Antoine BANÈS

 

 

 

Antoine Anatole dit Antoine BANÈS

 

compositeur français

(36 rue de Varennes, Paris 10e, 08 juin 1856* – Neuilly-sur-Seine, Seine [auj. Hauts-de-Seine], 10 janvier 1924*)

 

Fils d'Antoine Nicolas BANÈS, propriétaire, et de Clarisse Florence HORNER, propriétaire.

Epouse à Paris 9e le 20 décembre 1889* Jeanne Suzanne Marie BERTRAND (Paris, 06 décembre 1865 – ap. 1924), actrice ; parents de Raymonde Blanche Antoinette BANÈS (Paris 9e, 07 avril 1889* –) [épouse à 92.Neuilly-sur-Seine le 17 février 1908 Jean Clément FOUCAULT].

 

 

Il a fait ses études musicales sous la direction d'Emile Durand, professeur d'harmonie au Conservatoire, et, de bonne heure, songea à se produire au théâtre. Il s’est adonné à la musique légère et a fait représenter avec succès divers opéras-comiques ou opérettes. Après s'être essayé dans diverses pochades musicales données à l'Eldorado (en collaboration avec Laurencin, de Forges, Péricaud, Villemer, Delormel, Paul Bilhaud et Albert Barré), ainsi qu'avec un ballet, Tohu-Bohu, aux Folies-Bergère, il a fait représenter les ouvrages suivants : la Nuit de noce (1881) ; les Délégués, 4 actes (1887) ; Toto, 3 actes (1892) ; Olympia, ballet (1893) ; Madame Rose, un acte (1893) ; le Bonhomme de neige, 3 actes (1894) ; le Roi Frelon, 3 actes (1895) ; Nuit d'amour, 3 actes (1896) ; la Sœur de Jocrisse, un acte (1901) ; Mademoiselle Cyclamen, ballet (1904) ; le Péage, ballet (1905). Banès, musicien instruit, soiriste à la Nation, attaché au Ministère des Beaux-Arts, avait été nommé bibliothécaire de l'Opéra (1890-1892), archiviste-adjoint (1893-1894), bibliothécaire-adjoint (1895-1907), archiviste (1908-1910), puis enfin administrateur de la bibliothèque, des archives et du musée de l'Opéra par décret du 20 décembre 1911.

En 1897, il habitait 13 rue La Trémoille à Paris 8e ; en 1913, 67 rue Charles Laffitte à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), où il est décédé.

 

=> Massenet anecdotique par Antoine Banès (1923)

 

 

 

 

 

 

 

œuvres lyriques

 

Un do malade, opérette en 1 acte, livret d'A. Forges et C. Laurencin (v. 1880)

la Nuit de noce (1881)

la Cadiguette, opérette en 1 acte, livret de Louis Péricaud et Lemoine (Eldorado, 1883)

l'Escargot, opérette en 1 acte, livret d'Albert Barré et Paul Adely (Eldorado, 19 avril 1884)

les Délégués, vaudeville-opérette en 3 actes, livret de Fabrice Carré et Emile Blavet (Nouveautés, 28 novembre 1887)

Toto, opérette en 3 actes, livret d'Albert Barré et Paul Bilhaud (Menus-Plaisirs, 10 juin 1892) => fiche technique

Madame Rose, opéra-comique en 1 acte, livret d'Albert Barré et Paul Bilhaud (Opéra-Comique, 25 septembre 1893) => fiche technique

le Bonhomme de neige, opérette en 3 actes, livret d'Albert Vanloo et Henri Chivot (Bouffes-Parisiens, 19 avril 1894) => fiche technique

le Roi Frelon, opérette en 3 actes, livret d'Albert Barré et Paul Bilhaud (Folies-Dramatiques, 11 avril 1895) => fiche technique

Nuit d'amour, fantaisie lyrique en 3 actes et 4 tableaux, livret d'Albert Barré et Maxime Boucheron (Bouffes-Parisiens, 11 mai 1896)

le Nouveau Régiment, opérette en 2 actes, livret d'Albert Barré, Edmond Martin et Henry Berhard (Olympia, 12 mars 1897)

la Jarretière, opérette en 1 acte, livret d'Albert Barré et Paul Bilhaud (Eldorado, 29 avril 1897)

la Pomme d'Adam, opéra-comique en 1 actes, livret de Lucien Augé de Lassus (Casino de Trouville, 25 août 1899)

Mlle portez-arme!.., opérette en 3 actes, livret d'Albert Barré, Edmond Martin et Henry Berhard (1901) => fiche technique

la Sœur de Jocrisse, opéra-comique en 1 acte, livret d'Albert Vanloo, d'après le vaudeville éponyme de Félix Duvert et Antoine-François Varner

     Création à l'Opéra-Comique (3e salle Favart), le 09 juillet 1901, mise en scène d'Albert Carré, chef d'orchestre : Giannini,

     avec Mmes Esther Chevalier (Herminie), Baux (Charlotte), MM. Mesmaecker (Jocrisse), André Allard (Duval), Gourdon (Béchamel).

     10 représentations à l'Opéra-Comique au 31.12.1950.

     « Gentille petite partition, peut-être un peu trop ambitieuse pour le sujet, mais aimable, gaie et écrite avec soin. » [Félix Clément, Dictionnaire des opéras, supplément d’Arthur Pougin, 1904]

Léda, opéra bouffe en 3 actes, livret de Pierre Veber et Lucien Augé de Lassus, édité chez Enoch en 1909

les Gabelous, opéra bouffe en 3 actes, livret d'Albert Barré, non représenté, mais édité chez Enoch en 1912

Monsieur sans façons, opérette en 3 actes, livret de Maxime Boucheron et Albert Barré, non représentée

 

ballets

 

Tohu-Bohu, ballet (Folies-Bergère)

Zilda, ballet-divertissement en 1 acte de Paul Bilhaud (1886) => extrait de la partition

les Treize jours de Pierrot, pantomime en 2 tableaux de Fernand Boussenot (Cercle funambulesque, 08 avril 1890)

Olympia, ballet-prologue en 1 acte et 2 tableaux, livret d'Alfred Delilia, réglé par G. Pastorini (Olympia, 11 avril 1893) => partition

Mademoiselle Cyclamen, ballet (1904)

le Péage, ballet-pantomime en 1 acte, scénario de Georges de Dubor (1905)

 

œuvres pour piano

 

Fanny, grande valse, op. 3 (1875) => partition

Gavotte, op. 7 (1881) => partition

Mes pipeaux, villanelle (1900) => partition

Refrain de chasse, valse (1900) => partition

Sérénade à Ninette, op. 8 (1882) => partition

 

 

 

 

         

 

Nous sommes les pompiers

chansonnette, musique d'Antoine Banès

 

 

 

 

 

 

Encylopédie