Louis ANSEAUME

 

 

 

 

Louis ANSEAUME

 

auteur dramatique français

(Paris, 1721 – Paris, 07 juillet 1784)

 

 

Secrétaire et souffleur de la Comédie-Italienne à l'Hôtel de Bourgogne, il devint le collaborateur de Gluck, Grétry, Philidor et Duni pour lesquels il signa de charmants livrets d'opéras-comiques comme le Peintre amoureux de son modèle (1757), l'Ivrogne corrigé (1759), les Deux Chasseurs et la Laitière (musique de Duni, 1763), le Tableau parlant (musique de Grétry, 1766).

 

 

 

 

livrets

 

Bertholde à la ville, opéra-comique en 1 acte, musique du marquis Lasalle d'Offemont (Foire Saint-Germain, 09 mars 1754)

le Docteur Sangrado, opéra-comique en 1 acte, avec Jean-Baptiste Lourdet de Santerre, musique d’Egidio Duni, Jean-Louis Laruette et vaudevilles (Foire Saint-Germain, 13 février 1756 ; Opéra-Comique, 05 mai 1762)

les Amants trompés, opéra-comique en 1 acte, avec Pierre-Augustin Lefèvre de Marcouville, musique de Jean-Louis Laruette et vaudevilles (Foire Saint-Laurent, 26 juillet 1756 ; Opéra-Comique, 20 juin 1762)

la Fausse aventurière, opéra-comique en 2 actes, avec Pierre-Augustin Lefèvre de Marcouville, musique de Laruette (Opéra-Comique, 22 mars 1757)

le Peintre amoureux de son modèle, comédie en 2 actes mêlée d'ariettes, musique d’Egidio Duni et de vaudevilles (Foire Saint-Laurent, 26 juillet 1757 ; Opéra-Comique, 06 février 1762)

le Médecin de l'amour, opéra-comique en 1 acte mêlé d'ariettes, avec Pierre-Augustin Lefèvre de Marcouville, musique de Jean-Louis Laruette (Foire Saint-Laurent, 22 septembre 1758 ; Opéra-Comique, 25 avril 1762)

Cendrillon, opéra-comique en 1 acte, musique de Jean-Louis Laruette, Egidio Duni et vaudevilles (Foire Saint-Germain, 21 février 1759 ; Opéra-Comique, 14 juillet 1762)

l'Ivrogne corrigé ou le Mariage du diable, opéra-comique en 2 actes, musique de Laruette (Foire Saint-Laurent, 24 juillet 1759)

la Veuve indécise, parodie en 1 acte, avec des ariettes, livret de Jean-Joseph Vadé, terminé par Louis Anseaume, musique d’Egidio Duni (Foire Saint-Laurent, 22 ou 24 septembre 1759 ; Opéra-Comique, 18 janvier 1764)

les Epreuves de l'amour, opéra-comique en 1 acte, musique de Laborde (Foire Saint-Germain, 01 octobre 1759)

l'Ivrogne corrigé, opéra-comique en 2 actes, avec Jean-Baptiste Lourdet de Santerre, musique de Christoph Willibald, chevalier von Gluck (Vienne, Burgtheater, avril 1760 [dans une version italienne])

les Précautions inutiles, opéra-comique en 1 acte, avec Achard, musique de Chrestien (Opéra-Comique, 23 juillet 1760)

la Nouvelle troupe, comédie en 1 acte mêlée de chants et de danses, avec Charles-Simon Favart et Claude-Henri Fusée de Voisenon, musique anonyme (Théâtre-Italien, 09 août 1760 ; Opéra-Comique, 03 février 1762)

le Soldat magicien, opéra-comique en 1 acte, musique de Philidor (Foire Saint-Laurent, 14 août 1760 ; Opéra-Comique, 05 mars 1762)

l’Ile des fous, comédie en 2 actes mêlée d'ariettes, avec Pierre-Augustin Lefèvre de Marcouville et Auguste-Louis Bertin d'Antilly, musique d’Egidio Duni (Théâtre-Italien, 29 décembre 1760 ; Opéra-Comique, 24 avril 1762)

le Dépit généreux, opéra en 2 actes, avec Quétant, musique de Laruette (Comédie-Italienne, 16 juillet 1761)

le Maréchal-ferrant, opéra-comique en 2 actes, avec François-Antoine Quétant, musique de Philidor (Foire Saint-Laurent, 22 août 1761 ; Opéra-Comique, 10 février 1762)

Mazet, comédie en 2 actes mêlée d'ariettes, musique d’Egidio Duni (Théâtre-Italien, 24 septembre 1761 ; Opéra-Comique, 22 avril 1762)

l'Amant corsaire, opéra-comique en 2 actes, avec Salvert, musique d'Adrien-Nicolas La Salle d'Offémont (Opéra-Comique, 03 juin 1762)

le Milicien, comédie en 1 acte, musique d’Egidio Duni (Théâtre de la Cour à Versailles, 29 décembre 1762 ; Opéra-Comique, 01 janvier 1763)

les Deux Chasseurs et la Laitière, comédie en 1 acte mêlée d'ariettes, musique d’Egidio Duni (Opéra-Comique, 23 juillet 1763)

le Dormeur éveillé, comédie en 2 actes mêlée d’ariettes, avec Ménilglaise, musique de Jean-Benjamin de Laborde (Théâtre de la Cour à Fontainebleau, 27 octobre 1764)

l'Ecole de la jeunesse ou le Barnevelt français, comédie en 3 actes mêlée d'ariettes, musique d’Egidio Duni (Opéra-Comique, 24 janvier 1765)

la Clochette, opéra-comique en 1 acte, musique d’Egidio Duni (Opéra-Comique, 24 juillet 1766)

le Tableau parlant, comédie en 1 acte mêlée d'ariettes, musique de Grétry (Opéra-Comique, 20 septembre 1769 ; Théâtre-Lyrique, 01 juin 1854)

Arlequin marchand de proverbes, compliment de clôture, musique de vaudevilles (Opéra-Comique, 16 mars 1771)

la Coquette de village ou le Baiser pris et rendu, comédie en 2 actes mêlée d'ariettes, musique de Louis-Joseph-Claude Saint-Amans (Opéra-Comique, 19 septembre 1771)

la Harangue interrompue, compliment de clôture en 1 acte, musique anonyme (Opéra-Comique, 04 avril 1772)

le Poirier, opéra-comique en vaudeville, livret de Jean-Joseph Vadé, retouché par Louis Anseaume, musique de Louis-Joseph-Claude Saint-Amans (Opéra-Comique, 21 juin 1772)

la Ressource comique ou la Pièce à deux acteurs, comédie en 1 acte et 1 prologue mêlée d'ariettes, musique de Nicolas Lefroid de Méreaux (Opéra-Comique, 22 août 1772)

Mélide ou le Navigateur, comédie en 2 actes mêlée d’ariettes, musique de Philidor (Théâtre de la Cour à Fontainebleau, 30 octobre 1773)

le Rendez-vous bien employé, opéra-comique en 1 acte, musique de Jean-Paul-Egide Martini (Opéra-Comique, 10 février 1774)

la Rencontre imprévue, compliment de rentrée, musique de Nicolas Lefroid de Méreaux (Opéra-Comique, 11 avril 1774)

le Retour de tendresse, comédie en 1 acte mêlée d'ariettes, musique de Nicolas Lefroid de Méreaux (Opéra-Comique, 01 octobre 1774)

Achmet et Almanzine, opéra-comique en 3 actes, livret d’Alain-René Lesage, Louis Fuzelier et d’Orneval, révisé par Louis Anseaume, musique de vaudevilles (Théâtre de la Cour à Fontainebleau, 25 octobre 1776)

le Jugement de Midas, comédie en 3 actes mêlée d’ariettes, livret de Thomas d’Hèle versifié par Louis Anseaume, musique de Grétry (Palais-Royal, 28 mars 1778 ; Opéra-Comique, 27 juin 1778)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il rendit beaucoup de services au Théâtre-Italien, dont il était souffleur, et pour lequel il fit les compliments de clôture de 1763 à 1778. Il avait contribué à la naissance de l'Opéra-Comique de la foire, dont il fut sous-directeur de 1753 à 1757, souffleur de 1758 à 1761, et où il donna le Peintre amoureux, opéra-comique joué le 25 juin 1757, et qui resta longtemps au théâtre. Dès 1753, il avait fait imprimer la Vengeance de Melpomène, prologue ; il publia en 1766 son Théâtre, 3 vol. in-8°, qui contiennent : 1° le Monde renversé, opéra-comique de Le Sage et Dorneval, qu'il mit tout en vaudevilles ; 2° le Chinois poli en France ; 3° les Amants trompés ; 4° Bertholde à la ville ; 5° le Peintre amoureux ; 6° la Fausse Aventurière, en société avec Marcouville ; 7° le Docteur Sangrado, avec un anonyme ; 8° le Médecin de l'Amour ; 9° Cendrillon, 1759, imité du conte de Perrault ; 10° l’Ivrogne corrigé, avec un anonyme, tiré d'une fable de la Fontaine ; 11° le Soldat magicien, dont le plan est de Serrières ; 12° l’Ile des Fous, avec un anonyme ; 13° Mazet, tiré du conte de la Fontaine ; 14° le Milicien ; 15° les deux Chasseurs et la Laitière ; 16° l'École de la Jeunesse, ou le Barneveldt français. Pour former ces trois volumes, on s'est contenté de faire imprimer des frontispices, et de recueillir les exemplaires des éditions que l'auteur avait données de ces pièces dans leur nouveauté. On a encore d'Anseaume : les Épreuves de l’Amour, 1759 ; le Dépit généreux, avec M. Quétant, 1761, in-8° ; la Nouvelle Troupe, 1760 ; le Procès des Ariettes et des Vaudevilles, avec Favart, 1761 ; la Clochette, 1766 ; le Maître d'École, avec Marcouville ; la Ressource comique, ou la Pièce à deux acteurs, 1772 ; la Coquette de Village, 1771 ; le Rendez-vous bien employé, 1774 ; le Retour de tendresse, 1777, in-8° ; Zémire et Mélinde, 1773, in-8°, et le Tableau parlant, 1769, in-8°, farce divertissante, la meilleure de ce genre. Anseaume a aussi retouché le Poirier et la Veuve indécise, opéras-comiques de Vadé. Il avait été quelque temps doctrinaire, puis maître de pension à Paris.

(Biographie universelle ancienne et moderne, 1843)

 

 

 

 

 

 

Encylopédie