la Béarnaise

 

affiche pour la Bérnaise par Chatinière (1885)

 

Opéra-comique en trois actes, livret d'Eugène LETERRIER et Albert VANLOO, musique d'André MESSAGER.

 

   partition

 

Dédié par Messager à Jeanne Granier.

 

 

Création aux Bouffes-Parisiens le 12 décembre 1885.

 

Représenté au Trianon-Lyrique le 11 mars 1925.

 

 

 

personnages

créateurs

Jacquette Mmes Jeanne GRANIER
Bianca MILY-MEYER
Bettina FELJAS
l'Hôtelière DUCOURET
Carlo PARAVICINI
le Capitaine Perpignac MM. VAUTHIER
le Chevalier Pomponio MAUGÉ
Girafo GERPRÉ
le Duc MURATOR
Grabassou DURIEU
Cadet GUERCHET
Huit petits musiciens travestis, Pages, Seigneurs, Dames, Bourgeois, Bourgeoises, Soldats, etc.  
Chef d'orchestre Marius BAGGERS

 

L'action se passe à Parme, entre 1590 et 1600.

 

 

 

 

La scène se passe à Parme vers la fin du XVIe siècle. Un certain Béarnais, le joyeux capitaine Perpignac, arrive de France, exilé, ou plutôt éloigné seulement, par ordre de Henri IV, à la suite de l'aventure suivante. Un soir le beau capitaine, s'étant furtivement introduit chez une jeune femme qu'il avait suivie, profite d'un moment d'erreur et de l'obscurité pour « souffler la belle Gabrielle au roi Henri ». Ce dernier arrive sur ces entrefaites, et, pour toute vengeance, il se contente, en bon prince, d'envoyer Perpignac à Parme avec une lettre pour le duc. Dans cette lettre, le bon roi Henri prie son cousin d'accorder un brevet de capitaine dans ses gardes au trop bouillant gascon, et, de plus, de lui infliger une quarantaine, c'est-à-dire de l'empêcher d'approcher d'une femme, même pour lui baiser le bout des doigts, pendant quarante jours et quarante nuits. Or, le fougueux capitaine est bien près de rompre son jeûne dans la société d'une jolie veuve nommée Bianca, lorsque sa cousine Jacquette, qui l'aime en secret, arrive fort à propos du Béarn, déguisée en homme. Elle se constitue le gardien de Perpignac ; elle berne duc, chambellan, etc. ; elle compromet enfin la veuve et va l'épouser, en suppliant toutefois Perpignac de lui éviter la nuit des noces. Mais voyant que celui-ci ne demande pas mieux que de lui rendre ce petit service, Jacquette devient jalouse et tout se découvre. Elle se fait aimer du beau capitaine, l'épouse et le fait rentrer en grâce. Bianca se marie avec le chevalier Pomponio, gentilhomme parmesan. Le livret renferme des péripéties fort amusantes, des scènes très drôles et bien réussies, surtout dans le second acte.

 

M. Messager s'est montré musicien spirituel et ingénieux dans l'agencement des voix et des instruments. L'ouverture est d'une allure franche et entraînante ; les vingt-quatre morceaux qui composent la partition sont pour la plupart écrits avec goût. Citons entre autres une ravissante berceuse : Fais nono, mon bel enfantoux, d'un effet délicieux. Les principaux interprètes ont été Mmes Jeanne Granier, Mily-Meyer, etc. ; MM. Vauthier, Maugé, etc.

 

(Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, 2e supplément, 1888) 

 

 

 

 

 

 

 

La pièce roule sur une intrigue amoureuse à laquelle se trouve mêlé le bon Henri IV, le roi vert-galant, et qui est assez fertile en incidents comiques. Elle a donné à M. Messager l'occasion d'écrire une partition dont le premier acte est peut-être un peu froid, mais dont les deux autres, le second surtout, sont tout à fait charmants ; ce second acte est un vrai bijou, dont il faudrait énumérer tous les morceaux : les couplets : Très souvent, à la devanture, le très gracieux madrigal de Perpignac, l'adorable petite berceuse de Jacquette : Fais nono, mon bel enfantoux, les couplets comiques de Bianca : Pour un détail, une nuance, un duo charmant, un trio exquis, enfin un bon finale, duquel se détache une jolie chanson villageoise, très franche et très carrée. Tout cela est excellent, et classe M. Messager au nombre de nos jeunes compositeurs les plus heureux et les mieux doués.

(Félix Clément, Dictionnaire des opéras, supplément d’Arthur Pougin, 1903)

 

 

 

 

Catalogue des morceaux

 

  Ouverture    
Acte I.
01 Introduction C'est l'heure de midi Chœurs
02 Sérénade Sous ton balcon, qui chante ? Pomponio, Musiciens
03 Couplets de Bianca C'est si charmant le veuvage Bianca
04 Chœur et Scène Ah ! le singulier personnage ! Chœurs
Couplets de Perpignac Eh ! quoi ! cela vous étonne ? Perpignac, Chœurs
05 Chœur Voici le Duc qui fait sa promenade Chœurs
06 Ensemble Quarante jours ! Perpignac, Pomponio, Cadet, le Duc, Girafo, Chœurs
07 Couplets de Jacquette Eh ! là ! papa, tu me fais rire Jacquette
08 Couplets de Jacquet Pour mes tours et pour mes malices Jacquette
09 Final Les voilà, ils sont là Jacquette, Bianca, Perpignac, Cadet, le Duc, Girafo, Grabassou, Chœurs
Acte II.
  Entr'acte    
10 Morceau d'ensemble Le son des cloches nous appelle Chœurs
11 Couplets Très souvent à la devanture Pomponio
12 Chœur et Scène Ils ont dit oui Jacquette, Bianca, Perpignac, Pomponio, Chœurs
Madrigal Chacun, madame, à votre aspect Perpignac
13 Morceau d'ensemble Bonsoir, monsieur, madame Jacquette, Bianca, Perpignac, Pomponio, Chœurs
Chanson à boire C'est du vin de Gascogne Jacquette
Berceuse Fais nono, mon bel enfantoux Jacquette
14 Couplets Pour un détail, une nuance Bianca
15 Trio Il dort ! Jacquette, Bianca, Perpignac
16 Duo Approche ici ! Jacquette, Perpignac
17 Final : Chœur et Scène Cette fois, victoire ! Jacquette, Pomponio, le Duc, Girafo, Grabassou, Chœurs
Final : Chanson villageoise Je suit un' pauvr' fill' de campagn' Jacquette
Final : Strette On les mariera Jacquette, Perpignac, Pomponio, le Duc, Grabassou, Chœurs
Acte III.
  Entr'acte    
18 Chœur et Scène Au dernier rayon de lune Chœurs
Couplets Oui je suis votre capitaine Perpignac
18bis Sortie    
19 Duetto militaire Militaire, approchez Jacquette, Perpignac
20 Chœur C'est notre souverain ! Chœurs
20bis Sortie    
21 Duetto On me trouve assez chiffonné Bianca, Pomponio
22 Quintette Ah ! la chose est particulière Jacquette, Bianca, Perpignac, Pomponio, Girafo
23 Couplets de Jacquette Je viens d'être compromise Jacquette
24 Final Il s'agit d'une requête Jacquette, Chœurs

 

 

 

 

 

Acte II. Berceuse "Fais nono, mon bel enfantoux"

Fanély Revoil (Jacquette), Willy Clément (Perpignac), Chœurs et Orchestre Radio Lyrique de la RTF dir. Marcel Cariven

enr. le 16 juin 1956

 

 

 

 

 

Encylopédie