Paul FINEL

 

 

 

Paul Jean Marie FINEL dit Paul FINEL

 

ténor français

(Villeveyrac, Hérault, 18 décembre 1924 – Riom, Puy-de-Dôme, 29 novembre 2017), enterré au cimetière de Villeveyrac.

 

Fils d’Edmond FINEL, viticulteur, maire de Villeveyrac de mai 1935 à août 1944.

Epoux de Paulette Hélène Marinette CALMELS (Béziers, Hérault, 17 février 1927 – Riom, 09 mars 2017).

 

 

D’abord aide chimiste dans un laboratoire d’œnologie, il étudia le chant au Conservatoire de Montpellier de 1947 à 1952, où il obtint un premier prix. En 1954, il auditionna à l’Opéra de Paris et fut engagé. Il commença par des petits rôles, fit ses grands débuts en 1956 et chanta à la RTLN jusqu’en 1971. Il se produisit également en province, dans les pays francophones, en Autriche, en Allemagne et au Portugal. Après avoir quitté la scène, il devint professeur de chant et enseigna dans deux conservatoires.

Il est décédé à quatre-vingt-douze ans.

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra de Paris

 

Il y débuta le 24 octobre 1954 dans Obéron (un Jannissaire).

 

Il y chanta Aïda (un Messager, 1954 ; Radamès, 1958) ; Jeanne au bûcher (une Voix, 1954) ; le Crépuscule des dieux (un Guerrier, 1955) ; Boris Godounov (un Boyard, 1955 ; Dimitri, 1960) ; Roméo et Juliette (Tybalt, 1955 ; Roméo, 1963) ; le Vaisseau fantôme (Erick, 1956) ; les Indes galantes (don Carlos, 1956) ; Faust (Faust, 1956) ; la Damnation de Faust (Faust, 1956) ; Dialogues des Carmélites (le Chevalier, 1957) ; la Traviata (Rodolphe, 1958) ; Salomé (Narraboth, 1958) de Strauss ; Carmen (don José, 1959) ; la Tosca (Mario Cavaradossi, 1960).

 

Il y créa le 15 avril 1955 Numance (un Soldat) d’Henry Barraud.

 

Il y participa à la première le 10 octobre 1958 de l’Atlantide (Saint-Avit) d’Henri Tomasi.

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Il y débuta en 1955.

 

Il y chanta Eugène Onéguine (le Paysan) ; Louise (le Marchand d'habits ; Julien) ; Cavalleria rusticana (Turridu) ; la Tosca (Mario Cavaradossi) ; Paillasse (Canio) ; Werther (Werther) ; les Contes d'Hoffmann (Hoffmann) ; Il Tabarro (Luigi) ; la Fille du Far-West (Dick).

 

 

 

 

Andréa Guiot (Micaëla) et Paul Finel (Don José) dans Carmen en 1959 [photo Lipnitzki-Viollet]

 

 

 

Andréa Guiot (Marguerite) et Paul Finel (Faust) dans Faust à l’Opéra de Paris en 1960 [photo Lipnitzki-Viollet]

 

 

 

 

Paul Finel en 1960

 

 

 

 

 

 

 

 

Encylopédie