Maurice FOURET

 

 

 

Maurice Pierre FOURET dit Maurice FOURET

 

compositeur français

(17 rue Jean Lafontaine, Saint-Quentin, Aisne, 28 novembre 1888* – Paris 16e, 22 janvier 1962*)

 

Fils de Pierre Joseph FOURET (1842 ), directeur de fabrication, et de Claire Aline DORMAY (1853 ).

Epouse 1. à Paris 8e le 25 janvier 1911* (divorce le 05 décembre 1913) Suzanne Charlotte ALLEAUME (Alençon, Orne, 19 mars 1885 –).

Epouse 2. à Paris 8e le 25 avril 1923* Andrée Marie Joséphine CHÊNIER (Paris, 24 janvier 1882 –).

Epouse 3. à Paris 17e le 29 avril 1941* (divorce le 13 juin 1952) Béatrix Josèphe Clémence Marie HÉRAIL (Melle, Deux-Sèvres, 14 décembre 1889 –).

Epouse 4. à Paris 16e le 07 juin 1955 Marcelle Lucienne BOURLIER (– ap. 1962).

 

 

En 1911, il était externe des hôpitaux de Paris. On lui doit plusieurs œuvres musicales.

En 1923, il habitait 19 boulevard Flandrin à Paris 16e. De 1949 à 1962, il a habité 15 bis boulevard Jules Sandeau à Paris 16e, où il est décédé à soixante-treize ans.

 

 

 

œuvres lyriques

 

Locus Solus, pièce en 3 actes et 6 tableaux de Raymond Roussel d’après son roman, musique de scène de Maurice Fouret (Théâtre Antoine, 07 décembre 1922)

la Belle de Haguenau, comédie musicale en 4 épisodes, livret de Jean Variot (Trianon-Lyrique, 21 février 1924 ; Opéra-Comique, 17 novembre 1931) => fiche technique

l’Aventurier, comédie musicale en 1 acte, livret de Jean Variot d'après sa pièce (1925)

le Rustre imprudent, ballet en 1 acte, poème de Jane Catulle-Mendès et Henry-Jacques (Opéra, 07 décembre 1931) => détails

 

mélodies

 

Invocation pour nos petits enfants, poème de Jane Catulle-Mendès (1938)

Tu m'as refusé ton baiser, poème de Jane Catulle-Mendès (1935)

 

 

 

 

Encylopédie