Georges ROLLE

 

 

 

Louis Auguste HAAS dit Georges ROLLE

 

auteur dramatique d'origine suisse

(Rolle, canton de Viaud, Suisse, 07 janvier 1844 – Paris 3e, 03 octobre 1916*)

 

Fils de Louis HAAS (1801 ap. 1882) et de Jeanne Marie Caroline Emma BÉCHERRAT ( av. 1882).

Epouse à Paris 2e le 03 mars 1882* Célénie Eugénie LÉON (Paris 7e, 28 août 1850 – décembre 1931), directrice d’institution.

Parents de Paule Henriette Louise HAAS DIT ROLLE, dite Paule ROLLE (Paris 2e, 14 juillet 1884* Suresnes, Hauts-de-Seine, 07 décembre 1972), artiste dramatique et directrice du théâtre du Gymnase [épouse 1. à Paris 3e le 08 mai 1905 André Georges CHARVOT ; épouse 2. à Paris 16e le 08 juin 1926 Edouard Charles Adolphe REYNAUD].

 

 

Il fit ses études à Genève. D’abord acteur, il joua en province, puis à l'Odéon et à la Porte-Saint-Martin. Il fut ensuite journaliste actif pendant dix-sept ans. En février 1897, il prit la direction du théâtre Déjazet, la première saison en association avec le dramaturge Alphonse Lemonnier, puis seul jusqu’à sa mort. Sa veuve et ses enfants lui succédèrent. Il a fait représenter au théâtre : Cléopâte d’Italie, parodie en un acte, avec Jouy (théâtre Déjazet, 19 novembre 1890) ; le IX Thermidor, drame en cinq actes et huit tableaux (Bouffes-du-Nord, 30 août 1892) ; Marie Lafond, drame en trois actes, avec Jean La Rode (Théâtre Moderne, 07 mai 1892) ; Corignan contre Corignan, vaudeville en trois actes, avec Jean Gascogne (théâtre Cluny, 17 avril 1893) ; les Six femmes de Paul, comédie bouffe en trois actes, avec La Rode (théâtre Déjazet, 08 décembre 1893) ; le Banquier des Halles, avec La Rode ; etc.

En 1884, il habitait 13 rue des Petits-Carreaux à Paris 2e ; en 1897, 35 rue Etienne-Marcel à Paris 1er ; il est décédé en son domicile 33 boulevard du Temple à Paris 3e.

 

 

 

 

livrets

 

Tous criminels, fantaisie-vaudeville en quatre actes, avec Jean Gascogne et Dehère, musique d’Emile Bonnamy (théâtre Déjazet, 04 octobre 1895)

le Maréchal Chaudron, opérette en 3 actes, avec Henri Chivot et Jean Gascogne, musique de Paul Lacôme (Gaîté, 27 avril 1898)

 

 

 

 

 

Encylopédie