Paul POIRSON

 

 

 

 

Paul Charles POIRSON dit Paul POIRSON

 

auteur dramatique français

(Paris 3e, 21 octobre 1836* – Paris 17e, 27 avril 1895*)

                                                             

Fils de Charles Alexandre POIRSON (Paris 12e, 06 avril 1806* – ap. 1868), directeur du Théâtre du Palais-Royal, et de Louise Josèphe ESCOUSSE (Paris 2e, 07 février 1810* – Paris 3e, 03 juillet 1844*), artiste dramatique, mariés à Paris 2e le 05 octobre 1833*.

Frère de Victor Charles POIRSON (Paris 2e, 27 juin 1833*–).

Epouse à Paris 9e le 25 août 1868* Seymorina Suzanne Vincente CUTHBERT (Paris 3e, 15 mai 1846* – 1931), parents de Suzanne Richardine POIRSON (Paris 9e, 08 juillet 1871* – Paris 8e, 20 octobre 1926*), joueuse de tennis [épouse en 1891 Herman Jules Pierre GIROD (1863 – ap. 1926), banquier], et de Charles Louis Frédéric James POIRSON (Paris 8e, 03 février 1873* – 1936) [épouse à Marseille, Bouches-du-Rhône, 23 novembre 1904 Odile Blanche OPPERMANN].

Son père est le frère de Charles Gaspard POIRSON dit DELESTRE-POIRSON, auteur dramatique, et le fils de Jean-Baptiste POIRSON (Vrécourt, Vosges, 06 mars 1761 – Valence-en-Brie, Seine-et-Marne, 15 février 1831*), ingénieur géographe, et d’Esther Elisabeth Joséphine DELESTRE (Paris, 1767 – Valence-en-Brie, 26 mars 1825*. Il épousa en secondes noces à Paris 2e le 08 septembre 1845* Marie Eugénie Thérèse CHASTENET-BEAULIEU, dont il eut un fils, Maurice Pierre Alexandre POIRSON (Paris, 1846 – Paris, 17e, 14 décembre 1882*), artiste peintre. Il ne doit pas être confondu avec Charles Alexandre POIRSON (Paris, 15 mai 1797 – Dijon, Côte-d’Or, 25 décembre 1875*), capitaine.

 

 

Il est le neveu de Delestre-Poirson, vaudevilliste et directeur de théâtre, et le petit-fils d'un géographe renommé. On lui doit des comédies : le Télégramme, en un acte (1863) ; la Leçon de duel, comédie (1874), et des livrets.

En 1873, il habitait 128 boulevard Haussmann à Paris 8e. Il est décédé à cinquante-huit ans en son domicile, 18 place Malesherbes à Paris 17e.

 

 

 

livrets

 

l'Adorable Bel-Boul, opérette en 1 acte, avec Louis Gallet, musique de Jules Massenet (Cercle de l'Union artistique [Cercle des Mirlitons], 17 avril 1873) => partition ; livret

Bérengère et Anatole, saynète en 1 acte, avec Henri Meilhac, musique de Jules Massenet (Cercle de l'Union artistique, 1876)

Cinq-Mars, drame lyrique en 4 actes, avec Louis Gallet, musique de Charles Gounod (Opéra-Comique, 05 avril 1877) => fiche technique

 

 

 

 

 

Encylopédie