André-Ferdinand HEROLD

 

André Ferdinand Herold par Félix Vallotton (1898)

 

 

André Jules Ferdinand dit André-Ferdinand HEROLD

 

poète français

(33 rue Louis le Grand, Paris 2e, 24 février 1865* Lamastre, Ardèche, 23 octobre 1940)

 

Fils de Ferdinand HEROLD (Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, les Ternes, 16 octobre 1828 Paris 1er, 01 janvier 1882*), préfet de la Seine [fils de Ferdinand HEROLD, compositeur], et de Laure Jeanne Julie Léontine LOUVAIN-PESCHELOCHE (1831 ).

Epouse à Paris 16e le 13 août 1901* Marguerite Marie RIGAUD (Mauves-sur-Loire, Loire-Atlantique, 04 avril 1879 ), couturière.

 

 

Elève de l'École des chartes et de l'Ecole des hautes études, il a collaboré à de nombreuses revues. Poète délicat, élégant et tendre, il a publié des recueils de vers : les Pæans et les Thrènes (1890) ; Chevaleries sentimentales (1893) ; Intermède pastoral (1896) ; Images tendres et merveilleuses (1897) ; Au hasard des chansons (1900) ; des poèmes dramatiques, entre autres : l'Exil de Harini (1888), et le Victorieux (1895) ; ainsi que des contes : les Contes du vampire (1902), l’Abbaye de Sainte-Aphrodise (1904). Il a fait représenter des pièces de théâtre, les unes traduites, comme l'Anneau de Çakountala (1895), Paphnutius (1895), les Perses (1896), la Cloche engloutie (1897) ; les autres originales, comme Savitri (1899), une Jeune Fille bien gardée (1900) ; etc.

En 1901, il habitait 20 rue Greuze à Paris 16e.

 

 

 

 

livrets

 

les Perses, tragédie en 2 actes imitée d'Eschyle, musique de scène de Xavier Leroux (Odéon, 05 novembre 1896)

Prométhée, tragédie lyrique en 3 actes, avec Jean Lorrain, musique de Gabriel Fauré (Théâtre des Arènes, Béziers, 26 août 1900 ; Opéra de Paris, 15 décembre 1907)

le Cor fleuri, féerie lyrique en 1 acte, avec Ephraïm Mikhaël, musique de Fernand Halphen (Opéra-Comique, 10 mai 1904)

les Hérétiques, tragédie lyrique en 3 actes, musique de Charles Levadé (Théâtre des Arènes, Béziers, 27 août 1905)

Zadig, comédie musicale en 4 actes, musique de Jean Dupérier (Opéra-Comique, 24 juin 1938) => fiche technique

 

mélodies

 

Prélude, recueil Crépuscules d'automne, musique de Louis Aubert (1908)

 

 

 

 

 

 

 

Encylopédie