de Notre-Dame (voix d'ange), Lakmé (Ellen), Manon (la Servante), les Noces de Jeannette (Jeannette), la Traviata (Annette), Louise (Madeleine). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (une Mañola) de Jules Massenet, et le 12 avril 1906 à celle de la version scénique de Marie-Magdeleine (une Femme) de Massenet.

 

MURATORE Marguerite. — Voir BERIZA Marguerite.

 

MUSTEL. — Crée Gargantua (le Page) le 17 février 1935 et chante Habanéra (une Femme), Louise (Madeleine), Madame Butterfly (Souzouki), Mignon (Mignon), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme) et la Tosca (un Pâtre).

 

MYRRIS Georgette (Georgette Nelly Juliette MARTIN dite). — Soprano (Paris, 30 octobre 1892 –). Débute le 15 juillet 1923 dans Mignon (Philine). Est également affichée dans le Barbier de Séville (Rosine), Mireille (Mireille), Carmen (Micaëla), les Pêcheurs de perles (Léïla).

 

MYRTAL Marguerite. — Mezzo-soprano (35.Rennes, 18 novembre 1909 –). Débute le 19 septembre 1948 dans les Contes d’Hoffmann  (Madame Luther). Est affichée dans l'Amour Sorcier (la Chanteuse), Pelléas et Mélisande (Geneviève), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), Cavalleria rusticana (Lucia), les Mamelles de Tirésias (une grosse Dame) et la Traviata (une Bohémienne).

 

MYRTALE Jeanne. — Soprano. Débute le 01 mars 1922. => biographie

 

NADAUD Jeanne. — Sœur du violoniste Nadaud. Joue au Gymnase sous le nom de Mlle Jeanne (1867-1868). Débute à l'Opéra-Comique vers 1874. Elle donna ensuite des leçons de chant chez elle, 99 boulevard Magenta à Paris (toujours en activité en 1887).

 

NADIANY. — Débute dans Mignon (Philine), le 08 juillet 1920. Est ensuite affichée dans les Contes d’Hoffmann (Olympia), Lakmé (Lakmé) et Mireille (Mireille).

 

NAMARA Marguerite. — Soprano (Cleveland, Ohio, 19 novembre 1888 –). Débute dans la Traviata (Violetta) le 26 mai 1923. Chante également Manon (Manon) et la Bohème (Mimi).

 

NARDI Jeanne-Eugénie. — Mezzo-soprano (1867 –). Créé le 06 décembre 1886 Egmont (un page) de Gaston Salvayre ; le 15 mai 1889 Esclarmonde (Parséïs) de Jules Massenet.

 

NAZEM. — Débute en 1889. Créé le 30 mai 1890 la Basoche (2e Jeune Fille) d'André Messager.

 

NELLCY. — Mezzo-soprano. Débute en 1898. Est affichée dans Cavalleria rusticana (une paysanne), la Fille du régiment (la Duchesse), Louise (Laitière, Plieuse), Manon (la Servante), les Noces de Jeannette (Petit Pierre).

 

NERVIL. — Débute dans Lakmé (Lakmé) le 16 septembre 1901.

 

NEVADA Emma (Emma WIXOM dite). — Soprano américain (Alpha, Californie, 07 février 1859 – près de Liverpool, 20 juin 1940). Epouse en octobre 1885 le physicien anglais Raymond Palmer ; parents de la cantatrice Mignon Nevada. Débute le 17 mai 1883 dans la Perle du Brésil (Zora). Elle a ensuite chanté aux Italiens, puis à l'étranger.

 

NEVADA Mignon (Mignon PALMER dite). — Soprano anglais (Paris, 14 août 1886 – 25 juin 1971). Fille de la cantatrice Emma Nevada. Elle est affichée en 1920 dans Manon (Manon), la Bohème (Mimi) et Lakmé (Lakmé). Elle débuta à l'Opéra le 22 janvier 1932.

 

NEWAY Patricia. — Soprano (Brooklyn, 30 septembre 1919 ). Epouse Morris Gesell. En représentation, débute dans la Tosca (Floria Tosca) le 22 janvier 1953. Chante Résurrection.

 

NICOT-VAUCHELET Marianne. — Soprano. Elle a débuté le 05 octobre 1909. => biographie

 

NIKITA. — Débute en 1894.

 

NIVEL Rose. — Débute le 22 avril 1935 dans Mignon (Philine).

 

NOCCHI. — Débute, au Théâtre de Grenelle, le 03 janvier 1905 dans Mignon (Mignon).

 

NOELLE. — Comédienne, participe, en représentation, à la première du Couronnement de Poppée (la Vertu, Vénus) de Monteverdi le 23 décembre 1937.

 

NORIAT. — Débute le 11 mai 1924 dans les Contes d'Hoffmann (Nicklauss).

 

NOTTI-PAGÈS Raymonde. — Mezzo-soprano. Débute le 04 octobre 1942. => biographie

 

NOVA Piera. — En représentation, débute le 15 septembre 1934 dans la Tosca (Tosca). Chante les Noces de Figaro (la Comtesse).

 

NUMA-DALBRET. — Débute en 1879.

 

NUOVINA Marguerite-Zinah de. — Mezzo-soprano (en Roumanie, décembre 1866 –). Débute à la Monnaie de Bruxelles le 27 novembre 1890 dans Esclarmonde. Débute à l'Opéra-Comique en créant Kassya (Kassya) le 24 mars 1893. Est affichée à partir de 1900 dans Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), la Navarraise (Anita), Proserpine (Proserpine) et Werther (Charlotte).

 

 

 

Marguerite-Zinah de Nuovina dans la Navarraise (Anita)

 

 

NYSA Hilda. — Soprano belge (1910 – 1981). Débute dans la Tosca (Tosca) le 07 février 1930. Chante également Cavalleria rusticana (Santuzza), Paillasse (Nedda) et la Bohème (Mimi).

 

O'BRIEN. — Débute le 30 décembre 1908 dans Orphée (l'Ombre heureuse), chante Alceste (une Coryphée), Carmen (Micaela), Orphée (l'Amour).

 

OLIGÉ Madeleine d'. —Débute le 24 septembre 1904 dans Alceste (une Coryphée). Crée Cendrillon (un esprit), Chérubin (une Manola) et le Roi aveugle (une jeune fille). Est en outre affichée dans Aphrodite (Séléné), la Basoche (jeune fille), Cor fleuri (une fée), le Domino noir (Tourière), les Dragons de Villars (Georgette), le Jongleur de Notre-Dame (une Voix d'ange), Louise (Camille), Mignon (Mignon), Mireille (Andreloun), Orphée (l'Amour), la Vivandière (Jeanne). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (une Mañola) de Jules Massenet, et le 12 avril 1906 à celle de la version scénique de Marie-Magdeleine (une Femme) de Massenet.

 

OLIVIER Césarine. — (1803 –). Joue à l'Opéra-Comique en 1837.

 

OLIVIER-SPORTIELLO. — Débute dans la Tosca (Tosca) le 15 septembre 1946.

 

OLRY. — Débute en créant Madame Butterfly (la Mère) le 28 décembre 1906.

 

OSWALD Françoise. — Soprano. A débuté le 31 mars 1896 dans Carmen (Micaëla). A créé le 24 mai 1899 Cendrillon (un Esprit) de Jules Massenet et a été affichée à partir de 1900 dans le Caïd (Fatma), Carmen (Frasquita) et Lakmé (Rose).

"Veuve d'un courriériste théâtral du Gaulois, possède une jolie voix. Elle chante Frasquita, de Carmen, et Fatma, du Caïd." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

OTERO Caroline (Agustina OTERO IGLESIAS dite). — Chanteuse et danseuse espagnole (Pontevedra, Galice, 04 novembre 1868 – 06.Nice, 10 avril 1965). En représentation, débute le 21 janvier 1913 dans Carmen (Carmen).

 

OTS. — Débute le 26 mai 1827 dans le Billet de loterie (Adèle) et le Muletier (Zerbine).

 

PACK Nina (Annette Marie BALLAY dite). — Soprano (Paris, 22 juillet 1868 –). Elle débuta à l'Opéra le 26 juin 1889, puis à l'Opéra-Comique le 22 février 1894 dans Cavalleria rusticana (Santuzza). Elle y chanta Carmen.

 

PADILLA de. — Crée Cor fleuri (une Fée) le 10 mai 1904.

 

PAEZ Angela. — Soprano. Chante Mignon (Philine) le 19 novembre 1963.

 

PAIKIN Luella. — Soprano (Manchester, 1900 –). Débute dans Lakmé (Lakmé) le 18 septembre 1927.

 

PALHEN de. — Débute le 01 février 1903 dans le Maître de Chapelle (Gertrude), chante Mignon (Mignon).

 

PANNETRAT Irma Sophie. — (Alger, 24 mars 1833 – Paris, 06 janvier 1892). Epouse en 1872 le chef d'orchestre Mathieu-Gustave Baneux. Débute en 1859.

 

PANSERON (Charlotte Christine CABOT dite). — (75001.Paris, 17 août 1864 –). Fille d'Antoine Charles Cabot, régisseur général du théâtre du Châtelet et de Joséphine Françoise Panseron, artiste dramatique. Epouse à 75011.Paris le 29 mai 1890 François Mondaud, baryton. Débute en 1894 sous le nom de MONDAUD-PANSERON.

 

PAPE Germaine. — Soprano (92.Clamart, 04 février 1900 –). Débute dans la Tosca (Floria Tosca) le 03 octobre 1933. Crée Quatre-vingt-treize (la Flécharde). Chante Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), le Chemineau (Toinette), Sapho (Sapho), la Bohème (Musette), Manon (Javotte) et Werther (Charlotte).

 

PAPIN. — Est affichée à partir de 1900 dans Aphrodite (Hermione), Louise (Marguerite), Madame Butterfly (la Mère) et Proserpine (une Religieuse).

 

PARC. — "Vient de l'Opéra. Elle a chanté Cavalleria rusticana et Carmen. Jolie voix, assez étendue. Occupera une belle place à l'Opéra-Comique." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

PARENTANI. — Débute en 1894.

 

PARIS Geneviève. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

PARKINSON. — Débute le 15 décembre 1902 dans Lakmé (Lakmé).

 

PARRY. — Débute le 02 janvier 1918 dans Louise (la Laitière). Est affichée dans la Fille de Madame Angot (Madame Herbelin) et Manon (Javotte).

 

PASCAL. — Débute en 1894.

 

PASSAMA Jeanne. — Mezzo-soprano. Débute le 13 décembre 1898 dans Carmen (Carmen). Est la créatrice de Muguette (Line Krebs) et de la Reine Fiammette (Mère Agramente), a chanté la Damoiselle Elue (la Récitante), Iphigénie (Diane), Louise (la Mère), Pelléas et Mélisande (Geneviève), la Vivandière (Marion). Elle avait débuté à l'Opéra le 14 juillet 1893.

 

PASTOR Léna (Hélène NAGAVITZINE dite). — Soprano (Paris, 26 mai 1925 –). Chante entre 1954 et 1972.

 

PATORET Marie dite Juliette. — Soprano (86.Biard, 12 mars 1859 –). Débute le 09 septembre 1885 dans Carmen (Micaëla). Elle a créé le 31 mars 1886 Plutus (Myrrha) de Charles Lecocq.

 

 

 

Juliette Patoret

 

 

PAUL-MICHU (Mlle MICHU dite Mme). — Epouse la haute-contre Paul Dutreck dit Paul. Débute en 1807. Elle créa le 12 août 1826 Marie (la Baronne) d'Herold.

 

PAULOWNIA. — Débute dans Louise (l'Apprentie) le 15 novembre 1934.

 

PEETERS Véra (Elisabeth BROSSARD dite). — Soprano (02 juillet 1897 – 19 octobre 1979). Débute le 04 août 1925 dans la Bohème (Mimi). Est la créatrice de : Angelo (Daphné, 1re Dame), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, Novice), Carmosine (la Reine), la Femme nue (Lolette), la Peau de Chagrin (Pauline), Rayon de Soieries (Colette), Résurrection (la Rouge Véra) ; le 17 décembre 1928 Riquet à la houppe (une Fée) de Georges Hüe ; Tout ank Amon (Dahkamon). A été affichée en outre dans Béatrice (une Sœur), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Antonia, Giulietta), Frasquita (Frasquita), Lorenzaccio (Louise Strozzi), Louise (Irma), les Noces de Figaro (la Comtesse), Dans l'Ombre de la Cathédrale (Sagrario), Paillasse (Nedda), Pelléas et Mélisande (Mélisande), la Tosca (Tosca), Manon (Poussette) et la Bohème (Musette).

 

PEIGNAT Louise Emilie. — (Paris, 03 octobre 1815 ). Epouse à Gand en avril 1836 P. Roulle. Débute en 1834.

 

PELTIER Eliane. — Débute le 28 septembre 1910 dans Frasquita (Frasquita). Chante Cavalleria rusticana  (Santuzza) et les Contes d’Hoffmann (Giulietta). Crée la Jota (une Femme) et la Sorcière (Afrida).

 

PENNAFORT Kletza de. — Mezzo-soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

PERELLI Lucy. — Contralto (1895 –). Débute le 14 mars 1920 dans la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Jeannette). Chante Carmen (Carmen), le Roi d’Ys (Margared), Werther (Charlotte), la Lépreuse (Maria), Don Quichotte (Dulcinée). Crée le Chevalier de Mauléon (dona Padilla), la Femme Nue (Princesse de Chabran), Graziella (Gaetana) et le Sauteriot (Anne).

 

PERNYN Jane. — Soprano. Débute le 31 octobre 1893. => biographie

 

PERRET Anne Berthe. — Mezzo-soprano (49.Cholet, 30 avril 1847 ap. 1909). Débute en 1883. Est la créatrice de la Carmélite (un Page), Cavalleria rusticana (une Paysanne), Louise (la Laitière) ; le 07 novembre 1905 Miarka (une Romané) d'Alexandre Georges ; Muguette (Rosa), Proserpine (une Novice). Chante à partir de 1900 Alceste (une Coryphée), les Amoureux de Catherine (Salomé), le Barbier de Séville (Marceline), la Dame Blanche (Marguerite), le Domino Noir (Ursule, la Tourière), la Fille du Régiment (la Marquise, la Duchesse), Lakmé (Mistress Bentson). Chante également aux Concerts du Conservatoire (sociétaire le 25 mars 1879).

"Obtint du succès d'abord dans l'opérette ; Diane, d'Orphée aux Enfers, lors de la reprise à la Gaîté, valut tous les éloges à la femme et à la comédienne. A l'Opéra-Comique, mademoiselle Perret a pris les mères-dugazons, emploi qu'elle tient fort bien. Elle est membre de la Société des Concerts." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

PERROLD Louise. — Mezzo-soprano. Débute le 30 octobre 1917. => biographie

 

PERRY Denise Louise Jeanne dite Denise. — Soprano (31.Muret, 28 février 1909 –). Débute le 11 octobre 1931 dans Carmen (Frasquita). A créé salle Favart la Femme nue (Emma) ; le 17 mars 1932 le Roi bossu (Rose) d'Elsa Barraine ; Tarass Boulba (Anouchka) et la Danse pendant le Festin (une Invitée). A chanté la Basoche (jeune fille), Carmen (Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Lakmé (Ellen, Lakmé), Louise (Gavroche, Laitière, Camille, Blanche), Manon (Javotte), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), Dans l'Ombre de la Cathédrale (une Voix), la Peau de Chagrin (Madame de Rochegude), le Pré-aux-Clercs (Isabelle), les Rendez-vous bourgeois (Louise), le Sicilien (Elise), la Fiancée vendue (Esméralda).

 

PESCADO Netta. — Débute dans la Bohème (Musette) le 11 mars 1948.

 

PESIER. — Crée Julien (une Fille) le 04 juin 1913.

 

PETERS Jacqueline. — Mezzo-soprano. Débute dans Ciboulette (Zénobie) le 19 juin 1953.

 

PETERSON May. — Soprano (Oshkosh, Wisconsin, 1888 – 08 octobre 1952). Débute dans Lakmé (Lakmé) le 26 juin 1914.

 

PETIT. — Débute en 1875.

 

PETIT-BRIÈRE. — Débute le 08 juin 1851 dans la Dame blanche (Anna).

 

PETITPAS. — (Paris, vers 1710 1739). Débute à l'Opéra-Comique en 1725, puis à l'Opéra en 1727.

 

PETIT-RENAUX Solange. — Voir RENAUX Solange.

 

PÉTRINI. — Débute en 1893.

 

PHALIREA. — Soprano. Débute dans Werther (Sophie) le 19 avril 1936.

 

PHILIPPOT Germaine. — Mezzo-soprano (58.Brassy, 27 octobre 1887 –). Débute en créant la Danseuse de Pompéi (Plancine) le 29 octobre 1912. Crée également Julien (une Paysanne, une Chimère) et la Sorcière (Alicha).

 

PHILIPPS de. — Débute dans Manon (Manon) le 05 février 1947. Chante ensuite la Traviata (Violetta).

 

PHILIS Jeannette. — (33.Bordeaux mai 1830). Epouse, durant l'an IX, Bertin. Débute en 1803.

 

PICCINELLI Anne. — Cantatrice. Epouse Vézian. Joua les amoureuses à la Comédie-Italienne du 06 mai 1761 à 1762. Elle joua à l'Opéra-Comique de 1762 au 19 mars 1766.

 

PIERRON Juliette Alexandrine Jeanne Caroline dite Juliette. — Mezzo-soprano (Paris, 13 septembre 1859 ). Epouse Jules Danbé, chef d'orchestre. A débuté le 05 décembre 1882 dans les Noces de Figaro (Marceline). A créé, salle Favart, le 31 mars 1886 Plutus (Myrrha) de Charles Lecocq ; le Barbier de Séville (Marceline), Cavalleria rusticana (Lucia), la Chercheuse d'esprit (Madame Madré), Lakmé (Mistress Bentson), le Légataire universel (Madame Argante) ; le 07 novembre 1905 Miarka (Madame Tavie) d'Alexandre Georges ; Muguette (Madame Vanhert), les Visitandines (l'Abbesse). A été affichée à partir de 1900 dans Cendrillon (Madame de la Haltière), la Dame Blanche (Marguerite), le Domino Noir (Jacinthe), la Fille du Régiment (Marquise), Fra Diavolo (Milady), Hansel et Gretel (la Mère), le Médecin malgré lui (Martine), les Noces de Figaro (Barberine), la Reine Fiammette (Mère Agramente), les Rendez-vous bourgeois (Louise), le Roi l'a dit (Marquise de Moncontour), la Traviata (Clara), Mireille (Taven) et le Rêve (Hubertine). Elle a chanté à l'Opéra le 18 mars 1899. Elle fut régisseur de l'Opéra-Comique (en poste en 1907).

"Fille de l'ancien comédien du Théâtre-Historique et de l'Odéon. Une bonne élève du Conservatoire, une artiste au talent très sympathique. Encore jeune, mademoiselle Pierron a pris l'emploi des duègnes, au grand profit de l'Opéra-Comique. Deux créations applaudies, à l'actif de mademoiselle Pierron : Plutus et le Baiser de Suzon. Fort bonne comédienne dans la marquise, de la Fille du Régiment. — Rappelons aussi la façon intéressante dont elle a rendu le personnage de Catherine de Médicis, dans l'Escadron volant de la Reine, le dernier opéra de Litolff." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

 

 

Juliette Pierron

 

 

PIFTEAU Marguerite. — Mezzo-soprano (31.Toulouse, 1904 ). Débute le 23 novembre 1932 dans les Contes d'Hoffmann (le Fantôme). Chante le Juif Polonais (Catherine), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Résurrection (la Bossue), Mireille (Taven) et la Tosca (un Pâtre).

 

PILLEYRE. — Débute dans Louise (une grisette) le 01 août 1915.

 

PINGENET aînée. — Crée le 31 mai 1802 le Concert interrompu (Cécile) d'Henri Montan Berton.

 

PINGENET cadette. — Crée le 31 mai 1802 le Concert interrompu (Amélie) d'Henri Montan Berton ; le 26 janvier 1804 la Romance (Rosalie) d'Henri Montan Berton.

 

PLA. — Débute le 12 février 1903 dans la Traviata (la Bohémienne). A créé le Carillonneur (Novice), l’Enfant roi (Marchande de fleurs) Julien (Grisette). A été affichée dans Aphrodite (Héliope, Joessa), Cavalleria rusticana (paysanne), Louise (Laitière, Première, Marguerite, Elise), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange), Madame Butterfly (Mère, Cousine), Manon (Servante), la Traviata (AnNette), Werther (Käthchen). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (une Mañola) de Jules Massenet, et le 12 avril 1906 à celle de la version scénique de Marie-Magdeleine (une Femme) de Massenet.

 

PLACIDE (Catherine-Ursule BUSSA ou BUSSART dite Mlle). — Actrice (1751 19 juin 1783). Epouse Billioni. Joue de 1763 à 1783.

 

PLANÈS. — Débute en 1892.

 

PLANSON (petite). — Créatrice de Madame Butterfly (l'Enfant) le 28 décembre 1906 et de la Habanéra (la petite fille) le 26 février 1908. Joue Grisélidis (Loys).

 

PLOUX Marie Edith dite Edith. — (Paris, 29 juin 1857 Paris, février 1892). Epouse Theisen. Débute à l'Opéra-Comique en 1877, puis à l'Opéra le 21 juin 1880.

 

POCIDALO Rose. — Mezzo-soprano (1903 –). Débute le 12 juillet 1928 dans Cavalleria rusticana (Santuzza). Chante Carmen (Carmen), Werther (Charlotte), Mignon (Mignon), la Habanéra (Pilar) et Rigoletto (Madeleine). Crée le 17 février 1935 Gargantua (Magdeleine) d'Antoine Mariotte ; Quatre-vingt-treize (la Housarde) ; le Testament de la Tante Caroline (Ernestine).

 

PONCHARD (Marie-Sophie CALLAULT, épouse). — Soprano (Paris, 30 mai 1792 Paris, 19 septembre 1873). Epouse le 23 novembre 1815 le ténor Louis Ponchard ; parents du ténor Charles Ponchard. Débute à l'Opéra le 29 mars 1814, puis à l'Opéra-Comique le 29 avril 1818 dans Jean de Paris (la princesse de Navarre).

 

PONDEAU Monique de. — Soprano (78.Versailles, 03 janvier 1929 ). Epouse André Dran, ténor ; mère de Thierry Dran, ténor. Débute dans Carmen (Micaela) le 26 octobre 1952. Chante Ciboulette (Angélique), Mireille (Andreloun), la Bohème (Mimi) et Werther (Sophie).

 

PONS Aline-Joséphine dite Lily. — Soprano (83.Draguignan, 16 avril 1898 – Dallas, 13 janvier 1976). Epouse.1.1934 baron Von den Beck ; ép.2. André Kostelanetz. En représentation, débute le 10 avril 1946 dans Lakmé (Lakmé).

 

POOLMAN-MEISSNER Liesbeth. — Soprano néerlandais. Débute le 12 mars 1930. => biographie

 

POPOVA Katia. — Soprano bulgare (Pleven, 21 janvier 1924 –). Chante Manon (Manon) en 1957.

 

PORNOT Angèle. — Débute le 25 octobre 1903 dans les Noces de Jeannette (Jeannette). Chante le Barbier de Séville (Rosine), Lakmé (Lakmé), Mireille (Mireille), Carmen (Micaela), Mignon (Philine), Manon (Manon), Louise (Louise), Werther (Sophie), la Traviata (Violetta), Galathée (Galathée), la Basoche (Marie d'Angleterre), la Fille du Régiment (Marie) et la Princesse Jaune (Lena). Est la créatrice, salle Favart, de la Fille de Madame Angot (Cydalise) et la Reine Fiammette (Violine).

 

 

 

Angèle Pornot en 1907

 

 

POTEL (Françoise DELORT dite Mme). — Débute vers 1872.

 

POTEL (Marie Julie PARIZOT dite). — (Paris, 28 décembre 1839 ). Epouse Bernard. Débute en janvier 1877 dans Cendrillon.

 

POTIER (Marie Ambroisine dite Minette de CUSSY, dite Mme Henri). — (Paris, 29 octobre 1817 Paris, 21 septembre 1870). Epouse le 25 avril 1836 Henri Potier. Elle chanta à l'Opéra-Comique de 1845 à 1847.

 

POULAIN (petite). — Débute dans Grisélidis (Loys), le 24 septembre 1902.

 

POUMAYRAC Jeanne de. — Soprano (1879 – septembre 1963). Débute le 12 avril 1905 dans Marie-Magdeleine (une Femme). A créé salle Favart : les Armaillis (Lina), la Habanéra (la Fiancée), la Jota (la Ménuda), Noël (Berthe), Snegourotchka (le Faune), Solange (Madame de Saint-Marceaux), le Voile du Bonheur (Wen-Séou). A été de plus affichée dans Aphrodite (Tryphéra, Myrto) Cendrillon (Noémie), le Chalet (Bettly), le Domino Noir (Brigitte), les Dragons de Villars (Georgette), la Flûte enchantée (un Garçon), Fortunio (Madelon), Lakmé (Ellen, Rose), Louise (Gavroche, Blanche), Madame Butterfly (Mère, Cousine), Manon (Poussette), le Mariage de Télémaque (Alkyppé), Mignon (Frédéric), Mireille (Vincenette, Andreloun), Orphée (l'Amour), Pelléas et Mélisande (Yniold), Phryné (Lampito), la Reine Fiammette (Angioletta), Richard Cœur de Lion (Antonio) et Werther (Sophie). Elle a participé à la première de la version scénique de Marie-Magdeleine (une Femme) de Massenet le 12 avril 1906.

 

POWERS Marie. — Contralto (Mont Carmel, Pennsylvanie, 1910 – 28 décembre 1973). Débute le 16 mai 1952 dans Falstaff (Mrs Quickly).

 

PRADHER (Félicité MORE, dame). — (11.Carcassonne, 1800 – 70.Gray, 1875). Seconde femme de Louis-Barthélemy Pradher (Paris, 16 décembre 1782 – 70.Gray, 19 octobre 1843), compositeur et pianiste.

 

PRAZÈRES (Ofélia Maria dos PRAZÈRES DE CARVALHO BAROCCO dite). — Soprano (Pinhel, Portugal, 05 janvier 1897 –). Débute le 11 décembre 1924 dans Mignon (Mignon). Crée le Joueur de Viole (une Dame, une Marchande) et l'Enfant et les Sortilèges (un Pastoureau, une chouette). Est également affichée dans la Navarraise (Anita).

 

PRELLY (Aline de POMMAYRAC, baronne de PRESLES dite Mme). — Mezzo-soprano. Fille du peintre miniaturiste Paul-Emmanuel de Pommayrac (1807–1880). Epouse 1. en 1865 le baron Ernest-Auguste Harenc de Presles (–1870), lieutenant des chasses de l'empereur devenu depuis capitaine de la garde de Paris. Ep. 2. Charles Detaille, frère du peintre Edouard Detaille. Elle a d'abord été connue par son éclatante beauté. Elle chanta d'abord l'opérette puis débuta à l'Opéra-Comique le 07 février 1872. Elle créa Djamileh. Elle fut surnommée "la Vénus sans voix". Elle eut quelques autres charmants succès aux Folies-Dramatiques, aux Bouffes, etc., puis quitta définitivement le théâtre pour épouser, en secondes noces, Charles Détaille, frère du célèbre peintre de ce nom, et lui-même aquarelliste distingué.

 

PRÉVILLE. — Débute dans Louise (la Mère) le 24 février 1920.

 

PRÉVOST Geneviève-Aimée-Zoé. — Soprano (Paris, 1802 Paris, 1861). Sœur du compositeur Eugène Prévost. Débute le 17 février 1821 dans la Fausse magie (Lucette). Elle créa le 12 août 1826 Marie (Marie) d'Herold ; le 09 juillet 1827 les Petits appartements (Mlle d'Alberti) d'Henri Montan Berton.

 

PRIOLA (Marguerite-Marie-Sophie POLLIART dite Mlle). — Soprano (Paris, 02 octobre 1849 13.Marseille, 27 octobre 1876).  Fille de Jules-César Polliart, régisseur général du théâtre des Folies-Dramatiques. Débute le 06 avril 1869 au Théâtre-Lyrique. Débute à l'Opéra-Comique en 1869 dans Rêve d'amour. Elle a créé le 30 novembre 1872 Don César de Bazan (Maritana) de Jules Massenet. Donnant en 1876 une représentation de Mignon à Marseille, elle fut sifflée en scène. L'impression qu'elle éprouva de cette hostile manifestation lui causa un transport au cerveau, dont elle mourut quelques jours après, à l'âge de 26 ans.

 

PRIVAT (petite). — Crée Macbeth (l’Enfant) le 30 novembre 1910 et joue Madame Butterfly (l'Enfant) en 1912.

 

PROST Claudine Marie. — (69.Lyon, 17 septembre 1839 ). Débute en 1858.

 

QUENET. — Débute le 06 novembre 1929 dans le Roi malgré lui (une Serve). Crée Cantegril (Rosette), George Dandin (la Mezzetine), le Roi d'Yvetot (la Servante) et le Sicilien (Lucinde). Reprend les Brigands (Papetta) et chante les Armaillis (Lina), Iphigénie (une Prêtresse), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Madame Ménétrier) et Masques et Bergamasques.

 

QUINAUT. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

QUINEBEAUX. — Débute en 1804.

 

RADEV Marijana. — Mezzo-soprano croate (Constanta, Roumanie, 21 novembre 1913 – Zagreb, 17 septembre 1973). Chante entre 1954 et 1972.

 

RAGON Marcelle. — Soprano (Alger, 1892 – Paris, 17 septembre 1955). Débute le 26 août 1917 dans Louise (Apprentie). Chante Aphrodite (Moussario), Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Olympia), la Fille de Madame Angot (Babet), le Joueur de Viole (la Jeune Fille), Lakmé (Ellen), Madame Butterfly (Cousine), Manon (Manon), Mignon (Frédéric), Mireille (Andreloun), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), la Reine Fiammette (jeune Garçon), le Roi d'Ys (Rosenn), la Bohème (Mimi), Werther (Sapide), le Pré-aux-Clercs (Isabelle). Participe à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (Sœur Monique) d'André Messager.

 

RAIMOND. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

RAMAGE Jane Marie. — Soprano (87.Limoges, 10 novembre 1894 – 1922). Débute le 10 avril 1922 dans Werther (Sophie).

 

RATTI Nina. — Soprano. Débute le 24 novembre 1891 sous le nom de Nina BONNEFOY. => biographie

 

RAUNAY Jeanne (Jeanne RICHOMME dite Jeanne DUMÉNY puis). — Mezzo-soprano (Paris, 1868 – 1942). Fille du peintre Jules Richomme et petite-fille du graveur Joseph Théodore Richomme ; sœur du comédien Camille Georges Richomme dit Dumény (Paris, 1859 –). Epouse 75017.Paris le 17 février 1908 le journaliste André Beaunier (1869 – 1925). Débute en 1898. A créé Iphigénie en Tauride (Iphigénie), l'Ouragan (Jeannine) ; le 20 janvier 1903 Titania (Titania) de Georges Hüe. Le 12 janvier 1901, elle chante Fidélio (Léonore). Elle avait débuté à l'Opéra le 01 juin 1888.

 

 

 

Jeanne Raunay dans Iphigénie en Tauride

 

 

RAVEAU Alice Lucie dite Alice. — Mezzo-soprano (Paris, 08 août 1887 – Paris, 13 mai 1945). Débute le 28 décembre 1908 dans Orphée et Eurydice (Orphée). A créé Léone (Diana), Macbeth (une Apparition), le Poirier de Misère (Misère) et le Sauteriot (Trine). A chanté Carmen (Carmen), le Chemineau (Toinette), la Lépreuse (Vieille Tili), le Roi d’Ys (Margared) et Werther (Charlotte).

(Élève de Dubulle et de Max Bouvet, elle révéla une voix somptueuse et un beau talent de comédienne lors de ses débuts salle Favart le 28 décembre 1908 dans Orphée. Aimant peu les voyages, elle ne chanta guère qu'à Monte-Carlo, où elle créa Euryclée dans Pénélope, Bruxelles, l'Opéra de Paris où elle fut une somptueuse Dalila et l'Opéra-Comique où elle créa Léone, Macbeth, le Sauteriot et le Poirier de misère.)

 

RAVERY. — Débute le 13 janvier 1929 dans Manon (Javotte). Chante également Carmen (Frasquita).

 

RAYNAL (petite). — Joue Madame Butterfly (l’Enfant), en 1913-1914.

 

RAYNAL Florence. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

RAYNAUD Michèle. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

RECAM Maryse. — Débute le 12 septembre 1911 dans Lakmé (Lakmé).

 

RECIO Maria (Marie-Geneviève MARTIN dite). — (1814 – 1862). Epouse en 1854 Hector Berlioz. Elle appartenait à la troupe en 1844.

 

REGELLY Hélène (Hélène DELMAS dite). — Soprano (1904 – 2001). Chante entre 1954 et 1972.

 

REGGIANI. — Débute le 25 avril 1885 dans Une nuit de Cléopâtre (Charmion).

 

REGNAULT. — Voir LEMONNIER.

 

RÉGNIER. — A chanté dans Maison à vendre (Lise) en 1932.

 

REINE Julia Agathe Laure. — Soprano (Paris, 25 février 1851 ). Débute le 07 novembre 1869 dans le Chalet (Bettly).

 

REMO-NELSEN Helen. — Soprano. Débute le 29 juillet 1920. => biographie

 

RÉMY Adèle Marie Joséphine. — Contralto (56.Lorient, 30 septembre 1859 ). Débute en 1882. Créé le 19 janvier 1884 Manon (Rosette) de Jules Massenet.

 

 

 

Adèle Marie Joséphine Rémy

 

 

RENAUD l'aînée (Rose). — Actrice (1767 ). Epouse d'Avrigny. Elle appartenait à la troupe dans la période 1780-1784.

 

RENAUD cadette. — Actrice (1772 ). Débute le 22 octobre 1785.

 

RENAUX Nadine (Nadine PERDAL dite). — Soprano (69.Villeurbanne, 13 juillet 1912 –). Débute le 18 juillet 1943 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San). Est affichée dans Angélique (Angélique), le Barbier de Séville (Rosine), Carmen (Micaela), la Chanson de Paris (Rosette), Cosi fan tutte (Delphine), les Contes d’Hoffmann (Olympia), l'Étoile (Princesse Laoula), Fortunio (Jacqueline), l'Heure Espagnole (Concepcion), Manon (Javotte, Manon), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Suzanne), les Pêcheurs de perles (Léïla), le Pré-aux-Clercs (Nicette), Paillasse (Nedda), la Traviata (Violetta), la Bohème (Mimi), le Carrosse du Saint-Sacrement (la Périchole) et Ciboulette (Ciboulette). Est la créatrice de Blaise le Savetier (Madame Prince), la Farce de Maître Pathelin (Guillemette) et Marion (Catos).

 

RENAUX Solange Geneviève Lysiane dite Solange. — Soprano (Paris, 16 octobre 1909 –). Débute le 26 novembre 1935 dans Louise (Louise). Chante également la Tosca (Tosca) et Manon (Manon). A été aussi affichée sous le nom de Solange PETIT-RENAUX.

 

RESLINGER (Suzanne Marie Henriette LENGRAND dite). — Soprano (Paris, 10 août 1911 –). Débute dans Louise (Irma) le 17 août 1933. Chante Madame Butterfly (la Tante).

 

RESSANGER. — En représentation, chante Cavalleria rusticana (Santuzza) en italien au mois de juillet 1917.

 

RÉVILLE Antoinette (Antoinette Marie QUÉTIL DE LA POTERIE dite). — Soprano (50.Saint-Lô, 02 mars 1895 –). Débute le 20 décembre 1919 dans la Basoche (Marie d'Angleterre). Est affichée dans Ariane et Barbe-Bleue (Ygraine), Carmen (Frasquita, Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), le Chalet (Bettly), le Chemineau (Aline), Fortunio (Madelon), Il était une Bergère (la Princesse), Lakmé (Ellen), Manon (Poussette), le Mariage aux Lanternes (Catherine), Masques et Bergamasques (Colombine), le Médecin malgré lui (Lucinde), Louise (Irma, Camille), le Jongleur de Notre-Dame (une voix d'ange), Mireille (Vincenette, Andreloun), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Orphée (Ombre heureuse), Pelléas et Mélisande (Mélisande), le Sauteriot (Tija), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), Sapho (Irène). Est la créatrice, salle Favart, de : les Bavards (un Barbier), l'Enfant et les Sortilèges (une Pastoure, une Chauve-souris), le Hulla (une jeune Femme), les Indes galantes (Fatima), Nausicaa (Eglé), les Noces corinthiennes (Arthémis) et le Roi Candaule (Néomia).

 

RÉVILLY Antoinette Jeanne. — (69.Lyon, 03 mai 1822 – 92.Puteaux, 1899). Débute en 1840. Créé le 10 août 1847 la Cachette (Hélène) d'Ernest Boulanger ; le 10 mai 1875 Don Mucarade (Barbara) de Boulanger. Elle fut prêtée par l'Opéra-Comique pour chanter le Val d'Andorre (Thérésa) au Théâtre-Lyrique le 24 octobre 1868.

« Depuis que Mlle Révilly a créé la reine de la Part du Diable, elle s'est incarnée de si bonne foi dans les splendeurs royales du rôle, que 1848 ne l'a pas réveillée. Même en jouant Mme Bertrand, du Maçon, elle continue à rouler, comme deux boules de loto, des yeux majestueux ; à mettre des panaches à son jeu et une robe à queue à son chant. Nous ne serions même pas surpris qu’elle n’écumât son pot-au-feu en paniers et en vertugadin et qu'elle ne donna royalement sa main à baiser à son porteur d'eau. — Brave et honnête personne, au demeurant, et qui ne doit avoir d'autre ambition, pour ses vieux jours, qu'une modeste retraite à Versailles, avec des fenêtres donnant sur le parc du grand Roi.

Engagée pour deux années encore, la liste civile de Mlle Révilly s'élève à 8.000 francs.

Reine dans le Carillonneur ; — Reine dans la Fée aux Roses ; — Reine dans l'ancien Pré-aux-Clercs ; — Reine dans Giralda ; — Reine dans la Part du Diable ; — Reine dans les Rendez-vous bourgeois. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

REVOIL Fanély. — Soprano (13.Marseille, 25 septembre 1910 –). Débute en créant le Testament de la Tante Caroline (Lucine) le 11 mars 1937. Crée également la Chambre bleue (Emma), l'Étoile (Lazouli) et Fragonard (la Guimard). Chante Ciboulette (Ciboulette).

 

REY Marie Emilie Guillemette. — (31.Toulouse, 30 août 1834 –). Débute à l'Opéra-Comique en 1854, puis à l'Opéra en 1860.

« De la gentillesse, une voix d'un timbre flatteur, en attendant le talent, — qui viendra, gardez-vous d'en douter ! — Mlle Rey est assez jeune pour avoir le temps d'attendre longtemps.... s'il le fallait ! — Débuts heureux dans la Fille du Régiment ; total : 3.600 francs par an et un engagement de deux années. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

REYNALD. — Débute en créant Julien (une voix) le 04 juin 1913. Chante Aphrodite (Joessa) et Louise (Marguerite).

 

RHODES Jeannine Marie Andrée dite Jane. — Soprano (75015.Paris, 13 mars 1929 – 92.Neuilly-sur-Seine, 07 mai 2011). Epouse Robert dit Roberto Benzi, chef d'orchestre. Engagée en 1958 à la RTLN. Chante la Tosca (Floria Tosca, 1958), Werther (Charlotte, 1978), la Voix humaine.

« Ah, n'est-ce pas malheureux..., dit Marcel Lamy. Je l'ai découverte, je l'ai fait débuter, et on me l'a enlevée... »

Le directeur de l'Opéra-Comique martèle ses mots. Il fait semblant d'être furieux, mais il est ravi. Sa découverte, c'est Jane Rhodes. Voici un an, ou presque, qu'elle doit chanter les Adieux, de Marcel Landowski, à l'Opéra-Comique. On la lui a enlevée pour lui faire jouer Carmen à l'Opéra. Et depuis, il attend avec une impatience qu'il ne cherche pas à dissimuler. Marcel Lamy croit aux Adieux et Jane Rhodes aussi, pour les mêmes raisons. Le compositeur n'est autre que Marcel Landowski, auteur de ce Fou qui avait beaucoup fait pour la renommée de Marcel Lamy, alors directeur du théâtre de Nancy, et qui avait lancé Jane Rhodes comme cantatrice et comme comédienne. »

[Musica disques, novembre 1960]

 

RIBOU. — Crée le 05 août 1798 le Rendez-vous supposé (Julie) d'Henri Montan Berton.

 

RICCI Frida. — Chante la Traviata (Violetta) en italien en 1903.

 

RICHARD Alphonsine Hélène dite Renée. — (50.Cherbourg, 12 mars 1858 –). Epouse à Cherbourg le 07 décembre 1889 Arm. d'Ozouville. Débute à l'Opéra le 17 octobre 1877, puis à l'Opéra-Comique le 22 février 1892 dans le Roi d'Ys (Margared).

 

RICHARDSON Abby (Abbie Richardson GOBLE dite). — Mezzo-soprano américain (Newark, New Jersey, 18 juin 1885 –). Epouse à 44.Nantes le 22 avril 1909 Pierre Chéreau, metteur en scène. Débute le 24 octobre 1915 dans Louise (la Mère). Chante le Roi d’Ys (Margared), Werther (Charlotte), Carmen (Carmen).

 

RICHAUME. — Interprète Mignon (Frédéric) (entre 1900 et 1950).

 

RICQUIER Odette. — Mezzo-soprano. Débute le 26 février 1946. => biographie

 

RIDDEZ. — Débute dans Manon (Poussette) le 24 juin 1947.

 

RIEDINGER Colette. — Chante la Fille de Madame Angot (Clairette) vers 1953.

 

RIGAL Delia. — Soprano (Buenos Aires, 1921 ). Débute le 28 avril 1949 dans la Traviata (Violetta) qu'elle chante en italien.

 

RIGALDO. — Débute en 1898.

 

RIGAUT Eugénie. — Soprano. Débute en 1813. => biographie

 

RILDA Rose. — Soprano. A débuté le 06 novembre 1899 dans Lakmé (Lakmé), et chanté le Cygne (le Chant du cygne).

 

RINELLA Jeanne [Jane]. — Soprano (Naples, 26 octobre 1920 – 2002). Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza) le 18 octobre 1949. Chante ensuite Tosca (Tosca).

 

RIOTON Marthe Louise Estelle Elisa dite Marthe. — Soprano (26.Beaumont-les-Valence, 18 février 1878 – Paris, février 1966). Débute le 02 février 1900 en créant Louise (Louise) de Gustave Charpentier. Crée également Hansel et Gretel (Gretel). Chante la Basoche (Colette), l'Ouragan (Lulu) et Mireille (Mireille).

(A l'Opéra-Comique, le seul théâtre auquel elle appartint, elle triompha dans Mireille, doubla Julia Guiraudon dans Lulu, de l'Ouragan, reprit Colette de la Basoche, créa Gretel dans Hansel et Gretel et surtout fut, pour ses débuts, la première Louise.)

 

RISPAL Georgette. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

RISTORI Gabrielle. — Soprano (Paris, 26 juillet 1899 – Paris, 26 avril 1988). Epouse Maurice Yvain. Elle fit d'abord carrière dans l'opérette, et créa les versions françaises de No No Nanette et de l'Auberge du Cheval blanc. Débute à l'Opéra-Comique en 1953 et créé Angélique de Jacques Ibert ; la Poule noire de Rosenthal ; le 22 juin 1962 Princesse Pauline d'Henri Tomasi. Chante Isoline (la Reine Amalasonthe).

 

RITTER Cécile (Cécile BEUNET dite). — Soprano (22 novembre 1859 –). Sœur du pianiste Toussaint Prévost dit Théodore Ritter (05 avril 1840 - 1886), qui avait commencé sa carrière comme baryton à la Monnaie de Bruxelles sous le nom de Félix. Epouse Ezio Ciampi, parents de Gabrielle Ritter-Ciampi. Débute en 1877.

 

RITTER-CIAMPI Gabrielle (Gabrielle CIAMPI dite). — Soprano (Paris, 02 novembre 1886 – 22.Paimpol, 18 juillet 1974). Fille d’Ezio Ciampi et de la cantatrice Cécile Ritter. Débute dans les Noces de Figaro (la Comtesse) le 05 mars 1919. Chante le Barbier de Séville (Rosine), Mignon (Philine), les Contes d’Hoffmann (les trois rôles), Louise (Louise), Manon (Manon) et Orphée (Eurydice). Est la créatrice, salle Favart, de Cosi fan tutte (Fleurdelyse), l'Enlèvement au Sérail (Constance) et le Oui des Jeunes Filles (dona Irène).

 

RIVAL. — Débute le 17 octobre 1904 dans le Roi d’Ys (Margared). Crée Hélène (Pallas) et chante Cavalleria rusticana (Lola), Tosca (un pâtre).

 

RIVIÈRE Huguette. — Soprano (11.Salles-sur-l'Hers, 01 février 1922 –). Débute le 28 juillet 1945 dans Mireille (Mireille). Chante Manon (Manon).

 

ROBERT. — Débute en 1892.

 

ROBIN Mado. — Soprano. Débute le 22 septembre 1946. => biographie

 

ROBINNE Gabrielle. — Au cours d'un Gala, crée la Fille de Madame Angot (Madame Ducoudray) le 28 décembre 1918.

 

ROBUR (Anne Marie Madeleine ROBIN dite). — Mezzo-soprano (Paris, 15 mars 1884 –). Débute le 05 octobre 1909 dans la Flûte enchantée (un Garçon). Crée le Cœur du Moulin (la Fée des rondes), la Jota (la Carnereta) et le Mariage de Télémaque (Philo). Est affichée dans Aphrodite (Séso), Louise (Suzanne), Manon (Javotte, Rosette), Mignon (Mignon), le Pardon de Ploërmel (un Pâtre), la Reine Fiammette (Viola), Mireille (Vincenette).

 

ROGER Germaine. — En représentation, crée Malvina (Malvina) le 12 juillet 1945.

 

ROGER Marguerite. — Soprano (1895 –). Débute dans Mârouf (Fathoumah) le 09 juillet 1921. Crée la Forêt bleue (la Fée), Sainte Odile (Odile). Est affichée dans les Bavards (Béatrix), les Contes d’Hoffmann (les trois rôles), Cosi fan tutte (Dorabelle), Don Juan (Zerline), Lakmé (Lakmé), Louise (Louise), Madame Butterfly (Butterfly), Mignon (Philine), Nausicaa (Nausicaa), Manon (Manon), Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Suzanne), les Noces de Jeannette (Jeannette), le Roi d’Ys (Rosenn) et la Bohème (Mimi).

 

ROLANDEAU. — Etait encore en activité en 1801.

 

ROLANDT. — Soprano. Débute le 13 mars 1883 dans la Flûte enchantée (la Reine de la Nuit).

 

ROLIN Léontine Désirée. — (Paris, 31 mars 1841 –). Débute en 1861.

 

ROLLAND Jeanne Marie dite Jane. — Soprano (31.Toulouse, 07 mai 1908 – Paris, 16 août 1968). Débute en créant la Peau de Chagrin (Rosette, Aquilina) le 24 avril 1929. Crée également, salle Favart, Carmosine (Carmosine), Une Éducation manquée (Gontran), Marie l'Égyptienne (2e Compagnon, l'Aveugle, une Voix d'ange) et Tout ank Amon (Néfertiti). Est en outre affichée dans la Basoche (Colette), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, Novice), Carmen (Micaela), le Chemineau (Aline), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Gianni Schicchi (Lauretta), le Jongleur de Notre-Dame (Jean), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Manon (Poussette, Manon), Masques et Bergamasques, Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Chérubin), les Noces de Jeannette (Jeannette), Pauvre Matelot (sa Femme), Pelléas et Mélisande (Yniold, Mélisande), le Pré-aux-Clercs (Nicette), le Rêve (Angélique), Riquet à la houppe (une Fée), le Roi d'Yvetot (la Servante), le Roi d'Ys (Rosenn), Sapho (Irène), le Sicilien (Elise), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie), Louise (Gavroche, Blanche), les Pêcheurs (Leïla).

 

ROLLAND Marie-Louise. — Débute le 30 décembre 1900 dans les Rendez-vous bourgeois (Charles). Chante la Basoche (Colette), la Fille du Régiment (Marie), la Fille de Tabarin (Zerline), Carmen (Micaela), Lakmé (Rose), Louise (Irma), Mireille (Clémence), le Roi l'a dit (Angélique).

 

ROMAGNONI Odette. — Soprano (69.Lyon, 26 juin 1938 –). Fille de Raphaël Romagnoni, ténor. Engagée à la RTLN en 1969. Débute dans les Contes d'Hoffmann (Antonia). Chante la Bohème (Mimi, Musette), Pelléas et Mélisande (Mélisande), Orphée aux enfers (Eurydice), Paillasse (Nedda), Mireille (Mireille).

 

ROMANITZA. — Débute le 19 août 1923 dans Lakmé (Lakmé).

 

RONCEY Éline (Lucie Yvonne SCHIFF dite). — Soprano (Paris, 28 mai 1894 –). Débute dans les Noces de Figaro (Barberine) le 05 mars 1919. Crée Caroles de Noël (la Récitante). Chante Lakmé (Ellen), Louise (Camille), la Reine Fiammette (jeune garçon), Werther (Sophie).

 

ROOSEVELT Hilda. — Débute dans Manon (Manon) le 03 décembre 1919. Chante les Contes d’Hoffmann (Antonia, Giulietta), Masques et Bergamasques, Mignon (Philine), les Noces de Figaro (la Comtesse), la Tosca (Tosca). Est la créatrice de Lorenzaccio (Marquise de Cibo).

 

ROSELLE Aimée. — Débute le 11 mai 1932 dans Madame Butterfly (Butterfly) qu'elle chante en italien. Chante, également en italien, Tosca (Tosca).

 

ROSKILDE. — Débute le 21 avril 1904 dans Iphigénie (une Prêtresse). Chante Carmen (Mercédès).

 

ROTHIER. — Voir CHARLES-ROTHIER.

 

ROUGET de. — Soprano. Interprète Proserpine (une jeune fille), Cendrillon (la Fée), rôle de ses débuts le 12 juillet 1899, crée Louise (Madeleine).

 

ROULLIE Julie Léocadie. — (Paris, 16 février 1826 – 1896). Débute le 15 décembre 1845 dans Fra Diavolo (Zerline).

 

ROUSSEL Niny. — Soprano. Débute dans Lakmé (Lakmé) le 31 mai 1922. Chante Aphrodite (Myrto), le Barbier de Séville (Rosine), les Bavards (Inès), Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Louise (Louise), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Chérubin), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (l'Amour), Pelléas et Mélisande (Yniold), le Roi malgré lui (Minka), le Sicilien (Isidore), le Voile du Bonheur (Wen-Séou) et Werther (Sophie). Est la créatrice de la Brebis Égarée (Jaquot), la Forêt Bleue (le petit Poucet) et Polyphème (Lycas).

 

ROUSSELIÈRE Jeanne. — Soprano. Débute le 28 octobre 1901. => biographie

 

ROUSSELOIS. — Débute en 1809.

 

ROY J.. — Soprano. Chante Manon (Manon) en 1954.

 

ROZANNE Annie. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

RÔZE (Marie-Hippolyte PONSIN dite Marie). — Soprano (Paris, 02 mars 1846 – près de Paris, 1926). Epouse le colonel Mapleson. Elle fit ses études au Conservatoire puis débuta à l'Opéra-Comique en 1865. Elle y créa L'OMBRE (Jeanne) de Flotow. Elle parut à l'Opéra en 1870. Elle abandonna la scène vers 1890 et enseigna le chant à Paris.

"Ancienne cantatrice de l'Opéra-Comique, où elle a brillé plus encore peut-être par sa beauté que par son talent. Passée momentanément à l'Opéra, elle y a chanté Faust pendant quelques soirées. Depuis elle est devenue étoile à l'étranger, surtout en Angleterre, où elle a épousé un directeur de théâtre, M. Meapleson. Elle avait pris, en abordant le théâtre, le nom de sa grand'mère, Mme Rôze." (Georges d'Heylli, Dictionnaire des pseudonymes, 1887).

 

ROZIÈS Marie. — Soprano. Débute le 27 août 1861. => biographie

 

RUHLMANN Elsa. — Soprano (1900 –). Débute dans le Roi d’Ys (Rosenn) le 18 décembre 1932. Chante Carmen (Micaëla), le Maître de Chapelle (Gertrude), les Noces de Figaro (Suzanne) et Pelléas et Mélisande (Mélisande).

 

RYNALD. — Débute dans la Dame blanche (Marguerite) le 09 novembre 1911, Chante Aphrodite (Joessa), Cavalleria rusticana (Lucia), les Contes d’Hoffmann (la Mère), Louise (la Mère), Mireille (Taven). A créé le Carillonneur (une Béguine).

 

SABATIER Mireille. — Soprano (1904 –). Epouse Lefèbvre. Débute le 03 mai 1952 dans Werther (Charlotte).

 

SABATTIER Maud Jacqueline dite Maud [Sabatier]. — Soprano (Paris, 02 mai 1913 –). Epouse Gilbert Moryn. Débute dans Chérubin (Chérubin) le 19 juin 1946. Chante Ariane à Naxos (la Naïade), l'Étoile (Princesse Laoula), Masques et Bergamasques, Mireille (Vincenette, Andreloun), le Roi malgré lui (Minka), la Traviata (Anette), Werther (Sophie).

 

SABLAIROLLES. — Débute en 1878.

 

SABRAN Edmée (Edmée BÉNÉZET dite). — Mezzo-soprano (Tunis, 14 avril 1925 –). Engagée à la RTLN en 1958. Chante Mignon (Mignon), le Mariage secret (Fidalma), Roméo et Juliette (Stefano), le Roi l'a dit (la Bleuette), Isoline (2e Désolée, Titiana), Ciboulette (la Castiglione), Mireille (Vincenette), les Noces de Figaro (Marceline), Madame Butterfly (Suzuki), le Médecin malgré lui (Martine), Sœur Angélique (l'Abbesse), la Fille de Madame Angot (Amarante), le Comte Ory (Isolier), Lulu (Gymniast), Cavalleria rusticana (Mère Lucie), Colombe (Colombe), l'Annonce faite à Marie (Elisabeth), Orphée aux enfers (l'Opinion publique), le Médium (la Veuve).

 

SADOVEN Helen de [Sadowen]. — Mezzo-soprano (en Finlande, 1894 –). Débute le 23 décembre 1931 dans Don Quichotte (Dulcinée). Chante Werther (Charlotte).

 

SAÏMAN Mathilde Alice dite Mathilde. — Soprano (Alger, Algérie française, 09 décembre 1891 – Paris, septembre 1940). Débute dans Louise (une grisette) le 21 mars 1915. Crée les Cadeaux de Noël (Pierre), Madame Sans Gêne (une Dame de la Cour), la Victoire (une Moissonneuse). Est affichée dans Aphrodite (Bacchis), l'Attaque du Moulin (Françoise), Cavalleria rusticana (Lola, Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Giulietta, Antonia), Gismonda (Gismonda), la Fille de Madame Angot (Mademoiselle Lange), la Vivandière (Jeanne), Madame Butterfly (Kate, Cio-Cio-San), Mârouf (la Princesse), la Navarraise (Anita), Paillasse (Nedda), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Catherine), Sapho (Irène, Fanny), Soldats de France (une épouse), la Bohème (Musette). Elle a participé à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (Léila) d'André Messager.

 

SAINT-ARNAUD Huguette. — Soprano (Paris, 17 septembre 1913 –). Débute le 01 novembre 1939 dans Faust (Siébel). Chante la Bohème (Mimi).

 

SAINT-AUBIN (Jeanne-Charlotte SCHRŒDER, épouse). — Soprano (Paris, 1764 – Paris, 11 septembre 1850). Epouse à Lyon en 1785 le haute-contre Saint-Aubin ; parents des cantatrices Cécile et Alexandrine Saint-Aubin. Débute à l'Opéra le 26 janvier 1786, puis à l'Opéra-Comique (Comédie-Italienne) le 29 juin 1786, et prend sa retraite le 02 avril 1808, mais reparaîtra à l'Opéra-Comique en 1818 pour la représentation de retraite de son mari.

(D'une famille de comédiens, elle joua avec ses parents dès l'âge de douze ans, puis entra dans la troupe de la Montansier à Versailles. En 1785, à Lyon, elle épouse le ténor Alexandre d'Herbez de Saint-Albin, dit Saint-Aubin, avec qui elle entre à l'Opéra-Comique en 1786. Tandis qu'il s'y révélait un excellent trial, elle devint sous le Consulat et l'Empire une des artistes les plus recherchées de la capitale. Elle assura de nombreuses créations dont les Deux petits Savoyards (Michel), Raoul, sire de Créqui (Craon), Paul et Virginie (Virginie), Camille ou le Souterrain (Camille), Adolphe et Clara (Clara) ; le 23 août 1790 les Rigueurs du cloître (Lucile) d'Henri Montan Berton ; le 17 juin 1799 le Chapitre second (Céleste de Saint-Ange) de Jean-Pierre Solié ; le 03 septembre 1803 Aline, reine de Golconde (Aline) d'Henri Montan Berton ; le 14 juillet 1806 les Maris garçons (Emilie) d'Henri Montan Berton ; Ma tante Aurore (Hortense) ; les Rendez-vous bourgeois (Julie). Elle prit sa retraite en 1808. Le couple eut deux filles, Cécile (1785-1862) et Alexandrine (1793-1867), qui entrèrent à l'Opéra-Comique comme leur mère le quittait. Toutes deux, artistes d'une grande beauté, chantaient et dansaient à ravir.)

 

SAINT-AUBIN (Cécile d’HERBEZ dite). — (1785 – 1862). Fille du haute-contre et du soprano Saint-Aubin. Epouse Duret. Débute en 1804.

 

SAINT-AUBIN (Alexandrine d’HERBEZ dite). — Soprano (1793 – 1867). Fille du haute-contre et du soprano Saint-Aubin. Débute en 1809.

 

SAINT-MARTIN. — Crée Chiquito (une Sœur) le 30 octobre 1909 et On ne badine pas avec l'Amour (Colette) le 30 mai 1910. Chante Werther (Käthchen), Louise (une grisette).

 

SAINT-PAUL. — Débute le 01 mai 1822 dans le Prisonnier (Rosine) et les Rendez-vous bourgeois (Louise).

 

SAINTE-FOY (Clarisse HENRI, dame). — Soprano (1817 – 77.Barbizon, 1896). Epouse le trial Sainte-Foy. Débute en 1840. Quitte la scène pour l'enseignement après son mariage, mais chante encore à la Société des Concerts du Conservatoire (sociétaire adjoint, 10 décembre 1843) jusqu'en 1870.

 

SALAMBIANI (Léontine Joséphine Victoria SALAMBIEN dite). — (Paris, 02 décembre 1863 –). Débute le 25 octobre 1886 dans la Fille du régiment (Marie).

 

SALLA Caroline (Caroline Louise de SEPTAVAUX dite). — Soprano. Fille d'un ancien secrétaire de Guizot. Epouse le 30 janvier 1883 Edouard Uhring, riche commerçant de Paris. Débute à l'Opéra le 14 avril 1882, puis à l'Opéra-Comique le 06 mai 1886 dans Maître Ambros (Nella).

 

SALMONA Pauline. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

SALVADORI Célia. — Débute dans le Roi d’Ys (Margared) le 05 septembre 1933. Chante également Werther (Charlotte).

 

SAMARA Clotilde. — Débute dans Aphrodite (Séso) le 25 octobre 1906. Chante également la Cabrera (Amalia).

 

SAMÉ (Françoise Marie CHARTON dite). — Soprano (Paris, 21 avril 1868 –). Rentre dans Mignon (Philine) le 22 octobre 1902 ayant débuté le 28 novembre 1887 dans le Caïd (Virginie).

"Premier prix d'opéra-comique et premier accessit de chant au Conservatoire, en 1887. C'est une chanteuse au fin talent, à la voix sympathique ; mais, surtout une adorable comédienne lyrique, la perle des dugazons, pourrait-on dire. Aussi fut-elle tout de suite engagée par l'Opéra-Comique pour les chanteuses légères. L'étoffe vocale manquait peut-être un peu pour ce genre. Mademoiselle Samé partit pour Bruxelles où ses débuts furent très brillants.

Voici maintenant mademoiselle Samé à la Gaîté. Chanteuse exquise, comédienne de race, formée par madame Pasca, sa marraine et son professeur, elle trouve sa voie véritable dans ce genre tout parisien de la grande opérette, n'excluant ni la virtuosité vocale ni le sentiment." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, 22e édition).

"Comédienne de race, disions-nous ? L'élève de madame Pasca, l'ancienne chanteuse se fera une place distinguée à l'Odéon ; son apparition dans Suzanne, du Mariage de Figaro, permit de l'espérer." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

SANDERSON Sibyl Swift dite Sibyl. — Soprano américain (Sacramento, Californie, 07 décembre 1864 – Paris, 16 mai 1903). Epouse à Paris en 1897 Antonio E. Terry (-1899), millionnaire cubain. Débute le 15 mai 1889 en créant Esclarmonde (Esclarmonde) de Jules Massenet. Chante, à partir de 1900, Phryné (Phryné) qu'elle a créé, et Manon (Manon). Elle chanta aussi à l'Opéra où elle débuta le 16 mars 1894.

 

SANIAL Anne-Marie. — Soprano. Elle a participé le 22 février 1969 à la première de la Chauve-Souris (Arlette) de Johann Strauss fils [version française de Paul Ferrier].

 

SAROLTA. — Soprano. Débute le 26 novembre 1888 dans la Traviata (Violetta).

 

SARROCA Suzanne. — Soprano (11.Carcassonne, 21 avril 1927 –). Epouse Louis Nègre. Débute dans la Tosca (Floria Tosca) le 22 octobre 1952. Chante la Bohème (Mimi), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d'Hoffmann.

 

SASSE Marie Constance [Sax, Saxe, Sass]. Soprano belge (Gand, 26 janvier 1834 – 75.Auteuil, 08 novembre 1907). Elle chanta aussi à l'Opéra où elle débuta le 03 août 1860.

 

SAUTEREAU Nadine. — Soprano (Paris, 21 janvier 1923 –). Chante entre 1954 et 1972.

 

SAUVAGET Andrée. — Soprano. Débute le 16 décembre 1902. => biographie

 

SAVENAY. — Débute le 28 septembre 1890 dans les Dragons de Villars (Rose Friquet).

 

SAVILLE. — Débute le 18 décembre 1894 lors de la première de Paul et Virginie (Virginie).

 

SAVY. — Appartenait à la troupe en 1762. Jouait les amoureuses et secondes soubrettes.

 

SAYÃO Bidù (Baldwina de OLIVEIRA SAYÃO dite). — Soprano brésilien (Rio de Janeiro, 11 mai 1902 – 1999). Débute dans le Barbier de Séville (Rosine) le 02 mai 1935. Chante ensuite Lakmé (Lakmé), Manon (Manon) et la Bohème (Mimi).

 

SCHARLEY Denise (Denise BESSE dite). — Contralto (15 février 1917 ). Epouse Jacques Hivert. Débute le 29 novembre 1942 dans Pelléas et Mélisande (Geneviève). Crée le Directeur de Théâtre (Sylvanise). Chante le Bon roi Dagobert (Gertrude), Carmen (Carmen), Don Quichotte (Dulcinée), la Lépreuse (une Lavandière), Masques et Bergamasques, Mignon (Mignon), Mireille (Taven), Werther (Charlotte), le Rêve (Hubertine).

 

SCHENNEBERG Eliette. — Mezzo-soprano (39.Dole, 13 février 1908 – Paris, 03 novembre 1948). Mère de l'actrice Claude Gensac. Débute en créant Ginevra (la Nourrice) le 25 juillet 1942. Chante Carmen (Carmen), Werther (Charlotte), Louise (la Mère) et la Lépreuse (Vieille Tili).

 

SCHÖNE Lotte (Charlotte BODENSTEIN dite) [Schoene]. — Soprano (Vienne, 15 décembre 1891 – Paris, 22 décembre 1978). Débute le 16 janvier 1929 dans la Bohème (Mimi). Chante l'Enlèvement au sérail (Blondine), les Noces de Figaro (Suzanne) et Pelléas et Mélisande (Mélisande).

 

SCHWARZ. — Débute le 03 décembre 1928 dans la Tosca (Floria Tosca).

 

SCHWARZKOPF Olga Maria Friederike dite Elisabeth. — Soprano allemand naturalisé anglais (Jarocin, Posnanie, 09 décembre 1915 – Schruns, Autriche, 03 août 2006). Epouse en 1953 Walter Legge. Chante Cosi fan tutte le 06 février 1963.

 

SCIO. — (1780-). Epouse Maessier. Etait encore en activité en 1801.

 

SCREUTZER. — Crée le 15 mars 1797 Ponce de Léon (Laurette) d'Henri Montan Berton.

 

SECONDI Jeanne. — Soprano. Débute dans Mireille (Vincenette) le 07 octobre 1934. Crée Mon ami Pierrot (une ouvrière). Est affichée dans Carmen (Micaela), Habanéra (une Femme), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Lakmé (Rose), Louise (Gavroche, Elise, Blanche), Madame Butterfly (la Cousine), Manon (Javotte), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), les Noces de Jeannette (Petit-Pierre), Vieux garçons ! (Catherine), Werther (Sophie).

 

SEGALA Jeanne (Jeanne LAURANS dite). — Soprano (dans l’Aveyron, 19 février 1915 –). Débute dans Louise (Louise) le 01 février 1940. Chante la Tosca (Floria Tosca), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Mireille (Mireille), la Lépreuse (Aliette).

 

SERRES Geneviève. — Mezzo-soprano (Paris, 27 février 1927 –). Elle chanta les Noces de Figaro (Marceline), Cavalleria rusticana (Santuzza). Elle créa en 1959 l'Histoire du Docteur (Femme du Docteur).

 

SERRES Marthe. — Soprano (65.Tarbes, 09 août 1915 –). Débute le 04 décembre 1941 dans Louise (l'Apprentie). A créé Amphitryon 38 (Voix céleste, l'écho), Fragonard (Demoiselle de mode), Ginevra (la Fille blonde), Mon Oncle Benjamin (une Jeune Fille). Est affichée en outre dans le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, Novice), l'Étoile (Asphodèle), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Lakmé (Ellen), la Lépreuse (Servante), Louise (Suzanne, Marguerite), Madame Butterfly (la Tante), Manon (Javotte), Mignon (Frédéric), Mireille (Vincenette, Clémence), les Noces de Figaro (Barberine, Chérubin), le Rêve (Enfant de chœur), le Roi malgré lui (une Serve), Werther (Sophie), Carmen (Micaela), Isoline (la Pensionnaire, Nicette).

 

SÉVÉRA. — Débute en 1893.

 

SÉVESTE Jacqueline. — Mezzo-soprano. Débute en septembre 1866. => biographie

 

SEVRES. — Débute vers 1822.

 

SEYMAN Esther. — Soprano (Oran, Algérie française, 05 octobre 1899 –). Débute le 29 août 1925 dans Manon (Poussette).

 

SEZAC de. — Débute le 09 février 1902 dans Louise (Madeleine).

 

SIBILLE Madeleine Marie Charlotte dite Madeleine. — Soprano (Paris, 25 février 1895 – 19 juillet 1984). Débute dans Carmen (Mercédès) le 11 janvier 1920. A créé salle Favart : l'Appel de la mer (Cathlen), Camille (la Léonilda), le Couronnement de Poppée (Octavie), l’Enfant et sortilèges (la Libellule), la Griffe (Miléna), Lorenzaccio (Catherine Ginori), Nèle Dooryn (Mère Ilse), les Noces corinthiennes (Aphrodite), Pauvre Matelot (sa Femme), Peau de Chagrin (Comtesse Féodora), le Testament de la Tante Caroline (Béatrice), Tristan et Isolde (Brangaine). Elle a participé à la première le 17 novembre 1931 de la Belle de Haguenau (la Belle Helpérinde) de Maurice Fouret. A été affichée dans Aphrodite (Bacchis), Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie), la Lépreuse (Aliette, Maria), Lorenzaccio (Marquise de Cibo), Louise (Balayeuse, Première, la Mère), le Mariage de Télémaque (Pénélope), Mireille (Taven), la Navarraise (Anita), Pelléas et Mélisande (Geneviève), Résurrection (Caterina), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Jahel), le Roi d'Ys (Margared), Sauteriot (Madda), la Tosca (Tosca), la Bohème (Musette), Paillasse (Nedda), Werther (Charlotte).

 

SICOT Irène. — Soprano (49.Angers, 10 octobre 1930 –). Chante entre 1954 et 1972. Chante Isoline (Chloé).

 

SILVER. — Voir BRÉJEAN-GRAVIÈRE.

 

SILVERA Dolorès de. — Débute en créant les Quatre Journées (Marguerite) le 25 décembre 1916. Chante Pénélope (Euryclée) et Werther (Charlotte).

 

SILVY Jacqueline. — Soprano. Débute le 11 novembre 1960. => biographie

 

SIMEONI. — Débute dans Carmen (Micaela) le 07 août 1923. Chante les Contes d’Hoffmann (Olympia).

 

SIMON (petite). — Joue la Lépreuse (une Sœur d'Ervoanik), en 1922.

 

SIMON Annick ou Annik. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

SIMONNET Cécile. — Soprano (Lille, 04 mars 1865-). Entre au Conservatoire de Paris en 1882. Débute à Monte-Carlo en janvier 1885 sous la direction de Pasdeloup. Débute à l'Opéra-Comique le 10 septembre 1885 dans Lakmé (Lakmé) pour remplacer Van Zandt. Elle y chante Mignon (Philine), Mireille (Mireille), le Pré-aux-Clercs, la Traviata (Violetta). Le soir de l'incendie de la salle Favart, le 25 mai 1887, elle chantait Mignon (Philine). Elle créa Marie d'un jour ; en 1886 le Signal ; en 1887 Proserpine ; en 1890 Dante ; le 18 juin 1891 le Rêve (Angélique).

 

 

 

Cécile Simonnet

 

 

SIRBAIN Antoinette Léonie Hélène. — Mezzo-soprano (47.Agen, 15 novembre 1873-). Crée Louise (Blanche). Chante Cavalleria rusticana (Santuzza), rôle de ses débuts le 04 septembre 1897.

 

SMITH. — Débute en 1893.

 

SODOYER. — Est affichée dans Cavalleria rusticana (Lola), Lakmé (Rose), la Lépreuse (Sœur d'Ervoanik), Louise (Plieuse), Madame Butterfly (la Cousine), Mireille (Clémence), rôle de ses débuts le 10 juillet 1921.

 

SOÏNI. — Débute dans Louise (la Mère) le 27 septembre 1919.

 

SOLAL. — Débute le 27 février 1949 dans la Tosca (Tosca).

 

SOLNER. — Débute dans Manon (Javotte) le 27 octobre 1908. Chante Mignon (Frédéric).

 

SONELLY. — Débute le 18 juin 1900 dans Iphigénie (une Prêtresse). Crée la Marseillaise (Madeleine) et chante la Basoche (2e Jeune Fille), Hansel et Gretel (Hansel), Louise (Gavroche, Blanche), Manon (Rosette), Mireille (Andreloun), le Rêve (Enfant de chœur).

 

SONNYS Cécile. — Sous le nom de MORTIER, joue Madame Butterfly (l'Enfant) en 1915. Crée Fragonard (une Demoiselle de mode) le 21 février 1946 et Madame Bovary (une Femme) le 01 juin 1951.

 

SOREL Cécile (Céline Emilie SEURRE dite). — Actrice (Paris, 07 septembre 1873 – 14.Trouville-sur-Mer, 03 septembre 1966). A l'occasion d'un Gala, elle a participé, salle Favart, à la première de la Fille de Madame Angot (Cydalise) le 28 décembre 1918.

 

SOUCHON. — Est affichée dans Louise (Madeleine) (entre 1900 et 1950).

 

SOYER Marguerite Blanche Marie dite Marguerite. — Soprano (Paris, 07 juillet 1891 –). Epouse à 75009.Paris le 09 juillet 1918 Vladimir Golschmann (75013.Paris, 16 décembre 1893 – New York, 01 mars 1972), chef d'orchestre. Débute le 21 octobre 1925 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San). Est la créatrice de : Éros Vainqueur (Éros), Scemo (Francisca) et la Tisseuse d'Orties (Régine). Est affichée dans Ariane et Barbe Bleue (Ariane), les Contes d’Hoffmann (Guilietta, Antonia), le Chemineau (Toinette), Louise (Louise), Quand la cloche sonnera (Manouchka), le Roi d’Ys (Margared), la Tosca (Tosca), Tristan et Isolde (Isolde) et la Vie Brève (Salud).

 

SPANELLYS Georgette (Georgette SPANOLIN dite). — Soprano (Paris, 27 juillet 1928 –). Débute en créant Dolorès (Pascualet) le 07 novembre 1952. Crée le 21 octobre 1963 le Dernier Sauvage de Gian Carlo Menotti.

 

SPINADEL. — Débute le 21 juin 1936 dans Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

STABELLI. — Débute dans Cavalleria rusticana (Santuzza) le 11 juillet 1930. Chante également Werther (Charlotte).

 

STACH Marcelle. — Soprano (31 mai 1895 –). Débute le 12 juillet 1926 dans Paillasse (Nedda). Chante Lakmé (Lakmé), Madame Butterfly (Butterfly), Mignon (Philine), Mireille (Mireille), Manon (Manon), les Contes d’Hoffmann (Antonia, Giulietta).

 

STAJENSKA Wanda. — Débute en 1895.

 

STAPPEN Suzanne Renée dite Suzanne. — Soprano (Anvers, 15 février 1905 –). Débute le 11 avril 1947 dans l'Heure espagnole (Concepcion). Chante les Noces de Figaro (Suzanne).

 

STELLA [Stella de La Mar, née en 1860 ?]. — Débute en 1879.

 

STENIA. — Débute le 12 octobre 1902 dans le Domino noir (Ursule). Chante Lakmé (Miss Rose).

 

STÉPHANE. — Crée le 24 mai 1899 Cendrillon (un Esprit) de Jules Massenet ; le 02 février 1900 Louise (Suzanne) de Gustave Charpentier. Chante Proserpine (une jeune fille).

 

STERLY. — Interprète la Habanéra (une jeune Fille) (entre 1908 et 1950).

 

STILES Halies. — Débute dans Louise (la Plieuse) le 23 octobre 1925. Chante Madame Butterfly (la Cousine, Cio-Cio-San) Manon (Manon), Pelléas et Mélisande (Mélisande), le Rêve (Enfant de chœur), la Tosca (un Pâtre) et la Bohème (Mimi).

 

STOLZ (Teresina STOLZOVE dite Teresa). — Contralto tchèque (Kosteletz, Bohême, 1834 – Milan, 1902).

(Elle débuta à Tiflis avant d'être engagée à Barcelone (1855), Gênes (1858) et Toulouse (1864). Elle entra à la Scala en 1865. Très liée avec Verdi qu'elle assista jusqu'à ses derniers instants, elle fut la créatrice italienne de Don Carlos (Elisabeth), la Force du destin (Léonore) et Aida (Aida), qu'elle vint d'ailleurs créer également à Paris en 1876.)

 

STORA. — Comédienne, en représentation crée le Couronnement de Poppée (l’Amour).

 

STORA Juliette. — Débute le 20 janvier 1918 dans les Cadeaux de Noël (Pierre). Chante Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Giulietta), la Bohème (Mimi) et la Navarraise (Anita).

 

STORCHIO Rosina. — Soprano (Venise, 19 mai 1874 – 24 juillet 1945). En représentation, chante Madame Butterfly (Cio-Cio-San) en italien le 07 février 1917.

 

STRABILLY. — Débute dans Mignon (Mignon) le 08 janvier 1905 au Théâtre des Gobelins.

 

STUTZMANN Christiane. — Soprano (54.Pont-à-Mousson, 07 novembre 1939 –). Engagée par la RTLN en 1968. Débute en novembre 1968 dans la Bohème (Mimi). Chante Madame Butterfly, Paillasse (Nedda), les Noces de Figaro (la Comtesse). Créé le 01 novembre 1970 l'Annonce faite à Marie (Mara).

 

SUFRAN de. — Mezzo-soprano. Débute vers 1898.

 

SUNAHARA Michiko. — Soprano japonais (Hiroshima, 16 février 1923 –). Débute le 28 juin 1952 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San) qu'elle chante en japonais.

 

SUPERVIA Conchita. — Mezzo-soprano espagnol (Barcelone, 08 décembre 1895 – Londres, 30 mars 1936). Débute le 08 janvier 1930 dans Carmen (Carmen). Est la créatrice de Frasquita (Frasquita). Chante, en italien, le Barbier de Séville (Rosine) et l'Italienne à Alger (Isabelle).

(Elle débuta en 1910 à Buenos Aires dans les Amants de Teruel de Breton. L'année suivante elle était Octave, du Chevalier à la rose, à Rome, et de 1915 à 1925 chanta sur les grandes scènes américaines. Revenue en Europe elle chanta Carmen (Carmen) à l'Opéra-Comique où elle devait, en 1933, créer Frasquita (Frasquita) de Franz Lehar. Puis elle fonda sa propre compagnie lyrique avec laquelle elle parcourut l'Europe en présentant de Rossini le Barbier de Séville, l'Italienne à Alger et Cendrillon. Gaie, fantaisiste, c'était une comédienne intelligente et dynamique.)

 

SUZANNE (petite). — Crée le 20 novembre 1901 Grisélidis (Loys) de Jules Massenet.

 

SYLVA Marguerite. — Soprano (Bruxelles, 10 juillet 1875 – Glendale, Californie, 21 février 1957). Débute le 14 septembre 1906 dans Carmen (Carmen). Chante Cavalleria rusticana (Santuzza), le Chemineau (Catherine), la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie), Mignon (Mignon) et Mireille (Taven).

 

SYRIL Jenny. — Débute dans Madame Butterfly (Souzouki) le 30 octobre 1913. Crée la Vie Brève (Carméla) et le Mariage aux Lanternes (Denise). Chante la Basoche (Colette), la Fille Angot (Clairette), Madame Butterfly (Cio-Cio-San), le Mariage de Télémaque (Philo), la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Catherine).

 

TAILLAN de. — Soprano. Débute le 14 mars 1900 dans le Chalet (Bettly).

 

TALMONT (Aimée Philiberte TILLEMONT dite). — (Paris, 28 août 1831-). Débute le 17 octobre 1851 dans le Concert à la cour (Adèle).

« Son nom est Tillemont. C'est une toute petite personne qui a le tic du grand Frédéric, celui de pencher invariablement sur son épaule droite sa jolie tête blonde. Les mouvements gracieux d'une chatte, la voix d'une serinette et le jeu d'un perroquet.... du Conservatoire : vous avez en trois mots la mignonne enfant. — Lauréat de 1852, Mlle Talmon est un fruit sec qui ne manque pas absolument de saveur et que M. Perrin a charitablement recueilli sur une des étagères de son théâtre : c'est la conserve des jours maigres.

— Que voulez-vous ? — disait Adolphe Adam à quelqu'un qui s'étonnait bon droit de voir décerner par le jury deux premiers à la jolie artiste ; — que voulez-vous ? Mlle Talmont avait fini ses classes !

Mlle Talmont gagne 3.600 francs par an. »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

TAMPANINI. — Débute le 4 décembre 1935 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San).

 

TAPALES-ISANG. — Débute le 18 mai 1927 dans Madame Butterfly (Butterfly).

 

TAPPONIER. — Débute le 18 novembre 1915 dans les Rendez-vous bourgeois (Louise).

 

TARIOL-BAUGÉ Anna (Anna-Rose TARIOL dite). — Soprano (63.Veyre-Monton, 28 août 1871 – 92.Asnières-sur-Seine, 01 décembre 1944). Mère du baryton André Baugé. En représentation, participe à la première le 07 février 1925 de Véronique (Agathe) d'André Messager, qu'elle avait créé aux Bouffes-Parisiens.

 

TARD (Arthémise Paméla MORIZE dite Octavie). — (60.Chantilly, 13 juin 1828 –). Débute le 22 avril 1845 sous le nom de DELILLE.

 

TARN Renée. — Soprano. Débute le 17 novembre 1949 dans Carmen (Micaela). Est affichée dans l'Enfant et les Sortilèges (la Princesse) et Louise (Irma).

 

TARQUINI D'OR Mathilde (Mathilde Joséphine Fanny TORT dite). — Mezzo-soprano (La Chaud-de-Fonds, Suisse, 02 janvier 1863 – 92.Bourg-la-Reine, 02 décembre 1945). Compagne d'Aristide Bruant. Mère du baryton Brutus Tarquini d'Or. Débute le 10 septembre 1891 dans Carmen (Carmen).

 

TEIKO-KIWA. — Débute dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San) le 30 octobre 1931.

 

TELMA Adrienne (Ernestine Louise TELMAT dite). — Soprano (Marnia, Algérie, 11 janvier 1877 –). Débute salle du Château d'Eau le 28 octobre 1898 dans Mignon (Mignon). Chante Cendrillon (Cendrillon), le Follet (Henriette), Hansel et Gretel (l'Homme au sable), Lakmé (Ellen).

"Lauréate du Conservatoire, a débuté dans le rôle de Mignon. De l'avenir." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

TEMMERMANN de. — Débute le 19 décembre 1940 dans le Roi malgré lui (une Serve). Crée l'Étoile (Zinnia) et Mon Oncle Benjamin (une Voisine). Est affichée dans Angélique (Voisine), la Habanéra (Pilar), Madame Butterfly (la Tante), Werther (Charlotte), Louise (Chiffonnière).

 

TERKA-LYON. — Débute le 06 décembre 1929 dans Werther (Charlotte). Chante ensuite Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

TESSIER Elisabeth. — Actrice (1761 –). Epouse l'acteur Béron dit Dorsonville. Débute le 27 janvier 1777.

 

TEYTE Maggie (Maggie TATE dite). — Soprano anglais (Wolverhampton, Angleterre, 17 avril 1888 – Londres, 26 mai 1976). Débute en créant Circé (Glycère) le 17 avril 1907. Chante Aphrodite (Rhodis), la Flûte enchantée (un Garçon), Lakmé (Mallika), Mignon (Mignon), Pelléas et Mélisande (Mélisande) et la Reine Fiammette (Chiarrina).

 

THÉLIN Lucie. — Débute dans Louise (Elise) le 02 décembre 1937. Crée, salle Favart, le Couronnement de Poppée (une Demoiselle), la Nuit Embaumée (une Sultane) et Mon Oncle Benjamin (Manette). Chante la Basoche (Colette), le Bon roi Dagobert (Demoiselle d'honneur, Novice), Carmen (Frasquita, Micaela), Chanson de Paris (Rosette), Manon (Javotte), Mireille (Vincenette, Clémence), les Noces de Figaro (Barberine, Suzanne), le Rossignol de Saint-Malo (Azénor), le Sicilien (Elise), Werther (Sophie), l’Étoile (Princesse Laoula), la Servante Maîtresse (Zerline).

 

THÉNARD. — Débute le 16 mai 1821 dans Ma tante Aurore (la duègne).

 

THÉNARD Gabrielle (Gabrielle Raymonde BOUSIGUES dite). — (30.Nîmes, 05 mars 1809 – 92.Neuilly-sur-Seine, 19 septembre 1861). Fille de Bousigues, directeur du Théâtre de Nantes, et de Adèle ou Geneviève Reine Lemonnier (– 03 janvier 1828), actrice et sœur du chanteur Lemonnier. Epouse à Paris le 01 avril 1827 le ténor Etienne Thénard. Débute en 1827.

 

THÉODORESCO. — Débute dans la Tosca (Tosca) le 04 août 1924. Chante Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

THÉVENET Cécile. — Débute dans Carmen (Carmen) le 14 octobre 1906. A créé salle Favart, Ariane et Barbe Bleue (la Nourrice), Céleste (une vieille Dame), le Chemineau (Catherine), Julien (une Chimère), la Lépreuse (une Lavandière), Pénélope (Euryclée). Elle a participé à la première le 16 mai 1908 du Clown (Madame Barbazan) d'Isaac de Camondo. A été affichée dans les Contes d’Hoffmann (Nicklauss), Louise (Gertrude, la Glaneuse, la Mère), Mireille (Taven), le Pardon de Ploërmel (un Pâtre), Werther (Charlotte) et la Légende du Point d'Argentan (Rose-Marie).

 

THÉVENET Suzanne. — Mezzo-soprano. Est affichée, à partir de 1900, dans Carmen (Carmen), Lakmé (Mallika), Louise (Gertrude), Werther (Charlotte), Mireille (Clémence), ayant débuté dans Mireille (Andreloun) le 04 novembre 1894.

 

THÉZA de. — Débute dans Mireille (Clémence) le 19 septembre 1901. Chante Cendrillon (un esprit), Iphigénie (une Prêtresse), Hansel et Gretel (l'Homme au sable), Louise (Plieuse), Manon (Javotte, Rosette), le Domino Noir (la Tourière).

 

T’HÉZAN Hélia. (Helia CROTE-THÉZAN dite). — Soprano (31.Rieumes, 23 août 1934 –). On a pu l’entendre de 1963 à 1971, particulièrement dans Il Tabarro (Georgette), la Fanciulla del West (Minnie), la Bohème (Musette), Cavalleria rusticana (Santuzza), Werther (Charlotte), les Contes d'Hoffmann (Giulietta).

 

THIBAULT Adèle Jeanne Marguerite. — (1797 – 1870). Débute le 17 juillet 1822 dans le Prisonnier (Mme Belmont) et Euphrosine (la Comtesse).

 

THIBAULT Gabrielle Blanche. — (59.Avesnes, 07 octobre 1850 –). Débute en 1875.

 

THIÉRY Anne-Marie dite Marie. — Soprano (71.Chalon-sur-Saône, 09 mai 1870 – Paris, 1918). Epouse Alexandre Luigini. Débute à l'Opéra-Comique (sur la scène du Théâtre du Château-d'Eau) le 27 octobre 1898 dans Mireille (Mireille). A créé le Clos (Geneviève), l'Enfant Roi (Georget) et Muguette (Muguette). A été affichée dans le Barbier de Séville (Rosine), la Basoche (Colette), Carmen (Micaela), la Fille du Régiment (Marie), Lakmé (Lakmé), Manon (Manon), Mignon (Mignon), le Roi d’Ys (Rosenn), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie) et Xavière (Xavière). Chante à l'Opéra le 29 décembre 1907.

 

 

 

Marie Thiéry en 1907

 

 

THILLON Anna (Sophie Anne HUNT dite). — Soprano anglais (Calcutta ou Londres, 1819 – Torquay, 05 mai 1903). Epouse Claude Thillon. Fait ses études à Paris avec Bordogni, Tadolini et Claude Thillon. Elle débute au Havre en 1838. Débute à l'Opéra-Comique le 06 mars 1841 les Diamants de la Couronne (la Catarina) d'Esprit Auber. Chante à l'Opéra-Comique jusqu'en 1843, puis chante à Londres et aux Etats-Unis.

 

THOMAS Yvette. — Débute dans Tosca (Tosca) le 25 septembre 1934. Chante également Manon (Manon).

 

THOMSON Augusta. — (Glasgow, 11 décembre 1836 –). Débute le 22 décembre 1858.

 

THOMPSON. — Mezzo-soprano. Débute dans Carmen (Carmen) le 28 décembre 1898. Chante Cendrillon (le Prince charmant).

 

THUAL. — Débute en 1888.

 

THUILLIER-LELOIR (Louise Victoire THUILLIER dite). — Soprano (Paris, 08 mars 1859 –). Epouse le 08 mars 1882 Mr Sallot dit Leloir, acteur. Débute le 26 janvier 1879 dans les Noces de Jeannette (Jeannette).

 

TIPHAINE Louise Jeanne dite Jeanne. — Soprano (Paris, 20 août 1873 – Paris, septembre 1958). A débuté le 21 décembre 1894 dans le Pré-aux-Clercs (Isabelle). Est la créatrice de : le Bon roi Dagobert (l'Intendante), le 24 mai 1899 Cendrillon (Noémie) de Jules Massenet, l'Enfant Roi (Pauline), la Fille de Tabarin (Nicole), la Forêt Bleue (la Mère du petit Poucet), George Dandin (Madame de Sottenville), Gianni Schicchi (Zita), le 20 novembre 1901 Grisélidis (Fiamina) de Massenet, Louise (Irma), Mârouf (Fatoumah) ; le 07 décembre 1921 Dans l'Ombre de la Cathédrale (Tomasa) de Georges Hüe ; la Petite Maison (Claudine), le Poème du Soir (Luce), la Reine Fiammette (Pantasilée), la Revanche d'Iris (Iris), la Bohème (Musette) et le Violoneux (Reinette). A été affichée dans la Basoche (Colette), le Barbier de Séville (Marceline), Carmen (Frasquita), les Contes d’Hoffmann (le Fantôme), le Caïd (Virginie), le Chemineau (Catherine), la Dame Blanche (Jenny), Don Juan (Zerline), le Domino Noir (Angèle), les Dragons de Villars (Rose Friquet), Falstaff (Alice), la Fille du Régiment (Marie), Fra Diavolo (Zerline), Hansel et Gretel (Gretel), Lakmé (Mrs. Bentson), le Légataire Universel (Isabelle), Maison à vendre (Madame Dorval), Maître de Chapelle (Gertrude), le Mariage de Télémaque (Pénélope), Mignon (Philine, Mignon), le Médecin malgré lui (Jacqueline), les Noces de Figaro (Marceline), Orphée (l'Amour), les Rendez-vous bourgeois (Julie), le Roi l'a dit (Javotte), la Servante maîtresse (Zerline), Sophie Arnould (Babet), le Toréador (Coraline), Vieux garçons (Gertrude), Xavière (Mélie), Zampa (Rita). Elle a chanté à l'Opéra le 11 novembre 1900.

"Possède une jolie voix dans les registres élevés et vocalise assez facilement. Elle a débuté, en sortant du Conservatoire, dans le Pré-aux-Clercs. Elle a chanté le Toréador et la Fille du Régiment.

Mademoiselle Thiphaine a obtenu un réel succès dans Virginie, du Caïd dans sa création de Musette, de la Vie de Bohème, et dans Javotte, du Roi l'a dit.

Jolie voix. — Rend des services à son théâtre." (Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

 

 

Jeanne Tiphaine en 1907

 

 

TISSIER Marie. — Débute le 02 décembre 1908 dans Carmen (Frasquita). Est la créatrice de Chiquito (Gachucha), Danseuse de Pompéi (Myrina), la Jota (la Caracolas), Julien (Fille de rêve), le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (la Belle aux cheveux d'or) de Tiarko Richepin. A été affichée dans les Amoureux de Catherine (Catherine), Aphrodite (Moussarion) Ariane et Barbe-Bleue (Ygraine), Carmen (Micaela), les Contes d’Hoffmann (Stella, Giulietta, Antonia), Cavalleria rusticana (Lola), Cendrillon (Noémie) de Massenet, la Fille du Régiment (Marie), la Fille de Madame Angot (Mademoiselle Lange), Il était une Bergère (la Princesse), Iphigénie (une Prêtresse), Lakmé (Lakmé), la Légende du Point d'Argentan (l'Errante), Louise (Balayeuse, Première), Madame Butterfly (Kate), le Maître de Chapelle (Gertrude), Manon (Poussette, Javotte, Manon), le Mariage de Télémaque (Arêté), Mignon (Philine), les Noces de Jeannette (Jeannette), Orphée (Eurydice, Ombre heureuse), la Reine Fiammette (Michela), Richard Cœur de Lion (Béatrix), la Traviata (Clara), la Bohème (Musette), Werther (Sophie), Mireille (Clémence), Madame Sans Gêne (Reine de Naples). Elle a participé à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (Frosine) d'André Messager.

 

TORRÈS (Amélie Marie Albine THOUREL dite). — Soprano (30.Nîmes, 09 juillet 1873 –). Débute dans Manon (Manon) le 27 janvier 1899.

"Les débuts de Mlle Torrès à l'Opéra-Comique ont un peu déçu ses admirateurs ; le personnage de Manon l'a trahie ; une prononciation encore défectueuse diminue ses moyens vocaux ; mais il serait injuste de la classer sur cette première épreuve, défavorable à ses qualités réelles. L'artiste est, en elle, très intelligente et douée d'énergie ; nous serions surpris de ne pas lui voir prendre une légitime revanche."

(Pierre-Barthélemy Gheusi, la Nouvelle Revue, 15 février 1899)

 

TOUREL Jennie (Jennie DAVIDSON dite). — Mezzo-soprano canadien d'origine russe (Montréal, Canada, 26 juin 1899 – New York, 24 novembre 1973). Débute le 09 avril 1933 dans Carmen (Carmen). Crée la Nuit embaumée (Zous) ; Tout ank Amon (Labryssa) ; le 24 juin 1938 de Zadig (Missouf) de Jean Dupérier. Chante Djamileh (Djamileh), Frasquita (Frasquita), Mignon (Mignon), le Médecin malgré lui (Jacqueline), les Noces de Figaro (Marceline), Werther (Charlotte).

 

TOURNIÉ Marie. — Débute le 26 septembre 1902 dans Louise (Louise). Crée la Carmélite (Hélys). Chante le Roi d’Ys (Rosenn), Manon (Manon).

 

TOURTOIS. — Débute le 29 décembre 1901 dans la Basoche (un Page).

 

TOUTCHEVA. — Chante les Pêcheurs de Perles (Léïla) (entre 1900 et 1950).

 

TOUZET Paule. — Débute le 20 février 1941 dans Carmen (Micaela). Crée Ariane à Naxos (la Naïade). Chante l'Étoile (Youka), Fantaisie nocturne (Colombine), la Lépreuse (Sœur d'Ervoanik), Mireille (Andreloun), les Noces de Jeannette (Jeannette), les Pêcheurs de perles (Léïla), Pelléas et Mélisande (Ynold), Werther (Sophie).

 

TRAJIN Lucienne. — Soprano. Débute le 09 octobre 1931 dans Lakmé (Lakmé). Chante également le Barbier de Séville (Rosine).

 

TRÉVILLE Yvonne de. — Soprano (Galveston, Texas, 25 août 1881 –). Débute le 01 juin 1902 dans Lakmé (Lakmé).

 

TRIAL (Marie-Jeanne MILON, épouse). — Actrice (01 août 1746 – 14 février 1814). Epouse en secondes noces Antoine Trial. Débute à la Comédie-Italienne le 15 janvier 1766 sous le nom de Félicité MANDEVILLE. Prend sa retraite en 1786.

 

TRODOUX Madeleine. — Voir DROUOT Madeleine.

 

TRUNDT Henriette dite Henny. — Soprano allemand (Worms, 29 août 1897 – Bad Neuenahr, 29 juin 1998). Chante Tristan et Isolde (Isolde) en allemand avec l'Opéra de Bayreuth en novembre 1931.

 

TUAL Marie Valérie. — (92.Saint-Cloud, 23 mai 1836 – 78.Versailles, avril 1883). Débute en 1860.

 

TUBIANA Viviane. — Débute le 06 mars 1949 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San).

 

TURBA-RABIER Odette. — Soprano. Débute le 11 novembre 1936. => biographie

 

UGALDE Delphine (Gabrielle Delphine Elisabeth BEAUCÉ dite). — Soprano (Paris, 03 décembre 1829 – Paris, 1910). Epouse 1. Ugalde ; 2. en 1866 François Varcollier. Mère de la cantatrice Marguerite Ugalde ; grand-mère de Jeanne Ugalde. Débute en 1848 dans le Domino noir (Angèle). Elle a créé le Caïd ; les Monténégrins ; le Toréador ; la Fée aux roses ; le Songe d'une nuit d'été ; la Dame de pique ; la Tanelli ; Galathée ; Psyché. Elle a chanté l'Ambassadrice. En 1866, elle prit la direction des Bouffes-Parisiens. Elle a composé la Halte au moulin, opéra-comique en un acte, livret de Jardry (Bouffes-Parisiens, 11 janvier 1867), et le Page de Stella, opéra-comique en un acte, livret de Charly (Bodinière, 04 janvier 1895).

(Elle débuta au concert sous le nom d'Ugalde-Beaucé (elle s'était mariée très jeune) et entra à l'Opéra-Comique en 1848. Elle disposait d'une voix charmante, était une comédienne experte, offrait un dynamisme étonnant qui lui permit d'être à la fois une étoile de la salle Favart et une diva d'opérette aux Bouffes et aux Variétés. Elle est la créatrice de : le Caïd (Virginie), les Monténégrins (Béatrix), le Château de Barbe-Bleue (Fidelio), Galathée (Galathée), la Tonelli (la Tonelli), la Dame de pique (la Princesse), Psyché (Eros), la Fée aux roses (Nérillac). En 1858, elle passe au Théâtre-Lyrique pour interpréter Mozart : les Noces de Figaro (Suzanne), l'Enlèvement au sérail (Blondine), la Flûte enchantée (Papagena). Elle assure la saison d'été à Madrid en 1859, la saison d'hiver à Nancy en 1862 et prend, en 1865, la direction du théâtre des Bouffes-Parisiens qu'elle conservera jusqu'en 1897. Professeur de chant et de mise en scène, ses élèves préférées furent sa fille Marguerite Ugalde et Marie Sass.)

 

UGALDE Marguerite (Marie VARCOLLIER dite). — Soprano (Paris, 1862 – Paris, 1930). Fille de la cantatrice Delphine Ugalde. Débute le 19 avril 1880 dans la Fille du régiment (Marie). Elle créa le Bois ; les Cent Jours ; les Contes d'Hoffmann (Nicklausse).

"Bon sang ne peut mentir.

Marguerite Ugalde tient de sa mère une voix aussi belle que jolie, un grand talent de chanteuse et un esprit qui fait d'elle une adorable comédienne. — C'est dans les Contes d'Hoffmann, d'Offenbach, qu'elle débuta à l'Opéra-Comique.

Puis, elle se lança dans l'opérette. Ses créations et ses intéressantes prises de possession de rôles sur les scènes de genre ne se comptent plus, aux Nouveautés, aux Folies-Dramatiques, aux Bouffes-Parisiens (alors que sa mère dirigeait ce théâtre) furent pour la sémillante artiste autant de succès.

Marguerite Ugalde aborda la comédie : au Gymnase, sous la direction Koning : elle créa le rôle de Colinette, dans l'Art de tromper les femmes, et Koudjé, de Mon Oncle Barbassou.

Dans Chilpéric, aux Variétés, elle a su s'approprier Frédégonde avec une fantaisie et une grâce toutes personnelles ; cette nouvelle incarnation du personnage est une nouvelle création.

Marguerite Ugalde porte le travesti comme Déjazet ; ce n'est pas peu dire. Elle possède le charme... et le chic, et elle a le diable au corps."

(Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

(Elle hérita de sa mère le talent de comédienne, la voix de bravoure et une allure générale un peu « Mam'zelle Chiffon ». Elle débuta à l'Opéra-Comique en 1880, mais elle préféra se lancer dans une carrière d'opérette où sa gentillesse pétulante ne pouvait en effet que réussir. Elle parut aux Nouveautés où elle créa Manoela dans le Jour et la Nuit, aux Variétés où elle triompha dans les Brigands et Chilpéric, aux Folies-Dramatiques où elle fut d'Artagnan dans les Petits Mousquetaires mais surtout aux Bouffes-Parisiens où sa mère, directrice, l'avait engagée en 1887.)

 

UGHETTO L.. — Mezzo-soprano. Débute le 19 octobre 1903 dans Lakmé (Mallika). Crée l'Enfant roi (une Marchande de fleurs). Est affichée dans Alceste (une Coryphée), Carmen (Mercédès), Manon (Rosette), Louise (Chiffonnière), la Reine Fiammette (Michela), la Traviata (Anette). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (une Mañola) de Jules Massenet

 

ULULANI (Ululani McQUAID). — Soprano (1890 – 1970). Princesse hawaïenne. Epouse A.G.M. Robertson. Débute dans Madame Butterfly (Butterfly) le 23 novembre 1931.

 

UNIA. — Débute en créant la Lépreuse (une Sœur d'Ervoanik) le 07 février 1912.

 

VACCHINO Adélaïde Giuseppina. — Soprano (Turin, 22 février 1896 –). Débute le 25 octobre 1925 dans Mireille (Vincenette). Crée Cantegril (Franson) et Résurrection (une Femme). Est affichée dans Ariane et Barbe-Bleue (Bellangère), la Basoche (1re Jeune Fille), Béatrice (Sœur Blandine), Carmen (Mercédès), Cavalleria rusticana (Santuzza), le Hulla (une rieuse), le Joueur de viole (une Marchande), Lakmé (Rose), Louise (Balayeuse, Première), Madame Butterfly (Kate), Peau de Chagrin (Madame de Rochegude), Pénélope (Lydié), le Rêve (Enfant de chœur), Scémo (Chilina), Mireille (Vincenette).

 

VACHOT. — Débute en 1888.

 

VACQUIER Charlotte. — Débute le 30 avril 1952 dans Pelléas et Mélisande (Yniold).

 

VAGESKA Véra. — Débute le 17 août 1930 dans la Bohème (Mimi). Chante Pelléas et Mélisande (Mélisande).

 

VAILLANT Pauline. — Soprano. Débute le 29 novembre 1899. => biographie

 

VAILLANT-COUTURIER Marguerite. — Soprano. Débute le 12 juin 1888. => biographie

 

VALCARENGHI — Joue Madame Butterfly (l’Enfant) en 1932.

 

VALDYS. — Débute le 16 septembre 1901 dans Lakmé (Mallika).

 

VALENCE. — Débute le 08 juillet 1826 dans les Deux jaloux (Fanchette).

 

VALES. — Débute dans Louise (Camille) le 08 mars 1933. Chante ensuite Carmen (Frasquita).

 

VALLANDRI Aline (Aline DUBOIS dite). — Soprano (Paris, 10 octobre 1879 – Paris, 30 mai 1952). Epouse Andriveau. Débute le 18 septembre 1904 dans Mireille (Mireille). A créé, salle Favart, Cosi fan tutte (Dorabelle), la Légende du Point d'Argentan (l'Errante), le Roi aveugle (Hilda), Solange (Solange). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (l'Ensoleillad) de Jules Massenet. A été affichée dans Aphrodite (Chrysis), Carmen (Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), Don Juan (Elvire), la Flûte enchantée (Pamina), Gismonda (Gismonda), Grisélidis (Grisélidis), Lakmé (Lakmé), Louise (Louise), Manon (Manon), Mignon (Philine), les Noces de Figaro (Suzanne), Orphée (Eurydice), la Reine Fiammette (Orlanda), le Roi d’Ys (Rosenn), la Tosca (Floria Tosca), la Traviata (Violetta), la Vivandière (Jeanne).

 

 

 

Aline Vallandri en 1907

 

 

VALLIN Blanche. — Débute le 23 octobre 1917 dans la Traviata (Clara). Chante la Reine Fiammette (Flora), Aphrodite (Héliope), Sapho (Divonne). Participe à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (une Sœur) d'André Messager.

 

VALLIN Joséphine Eugénie dite Ninon. — Soprano (38.Montalieu-Vercieu, 08 septembre 1886 – 69.Millery, 22 novembre 1961). Epouse (divorce) le violoniste espagnol Gualtiero Sabatino Pardo. A débuté sous le nom de VALLIN-PARDO. Débute le 14 octobre 1912 dans Carmen (Micaela). Chante la Bohème (Mimi), Mignon (Mignon), Louise (Louise), Manon (Manon), Carmen (Carmen), Werther (Charlotte), les Noces de Figaro (la Comtesse), Paillasse (Nedda), le Roi d'Ys (Rosenn), Mârouf (la Princesse), la Vie brève (Salud). Est la créatrice de : les Cadeaux de Noël (Clara), l'Amour Sorcier (la Chanteuse), Marie l'Égyptienne (Marie) et la Sorcière (Manuella).

(Cette grande dame du chant français était la simplicité et la modestie personnifiées. Elle débuta au théâtre du Châtelet le 22 mai 1911 dans le Martyre de saint Sébastien et entra à l'Opéra-Comique le 14 octobre 1912. Elle y fut d'inoubliable façon Mimi, Louise, Manon ou Mignon. Le 17 mars 1920 elle paraissait au palais Garnier dans Thaïs (Thaïs). Elle devait triompher sur les plus grandes scènes des deux continents, chanter auprès des plus prestigieux partenaires de son temps : Caruso, Pertile, Schipa, Thill. Naturellement gaie, elle regretta toujours de ne pas jouer l'opérette.)

 

VALLY Andrée (Joséphine VIAL DE FONTANIER dite). — Reprend Fortunio (Fortunio) en travesti le 12 juin 1915. Chante la Tosca (Tosca) et le Roi d’Ys (Rosenn). Par ailleurs, elle a créé à l'Opéra de Monte-Carlo le 21 mars 1914 Béatrice (Béatrice) d'André Messager.

 

VALS. — Débute le 27 septembre 1913 dans Aphrodite (Héliope).

 

VAN GELDER Marguerite. — Soprano. Débute le 23 novembre 1903. => biographie

 

VAN HERCK Rosa. — Soprano belge (Anvers, 30 août 1919 –). Débute dans la Bohème (Mimi) le 19 novembre 1947. Chante Lakmé (Lakmé), la Traviata (Violetta), les Contes d’Hoffmann (Antonia), les Pêcheurs de perles (Leïla), Ciboulette (Castiglione), le Pré-aux-Clercs (Isabelle).

 

VAN ZANDT Marie (Marie VANZINI dite). — Soprano hollandais (New York, 08 octobre 1861 – 06.Cannes, 31 décembre 1919). Fille de Jennie Van Zandt, soprano. Débute le 10 mars 1880 dans Mignon (Mignon). Elle créa Lakmé (Lakmé). Elle chanta le Barbier de Séville (Rosine), le Pardon de Ploërmel (Dinorah), les Noces de Figaro (Chérubin).

"Naquit aux Etats-Unis. Élève de sa mère (qui fut elle-même une artiste remarquable) et de Lamberti, elle débuta dans Zerline, de Don Giovanni, en 1879 et chanta à Covent-Garden, où elle débuta dans la Sonnambula.

Son début à Paris eut lieu en 1880 dans Mignon, qui la posa d'emblée en étoile. Il lui fallut retourner en Angleterre et aller en Danemark, ayant contracté des traités, antérieurement. A son retour, elle créa Lakmé, que Léo Delibes composa pour elle. Elle interpréta ensuite Dinorah, du Pardon de Ploërmel et Rosine du Barbier de Séville. Elle fut, on s'en souvient, contrainte d'abandonner ce dernier rôle le soir même de la reprise, par suite d'une indisposition.

Mademoiselle Van Zandt revint un an plus tard ; elle essaya de faire sa rentrée par sa création de Lakmé, mais les scènes regrettables qui accueillirent sa réapparition obligèrent la direction à résilier le nouvel engagement.

Depuis cette reprise, mademoiselle Van Zandt a chanté en Italie, en Angleterre, en Russie, en Amérique ; où encore ?"

(Adrien Laroque, Acteurs et actrices de Paris, juillet 1899)

 

VARENNE Denise. — Soprano (Saint-Fargeau, 07 août 1909 –). Débute le 11 février 1953 dans Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

VAULTIER Jeanne Albertine Marie. — Soprano (50.Cherbourg, 19 mai 1887 –). Débute le 21 septembre 1913 dans Carmen (Micaëla). Crée le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (Jessamine) de Tiarko Richepin. Est affichée dans les Amoureux de Catherine (Salomé), Aphrodite (Myrto), le Chalet (Bettly), les Contes d’Hoffmann (Olympia), Il était une Bergère (la Princesse), Iphigénie (une Prêtresse), Louise (Camille), Lakmé (Lakmé), Mireille (Mireille), les Noces de Figaro (Suzanne), Ping-Sin (Ping-Sin), Princesse Jaune (Léna), la Reine Fiammette (Violine), Sapho (Irène), la Bohème (Mimi), Werther (Sophie), la Vivandière (Jeanne), la Fille de Madame Angot (Clairette), Mignon (Philine), les Noces de Jeannette (Jeannette), Soldats de France (une épouse). Elle a participé à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (la Vierge) d'André Messager.

 

VAUTHRIN Lucie Henriette dite Lucy. — (75018.Paris, 18 avril 1885 – 75001.Paris, 26 novembre 1945). Débute le 10 octobre 1902 dans la Troupe Jolicœur (Geneviève). Crée la Cabréra (Luana), Cor Fleuri (Doriette), l'Enfant Roi (Marchande de fleurs), Macbeth (Lady Macduff) et la Reine Fiammette (Viola). Est affichée dans Alceste (une Coryphée), les Armaillis (Mœdeli), la Basoche (Colette), Carmen (Micaela), Cendrillon (Cendrillon), le Déserteur (Louise), Fidélio (Marceline), Joseph (Benjamin), Légataire Universel (Lisette), les Noces de Jeannette (Jeannette), le Pardon de Ploërmel (un Pâtre), Princesse Jaune (Léna), Orphée (Ombre heureuse), la Reine Fiammette (Pomone), la Bohème (Mimi), la Vivandière (Jeanne), le Voile du Bonheur (Si-Tchun), Werther (Sophie), Grisélidis (Bertrade), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange).

 

 

 

Lucy Vauthrin en 1907

 

 

VAVON Andrée. — Débute en créant le Bon roi Dagobert (une Demoiselle d'honneur) le 05 décembre 1927. Crée également Angélique (une Commère), la Fiancée Vendue (Esméralda), le Fou de la Dame (1er Pion blanc), la Peau de Chagrin (Madame de Navareins), le Sicilien (Elise). Est en outre affichée dans la Basoche (1re Jeune Fille), les Brigands (Zerlina), Carmen (Frasquita, Micaela), Cavalleria rusticana (Lola), les Contes d’Hoffmann (Olympia), le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange), Lakmé (Ellen, Rose), Lorenzaccio (un écolier), Louise (Gavroche, Blanche, Irma), Manon (Poussette), Masques et Bergamasques (Colombine), Mireille (Clémence, Andreloun), les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur), les Noces de Jeannette (Jeannette), le Roi malgré lui (une Serve).

 

VEASEY Josephine. — Mezzo-soprano anglais (Peckham, Angleterre, 10 juillet 1930 –). Chante entre 1954 et 1972.

 

VECART Raymonde. — Soprano. Débute dans Lakmé (Lakmé) le 16 avril 1922. Chante également Mireille (Mireille).

 

VELDER. — Débute dans le Vaisseau fantôme (Senta) le 28 mai 1905. Crée Aphrodite (Séléné) et chante la Cabrera (Amalia), Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

VEMIAN Josée. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

VENIAT Jeanne. — En représentation, crée Malvina (Mademoiselle Sylvie) le 12 juillet 1945.

 

VERCHOZ. — Débute le 22 octobre 1908 dans Louise (la Glaneuse).

 

VERGIN Eugénie Elise. — Soprano (59.Lille, 21 mars 1854 – ap. 1910). Débute à l'Opéra le 04 février 1876, puis à l'Opéra-Comique le 03 octobre 1876 dans Fra Diavolo (Zerline).

 

VERITE. — Actrice de l'Opéra-Comique de la période 1724-1761.

 

VERLET Alice (Alice VERHEYDEN dite). — Soprano belge (Belgique, 1873 – Paris, 1934). Débute dans les Noces de Jeannette (Jeannette) le 14 janvier 1896. Chante à partir de 1900 la Traviata (Violetta) et Lakmé (Lakmé). Elle chanta aussi à l'Opéra où elle débuta le 04 décembre 1903.

 

VERSINI Odile. — Mezzo-soprano. Epouse Camille Maurane, baryton. Interprète Madame Butterfly (la Tante), rôle de ses débuts le 24 janvier 1934.

 

VERTEUIL. — Débute le 25 juillet 1827 dans Jean de Paris (la princesse de Navarre).

 

VÉRY. — Soprano. Crée La Femme et le Pantin (une jeune Fille), la Griffe (un enfant). Chante le Chalet (Bettly), la Lépreuse (Sœur d'Ervoanik), Lorenzaccio (un écolier, Agnolo), Louise (l'apprentie), Dans l’Ombre de la Cathédrale (un Enfant de chœur), la Tosca (un Pâtre), Madame Butterfly (la Tante). A débuté le 03 juin 1923 dans Habanéra (une fiancée).

 

VIAL Augustine Emilie. — Soprano (84.Orange, 08 mai 1862 –). Débute le 13 décembre 1883 dans la Fille du régiment (Marie).

 

VIAL Emilienne Henriette dite Emilienne. — Soprano (69.Lyon, 15 février 1907 –). Epouse Decharme. Débute le 22 juillet 1937 dans la Bohème (Musette).

 

VIARD Mary. — Soprano. Débute le 14 septembre 1929 dans Madame Butterfly (Cio-Cio-San).

 

VIARDOT (Michelle Fernande Pauline GARCIA, épouse). — Mezzo-soprano (Paris, 18 juillet 1821 Paris, 18 mai 1910). Elle chanta aussi à l'Opéra où elle débuta le 16 avril 1849.

 

VICTORINE (Mlle). — (1797 ). Elle débuta en 1817.

 

VICTRIX Claudia (Jeanne BOURGEOIS dite). — Soprano et actrice de cinéma (76.Le Havre, 1888 – Paris, 1976). Epouse 2. en 1923 Jean Sapène, industriel. Débute le 08 octobre 1924 dans la Navarraise (Anita). Chante Madame Butterfly (Butterfly), la Tosca (Tosca), la Bohème (Mimi), Sapho (Fanny) et Résurrection (Caterina).

 

VIDAL Henriette (Emilie DUVAL dite). — Mezzo-soprano (59.Douai, 10 février 1849 ). Débute à l'Opéra le 17 décembre 1873, puis à l'Opéra-Comique en 1875.

 

VIDAL Suzanne. — Débute le 21 novembre 1933 dans le Juif Polonais (une jeune Fille). Crée le 17 février 1935 Gargantua (Bobeline) d'Antoine Mariotte. Est affichée dans Angélique (une Commère), Carmen (Frasquita), Habanéra (une Femme), Lakmé (Ellen, Rose), Manon (Poussette), Mireille (Vincenette), le Sicilien (Elise).

 

VIFQUAIN Lucienne. — Soprano. Débute le 27 juillet 1947 dans la Tosca (Floria Tosca).

 

VIGOUROUX Yvette. — Soprano (30.Gagnières, 05 février 1905 –). Débute dans Mireille (Andreloun) le 02 décembre 1932. Crée Frasquita (Dolorès) et Tarass Boulba (une Servante). Est affichée dans Frasquita (Aimée Girod), Lakmé (Ellen), Mireille (Clémence), les Noces de Figaro (Suzanne), Vieux garçons ! (Catherine).

 

VILGRIN Odette. — Soprano. Chante entre 1954 et 1972.

 

VILLARS. — Débute le 27 juillet 1925 dans la Bohème (Mimi). Chante également Mireille (Mireille) et Carmen (Micaela).

 

VILLEFROY Victorine Angèle. — Mezzo-soprano (76.Rouen, 29 avril 1866 –). Débute le 12 octobre 1891 dans Manon (la Servante). Elle a participé à la première de la version scénique de Marie-Magdeleine (une Femme) de Massenet le 12 avril 1906.

 

VILLETTE Marguerite. — Débute le 06 octobre 1906 dans Aphrodite (Hermione). Crée les Armaillis (Roeseli), la Brebis Égarée (une Récitante), Cantegril (Belon), le Carillonneur (une Béguine), Céleste (Madame Mazurier), la Danseuse de Pompéi (Aurélie Véttii), la Forêt Bleue (Mère du petit Chaperon rouge) ; le 05 juin 1907 Fortunio (Gertrude) d'André Messager ; Gismonda (Leonarda), la Jota (une Vieille), Julien (Fille du rêve), la Lépreuse (une Lavandière), Madame Butterfly (la Tante) ; le 25 février 1914 la Marchande d'allumettes (une vieille Dame) de Tiarko Richepin ; Myrtil (une jeune Fille), Noces Corinthiennes (Kharito), Noël (la Vieille), On ne badine pas avec l'amour (Vieille Marie), Sainte Odile (la Tourière), Snégourotchka (la Violette), Solange (une Sœur ursuline), la Sorcière (une Mauresque), la Victoire (une Veuve), les Brigands (Pipa). A été affichée dans Alceste (une Coryphée), Angélique (une Voisine), Ariane et Barbe-Bleue (Sélysette), le Barbier de Séville (Marceline), Carmen (Mercédès), Cavalleria rusticana (une Paysanne, Lucia), Cendrillon (Dorothée), la Dame Blanche (Marguerite), le Déserteur (Tante Alexis), le Domino Noir (Jacinthe), la Fille du Régiment (Marquise), la Fille de Madame Angot (Javotte), la Flûte enchantée (un Garçon), Gianni Schicchi (Zita), Iphigénie en Aulide (une Femme grecque), Iphigénie en Tauride (une prêtresse), Lakmé (Mallika, Mrs. Bentson), Louise (Glaneuse, Gertrude, Elise, Camille), Manon (Rosette, la Servante), Macbeth (une Apparition), le Mariage de Télémaque (Euryméduse), Madame Butterfly (la Mère), Mireille (Taven), les Noces de Figaro (Marceline), la Peau de Chagrin (Madame de Beauséant), Pie Borgne (Amélie), Résurrection (la Gouvernante), Richard Cœur de Lion (Mathurine), Sanga (Mariette), Sapho (Divonne), Sauteriot (Anna), la Traviata (Annette), la Vie brève (Salud), Vieux Garçons (Gertrude), Quatre Journées (Marguerite). Elle a participé à la première le 23 novembre 1917 de Béatrice (Sœur Odile) d'André Messager ; le 07 février 1925 de Véronique (Ermerance) de Messager.

 

VILMA. — Soprano. Débute le 02 octobre 1894 dans Manon (Poussette). Elle a créé le 24 mai 1899 Cendrillon (un Esprit) de Jules Massenet ; Louise (l'Apprentie). A été affichée dans Carmen (Frasquita), la Chercheuse d'Esprit (Nicette), le Domino Noir (la Tourière), le Farfadet (Laurette), Lakmé (Rose), Manon (Javotte), Mireille (Clémence), le Portrait de Manon (Aurore), Proserpine (une jeune Fille), les Rendez-vous bourgeois (Reine), le Roi l'a dit (Agathe), la Traviata (Annette). Elle chanta aussi à l'Opéra où elle débuta le 18 mars 1899.

 

VIORRON. — Crée le Carillonneur (une Novice) le 20 mars 1913. Chante Aphrodite (Diomède).

 

VISCONTI Raymonde. — Soprano (Paris, 1890 –). Débute le 20 octobre 1913 dans Cavalleria rusticana (Santuzza). Chante la Tosca (Tosca), Louise (Louise), la Bohème (Mimi), Manon (Manon) et Aphrodite (Chrysis).

 

VIX Geneviève (Geneviève BROUWER dite). — Soprano (44.Nantes, 30 décembre 1879 – Paris, 25 août 1939). Débute dans Louise (Louise) le 27 septembre 1906. Crée Angelo (la Tisbé), Circé (Circé), Francesca da Rimini (Francesca) et l'Heure Espagnole (Concepcion). Est affichée dans Cendrillon (le Prince Charmant) de Massenet, Carmen (Carmen), Cavalleria rusticana (Santuzza), les Contes d’Hoffmann (Antonia), Don Juan (Elvire), Gismonda (Gismonda), Manon (Manon), la Tosca (Floria Tosca), la Traviata (Violetta), la Bohème (Mimi), Werther (Charlotte).

 

 

 

Geneviève Vix en 1907

 

 

VLADAÏA de. — Débute en 1886.

 

VOGEL. — Débute le 09 octobre 1904 dans Mireille (Andreloun).

 

VOLFER Anita. — Débute dans Grisélidis (Grisélidis) le 28 janvier 1943. Chante la Tosca (Tosca).

 

VORSKA (Suzanne DORIA dite). — Soprano (Paris, 25 novembre 1888 – 1915). Débute le 06 avril 1914 dans Manon (Manon). Chante les Amoureux de Catherine (Catherine), Fortunio (Jacqueline) et Louise (Louise).

 

VUILBERT (Suzanne Madeleine Joséphine GÉBUS dite). — Soprano (93.Saint-Denis, 08 mars 1896 –). Débute dans Carmen (Micaëla), le 26 décembre 1918.

 

VUILLAUME Marie Marguerite dite Marie. — Soprano (Paris, 26 décembre 1861 – Paris, 1933). Dite aussi LAMBERT-VUILLAUME. En représentation, chante Manon (Manon), Carmen (Micaëla) et la Traviata (Violetta) en 1901, ayant débuté dans Mireille (Mireille), le 08 avril 1891. Elle chanta aussi à l'Opéra où elle débuta le 17 août 1908.

 

VUILLEFROY. — Soprano. Débute le 29 novembre 1891 dans Lalla-Roukh (Lalla-Roukh). Crée Aphrodite (Diomède), Cavalleria rusticana (Lola), l'Enfant roi (Marchande de fleurs). Chante, à partir de 1900, Lakmé (Mallika) et le Pré-aux-Clercs (la Reine). Elle a participé à la première le 23 mai 1905 de Chérubin (une Mañola) de Jules Massenet.

 

VUILLEMIN Lucy. — Débute dans Don Juan (Elvire) le 05 février 1922.

 

WALTER. — Voir MARC-WALTER.

 

WARNOTS Elly. — Soprano. Débute le 25 octobre 1886 dans le Barbier de Séville (Rosine).

 

WAST Lina du. — Mezzo-soprano. Débute le 22 février 1912. => biographie

 

WEHRLI (petite). — Joue Madame Butterfly (l’Enfant) en 1940.

 

WEIT Jeanne Annette dite Jeanne. — Soprano (Paris, 16 décembre 1900 –). Débute dans le Barbier de Séville (Rosine) le 16 février 1924. Chante le Chalet (Bettly), Carmen (Frasquita), les Contes d’Hoffmann (Olympia), la Forêt bleue (la Fée), Louise (Camille), Manon (Poussette), Masques et Bergamasques, Pénélope (Lydie), Werther (Sophie). Elle a également été affichée sous le nom de Jeanne WEITT.

 

WERTHEIMBER Palmyre. — Contralto (Paris, 09 septembre 1832 – 1917). Débute à l'Opéra-Comique le 20 février 1852 en créant le Carillonneur de Bruges de Grisar. Chante Galathée (Pygmalion) le 12 avril 1852. Débute à l'Opéra le 18 octobre 1854.

« Nous demandons humblement pardon à cette jeune artiste pour une plaisanterie bien mal portée en ce temps-ci ! — mais en même temps qu'elle chante à l'Opéra, Mlle Wertheimber fait chanter l'Opéra-Comique : ce qui veut dire, sans intention blessante, qu'ayant résilié à l'amiable un engagement de trois années contracté avec M. Perrin, ce directeur doit lui compter, jusqu'à l'expiration dudit engagement, une somme de 1.000 francs par mois.

Mlle Wertheimber, poétique dans le Carillonneur, a laissé à ce théâtre de beaux souvenirs dans le rôle de Pygmalion de Galathée. — L'Opéra pourra-t-il lui rendre tout ce qu'elle a perdu, — y compris sa voix, — en passant d'un théâtre à l'autre ? »

(H. de Villemessant et B. Jouvin, Figaro, 22 octobre 1854)

 

WEYKAERT Raymonde Henriette dite Raymonde. — Soprano (59.Lille, 04 février 1891 –). Débute le 05 septembre 1913 dans la Bohème (Mimi). Est également affichée dans Aphrodite (Philotis) et Julien (une Chimère).

 

WOLFF Adrienne (Joséphine FEUCHÈRE dite VOSSE puis). — (Paris, 01 novembre 1826 –). Débute en 1848.

 

WOOD. — Débute le 04 mai 1932 dans la Bohème (Mimi).

 

WYNS Charlotte. — Mezzo-soprano. Débute le 31 octobre 1893. => biographie

 

YAKOVLEWA Vara. — Débute dans le Barbier de Séville (Rosine) le 08 juillet 1925. Chante également la Bohème (Mimi).

 

YOLIN. — Débute le 26 décembre 1906 dans Louise (Madeleine).

 

YOSIF Adine. — Débute dans la Tosca (Floria Tosca) le 18 novembre 1945. Chante également Madame Butterfly (Cio-Cio-San), Louise (Louise), Cavalleria rusticana (Santuzza).

 

YVEL Clarisse (Clarisse LÉVY dite). — Débute le 03 décembre 1890 dans Benvenuto (Delphe) d'Eugène Diaz.

 

ZÉLO-DURAN (Zéloïde DURAND dite). — Soprano. Epouse le peintre Hugues. Elle faisait partie de la troupe lyrique du Château-d'Eau lorsqu'elle fut engagée pour trois ans à l'Opéra-Comique en juillet 1881 par Léon Carvalho. Elle y a créé le 28 décembre 1881 les Pantins (Trilby) de Georges Hüe.

 

ZEPPILLI Alice. — Soprano (Monte-Carlo, 1885 –). Débute dans Lakmé (Lakmé) le 16 mai 1909. Chante ensuite la Bohème (Mimi), Manon (Manon), la Tosca (Tosca), Cavalleria rusticana (Santuzza), la Traviata (Violetta).

 

ZEVACO. — Elle appartenait à la troupe en 1844.

 

ZIKA. — Soprano. Débute dans la Fiancée vendue (Marienka) le 28 octobre 1931. Chante également la Tosca (Floria Tosca).

 

ZIMME. — Soprano. Débute dans la Bohème (Mimi) le 23 juin 1929.

 

 

 

 

ARTISTES FEMMES DES CHŒURS DE L'OPÉRA-COMIQUE

 

 

  1818 1821 1822 et 1823 1825 1826 1827

chef des chœurs

M. FROMAGEAT

M. FROMAGEAT M. FROMAGEAT M. FROMAGEAT M. FROMAGEAT M. FROMAGEAT

sous-chef

    M. DUBREUIL      

premiers dessus

14 dessus

RICHARD

DASSAU

JOSSE

Alexandrine FORCADE

NARCISSE

Louise LAUNOY

Élisa VILLENEUVE

EUGÉNIE

LEBEL

MAURIN

SOLIN LAMAR

LERICHE

LEBRUN

DUBOIS

FOCIER

ALPHONSE

LAURENT

RICHARD

DASSAU

JOSSE

Alexandrine FORCADE

NARCISSE

Louise LAUNOY

Élisa VILLENEUVE

EUGÉNIE

DAGRIMALDI

AUBERT

WELCHE

MADA

PALÉGRY

 

 

 

 

 

DUBREUIL

Louise LAUNOY

EUGÉNIE

BELNIE

FÉTY-DUPLESSIS

LESTAGE

ANDRÉ

ELIZONDE

HARDY

REQUIÉNER

CHABOT

PRUDENCE

 

 

 

DUBREUIL

DUVERNOY

EUGÉNIE

BELNIE

FÉTY-DUPLESSIS

LESTAGE

ANDRÉ

ELIZONDE

HARDY

REQUIÉNER

 

 

 

 

 

 

DUBREUIL

DUVERNOY

EUGÉNIE

BELNIE

FÉTY-DUPLESSIS

LESTAGE

ANDRÉ

Félicité BOULES

HARDY

REQUIÉNER

BULTEL

PROVOST

VANDRELAN

MICHELOT

CAUMEL

seconds dessus

 

RICHARD

DASSAU

JOSSE

PALÉGRY

FOCIER

MANTEAU

 

 

RICHARD

DASSAU

JOSSE

PALÉGRY

FOCIER

MANTEAU

ERNEST

HEURTEAUX

RICHARD

 

JOSSE

PALÉGRY

FOCIER

MANTEAU

ERNEST

HEURTEAUX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

publicités de 1931

 

 

 

Encylopédie