Gabriel ASTRUC

 

Gabriel Astruc en 1914

 

Gabriel David dit Gabriel ASTRUC

 

impresario, journaliste et directeur de théâtre français

(43 rue Sainte-Catherine, Bordeaux, 2e section, Gironde, 14 mars 1864* Paris 16e, 07 juillet 1938*)

 

Fils d’Elie Aristide ASTRUC (Bordeaux, Gironde, 12 décembre 1831 Bruxelles, Belgique, 23 février 1905), rabbin, et de Myriam Esther EGLÉ (1834 ).

Epouse Marguerite ENOCH (1870 – 1955), fille de Wilhelm ENOCH, éditeur de musique.

 

 

Il débute comme journaliste à l'Événement, entre au Figaro et devient en 1898 l'impresario du Nouveau Cirque. Directeur associé de la maison d’éditions musicales Enoch et Cie (1895-1904), il fonde et codirige la revue Musica (1903-1907). En 1905, il fonde la Saison de Paris où il présentera des ouvrages lyriques encore non joués à Paris, fera venir les Ballets russes, accueillera de prestigieuses troupes étrangères comme celle du Metropolitan Opera de New York. Le succès de ces initiatives l'incite à construire à Paris une salle spécialement conçue pour les manifestations lyriques et chorégraphiques : ce sera le théâtre des Champs-Élysées qu'il inaugurera le 31 mars 1913 avec Benvenuto Cellini, de Berlioz. La guerre de 1914 mit fin à cette activité. Le 21 mai 1925, il a été nommé commandeur de la Légion d’honneur en qualité de directeur de l’Agence Radio à Paris.

En 1924, il habitait 55 avenue du Bois-de-Boulogne [auj. avenue Foch] à Paris 16e, où il est décédé.

 

=> les Grandes heures du Théâtre des Champs-Elysées, par André Boll (mai 1963)

 

 

 

 

 

 

 

 

Encylopédie