Jeanne LECLERC

 

Jeanne Leclerc en 1895

 

Jeanne LECLERC ou LECLERCQ

 

soprano français

(Lille ou Liège, 1864 ou 1868 – Paris, août 1914)

 

 

Elève de Duprez et de Mme Edouard Colonne, elle a débuté à la Gaîté le 19 mars 1888 en créant le Bossu (Aurore de Nevers) de Charles Grisart. Engagée en novembre 1889 à l'Opéra-Comique, elle y a chanté la plupart des rôles de sopranos légers. Elle a donné des représentations à Monte-Carlo, puis elle est rentrée à l'Opéra-Comique en avril 1891. Le 21 mars 1899 elle a créé à Monte-Carlo Messaline (Tyndaris) d'Isidore de Lara. Toujours en 1899, elle est apparue dans Lucie de Lammermoor (Lucie) au Théâtre de la Renaissance aux côtés d'Emile Cossira et de Soulacroix ; le 08 novembre de cette même année, elle y créa Daphnis et Chloé (Chloé) d'Henri Maréchal. Elle a également chanté en province et à l'étranger, notamment au Covent Garden de Londres où elle a interprété le Chalet (Bettly) en 1899.

En 1895, elle habitait 28 boulevard Saint-Denis à Paris 10e ; en 1911, 13 bis rue des Mathurins à Paris 9e.

 

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Elle y débuta en 1890.

 

Elle y créa le 30 mai 1890 la Basoche (1re Jeune Fille) d'André Messager ; le 25 septembre 1893 Madame Rose (Rosette) d'Antoine Banès ; le 07 juin 1895 Pris au piège (Hortense) d'André Gedalge ; le 26 novembre 1895 Xavière (Mélie) de Théodore Dubois.

 

Elle y participa à la première le 06 mars 1896 Orphée et Eurydice (l'Amour) de Gluck.

 

Elle y chanta Carmen (Micaëla) ; le Déserteur (Jeannette) ; les Dragons de Villars (Georgette) ; la Flûte enchantée (une Fée) ; Lakmé (Ellen) ; Manon (Javotte, Poussette) ; Mignon (Philine) ; Mireille (Mireille, Clémence) ; les Noces de Jeannette (Jeannette) ; le Pardon de Ploërmel (un Pâtre) ; Philémon et Baucis (Baucis) ; Richard Cœur de Lion (Laurette) ; Werther (Sophie).

 

 

 

M. Dufriche (le berger Myrtil) et Jeanne Leclerc (Zélide) dans la Guirlande ou les Fleurs animées de Rameau au théâtre de Verdure de Charles Bordes (août 1903)

 

 

 

 

Concerts du Châtelet. — Mlle Jeanne Leclercq a chanté d'une voix juste, pure et d'un timbre très agréable un air de la Création d'Haydn. L'auditoire lui a été immédiatement sympathique, car on a vu, dès les premières notes, qu'elle chantait avec beaucoup de goût et de style. L'air de la Reine de la nuit de la Flûte enchantée lui a fourni l'occasion d'aborder des difficultés d'un caractère particulièrement délicat et dans lesquelles la virtuosité joue un rôle prépondérant. On l'a beaucoup et très légitimement applaudie.

(Amédée Boutarel, le Ménestrel, 21 décembre 1890)

 

 

La semaine dernière est morte, à Paris, à l'âge de cinquante ans, Mlle Leclercq. Douée d'une fort jolie voix de soprano léger, ayant acquis une maîtrise peu ordinaire, Mlle Jeanne Leclercq appartint pendant pas mal d'années à l'Opéra-Comique où elle fit applaudir ses réelles qualités de cantatrice. Ayant dû renoncer au théâtre, elle s'était, depuis quelque temps déjà, adonnée au professorat.

(le Ménestrel, 29 août 1914)

 

 

 

 

 

Discographie

 

N° catalogue N° matrice Date d'enregistr. Compositeur Œuvre  Extrait Interprètes Accompagnement

 ZONOPHONE (Paris)

12257   vers 1903 DELIBES (Léo) CHANSON ESPAGNOLE   Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
12258   vers 1903 CHAMINADE (Cécile) ECRIN   Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
33477 3439F vers 1903 THOMé (Francis) PERLES D'OR (LES)   Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  

 ODÉON (Paris)

6383 P 1803 1905 HAHN (Reynaldo) CHANSONS GRISES "l'Heure exquise" Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique Piano
6382 P 1806 1905 MESSAGER (André) MADAME CHRYSANTHèME Valse "Ecoutez le chant des cigales" Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique Piano
36151 XP 1716 1905 MOZART (Wolfgang Amadeus) FLûTE ENCHANTéE (LA) "Ton cœur m'attend" Jeanne LECLERC & Gabriel-Valentin SOULACROIX  
36165 XP 1717 1905 LULLY (Jean-Baptiste) AU CLAIR DE LA LUNE   Jeanne LECLERC & Gabriel-Valentin SOULACROIX  
36152 XP 1718 1905 MAILLART (Aimé) DRAGONS DE VILLARS (LES) "Allons, ma chère" Jeanne LECLERC & Gabriel-Valentin SOULACROIX  
36160 XP 1719 1905 HEROLD PRé-AUX-CLERCS (LE) "Les rendez-vous" Jeanne LECLERC & Gabriel-Valentin SOULACROIX  
36202 XP 1720 1905 DUBOIS (Théodore) XAVIèRE Duo de la Grive Jeanne LECLERC & Gabriel-Valentin SOULACROIX  
36153 XP 1721 1905 GOUNOD (Charles) PHILéMON ET BAUCIS "Relevez-vous" Jeanne LECLERC & Gabriel-Valentin SOULACROIX  
36213 XP 1794 1905 GOUNOD (Charles) PHILéMON ET BAUCIS Romance Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
36208 XP 1821 1905 MASSENET (Jules) CID (LE) Air de l'Infante Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
36224 XP 1823 1905 HEROLD PRé-AUX-CLERCS (LE) Romance Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
36126 XP 1623 1905 MASSé (Victor) NOCES DE JEANNETTE (LES) Air du Rossignol Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique Piano & Flûte
36207   1905 BEMBERG A TOI   Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
36210   1905 DELIBES (Léo) CHANSON ESPAGNOLE   Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
36211   1905 THOMé (Francis) PERLES D'OR (LES)   Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
36223   1905 MASSENET (Jules) SI TU VEUX MIGNONNE   Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  

 EDEN (Paris)

    vers 1905 GOUNOD (Charles) MIREILLE Chanson du Berger Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
    vers 1905 MASSé (Victor) NOCES DE JEANNETTE (LES) Air du Rossignol Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
    vers 1905 GOUNOD (Charles) SAPHO "O ma lyre immortelle" Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique  
    vers 1905 BIZET (Georges) CARMEN "Parle-moi de ma mère" Jeanne LECLERC & Lucien MURATORE  

 HOMOPHONE (Paris)

8456 8456 02 avril 1906 GOUNOD (Charles) PHILéMON ET BAUCIS "Ah! si je redevenais belle" Jeanne LECLERC, soprano de l'Opéra-Comique Orchestre

 

 

 

 

 

Air du Rossignol "Au bord du chemin"

extrait des Noces de Jeannette de Massé

Jeanne Leclerc (Jeannette), Piano et Flûte

Odéon 36126, mat. XP 1623, enr. à Paris en 1905

 

 

 

 

Encylopédie