Jacques RICHEPIN

 

 

 

Jacques William Théodore dit Jacques RICHEPIN

 

poète dramatique français

(Paris 6e, 20 mars 1880* – île Tristan, près Douarnenez, Finistère, 01 septembre 1946)

 

Fils de Jean RICHEPIN, écrivain, et d'Eugénie Adèle CONSTANT.

Epouse à Paris 6e le 06 mai 1901* Marie Caroline dite Cora LAPARCERIE (Morcenx, Lande, 09 novembre 1875* – Paris 16e, 20 août 1951), actrice et poétesse qui créa Déjanire de Gallet et Saint-Saëns.

Parents de François RICHEPIN (28 mars 1902 – 11 janvier 1981) peintre, et de Jacqueline Juliette Jeanne Sacha RICHEPIN dite Miarka LAPARCERIE (Paris 7e, 08 décembre 1912 – Aix-les-Bains, Savoie, 08 mai 1956) auteur de chansons [épouse à Paris 9e le 08 mai 1931 Jean Max Marie MÉHOUAS dit Jean MAX (Paris 18e, 16 février 1895* – Paris 7e, 07 décembre 1970, acteur].

 

 

Dès 1899, il faisait représenter au théâtre Maguéra un drame en vers en quatre actes, la Reine de Tyr, qui annonçait un tempérament dramatique, avec des dons poétiques. Son talent s'est affirmé dans de nombreuses comédies en vers : la Cavalière (cinq actes ; théâtre Sarah-Bernhardt, 1901) ; Cadet-Roussel (trois actes ; théâtre Victor-Hugo, 1903) ; Falstaff (cinq actes ; Porte-Saint-Martin, 1904) ; etc. Il a épousé en 1901 une artiste distinguée, Cora Laparcerie, avec qui il a dirigé le théâtre de la Renaissance entre 1913 et 1928. Il a donné d'assez nombreux articles à la « Revue de Paris », au « Figaro », au « Gaulois » et à la « Presse ».

En 1905, il habitait 13 rue de Savoie à Paris 6e ; en 1924, 4 avenue Elisée-Reclus à Paris 7e. Il était propriétaire de l'Ile Tristan, près de Douardenez (Finistère).

 

 

 

 

Cora Laparcerie et Jacques Richepin

 

 

 

livrets

 

la Marjolaine, pièce en 5 actes, musique de scène de Tiarko Richepin (Porte-Saint-Martin, 20 avril 1907)

Xantho chez les courtisanes, comédie en 3 actes, musique de scène de Xavier Leroux (Bouffes-Parisiens, 17 mars 1910) => livret

le Minaret, comédie en 3 actes, musique de scène de Tiarko Richepin (Renaissance, 20 mars 1913) => livret

Xantho chez les courtisanes, opérette en 3 actes, musique de Marcel Lattès (Nouveautés, 16 mars 1932)

la Nuit embaumée, comédie lyrique en 3 actes, musique d'Henri Hirschmann (Opéra-Comique, 25 mai 1939)

 

 

 

 

 

 

 

 

Encylopédie