les Deux Mousquetaires ou la Robe de chambre

 

 

 

 

Opéra-comique en un acte, livret de Jean-Baptiste VIAL et Justin GENSOUL, musique de Henri Montan BERTON.

 

 

   partition

 

   livret

 

 

Création à l'Opéra-Comique (salle Feydeau) le 22 décembre 1824.

 

 

 

personnages créateurs
Amélie, nièce du commandeur Mme CASIMIR
le commandeur Monval MM. DARANCOURT
Dercourt, cousin et amant d'Amélie, mousquetaire Louis LEMONNIER
Florville, ami de Dercourt, mousquetaire LAFEUILLADE
Bertrand, maître de l'hôtel garni VIZENTINI
Germain, valet des deux jeunes gens FÉRÉOL
un Notaire ALLAIRE
un Domestique  
un Garçon tailleur, personnage muet  

 

La scène se passe à Paris, dans un hôtel garni.

 

 

 

 

Florville et Dercourt ont des dettes et n'ont pas d'argent pour les payer. L'uniforme du premier est retenu par un impitoyable tailleur. Leur hôte veut être soldé ; et tandis que nos étourdis se disputent à qui paiera, Florville s'échappe avec l'uniforme de Dercourt, dont l'embarras est extrême en voyant arriver sa prétendue, puis son oncle et le notaire. L'oncle est fort sur l'étiquette, et s'indigne du négligé de Dercourt, dont le mariage est sur le point d'être rompu. Heureusement Florville revient ; il a gagné de l'argent au jeu. Il rapporte l'uniforme de son ami, et tout s'arrange. Cette pièce, qui a quelques rapports avec le vaudeville des Habits d'emprunt, lui est bien supérieure, et la musique est fort jolie. Grand succès.

(Almanach des spectacles, 1826)

 

Les morceaux les plus remarqués dans cet ouvrage sont : Je suis confus, en vérité ; l'air d'Amélie : Il va venir, celui que je préfère ; le rondeau : Ah ! quel bonheur extrême !

(Félix Clément, Dictionnaire des opéras, 1869)

 

 

 

 

 

Encylopédie