Gabriel THILL

 

Georges Thill et son père Gabriel Thill en 1916

 

 

Gabriel THILL

 

éditeur français

(19 route des Gardes, Meudon, Hauts-de-Seine, 19 juin 1873* – Meudon, 26 septembre 1928)

 

Père du ténor Georges THILL. => généalogie

 

 

On lui doit les paroles des Chansons rêveuses, mises en musique par J. Barrellier (1896–1897) : Rêveries ; Folie ; Mon rêve ; Désenchantement ; Victime d'amour ; Larmes ; Désespérance ; Sourire ; Confidences aux Etoiles ; Triste Gaîté.

 

 

 

Gabriel Thill

 

 

 

 

On nous annonce le décès de M. Gabriel Thill, croix de guerre, père de Georges Thill, de l'Opéra, décédé en son domicile à Saint-Mandé. Les obsèques auront lieu demain, à 10 h. 30, en l'église Notre-Dame de Saint-Mandé (rue de la République). Cet avis tient lieu de faire part.

(Comœdia, 28 septembre 1928)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

extraits des Chansons rêveuses, poésies de Gabriel Thill, musique de J. Barrelier

 

 

 

 

Encylopédie