Antony MARS

 

 

 

Claude Antoine Marie dit Antony MARS

 

auteur dramatique français

(Vence, Alpes-Maritimes, 23 octobre 1860* Paris 9e, 17 février 1915*)

 

Fils de François Marius Honoré MARS (1831 ), commis principal des contributions indirectes, et de Marie Catherine Rose MAUREL (1837 ), alors domiciliés à Cotignac (Var).

Epouse à Londres le 01 septembre 1891* Stéphanie Ernestine DESMERGÉE (1857 ap. 1915).

 

 

Il fit ses études au lycée de Marseille. Employé aux Chemins de fer de l'Est, il se mit à écrire de petites pièces de théâtre et sortit tout à coup de l'ombre en faisant jouer avec Alexandre Bisson les Surprises du divorce (1888), dont le succès fut retentissant. Depuis lors, cet écrivain plein de verve et de bonne humeur a donné au théâtre, soit seul, soit en collaboration avec H. Raymond, Boucheron, Desvallières, Decourcelle, etc., un grand nombre de vaudevilles et d'opérettes. Parmi ces pièces amusantes et gaies jusqu'à la bouffonnerie, nous citerons : la Meunière du Moulin-Joli (1889) ; le Secret des Pardailhan (1889) ; les Maris sans femmes (1889) ; les Vieux Maris (1890) ; les Douze femmes de Japhet (1890) ; la Demoiselle du téléphone (1891) ; la Bonne de chez Duval (1892) ; les Vingt-huit jours de Clairette (1892) ; les Forains (1894) ; la Dot de Brigitte (1895) ; le Voyage de Corbillon (1896) ; le Truc de Séraphin (1896) ; les Fêtards (1897) ; Mam'zelle Quat'Sous (1897) ; la Coqueluche (1898) ; la Mouche (1899) ; le Billet de logement (1901) ; la Chaste Suzanne (1913) ; etc. Il fut nommé chevalier de la Légion d’honneur le 10 août 1899.

En 1897, il habitait 49 rue Saint-Georges à Paris 9e, où il est décédé.

 

 

 

 

livrets

 

les Douze femmes de Japhet, vaudeville-opérette en 3 actes, avec Maurice Desvallières, musique de Victor Roger (Renaissance, 16 décembre 1890)

la Demoiselle du téléphone, comédie-opérette en 3 actes, avec Maurice Desvallières et André Sylvane, musique de Gaston Serpette (Nouveautés, 02 mai 1891)

le Mitron, vaudeville-opérette en 3 actes, avec Maxime Boucheron, musique d’André Martinet (Folies-Dramatiques, 24 septembre 1891)

les 28 jours de Clairette, vaudeville-opérette en 4 actes, avec Hippolyte Raymond, musique de Victor Roger (Folies-Dramatiques, 03 mai 1892)

la Bonne de chez Duval, vaudeville-opérette en 3 actes, avec Hippolyte Raymond, musique de Gaston Serpette (Nouveautés, 06 octobre 1892)

Caterinette, opérette en 1 acte, musique de Victor Roger (Lunéville, 17 juillet 1893)

Pierre et Paul, opérette en 1 acte, musique de Victor Roger (Lunéville, 17 juillet 1893)

Un conte bleu, opérette en 3 actes, musique d’Alcide Béjot (1893)

les Forains, opérette en 3 actes, avec Maxime Boucheron, musique de Louis Varney (Bouffes-Parisiens, 09 février 1894)

le 3e Hussards, opéra-comique en 3 actes, avec Maurice Hennequin, musique de Justin Clérice (Gaîté, 14 mars 1894)

Clary et Clara, opérette en 3 actes, avec Hippolyte Raymond, musique de Victor Roger (Folies-Dramatiques, 20 mars 1894)

Miss Nicol-Nick, opérette en 4 actes, avec Hippolyte Raymond, musique de Victor Roger (Folies-Dramatiques, 23 janvier 1895)

la Dot de Brigitte, opérette en 3 actes, avec Paul Ferrier, musique de Gaston Serpette et Victor Roger (Bouffes-Parisiens, 06 mai 1895)

le Voyage de Corbillon, vaudeville-opérette en 4 actes, musique de Victor Roger (théâtre Cluny, 30 janvier 1896)

Sa Majesté l'Amour, opérette en 3 actes, avec Maurice Hennequin, musique de Victor Roger (Eldorado, 24 décembre 1896)

les Fêtards, opérette en 3 actes, avec Maurice Hennequin, musique de Victor Roger (Théâtre du Palais-Royal, 28 octobre 1897)

Mam'zelle Quat'sous, opéra-comique en 4 actes, avec Maurice Desvallières, musique de Robert Planquette (Gaîté, 15 novembre 1897)

la Geisha, opérette anglaise en 2 actes, version française avec Charles Clairville et J. Lemaire, musique de Sidney Jones (Athénée-Comique, 08 mars 1898)

la Poule blanche, opérette en 4 actes, avec Maurice Hennequin, musique de Victor Roger (Théâtre de Cluny, 13 janvier 1899)

la Petite Cendrillon, opérette en 2 actes, musique d'Alcide Béjot (1902)

la Chambre bleue, opéra-comique en 1 acte, avec Edouard Noël, musique de Jules Bouval (Opéra-Comique, 16 janvier 1902)

la Chaste Suzanne, opérette allemande en 3 actes, version française avec Maurice Desvallières, musique de Jean Gilbert (Lyon, 07 février 1913)

 

 

 

 

 

 

Encylopédie