Marie-Thérèse GAULEY

 

Marie-Thérèse Gauley en 1929

 

 

Marie-Thérèse Andrée GAULEY dite Marie-Thérèse GAULEY

 

soprano français

(19 avenue de Tourville, Paris 7e, 15 février 1903* – Malakoff, Hauts-de-Seine, 23 janvier 1992)

 

Fille d’Armand Louis Eugène GAULEY (Paris 2e, 10 avril 1864* Paris 7e, 18 avril 1922*), acteur, et de Marie GAULEY-TEXIER, mezzo-soprano.

 

 

Au Conservatoire de Paris, elle obtint en 1922 les 1res médailles de solfège et de vocalises, en 1923 un second prix de chant et un 1er accessit d’opéra-comique, et en 1924 les premiers prix de chant et d’opéra-comique. Elle débuta en 1924 à l’Opéra-Comique où elle fit une longue et solide carrière. Elle s’illustra dans le Barbier de Séville (Rosine), Lakmé (Lakmé), Mireille (Mireille) et Pelléas et Mélisande (le petit Yniold). Elle chanta également en province et à l'étranger. Elle a créé l’Enfant et les Sortilèges (l'Enfant) de Maurice Ravel à l’Opéra de Monte-Carlo le 21 mars 1925, la Pie borgne (Henriette) d'Henri Büsser au Grand Cercle d'Aix-les-Bains le 05 août 1927, et chanta les premières de ces œuvres à l’Opéra-Comique. Après avoir quitté la scène, elle enseigna le chant ; elle enseignait encore en 1987.

 

 

 

bottin mondain de 1942

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Elle y débuta le 02 novembre 1924 dans les Contes d'Hoffmann (Olympia).

 

Elle y créa le 21 février 1927 le Poirier de misère (l'Innocent) de Marcel Delannoy ; le 09 mai 1928 Sarati le Terrible (Rose) de Francis Bousquet ; le 19 mars 1930 George Dandin (Claudine) de Max d'Ollone et le Sicilien ou l'Amour peintre (Isidore) d'Omer Letorey ; le 09 février 1931 Cantegril (Francezine) de Roger-Ducasse.

 

Elle y participa aux premières le 30 mai 1925 des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau ; le 01 février 1926 de l'Enfant et les Sortilèges (l'Enfant) de Maurice Ravel ; le 13 novembre 1929 de la Pie borgne (Henriette) d'Henri Büsser ; le 08 mars 1934 d'Idylle funambulesque (Colombine) de Robert Planel.

 

Elle y chanta Aphrodite (Myrto) ; la Basoche (Colette) ; le Barbier de Séville (Rosine) ; le Bon roi Dagobert (Nantilde) ; Cosi fan tutte (Delphine) ; le Hulla (une Rieuse) ; Lakmé (Miss Ellen ; Lakmé) ; Masques et Bergamasques ; Mireille (Mireille) ; Pelléas et Mélisande (Yniold) ; le Pré-aux-Clercs (Nicette) ; le Roi malgré lui (Minka) ; le Sourd (Pétronille) ; les Voitures versées (Elise).

 

 

 

 

 

Marie-Thérèse Gauley en 1924

 

 

 

[première à l'Opéra-Comique de l'Enfant et les Sortilèges]

On a fort heureusement confié le rôle de l’Enfant à Mlle Marie-Thérèse Gauley, qui l’avait créé à Monte-Carlo. La voix est claire et charmante, le jeu fort intelligent.

(Roland-Manuel, le Ménestrel, 05 février 1926)

 

 

 

 

Marie-Thérèse Gauley en 1927

 

 

    

 

Prière et Chœur d'entrée "Blanche Dourga"

extrait de l'acte I de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé), Chœurs et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 171.017, mat. XXP 6455-1, enr. en 1926/1927

 

 

    

 

Duetto "Sous le dôme épais"

extrait de l'acte I de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé), Yvonne Ducuing (Mallika) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.507, mat. KI 1080-2, enr. en 1926/1927

 

 

    

 

Strophes "Pourquoi dans les grands bois"

extrait de l'acte I de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.504, mat. KI 1078-1, enr. en 1926/1927

 

 

    

 

Duo "C'est le dieu de la jeunesse"

extrait de l'acte I de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé), Gaston Micheletti (Gérald) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.507, mat. KI 1100-1, enr. en 1926/1927

 

 

         

 

Air des Clochettes "Où va la jeune Hindoue?"

extrait de l'acte II de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.509, mat. KI 1098-2 et KI 1099-2, enr. en 1926/1927

 

 

    

 

Duo "C'est l'amour endormi"

extrait de l'acte II de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé), Gaston Micheletti (Gérald) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.515, mat. KI 1164-2, enr. en 1927

 

 

    

 

"Dans la forêt près de nous"

extrait de l'acte II de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.515, mat. KI 1165-2, enr. en 1927

 

 

    

 

"Tu m'as donné le plus doux rêve"

extrait de l'acte III de Lakmé de Delibes

Marie-Thérèse Gauley (Lakmé) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.504, mat. KI 1077-1, enr. en 1926/1927

 

 

    

 

Duo "O Magali, ma bien-aimée"

extrait de l'acte II de Mireille de Gounod

Marie-Thérèse Gauley (Mireille), Gaston Micheletti (Vincent) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 171.017, mat. XXP 6567-2, enr. le 01 juin 1928

 

 

    

 

Duo "Comme frère et sœur"

extrait de l'acte I de Ciboulette de Hahn

Marie-Thérèse Gauley (Ciboulette), Victor Pujol (Antonin) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.591, mat. KI 1739-3, enr. le 01 mars 1929

 

 

    

 

Duo "Nous avons fait un beau voyage"

extrait de l'acte II de Ciboulette de Hahn

Marie-Thérèse Gauley (Ciboulette), Victor Pujol (Duparquet) et Orchestre de l'Opéra-Comique dir Gustave Cloëz

Odéon 188.591, mat. KI 1740-4, enr. le 01 mars 1929

 

 

 

 

Encylopédie