PELOGA

 

 

 

 

Alphonse Ange Marie GALOPET dit PELOGA

 

basse française

(Caulnes, Côtes-d'Armor, 23 octobre 1856* – 1920)

 

Fils d'Ange Joseph Jean Sébastien GALOPET (Plouër-sur-Rance, Côtes-d'Armor, 12 septembre 1823* – Caulnes, 17 mars 1882*), capitaine-marin, et d'Henriette Marie ALLOUËT (Caulnes, 03 avril 1818* Caulnes, 17 octobre 1870*), propriétaire.

Epouse Léontine Charlotte Marie WANIART (Saint-Pol-sur-Ternoise, Pas-de-Calais, 09 juin 1859* – 1935) ; parents d'André Adrien Marie GALOPET dit GABRIELLO (Paris 9e, 15 octobre 1896* – Paris 13e, 19 mars 1975), chansonnier.

 

 

Artiste lyrique sous le nom de Peloga, il fit également carrière en tant que chansonnier et chanteur de café-concert sous le pseudonyme de Jean FRANC, « le poète chemineau », nom sous lequel il publia Tableautins et fabliaux. Il est le père du célèbre chansonnier Gabriello.

En 1893, il habitait 86 rue Blanche à Paris 9e.

 

 

 

 

Sa carrière à l'Opéra de Paris

 

Il a débuté le 30 juin 1899 dans Lohengrin (le Héraut).

 

Il a chanté en 1899 le Prophète (Mathisen) et Salammbô (Autharite).

 

Il a participé à la première le 15 novembre 1899 de la Prise de Troie (un Soldat troyen) d'Hector Berlioz.

 

Il a créé le 07 février 1900 Lancelot (un Serviteur) de Victorin Joncières.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encylopédie