Georges MITCHELL

 

 

 

Georges Charles Marie Joseph LENTZ dit Georges MITCHELL

 

auteur dramatique français

(41 rue Rochechouart, Paris 2e, 11 octobre 1859* – 1919)

 

Fils de Charles Louis Joseph LENTZ (Liège, Belgique, 14 juillet 1818 –), négociant, et de Georgina de Alcain MITCHELL (Bayonne, Basses-Pyrénées [auj. Pyrénées-Atlantiques], 26 mars 1836* –), mariés à Paris 2e le 27 novembre 1858*.

 

 

Sorti ingénieur de l'Ecole centrale (1882), il ne débuta comme auteur dramatique qu'en 1894, avec l'Affaire Moncel. Il donna ensuite : Par la vie, P'tit Zize (1895) ; Comité secret ; l'Angélus (Odéon, 1896), transporté à l'Opéra-Comique avec musique de Casimir Baille (1899) ; l'Amour quand même, en collaboration avec Maurice Vaucaire (Odéon, 1897) ; Papa beau-père ; Notre ami (1900) ; la Maison, pièces en 3 actes (Odéon, 1901) ; Sans mère, 5 actes, en collaboration avec Michel Carré (Ambigu, 1902) ; l'Absent, musique de scène de Fernand Le Borne (4 actes, Odéon, 1903) ; le Message, avec Dhorville (Odéon, 1904) et Hans, le joueur de flûte, avec Maurice Vaucaire, musique de Louis Ganne (1906). Georges Mitchell a, en outre, publié de nombreux articles et nouvelles dans les journaux et revues, ainsi que quelques romans.


 

 

 

livrets

 

l'Angélus, opéra-comique en 1 acte, musique de Casimir Baille (Opéra-Comique, 02 mars 1899)

l'Absent, pièce en 4 actes, musique de scène de Fernand Le Borne (Odéon, décembre 1903)

Hans, le joueur de flûte, opéra-comique en 3 actes, avec Maurice Vaucaire, musique de Louis Ganne (Monte-Carlo, 14 avril 1906)

la Petite Dactylo, vaudeville-opérette en 3 actes, avec Maurice Hennequin, musique d'H.-Maurice Jacquet (Gymnase, 21 octobre 1916)

 

 

 

 

Encylopédie