Raymonde NOTTI-PAGÈS

 

 

 

Raymonde Marcelle VIGUIER dite Raymonde NOTTI-PAGÈS

 

mezzo-soprano français

(Montpellier, Hérault, 19 septembre 1914 – Créteil, Val-de-Marne, 29 janvier 1999*)

 

Epouse à Charenton-le-Pont, Val-de-Marne, le 25 juin 1935* Pierre GIANNOTTI, ténor. Parents de Laurent GIANNOTTI qui débuta à l'Opéra-Comique le 16 août 1953 au pied levé en jouant l'Enfant dans Madame Butterfly.

 

 

Elle travailla sa voix tout en étant secrétaire de direction. Elle fut engagée à la RTLN en 1942. Outre sa carrière à l'Opéra-Comique, elle a été fréquemment invitée par les grands théâtres de province (Lille, Rouen, Caen, Dijon, Nancy, Reims), la Scala de Milan (1948) et l'Opéra de Genève (1955 et 1957). Elle a également chanté l'opérette. Avec Raymonde Amade, elle a interprété le duo de Werther dans le film la Maison Bonnadieu de Carlo Rim (1951).

Avec son époux, ils habitaient 9 rue du Président Kennedy à Charenton-le-Pont. Ils sont enterrés dans l'ancien cimetière de Charenton-le-Pont.

 

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

 

Elle a débuté le 04 octobre 1942 dans Werther (Katchen).

 

Elle a créé le 09 mars 1951 Il était un petit navire (Isabelle) de Germaine Tailleferre ; le 07 novembre 1952 Dolorès (une petite Vieille) de Michel-Maurice Lévy.

 

Elle a participé aux premières suivantes : le 21 février 1946 Fragonard (une Demoiselle de mode) de Gabriel Pierné ; le 13 mars 1953 Ciboulette (Gertrude) de Reynaldo Hahn.

 

Elle a chanté Angélique (Commère) ; le Barbier de Séville (Marceline) ; Carmen (Mercédès) ; Cavalleria rusticana (Santuzza) ; le Chemineau (Catherine) ; les Contes d’Hoffmann (la Mère) ; l’Enfant et les Sortilèges (une Pastourelle) ;  l'Étoile (Zinnia) ; la Habanéra (une Femme) ; le Jongleur de Notre-Dame (Voix d'ange) ; Lakmé (Mallika) ; Louise (Chiffonnière, Gertrude) ; Madame Bovary (Artémise) ; Madame Butterfly (Souzouki) ; Manon (Rosette) ; les Noces de Figaro (Demoiselle d'honneur) ; le Roi malgré lui (Serve) ; la Tosca (Pâtre).

 

 

Sa carrière à l'Opéra de Paris

 

Elle a débuté le 10 novembre 1952 dans Faust (Dame Marthe).

 

 

 

 

 

Raymonde Notti-Pagès, photo Harcourt, 1950

 

 

 

 

Duo "Jamais je ne fus plus heureuse"

extrait de l'acte I de Rêve de valse d'Oscar Straus [version fr. de Xanrof et Chancel]

Mireille Martin (Hélène), Raymonde Notti-Pagès (Frédérique d'Insterbourg) et Orchestre dir. Kurt Richter

enr. en 1958

 

 

 

 

 

Encylopédie