Pierre BERTON

 

 

Pierre Francisque Samuel dit Pierre BERTON

 

acteur et auteur dramatique français

(Paris, 06 mars 1842 Paris 16e, 24 octobre 1912)

 

Fils de Charles-François dit Francisque BERTON (Paris, 16 septembre 1820 Paris 16e, 17 janvier 1874*), acteur [fils de Henri François BERTON, compositeur], et de Félicie Julie Caroline SAMSON dite Caroline BERTON (1823 ap. 1874), auteur de romans et de nouvelles [fille de l’acteur Joseph SAMSON], mariés à Paris 2e le 28 avril 1841.

Père de Claude BERTON (Paris, 20 octobre 1865 –), acteur puis auteur dramatique, de Jean BERTON, publiciste, et de Mlle G. BERTON, artiste dramatique.

 

 

Il reçut des leçons de son grand-père Samson, débuta en 1859 au Gymnase, où il tint avec distinction l'emploi de jeune premier, puis il joua à l'Odéon, à la Comédie-Française, au Vaudeville. Il a obtenu ses plus grands succès dans le Club, le Nabab, Fédora, Gerfaut, la Tosca (il créa le rôle de Scarpia), etc. Pendant quelque temps il a dirigé la Comédie-Parisienne, et, en 1880, devint professeur de lecture pour les instituteurs et institutrices de Paris. Il a écrit plusieurs pièces pour le théâtre : les Jurons de Cadillac, comédie (1865) ; la Vertu de ma femme, comédie (1867) ; Didier, pièce en trois actes (1868) ; Léna (1889) ; les Chouans, drame (1894) ; Zaza, avec Charles Simon (1898) ; etc.

En 1897, il habitait 18 rue Notre-Dame-de-Lorette à Paris 9e.

 

 

 

 

livrets

 

la Tempête, poème symphonique en 3 parties, avec Armand Silvestre, musique d'Alphonse Duvernoy (Châtelet, 18 novembre 1880)

Sardanapale, grand opéra en 3 actes, musique d'Alphonse Duvernoy (Concerts Lamoureux, décembre 1882 ; Liège, avril 1892)

 

 

 

 

 

Encylopédie