François-Joseph NOLAU

 

 

 

 

François-Joseph NOLAU

 

peintre décorateur et archéologue français

(17 rue du Bourg-l'Abbé, Paris 6e, 01 octobre 1804 [9 vendémiaire an XIII]* – Paris 16e, 07 juillet 1883*)

 

Fils de François Claude NOLAU, faïencier, et de Jeanne COUCHÉ.

Epouse à Paris 2e le 17 janvier 1835* Félicie Justine CICERI (– av. 1883), fille de Charles CICERI, décorateur.

 

 

Elève de Baltard, il étudia d'abord l'archéologie architectonique, puis, ayant épousé une fille du célèbre décorateur Ciceri, il s'adonna aux mêmes travaux que son beau-père. Les connaissances qu'il avait acquises sous la direction de Baltard le mirent à même de faire des progrès rapides. Il commença par travailler avec Ciceri à plusieurs décors de l'Opéra. Deux toiles de fond vraiment réussies, qu'il exécuta seul, le firent nommer, en 1850, décorateur en chef de l'Opéra-Comique. Parmi les décors qu'il a exécutés à ce théâtre avec Rubé de 1851 à 1867, nous citerons particulièrement ceux de Joseph, de la Fée aux roses et de Psyché. En dehors de cette spécialité, Nolau a donné des preuves de goût en prenant part à l'organisation des fêtes républicaines qui eurent lieu en 1848. Enfin on lui doit, sous le titre d'Antiquités d'Athènes et autres monuments grecs (1855, in-32), un bon résumé de l'ouvrage de Stuart et Revelt, enrichi d'excellentes notes. Nolau a été nommé, le 05 août 1854, chevalier de la Légion d'honneur.

En 1861, il habitait 3 rue Saint-Vincent-de-Paul à Paris 10e. Il est décédé à soixante-dix-huit ans, en son domicile, 8 chaussée de la Muette à Paris 16e.

 

 

 

 

Décor de Nolau et Rubé pour la création des Chaises à porteur de Victor Massé à l'Opéra-Comique le 28 avril 1858

 

 

 

 

 

Encylopédie