Tiarko RICHEPIN

 

Tiarko Richepin (vers 1934)

 

 

François Denis Tiarko dit Tiarko RICHEPIN

 

compositeur français

(Paris 17e, 09 mars 1884* – Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne, 12 octobre 1973)

 

Fils de Jean RICHEPIN, écrivain, et d'Eugénie Adèle CONSTANT.

Epouse 1. à Paris 16e le 10 décembre 1908 Maria Amelia Augustina SAUZE. Epouse 2. à Paris 17e le 15 octobre 1934 Madeleine Antoinette Marie BOYARD.

 

 

Fils du poète Jean Richepin, il grandit dans le milieu artistique et littéraire, apprend son métier à l'école Niedermeyer, puis auprès de Xavier Leroux au Conservatoire de Paris, où il obtient en harmonie, un 2e accessit en 1906, un 1er accessit en 1907 et un second prix en 1908, ainsi qu'un 2e accessit en contrepoint en 1907. En 1909, il compose avec Sacha Guitry une opérette intitulée Tell père, Tell fils, parodie de Guillaume Tell qui permet aux deux jeunes auteurs d'évoquer joyeusement leur pénible condition de fils d'hommes célèbres. A la veille de la Grande Guerre, il obtient un certain succès à l'Opéra-Comique avec la Marchande d'allumettes, saluée par Reynaldo Hahn. Dans la foulée de Phi-Phi, il s'associe à Albert Willemetz pour Rapatipatoum (1919), mais il se montre fidèle à une opérette traditionnelle et raffinée dans Venise (1927), conçue comme un opéra-comique sur un poème de Rosemonde Gérard avant d'être adaptée pour le Théâtre Marigny sur des lyrics de Willemetz et un livret de Mouézy-Eon. Au cours des années suivantes, il écrit des chansons à succès pour Lys Gauty, Jane Aubert ou Réda Caire ; il compose le Renard chez les poules (1929), puis la Tulipe noire (1932), à nouveau avec Willemetz. Musicien complet, son métier lui vaut d'épauler Henri Christiné dans plusieurs opérettes à grand spectacle : Au temps des merveilleuses (1934), puis Yana (1936). Sa dernière œuvre importante est l'Auberge qui chante (1941).

 

 

 

 

œuvres lyriques

 

la Marjolaine, pièce en 5 actes, musique de scène de Tiarko Richepin (Porte-Saint-Martin, 20 avril 1907)

Tell père, Tell fils, opéra bouffe en 1 acte, livret de Sacha Guitry (Théâtre Mévisto, 17 avril 1909)

le Minaret, comédie en 3 actes de Jacques Richepin, musique de scène de Tiarko Richepin (Renaissance, 20 mars 1913) => livret

la Marchande d'allumettes, conte lyrique en 3 actes, livret de Rosemonde Gérard et Maurice Rostand (Opéra-Comique, 25 février 1914) => fiche technique

Rapatipatoum ou le Joli joker, opéra bouffe en 3 actes, livret d'Albert Willemetz (Théâtre Edouard VII, 07 avril 1919)

Venise, opérette en 3 actes, livret d'André Mouézy-Eon, lyrics d'Albert Willemetz (Théâtre Marigny, 25 juin 1927) => fiche technique

le Renard chez les poules, opérette en 3 actes, livret d'André Mouézy-Eon et Alfred Machard (Théâtre Michel, 31 janvier 1929)

la Tulipe noire, opérette en 3 actes, livret d'André Mouézy-Eon, lyrics d'Albert Willemetz (Gaîté-Lyrique, 18 mars 1932)

Au temps des merveilleuses, opérette à grand spectacle en 2 actes, livret d'André Mouézy-Eon et Albert Willemetz, musique avec Henri Christiné (Théâtre du Châtelet, 25 décembre 1934)

Yana, opérette en 2 actes, livret d'André Mouézy-Eon, Albert Willemetz et Henri Wernert, musique avec Henri Christiné (Théâtre du Châtelet, 24 décembre 1936)

l'Auberge qui chante, opérette en 3 actes, livret de Georges Hirsch et André de Badet (Gaîté-Lyrique, 04 octobre 1941)

 

mélodies

 

Chants de la vie et du rêve, poésies d'Hermin Dubus, reliées par un texte du poète en 3 féeries musicales : Par les routes charmées, Sous les toits aimés, la Fleur merveilleuse (1948)

 

 

 

 

 

 

Ton épaule pour y dormir

chanson (Miarka Laparecerie / Tiarko Richepin)

Mado Robin et Orchestre de l'Association des Concerts Lamoureux dir. Marcel Cariven

Gramophone DA 5024, mat. OLA 5375-1, enr. le 27 septembre 1948

 

 

 

C'est à Champ Dominelle

chanson (Miarka Laparecerie / Tiarko Richepin)

Mado Robin et Orchestre de l'Association des Concerts Lamoureux dir. Marcel Cariven

Gramophone DA 5024, mat. OLA 5376-1, enr. le 27 septembre 1948

 

 

Voir également les enregistrements de Françoise Rosay

 

 

 

Encylopédie