Armand LAFRIQUE

 

 

 

Jean Marie Armand dit Armand LAFRIQUE

 

librettiste français

(Paris 7e, 13 juin 1858 – Hanoï, Vietnam, 04 novembre 1911)

 

Fils de Louis Jules LAFRIQUE et de Jenny Léontine BRUGÈRE [mariés à Paris 7e le 05 septembre 1857].

Epouse 1. Félicie Virginie ARDELLE (1853 ) ; parents de Gaston Alphonse Auguste LAFRIQUE (Paris 10e, 01 juillet 1888* – Paris 13e, 28 juin 1954), procureur général.

Epouse 2. Marthe Hélène Marie TERRIEN DE LA COUPERIE.

 

 

Il collabora d'abord à plusieurs journaux et publia des romans : Entre onze heures et minuit (1885) ; Jacques Lenormand (1891) ; le Beau Maquignon (1891) ; Père infâme, etc. Il a fait représenter de nombreuses œuvres lyriques, et des pièces : Francœur, comédie en un acte et en vers (Etretat, 04 août 1882) ; Premier point noir, un acte en vers (Cercle des Mathurins, décembre 1891) ; les Secrets d’Alfred, comédie en un acte (1898).

En 1888, il habitait 130 rue du Faubourg Poissonnière à Paris 10e ; en 1897, 3 rue Hippolyte-Lebas à Paris 9e.

 

 

 

 

livrets

 

la Diva par amour, opérette en 1 acte, avec Drucker, musique de Rieffer (Alcazar d'hiver, 23 février 1878)

l'Oraison de Saint-Julien, opéra-comique en 1 acte, musique de Marius Baggers (Fantaisies-Parisiennes, 08 janvier 1879)

les Sources du Nil, ballet en 1 acte, musique de Louis Ganne (Folies-Bergère, 11 novembre 1882)

Roman d'un jour, opéra-comique en 3 actes, avec Masson, musique d'Anthiome (Opéra populaire, 16 avril 1885)

les Fourberies de Pierrette, pantomime musicale de Bert (Ostende, 10 septembre 1885)

le Meunier d'Alcala, opéra-comique en 3 actes, avec Eduardo Garrido, musique de Justin Clérice (Lisbonne, 11 avril 1887)

Au Pays noir, ballet en 2 actes, musique de Justin Clérice (Anvers, 13 novembre 1891)

Pierrot poète, pantomime en 2 actes, musique de Palicot (Cercle funambulesque, 21 avril 1892)

la Revanche de Pierrot, pantomime en 1 acte, musique de Lachaume (Escholiers, 10 mai 1893)

le Baron Tzigane, opérette viennoise en 3 actes, version française, musique de Johann Strauss II (le Havre, janvier 1895 ; Paris, Folies-Dramatiques, 20 décembre 1895)

Maestro Griselli, opéra-comique en 1 acte, musique d'Emile Bouichère (Paris, Théâtre-Lyrique de la galerie Vivienne, 09 février 1895)

Gilda, opéra-comique en 3 actes, musique de Carl Milloecker (Genève, 09 mars 1895)

le Violon enchanté, ballet en 2 actes, musique de Kaiser (Nantes, 11 mars 1895)

le Capitaine Roland, opéra-comique en 2 actes, musique de Louis Gregh (Paris, Théâtre Mondain, 29 mars 1895) => livret

le Fabliau, opéra-comique en 1 acte, musique de Nicolo-Teresio Ravera (Paris, Théâtre Mondain, 12 mars 1897)

 

 

 

 

 

Encylopédie