Louis PÉRICAUD

 

 

 

Louis Jean dit Louis PÉRICAUD

 

acteur et auteur dramatique français

(La Rochelle, Charente-Maritime, 10 juin 1835* – Paris 3e, 12 novembre 1909*)

 

Fils de Pierre Jean Théodore PÉRICAUD (1806 –), commis négociant, et de Jeanne BILAINE (1812 –).

Epouse en 1897 Honorine Marguerite CAMOUS dite Mme HONORINE (Nice, Alpes-Maritimes, 10 décembre 1833 – Paris 3e, 29 août 1910*), actrice.

De sa liaison avec Marie Caroline Annette MEYRONNET (Le Havre, Seine-Maritime, 1837 –), est née Marie Berthe Augusta PÉRICAUD dite Berthe JALABERT (Rennes, Ille-et-Vilaine, 31 octobre 1858* – vers 1935), actrice.

 

 

Après des études au lycée de La Rochelle, il se préparait aux examens de Saint-Cyr, lorsqu’il abandonna la carrière militaire pour le théâtre. A peine âgé de dix-huit ans, il faisait ses débuts au petit théâtre du Luxembourg (Bobino) en 1853, puis bientôt partait pour la province, qu'il parcourait pendant une quinzaine d'années. De retour à Paris, il entra aux Folies-Dramatiques, d'où il passa successivement au Vaudeville, au théâtre Cluny, à la Porte-Saint-Martin, à l'Ambigu, et au théâtre du Château-d'Eau, dont il eut pendant plusieurs années (1877-1885) la direction, conjointement avec deux de ses camarades, Ulysse Bessac et Jules Gravier. Il joua ensuite aux Folies-Dramatiques, puis à l'Ambigu et enfin à la Porte-Saint-Martin.

Dans sa longue carrière, Péricaud a joué et créé une foule de rôles dans un grand nombre d'ouvrages. Il a écrit aussi en collaboration plus de cinquante pièces : drames, vaudevilles, opérettes. Parmi ces nombreux ouvrages, nous nous bornerons à citer les suivants : Casque en fer ; Casse-Museau ; Kléber ; les Français au Tonkin ; la Casquette au père Bugeaud ; la Mère la Victoire ; la Belle Limonadière ; Monsieur Mayeux ; Madame la maréchale ; Desaix ; Jack l'Eventreur ; le Père Chasselas ; l'Héritage de Jean Gommier ; etc. Il a également publié plus de 500 chansons.

En 1895, il habitait 3 boulevard Saint-Martin à Paris 3e, où il est décédé.

 

 

 

 

œuvres lyriques

 

Dagobert et Framboisy, opéra bouffe en 1 acte, musique de Byron d'Orgeval (Gymnase de Marseille, 13 mars 1866)

Fille à distribuer, opérette en 1 acte, avec Octave Batifort (Bruxelles, 1870)

le Voyage du petit marquis, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Fantaisies-Oller, 05 octobre 1876)

Deux mauvaises bonnes, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Francis Chassaigne (Eldorado, 1876)

Un mari dans la serrure, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de F. Wachs (Eldorado, 1876)

Une fille à trucs, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique d’A. de Villebichot (Eldorado, 1876)

Une lune de miel normande, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de Desormes (Eldorado, 1876)

la Jeunesse de Béranger, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 20 janvier 1877)

le Cornette, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel et Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 1877) => partition et livret

Bataille de bossus, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Charles Malo (Eldorado, 1877)

les Enfants de la balle, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Francis Chassaigne (Eldorado, 1877)

le Moulin des amours, opérette, avec Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 25 janvier 1878) => partition et livret

Une aventure de Clairon, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 23 novembre 1878) => partition

Une poule mouillée, opérette en 1 acte, avec Auguste Jouhaud et Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Concert du XIXe siècle, 21 décembre 1878)

On demande un Arlequin, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 1878) => fiche technique

les Deux parfaits notaires, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de Frédéric Barbier (Bouffes-Parisiens, 1878)

Un mari à l'essai, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Concert du XIXe siècle, vers 1878)

les Jumeaux de Paimpol, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Charles Malo (Eldorado, 1879)

le Petit jeune homme, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 1880)

les Chevau-légers, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Robert Planquette (Eldorado, 15 février 1881)

Coco Bel-Œil, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Lucien Collin (Eldorado, 1881)

Une fille en loterie, avec P. Meyan, musique de F. Liouville (Eldorado, 1881)

les Premières armes de Parny, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Frédéric Barbier (Eldorado, 15 mars 1882)

la Cadiguette, opérette en 1 acte, avec Lemoine, musique d'Antoine Banès (Eldorado, 1883)

la Carmagnole, opérette en 1 acte, musique de Frédéric Barbier (Eldorado, 1883)

l'Agence est au troisième, opérette en 1 acte, avec Amédée de Jallais, musique d'Herpin (Scala, 10 avril 1885)

l'Ecole des Nettoyeuses, vaudeville-opérette en 1 acte, avec Mahalin (Eldorado, 08 mars 1887)

le Serin bleu, opérette en 1 acte, avec Lucien Delormel, musique de Lucien Collin (Eldorado, 19 mars 1892)

la Mouche d'or, opérette en 2 actes, avec Gaston Marot, musique de Gangloff (Petit-Casino, 15 septembre 1893)

 

 

 

 

 

Encylopédie