Lucien DELORMEL

 

 

 

Louis Lucien Frédéric DELORMEL dit Lucien DELORMEL

 

chansonnier français

(Paris 4e, 02 janvier 1847* – Paris 6e, 23 avril 1899*)

 

Fils de Louis Marie Achille DELORMEL ( av. 1885) et d'Agnès Clémentine ROUILLARD (1824 – ap. 1899), fabricants de casquettes.

Frère d'Achille Paul DELORMEL (Paris 7e, 28 mars 1849* ), employé [épouse à Paris 9e le 28 mai 1885* Mathilde Marie Louise MOZART (Paris, 09 mars 1857 ), plumassière].

Epouse Marie Joséphine MONIN (1860 – ap. 1899).

 

 

A douze ans, il quitta l’école des frères. A dix-huit ans, il se présenta au Conservatoire pour les classes de tragédie-comédie ; il est refusé. Il commença à faire des chansons après la guerre de 1870 : il réussit surtout dans le genre patriotique ; il a écrit avec Gaston Villemer les Chansons d'Alsace-Lorraine : Alsace-Lorraine ; le Maître d'école alsacien ; Une Tombe dans les blés ; la Lettre de l’enfant ; Ne dansez plus, des Français dorment là ! ; etc. Ensuite, en collaboration avec Léon Garnier, il écrit tous les grands succès du chanteur populaire Paulus : En revenant de la revue ; le Père la Victoire ; les Gardes municipaux ; etc. Il est également l'auteur des chansons qu’il a édité lui-même : Brin de vie ; les Blondes ; J’ai perdu ma Gigolette ; la Dernière Gavotte ; la Pavane ; Sur le Boul’Miche ; etc., et resta pendant quinze ans l'un des maîtres du café-concert.

Il est l'auteur de cinq à six mille chansons, d'une cinquantaine de pièces en un acte, d'autant de revues et d'une dizaine d'opérettes.

En 1885, il habitait 119 rue Notre-Dame-des-Champs à Paris 6e ; en 1897, 11 rue Michelet à Paris 6e, où il est décédé à cinquante-deux ans.

 

 

 

œuvres lyriques

 

Méfie-toi de Pharaon, opérette en 1 acte, avec Gaston Villemer, musique de Robert Planquette (Eldorado, 12 octobre 1872)

Deux mauvaises bonnes, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Francis Chassaigne (Eldorado, 1876)

le Cornette, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud et Gaston Villemer, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 1877) => partition et livret

Bataille de bossus, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Charles Malo (Eldorado, 1877)

les Enfants de la balle, opérette bouffe en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Francis Chassaigne (Eldorado, 1877)

On demande un Arlequin, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 1878) => fiche technique

les Jumeaux de Paimpol, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Charles Malo (Eldorado, 1879)

le Petit jeune homme, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Firmin Bernicat (Eldorado, 1880)

les Chevau-légers, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Robert Planquette (Eldorado, 15 février 1881)

Coco Bel-Œil, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Lucien Collin (Eldorado, 15 novembre 1880) => partition

les Premières armes de Parny, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Frédéric Barbier (Eldorado, 15 mars 1882)

les Grenadiers de Mont-Cornette, opérette en 3 actes, avec Daunis et Edouard Philippe, musique de Charles Lecocq (Bouffes-Parisiens, 04 janvier 1887)

le Serin bleu, opérette en 1 acte, avec Louis Péricaud, musique de Lucien Collin (Eldorado, 19 mars 1892)

 

chansons

 

Chansons d'Alsace-Lorraine (les), avec Gaston Villemer (1885) => paroles

Chansons, avec Léon Garnier (1888)

Chansons diverses (1888)

Batelier lorrain (le), avec Gaston Villemer, musique de Lucien Collin (1882) => partition

Écrevisses (les), chansonnette, avec Gaston Villemer, musique de Lucien Collin

Mon p’tit pioupiou, avec Gaston Villemer, musique de Lucien Collin (1884)

Suzon la blonde !, avec Gaston Villemer, musique de Lucien Collin (1889)

Un mari par correspondance, rondeau, avec Gaston Villemer, musique de Lucien Collin

Voyage à Robinson (le), rondeau, avec Gaston Villemer, musique de Lucien Collin (1885)

 

 

 

    

 

Paris n'en produit pas !...

chansonnette comique (par. Lucien Delormel et Laroche / mus. Charles Pourny)

 

 

 

 

Encylopédie