Paul BOCAGE

 

 

 

Paul Romain TOUSET dit Paul BOCAGE

 

auteur dramatique français

(Paris 12e, 11 mars 1822 Bastion 39 [futur hôpital Bichat], boulevard Ney, Paris 18e, 25 septembre 1887*)

 

Fils de Guillaume Romain TOUSET et de Rose GALICE.

Neveu de l’acteur BOCAGE [père d’Henri BOCAGE, auteur dramatique].

Epouse Caroline de CRESSART ( av. 1887).

 

 

Condisciple et ami d'Octave Feuillet, il écrivit avec lui un roman : le Grand Vieillard (1845), puis des pièces de théâtre ; Echec et mat (1846) ; la Nuit du vendredi saint (1847) ; la Vieillesse de Richelieu, jouée à la Comédie-Française, en 1848. Depuis lors, il fit représenter, entre autres pièces qu'il écrivit seul ou en collaboration : le Chariot d'enfant (1850) ; York (1852) ; Romulus (1854) ; le Marbrier (1854) ; Maître Wolfram (1854) ; l'Invitation à la valse (1857) ; Question d'amour (1864). On lui doit aussi quelques romans ; notamment, les Puritains de Paris (1862).

Lors de son décès, il était domicilié 6 rue Monsigny à Paris 2e.

 

   

 

 

livrets

 

Maître Wolfram, opéra-comique en 1 acte, avec Joseph Méry et Théophile Gautier, musique d’Ernest Reyer (Théâtre-Lyrique, 20 mai 1854 ; Opéra-Comique, 05 décembre 1873)

 

 

 

 

 

 

Encylopédie