Simone BERRIAU

 

Simone Berriau, le Théâtre, janvier 1924

 

Simonne Blanche Eugénie BOSSIS dite Simone BERRIAU

 

actrice, soprano et directrice de théâtre française

(Touques, Calvados, 21 juillet 1896* – Paris 10e, 26 février 1984)

 

Fille de Jules Emile BOSSIS (1856 –) receveur buraliste, et de Blanche Eugénie Honorine TRAVERS (1867 –).

Epouse 1. à Rabat, Maroc, le 19 mai 1917 Henri Marie Martin BERRIAU (Erbray, Loire-Atlantique, 11 novembre 1871* – Rabat, Maroc, 17 décembre 1918), colonel, adjoint du Général Lyautey ; parents d’Henriette Berthe Blanche BERRIAU dite Héléna BOSSIS (Rabat, Maroc, 23 février 1919 – Hyères, Var, 15 août 2008), comédienne.

Epouse 2. à Hyères, Var, le 07 février 1924 (divorce le 13 juillet 1937) Bernard Marie Paul SCHRÖDER, docteur.

 

 

Grâce à la famille Lyautey, elle fit la connaissance de Rose Caron. Cette dernière, découvrant la qualité de sa voix, lui donna des leçons de chant, et elle débuta à l’Opéra-Comique en 1923 sous le nom de Simone BERRY, puis chanta sous le nom de Simone Berriau. En 1935, un problème de cordes vocales lui fit abandonner le chant pour se consacrer entièrement au cinéma, où elle fut l’interprète d’une quinzaine de films (Ciboulette de Claude Autant-Lara, 1933 ; Itto de Jean Benoît-Lévy, 1935 ; Divine de Max Ophuls, 1935 ; la Tendre ennemie de Max Ophuls, 1936 ; A nous deux madame la vie d’Yves Mirande, 1937 ; Café de Paris d’Yves Mirande, 1938). En 1943, elle prit la direction du Théâtre Antoine (devenu le Théâtre Antoine-Simone Berriau), qu’elle dirigea jusqu’à sa mort. Elle a eu de nombreuses liaisons, notamment avec le pacha de Marrakech, le chef d’orchestre Albert Wolff et le cinéaste Yves Mirande. On lui doit une autobiographie, Simone est comme ça (1973), titre d'une opérette d'Yves Mirande.

 

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Elle y débuta, sous le nom de Simone Berry, le 12 juillet 1923 dans Carmen (Micaëla).

 

Elle y chanta le Roi d’Ys (Rosenn) ; la Bohème (Mimi) ; Pelléas et Mélisande (Mélisande) ; la Rôtisserie de la Reine Pédauque (Catherine).

 

 

 

 

 

A l'Opéra-Comique : Mlle Simone Berry fera demain soir ses débuts dans le rôle de Micaëla de Carmen, aux côtés de Mlle Pirelli, de MM. Jean Marny et Audoin. C'est M. Albert Wolff qui dirigera l'orchestre.

(le Gaulois, 11 juillet 1923)

 

Une charmante artiste, Mlle Simone Berry, a fait hier soir de très remarquables débuts dans Carmen : elle y a interprété avec un talent très sûr le rôle de Micaëla où sa voix ravissante fit merveille. Le joli succès remporté par Mlle Berry est riche en belles promesses et honore grandement son excellent professeur, Mme Rose Caron.

(le Gaulois, 13 juillet 1923)

 

La délicieuse artiste Simone Berriau, interprète le rôle de Ciboulette de Robert de Flers, Francis de Croisset et Reynaldo Hahn. Simone Berriau dont on sait les succès à l'Opéra-Comique, fait ainsi des débuts sensationnels à l'écran.

(Hebdo-Film, 25 mars 1933)

 

 

 

 

 

              

 

Scène des cheveux

extrait de l'acte III de Pelléas et Mélisande de Debussy

Simone Berriau (Mélisande), André Gaudin (Pelléas), José Beckmans (Golaud) et Orchestre dir Albert Wolff

Polydor 566051 et 566052, mat. 1824 BMP, 1825 BMP et 1826 BMP, enr. à Paris en 1930

 

 

 

 

Encylopédie