Sérénade du passant

 

frontispice de la partition, illustration de Stop

 

Mélodie [dite aussi Sérénade de Zanetto], poésie de François COPPÉE, extrait de sa pièce le Passant [rôle de Zanetto] (Odéon, 14 janvier 1869), musique de Jules MASSENET (1869), dédicacée à Mme Miolan-Carvalho.

 

   partition

 

 

 

Mignonne, voici l'Avril !
Le soleil revient d'exil ;
Tous le nids sont en querelles ;
L'air est pur, le ciel léger,
Et partout on voit neiger
Des plumes de tourterelles.

Fuis le miroir séduisant,
Où tu nattes à présent
L'or de tes cheveux de fée ;
Laisse là rubans et nœuds,
Car les buissons épineux
T'auront bientôt décoiffée.

Prends, pour que nous nous trouvions,
Le chemin des papillons
Et des frêles demoiselles ;
Viens, car tu sais qu'on t'attend
Sous le bois, près de l'étang
Où vont boire les gazelles !

 

 

 

 

 

Sérénade du passant

Emma Calvé, soprano, avec piano

Disque Pour Gramophone 3284, enr. à Londres en 1902

 

 

 

Sérénade du passant

Catherine Mastio, soprano, avec piano

Odéon X 33589, enr. à Paris en janvier 1904

 

 

 

Sérénade du passant

Paul Aumonier, basse, avec piano

Odéon 6158, enr. à Paris en 1904/1905

 

 

    

 

Sérénade du passant

Robert Marino, ténor du Théâtre de Monte-Carlo, avec violon, violoncelle et piano Gaveau

Pathé X 3364, mat. N 201238, enr. le 05 septembre 1928

 

 

 

Sérénade du passant

Ninon Vallin, soprano, avec piano

enr. en 1930

 

 

 

 

 

Encylopédie