Paul BILHAUD

 

 

 

Charles Paul dit Paul BILHAUD

 

auteur dramatique français

(Bruère-Allichamps, Cher, 31 décembre 1854* – Avon, Seine-et-Marne, 08 janvier 1933)

 

Fils de Charles Jean François BILHAUD (1822 –), cultivateur, et de Laïs FRÈRE.

 

 

Il fut attaché pendant une quinzaine d’années au ministère des Beaux-Arts. Il débuta en 1879 par des monologues, dont quelques-uns devinrent célèbres, tels le Hanneton, et par des chansons qui furent mises en musique par Darcier ou Henrion ; puis il donna en 1881, au théâtre du Gymnase, la Première Querelle, et écrivit avec Albert Barré une série de vaudevilles joués au Palais-Royal : J'attends Ernest (1895), Bigame (1896), le Paradis (1895). Cette dernière pièce marquait en outre le commencement de sa longue collaboration avec Maurice Hennequin. Il avait donné au Vaudeville : les Espérances (1892) et la Veuve de Damoclès ; de courtes comédies en un acte, Première ivresse et Qui ? (1894) lui permirent d'entrer successivement à l'Odéon et au Théâtre-Français. Ma Bru, écrite avec Fabrice Carré, fut du reste un des succès de l'Odéon (1899). Avec Hennequin, Paul Bilhaud a signé M'amour (Palais-Royal, 1901) ; Nelly Rozier (Nouveautés, 1901) ; la Famille Boléro (Nouveautés, 1903) ; Heureuse, avec Hennequin (Vaudeville, 1903) ; les Dragées d'Hercule (1904) ; la Gueule du loup, avec Hennequin (Nouveautés, 1904). Toutes ces comédies-vaudevilles, très habilement faites, valent par le comique des quiproquos et la vivacité du dialogue. Paul Bilhaud a publié en outre deux volumes de vers fantaisistes : Gens qui rient (1881), Ça !... et le reste (1903), un volume de prose : Nous deux (1904), des livres pour les enfants, et donné quelques livrets aux compositeurs Charles Lecocq, Gaston Serpette, etc. Il a écrit aussi avec Michel Carré un drame en vers, en 5 actes et 6 tableaux : la Courtisane de Corinthe (Théâtre Sarah-Bernhardt, 08 avril 1908). Il fut attaché à l'Administration des Beaux-Arts et fut nommé chevalier de la Légion d'honneur le 22 janvier 1902.

En 1897, il habitait 6 cité Monthiers à Paris 9e. En 1924, il habitait 26 Grande-Rue à Avon (Seine-et-Marne) et 20 rue Victor-Massé à Paris 9e.

 

 

 

 

livrets

 

Zilda, ballet-divertissement en 1 acte, musique d'Antoine Banès (1886) => extrait de la partition

la Soubrette, opérette en 1 acte, avec Quénéhen et Rambaud (Asnières, 06 juillet 1891)

Un mariage à bout portant, opérette en 1 acte, avec Remy, musique de Cieutat (Scala, 16 février 1892)

Toto, opérette en 3 actes, avec Albert Barré, musique d'Antoine Banès (Menus-Plaisirs, 10 juin 1892) => fiche technique

Madame Rose, opéra-comique en 1 acte, avec Albert Barré, musique d'Antoine Banès (Opéra-Comique, 25 septembre 1893) => fiche technique

le Discobole, conte burlesque en 1 acte, avec Maurice Lefèvre, musique de Domergue (Cercle funambulesque, Théâtre d'Application, 29 novembre 1893)

Nos bons chasseurs, vaudeville en 3 actes, avec Michel Carré fils, musique de Charles Lecocq (Nouveau Théâtre, 10 avril 1894)

le Roi Frelon, opérette en 3 actes, avec Albert Barré, musique d'Antoine Banès (Folies-Dramatiques, 11 avril 1895) => fiche technique

la Tourte, opérette en 1 acte, musique de Gaston Serpette (Asnières, 08 février 1895)

la Jarretière, opérette en 1 acte, avec Albert Barré, musique d'Antoine Banès (Eldorado, 29 avril 1897)

la Fiancée du trombone à coulisse, symphonologue plutôt gai, musique d'Emile Pessard

 

chansons

 

l'Amour frileux, musique de Darcier

Roman champêtre, musique de Paul Henrion

 

 

 

 

 

Encylopédie