Eugène Martial SIMAS

 

 

 

 

Eugène Martial SIMAS

 

peintre décorateur français

(40 rue Beaubourg, Paris 3e, 31 août 1862* – Saint-Julien-du-Sault, Yonne, 30 septembre 1939)

 

Fils de Louis Émile SIMAS (Jossigny, Seine-et-Marne, 02 août 1822* –), fabricant de chapeaux, et de Catherine Adolphine Victorine GIBUS (Limoges, Haute-Vienne, 11 septembre 1829* –) [fille de Gabriel GIBUS, inventeur du chapeau à ressorts], mariés à Paris 7e le 12 mars 1859.

Epouse à Paris 18e le 03 novembre 1898* Anne Marie DALBERGUE.

 

 

Elève de Jean-Baptiste Lavastre et d'Eugène Carpezat, sa renommée est essentiellement due à ses décors faïencés. Auteur de la décoration du pavillon LU à l’Exposition universelle de 1900, et collaborateur de la magnifique décoration intérieure du château Laurens à Agde (1898-1901), il travailla quelques années pour la manufacture de Sèvres, mais collabora plus abondamment avec celle de Sarreguemines. Pour la brasserie Mollard à Paris, il réalisa de charmantes petites scènes de genre contemporaines (1895). Il a repris la succession de Carpezat après 1908, et a réalisé des décors de théâtre : Faust (1908), Roma de Jules Massenet (Opéra de Paris, 1912), Fervaal (1914), Esclarmonde (1923).

En 1898, il habitait au 9 rue Ganneron à Paris 18e. Il est décédé à soixante-dix-sept ans.

 

 

 

 

 

 

Encylopédie