Jules LAYOLLE

 

Jules Layolle dans Ariane (Pirithoüs) de Massenet vers 1907

 

Jean Jules dit Jules LAYOLLE

 

baryton français

(22 rue du Bouillon, Toulouse, Haute-Garonne, 08 juillet 1865* – Saint-Mandé, Seine [auj. Val-de-Marne], 18 novembre 1930*)

 

Fils d'Etienne LAYOLLE (1830 ) employé d'octroi, et de Catherine Anastasie TRÉBOSC (1839 ), couturière.

Epouse à Angoulême, Charente, le 02 septembre 1890* Jeanne Eveline HARRANGER (Angoulême, 25 octobre 1871* –).

 

 

Il a chanté à l'Opéra de Marseille, où il a participé en 1903 à la première de Grisélidis (le Marquis) de Jules Massenet. Il chanta ensuite au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, où il a participé aux premières de la Prise de Troie (Chorèbe) d'Hector Berlioz le 26 décembre 1906, et d'Ariane (Pirithoüs) de Massenet le 23 novembre 1907. En 1908, il est parti en Amérique créer sa propre compagnie à l'Opéra français de la Nouvelle-Orléans (Jules Layolle's French Grand Opera Company) qui semble avoir fonctionné jusqu'en 1914, puis il est rentré en France.

A son décès, il était domicilié 56 rue Humblot à Colombes (Hauts-de-Seine).

 

 

 

 

 

Encylopédie