Auguste AMALOU

 

 

Auguste Victor GEORGE devenu GEORGE DIT AMALOU dit Auguste AMALOU

 

chef d'orchestre français

(Montpellier, Hérault, 24 février 1859* – janvier 1918)

 

Fils naturel de Louise GEORGE (Largentière, Ardèche, 1831 ) [l’accoucheuse s’appelait Augustine FAYET, épouse AMALOU].

Epouse à Montpellier, Hérault, le 23 septembre 1896* Louise Rose NICOLAS (Avignon, Vaucluse, 20 juin 1871* – ap. 1920), modiste.

Parents de Louis René GEORGE DIT AMALOU (Avignon, Vaucluse, 07 janvier 1889* –), violoniste [épouse à Vichy, Allier, le 16 septembre 1912* Marguerite Agnès SAGET (Arcueil-Cachan, Seine [auj. Val-de-Marne], 13 juin 1891* – Hermanville-sur-Mer, Calvados, 06 avril 1951)] et d’Andrée Augustine Louise GEORGE DIT AMALOU dite Andrée AMALOU-JACQUET (Rouen, Seine-Maritime, 01 décembre 1899* –), harpiste [épouse à Ezanville, Seine-et-Oise [auj. Val-d'Oise], le 30 août 1920* H.-Maurice JACQUET, compositeur].

 

 

En 1885, il est pianiste répétiteur au Casino de Palavas-les-Flots. En 1898, il dirige l’orchestre du Grand-Théâtre de Lyon. En 1899, il est premier chef d’orchestre et administrateur artistique du théâtre des Arts de Rouen ; c’est lui qui dirige à ce théâtre la première en France de Siegfried de Wagner le 17 février 1900. Le 17 février 1900 à Rouen, il est fait officier d’académie, en même temps qu’Amélie Bossy, cantatrice du théâtre des Arts. De 1904 à 1907, il est chef d’orchestre au Grand-Théâtre de Genève. Il dirige pendant plusieurs années l’orchestre des concerts et du théâtre de Vichy et celui du théâtre de la Gaîté-Lyrique à Paris, où il crée le 25 avril 1913 Panurge de Massenet. A l’Opéra de Paris, au cours d'un Gala, le 10 décembre 1911, il dirigea le cinquième acte de Don Quichotte de Jules Massenet.

 

 

 

 

Lyon. – Grand-Théâtre. – C’est mercredi dernier qu’a eu lieu la reprise du Prophète. Je tiens à constater l’accueil enthousiaste fait à M. Amalou à sa réapparition au pupitre, lui donnant ainsi une preuve de vive estime pour sa personne et son talent. Cette manifestation a aussi marqué que le public sait toujours reconnaître les hommes de valeur.

(Nodet, le Monde artiste, dimanche 25 décembre 1898)

 

[Robert le Diable à la Gaîté-Lyrique]

Il n’y a que des éloges à adresser aux chœurs toujours excellents et vivants de M. Archainbaud, à la mise en scène de M. O. Labis, et à l’orchestre de M. Amalou qui, avec un effectif vraiment très restreint, arrive à des effets de sonorité et de puissance dus à l’excellente direction de ce chef remarquable, mais aussi auxquels l’admirable acoustique de la salle de la Gaîté-Lyrique n’est certainement pas étrangère.

(Rameau, le Monde artiste, 25 novembre 1911)

 

On annonce la mort de M. Auguste Amalou, chef d’orchestre du théâtre de la Gaîté, et ancien directeur du théâtre des Arts, à Rouen. M. Amalou était, depuis nombre d’années, premier chef d’orchestre d’opéra au Grand Casino de Vichy. C’était un maître musicien et un homme excellent. Il lègue ses traditions artistiques à ses deux enfants, à sa jeune fille, prix d’excellence au concours de harpe du Conservatoire, en 1916, et à son fils, violoniste distingué, mobilisé dès le début de la guerre et depuis deux ans à l’armée d’Orient. Les obsèques auront lieu le jeudi 31 janvier, à midi, en l’église Saint-Nicolas-des-Champs.

(la Presse, 30 janvier 1918)

 

 

 

 

 

Discographie

 

N° catalogue Date d'enregistr. Réédition 80 t Compositeur Œuvre  Extrait Accompagnement

 PATHÉ saphir 90 tours (Paris)

5038 vers 1910 6429 BAZIN (François) VOYAGE EN CHINE (LE) Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
5134 vers 1910 6167 GOUNOD (Charles) ROMéO ET JULIETTE Fantaisie Orchestre dir. Auguste AMALOU
5226-1 vers 1910   SUPPé (Franz von) POèTE ET PAYSAN Ouverture (1re sélection) Orchestre dir. Auguste AMALOU
5226-2 vers 1910   SUPPé (Franz von) POèTE ET PAYSAN Ouverture (2e sélection) Orchestre dir. Auguste AMALOU
5227 vers 1910   BOIELDIEU (François Adrien) DAME BLANCHE (LA) Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
5228-1 vers 1910 6010 MASSENET (Jules) ERINNYES (LES) 1re sélection Orchestre dir. Auguste AMALOU
5228-2 vers 1910 6010 MASSENET (Jules) ERINNYES (LES) 2e sélection Orchestre dir. Auguste AMALOU
5230 vers 1910 6160 THOMAS (Ambroise) CAïD (LE) Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
5231-1 vers 1910   MEYERBEER (Giacomo) PROPHèTE (LE) Prélude et Mazurka Orchestre dir. Auguste AMALOU
5231-2 vers 1910 6493 MEYERBEER (Giacomo) PROPHèTE (LE) Acte IV. Marche du Sacre Orchestre dir. Auguste AMALOU
5240-1 vers 1910 6211 GODARD (Benjamin) VIVANDIèRE (LA) Fragments Orchestre dir. Auguste AMALOU
5240-2 vers 1910 6211 GODARD (Benjamin) VIVANDIèRE (LA) "Viens avec nous, petit" Orchestre dir. Auguste AMALOU
5241 vers 1910 6160 AUBER (Esprit) DIAMANTS DE LA COURONNE (LES) Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
6374 vers 1910 6455 FLOTOW (Friedrich von) MARTHA ou LE MARCHé DE RICHMOND Romance Orchestre dir. Auguste AMALOU
8535 vers 1910   MASSENET (Jules) DON QUICHOTTE 2e Interlude "la Tristesse de Dulcinée" FURET (violoncelle de l'Opéra-Comique) et Orchestre dir. Auguste AMALOU
8536 vers 1910   NOUGUèS (Jean) QUO VADIS ? Le Baiser d'Eunice FURET (violoncelle de l'Opéra-Comique) et Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6006 LUIGINI (Alexandre) BALLET éGYPTIEN (1) Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6006 LUIGINI (Alexandre) BALLET éGYPTIEN (2) Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6236 LUIGINI (Alexandre) BALLET éGYPTIEN (3) Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6236 LUIGINI (Alexandre) BALLET éGYPTIEN (4) Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6162 AUBER (Esprit) DOMINO NOIR (LE) Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6162 ROSSINI (Gioacchino) ITALIENNE à ALGER (L') Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6166 MEYERBEER (Giacomo) AFRICAINE (L') Airs de Nélusko et du Mancenillier Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6166 MEYERBEER (Giacomo) AFRICAINE (L') Chœur des évêques Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6167 MEYERBEER (Giacomo) AFRICAINE (L') "Debout, matelots" Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6210 SUPPé (Franz von) CAVALERIE LéGèRE Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6210 MEYERBEER (Giacomo) ROBERT LE DIABLE Ballet - La Séduction Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6405 ROSSINI (Gioacchino) SéMIRAMIS Ouverture Orchestre dir. Auguste AMALOU
  vers 1910 6455 VERDI (Giuseppe) RIGOLETTO Fête militaire Orchestre dir. Auguste AMALOU

 

 

 

 

    

 

Fantaisie sur Roméo et Juliette de Gounod

Orchestre dir. Auguste Amalou

Pathé saphir 90 tours n° 5134, réédité sur 80 tours n° 6167, enr. vers 1910

 

 

    

 

Ouverture du Caïd de Thomas

Orchestre dir. Auguste Amalou

Pathé saphir 90 tours n° 5230, réédité sur 80 tours n° 6160, enr. vers 1910

 

 

    

 

Marche du Sacre

extrait de l'acte IV du Prophète de Meyerbeer

Orchestre dir. Auguste Amalou

Pathé saphir 90 tours n° 5231-2, réédité sur 80 tours n° 6493, enr. vers 1910

 

 

    

 

Le Baiser d'Eunice

extrait de l'acte I de Quo vadis ? de Nouguès

Furet (violoncelle de l'Opéra-Comique) et Orchestre dir. Auguste Amalou

Pathé saphir 90 tours n° 8536, enr. vers 1910

 

 

Voir également les enregistrements de Don Quichotte (acte IV "Deuxième interlude")

 

 

 

Encylopédie