Emilien PACINI

 

 

 

Emilien Alexandre Joseph dit Emilien PACINI

 

librettiste français d'origine italienne

(Paris 2e, 17 novembre 1811 – Neuilly-sur-Seine, Seine [auj. Hauts-de-Seine], 23 novembre 1898*)

 

Fils d'Antonio PACINI, compositeur, et de Jacqueline ROSIER.

Frère d’Eugénie Jeanne PACINI [mère d’Antoine de CHOUDENS, éditeur].

Epouse à Paris 8e le 19 février 1868* Laure Clémentine MARINI (Marseille, Bouches-du-Rhône, 19 mars 1810* – av. 1898) [mère de Jules COHEN, compositeur].

 

 

Il fut censeur des théâtres au ministère de la maison de l'Empereur (Napoléon III) et des Beaux-Arts. Ami de Rossini, il avait écrit les paroles de la cantate composée par l'illustre musicien pour l'Exposition universelle de 1867 (Paris). On lui doit en outre plusieurs livrets d'opéras : ceux du Freischütz (version française), du Trouvère (version française), de Pierre de Médicis, opéra du prince Poniatowski. Il a été nommé chevalier de la Légion d'honneur le 13 août 1861 pour sa qualité de membre de la Commission d'examen des ouvrages dramatiques.

En 1866, il habitait 24 rue de la Paix à Paris 2e ; il est décédé en son domicile, 11 avenue de Madrid à Neuilly-sur-Seine.

 

 

 

 

livrets

 

Stradella, opéra en 5 actes, avec Emile Deschamps, musique de Louis Niedermeyer (Opéra, 03 mars 1837)

Loyse de Montfort, cantate, avec Emile Deschamps, musique de François Bazin (Opéra, 07 octobre 1840)

le Freischütz, opéra allemand en 3 actes, version française, récitatifs d'Hector Berlioz, musique de Carl Maria von Weber (Opéra, 07 juin 1841)

les Deux princesses, opéra-comique en 2 actes, musique de Wilfrid d'Indy (Paris, janvier 1850)

la Rédemption, mystère en 5 parties avec prologue et épilogue, avec Emile Deschamps, musique de Giulio Alary (Théâtre-Italien, 14 avril 1850)

Louise Miller, opéra italien en 3 actes, version française avec Benjamin Alaffre, musique de Giuseppe Verdi (Opéra, 02 février 1853)

Cordélia, opéra, avec Emile Deschamps, musique de Séméladis (Versailles, avril 1854)

le Trouvère, opéra italien en 4 actes, version française, musique de Giuseppe Verdi (Monnaie de Bruxelles, 20 mai 1856 ; Opéra, 12 janvier 1857)

la Perle de Frascati, opéra-comique en 1 acte, musique d'Amédée Roubin (Rouen, 09 février 1859)

Pierre de Médicis, opéra en 4 actes, avec Jules Henri Vernoy de Saint-Georges, musique de Joseph Poniatowski (Opéra, 09 mars 1860)

Erostrate, opéra en 2 actes, avec Joseph Méry, musique d’Ernest Reyer (Bade, 21 août 1862 ; Opéra, 16 octobre 1871)

 

mélodies

 

Cinq mai (le), ode de Manzoni traduite par Emilien Pacini, musique de Louis Niedermeyer

Jane Gray, musique de Louis Niedermeyer

Vois l'aurore, tyrolienne à deux voix, musique de Louis Niedermeyer

 

 

 

 

 

 

 

 

Encylopédie