Philippe de MASSA

 

 

 

Alexandre Philippe REGNIER, marquis de MASSA dit Philippe de MASSA

 

militaire et auteur dramatique français

(Paris 2e, 06 octobre 1831 Paris 8e, 24 octobre 1910*)

 

Fils de Nicolas François Sylvestre REGNIER, 2e duc de MASSA (Blâmont, Meurthe-et-Moselle, 31 décembre 1783 – château de Moncontour, Vouvray, Indre-et-Loire, 20 août 1851), et d’Anne Charlotte MACDONALD (Saint-Germain-en-Laye, Seine-et-Oise [auj. Yvelines], 29 février 1792 – château de Moncontour, Vouvray, 28 mai 1870) [fille aînée du maréchal Jacques Alexandre MACDONALD], mariés à Paris le 18 décembre 1810.

Epouse à Paris 9e le 05 janvier 1874* Françoise Caroline Marie Madeleine COPPENS (Paris, 11 décembre 1855 – Paris, 03 novembre 1937).

 

 

Sorti de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr dans la cavalerie, il servit dans la garde impériale et fut écuyer de l'empereur Napoléon III. Le 15 avril 1866, il fut fait chevalier de la Légion d’honneur. Il prit part aux campagnes d'Italie et du Mexique et à la guerre franco-allemande et fut promu le 10 septembre 1871 chef d'escadrons au 5e régiment de chasseurs à cheval. Démissionnaire, il fut nommé lieutenant-colonel de l'armée territoriale, à la suite (03 février 1880).

Le marquis de Massa est l'auteur de nombreuses pièces représentées surtout dans les cercles et dans les salons et quelques-unes au théâtre ; dans cette dernière catégorie : le Roi d'Yvetot, ballet en 1 acte, musique de Labarre (Opéra, 28 décembre 1865) ; le Cœur de Paris, revue en 2 actes représentée au profit des œuvres de la Société philanthropique (Opéra-Comique, 23 mai 1887).

Le marquis de Massa qui fit partie de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques à partir de 1882, avait publié en 1893 un roman parisien Zibeline, qui avait été couronné par l'Académie française (Prix de Jouy).

En 1897, il habitait 1 rue Royale à Paris 8e ; il est décédé en son domicile, 35 rue d’Anjou à Paris 8e.

 

 

 

 

livrets

 

le Roi d'Yvetot, ballet-pantomime en 1 acte, chorégraphie de Lucien Petipa, musique de Théodore Labarre (Opéra, 28 décembre 1865)

le Cœur de Paris, revue en 1 acte et 1 prologue représentée au profit des œuvres de la Société philanthropique, représentée à l'Opéra-Comique (2e salle Favart) le 23 mai 1887 avec :

dans le prologue : Mlles MAGNIER (la Doctoresse), RÉJANE (le Chic), DEGRANDI (la Presse) ;

dans la revue : Mlles Jeanne GRANIER (le Général ; la Paix), MILY-MEYER (la Bookmakeress), MAGNIER (la Commère), Suzanne REICHENBERG (le Cœur de Paris), RÉJANE (Métella ; la Fausse danseuse), DEGRANDI (le Fishing), SIMONNET (le Yachting), CERNY (Jenny l'Ouvrière), LAUD (Danseuse), DESCLAUZAS (la Walkyrie), Anna JUDIC ; MM. LASSOUCHE (un Employé du Fisc), COQUELIN Cadet (le Compère), BALBIANI (Danseur).

 

 

 

 

 

le Cœur de Paris, revue de Philippe de Massa représentée à l'Opéra-Comique le 23 mai 1887 (dessin d'Adrien Marie)

 

 

 

le Cœur de Paris, revue de Philippe de Massa représentée à l'Opéra-Comique le 23 mai 1887 (dessin de Paul Destez)

 

 

 

 

 

 

Encylopédie