Jules CHÉRET

 

 

 

Jean Jules dit Jules CHÉRET

 

peintre et affichiste français

(Paris 11e, 01 juin 1836* – Nice, Alpes-Maritimes, 23 septembre 1932)

 

Fils de Marie Nicolas CHÉRET (1807 –), ouvrier typographe, et de Justine ORMEAU (1815 –) [mariés à Paris 11e en 1834].

Frère de Joseph CHÉRET, décorateur.

 

 

En 1855, il exécute ses premières affiches, en noir. Celle qu'il fit pour Orphée aux Enfers d'Offenbach, en trois couleurs, date de 1858 ; celle pour les Deux Pigeons d'André Messager, de 1888. Il fonde, en 1881, un atelier à Paris ; un millier d'affiches constituent l'œuvre de Chéret, "le Tiepolo des carrefours". Le musée Chéret, à Nice, est riche de deux cents de ses peintures, pastels et maquettes.

En 1900, il habitait 156 rue Saint-Denis à Courbevoie (Hauts-de-Seine) ; en 1926, villa Floréal, 52 boulevard Carnot à Nice (Alpes-Maritimes).

 

 

 

 

Auguste Rodin (à g.) et Jules Chéret (à dr.) au Musée Grévin (catalogue descriptif de février 1907)

 

 

 

 

Encylopédie